Longtemps...

Pour les artistes > Les galeries EQ

Modérateur: Amrith Zêta

Longtemps...

Messagepar Richard Mesplède sur 20 Sep 2009 14:05

Longtemps j'ai erré au sein de vastes plaines qu'encerclaient d'un écrin immaculé les Monts Enneigés aux racines séculaires. Le lourd vagabondage que fut ma vie me mena aux confins du monde, par-delà les Etranges Océans de la Destinée dont nul mortel ne peut se targuer aujourd'hui de connaître les délicieuses traditions et les plaisirs intimes. Nombreuses gens que telle existence offre de côtoyer : le Roi-Tyran de Montegarde au septentrion des Principautés Minières ; la Princesse Stella à la divine beauté, qui veille depuis des éons d'infinitude sur le peuple décadent de Marcheprime ; et même ceux de la légendaire Compagnie des Cinq, que la Quête mènera sans nul doute au-devant des plus illustres trésors de l'univers, vers un salut précaire des humanités.
Et c’est bien d’eux dont il s’agit. D’eux dont j’ai décidé de vous conter l’histoire.
D’eux dont découla le Grand Changement, et d’eux dont découlera le prochain cataclysme, et ainsi en sera-t-il jusqu’au commencement des temps.
Celui qui les guide est sans nom. Parfois Grand Ancien, parfois Vagabond, Chevalier Errant ou bien Etranger, l’inconnu se profile parfois aux limites extrêmes de la perception humaine. Il n’est pas un homme, et pourtant il en garde l’aspect. Moine vêtu de bure, il erre sans but à travers les plaines, cherchant désespérément la lumière dont il est lui-même porteur…
Je l’ai rencontré jadis dans une auberge de Lutharn, le Mirage des Mondes. C'est comme cela que j'ai appris. Il était né au cœur du cimetière connu aujourd’hui sous le nom de « Désert de la Mélancolie », et il se donnait alors le nom d’ « Espoir » . Son cycle parvenu à son terme, il se targuait d’aspirer enfin à l’oubli, prétendant que le flambeau devrait désormais être porté par une autre entité, dont l’identité devait rester secrète, « pour ne pas », comme il se plaisait à le dire, « éteindre l’extase exploratrice des voyageurs éphémères ». J’appris néanmoins au détour de quelque obscure tirade qu’il s’agissait de l’un des Cinq.
Un corbeau était perché sur son épaule, et lui aussi faisait partie du Grand Tout régissant nos existences. Point divinité, il arborait pourtant cette aura ancestrale que seule une poignée de mortels éclairés avaient pu se vanter d'appréhender. La créature imprégnée de pouvoir dont il était le familier me confia pourtant le nom de l’animal : le Patriarche. Aujourd’hui corbeau, hier colombe, demain perroquet, lui aussi avait toujours été présent, à jamais hissée sur l’épaule droite du messager des temps.
J’étais donc en sa présence, dans une auberge du nom de « Chien Galeux », perdue dans la mosaïque des Bas-Fonds de Marcheprime, la cité de Cristal.
Pourquoi s’est-il ce jour-là confié à moi, je ne le saurais probablement jamais, mais ce dont je suis sûr, c’est que son témoignage devait hanter le cœur de mes nuits jusqu’à ma mort.
Comme je l’ai déjà dit, sa quête éternelle tirait maintenant à sa fin, et demain déjà, il devrait amorcer la descente vers son immuable destinée, en ralliant le premier des Cinq, un bouffon trublion et schizophrène, qui se prenait parfois pour le messie. J’étais peut-être la dernière personne à qui il s’adressait avant de répéter pour la dernière fois son devoir.
Ce qu’il me révéla bouleversa mon existence d’une façon inhumaine. Car cet homme qui me faisait face, malgré l’implication cosmique de ses propos, me démontra sa non-existence, et par-là même celle de chaque être vivant de l’univers.
Il était plus que l’espoir, il était la Lumière, cette source cyclique qui engendre les dieux depuis l’aube des temps. Il été né plusieurs milliers de fois. Il avait connu les affres de la souffrance et du désespoir plusieurs milliers de fois. Et il s’était éteint tout autant. Plusieurs milliers de fois. La spirale d’éternité, la Grande Roue du Temps oscillait devant moi, et je dansais au sein d’une myriade de particules semblables aux grains dorés qu’égrène le Sablier de la Vie, alors qu’il me contait l’histoire du monde telle qu’il l’avait épisodiquement vécue…
Richard Mesplède
Avatar de l’utilisateur
Richard Mesplède
Animateur de "La Ferme" sur TF1
 
Messages: 38
Inscrit le: 29 Jul 2006 10:16
Localisation: Bayonne

Re: Longtemps...

Messagepar Guigui sur 22 Oct 2009 20:04

Hey je n'avais pas vu ce sympathique petit texte... Et hop directement topic annonce :)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: Longtemps...

Messagepar Richard Mesplède sur 23 Oct 2009 23:05

Merci Guigui,
Il s'agit d'une mini préquelle du deuxième tome du Cycle d'Ouroboros (mon roman qui en comptera 5)...
D'autres extraits seront prochainement dispo...
A bientôt!
Richard Mesplède
Avatar de l’utilisateur
Richard Mesplède
Animateur de "La Ferme" sur TF1
 
Messages: 38
Inscrit le: 29 Jul 2006 10:16
Localisation: Bayonne


Retourner vers ArtistiQ'

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron