Inglorious Basterds de Tarantino

Avatar pourri ? The Dark Knight chef d'oeuvre ? You decide !

Modérateur: Amrith Zêta

Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar Guigui sur 31 Mai 2005 21:03

:arrow: Ce topic est issu du sujet Les arlésiennes de Tarantino (par torrance)...

Image


Comme Torrance à déserté le forum pour le site Mr. Cinéma, je vous rapporte une de ses news de là-bas :

Alors que Quentin Tarantino devait réaliser un film de kung fu en mandarin, il semblerait que son film de guerre, INGLORIOUS BASTARDS soit de nouveau à l'ordre du jour. Michael Madsen, actuellement en promotion pour SIN CITY, a en effet lâché une petite bombe en dévoilant qu'il venait de lire une bonne partie du script, qui donnerait lieu, comme KILL BILL, à deux volets. Il l'a décrit, comme prévu, comme une sorte de DOUZE SALOPARDS, et dit que le casting le mettrait en haut de l'affiche aux côtés de Tim Roth (RESERVOIR DOGS, PULP FICTION), et deux nouveaux venus chez Tarantino : Adam Sandler (PUNCH DRUNK LOVE) et Eddie Murphy. Une nouvelle bien alléchante, qui semblerait indiquer que le réalisateur de KILL BILL aurait abandonné l'idée de réunir pour ce film les gloires du cinéma d'action Bruce Willis, Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger, un temps pressentis. En revanche, aucune date de tournage n'est encore annoncée.

source : (monsieurcinema.com / A.A)

Moi je dis : super bonne nouvelle !!! ;)

:boing:
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

youhouuuuu!

Messagepar Guigui sur 20 Jul 2005 22:29

lu sur allociné :

Quentin Tarantino créateur de série ? La question n'est pas si surprenante. Si la cinéphilie du réalisateur est légendaire, son goût et sa connaissance du petit écran le sont tout autant...

Le format adéquat
"Ça me plairait de créer ma propre série. J'ai des idées pour des films, mais elles déboucheraient sur des "très longs métrages". La plupart des gens ne sont pas prêts pour des films qui durent quatre heures. Et c'est pour ça que je m'intéresse à la télévision".

Artistiquement compliqué et commercialement suicidaire au cinéma, une épopée de plusieurs heures trouverait naturellement sa place... à la télévision ! Une narration, un rythme, une tradition et... le temps : voilà ce que peut lui offrir la production télévisuelle. Tarantino n'y est pas insensible.

Tarantino, réalisateur de série à succès
En 1995, tout juste récompensé par une Palme d'Or à Cannes pour Pulp Fiction, Quentin Tarantino se lance dans une nouvelle aventure : la réalisation d'un épisode d'Urgences ! La série, qui boucle alors une première saison triomphale, accueille cet invité de choc, et Motherhood, l'épisode en question, remporte un succès critique et public. Mais cette expérience reste sans lendemain... Jusqu'en 2005 !

Fan des Experts et de son acteur principal William Petersen, Tarantino réalise alors son rêve : mettre en scène une enquête de la brigade scientifique de Las Vegas. Le résultat : un double épisode explosif, acclamé par la critique et plébiscité par le public (voir article du 23 mai). Après Spielberg et Coppola, la télévision pourrait prochainement accueillir un autre géant du 7ème Art...

Thomas Destouches avec IMDB
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Laïus inutile

Messagepar tonnerre de brest sur 21 Jul 2005 2:09

J'ai des idées pour des films, mais elles déboucheraient sur des "très longs métrages". La plupart des gens ne sont pas prêts pour des films qui durent quatre heures


Il n'a pas entendu parler de "Shindler's List" ?

:pff:

C'est la démarche inverse qu'il faut effectuer: amener le public dans ses délires cinématographiques les plus longs, renouveller les concepts cinématographiques. Ca, c'est de l'audace... Mais d'audace point dans ce cas là.
Quand on lit Chabrol et Rohmer qui expliquent comment Alfred Hitchcock, authentique inventeur de forme, avait su amener à lui le public précisément parce que son cinéma était hors-norme, et quand on compare les films d'Hitchock à la production contemporaine, on a un peu envie de pouffer en établissant la comparaison.

Alors que QT ne sorte pas d'arguments qui ne tiennent pas. Il a tout simplement envie de faire une série télé, il n'y a pas de honte à ça (Hitchcock s'était-il posé la question pour "Alfred Hitchcock présente" ?). Qu'il oublie les laïus bidons sur un public qui ne serait pas près. Qu'il assume son envie de petit écran: son attirance dans ce domaine n'est un secret pour personne.

Il aura toujours autant de talent pour le grand que pour le petit écran: alors qu'il se jette sans se justifier. On n'attend que ça !
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Re: Les arlésiennes de Tarantino

Messagepar Guigui sur 16 Nov 2008 22:50

torrance' a écrit:QT aurait apparemment décidé de tourner son film de guerre "Inglorious bastards" en 2004 pour une sortie en 2005. La fiche est déjà en ligne sur imdb.com. Evidemment, rien n''a encore filtré et les rumeurs vont bon train sur le casting. On parle, en gros, de Michael Madsen, et certains parlent de Stallone (qui était déjà en lice pour le rôle tenu par De Niro dans Jackie Brown)...
L''histoire ? Une bande de soldats US en disgrâce qui vont échapper au peloton d''éxécution en acceptant une mission dangereuse contre les Nazis. Bref, quand on connaît la capacité de QT à prendre un genre pour en faire un délire sans nom, on ne peut que baver devant ce qui risque d''être un "12 salopards" matiné de "soldat ryan"...


Torrance en 2008 sur MrCinéma.com a écrit:Des nouvelles d’«Inglorious Bastards » de Tarantino
C’est par un biais assez inattendu que l’on obtient enfin des nouvelles de l’Arlésienne la plus connue de Quentin Tarantino : le projet de film de guerre INGLORIOUS BASTARDS. Le site Ain’t It Cool News a en effet mis la main sur une interview conduite par Tarantino lui-même du cinéaste italien Enzo Castellari pour le DVD d’un des films de ce dernier, QUEL MALEDETTO TRENO BLINDATO, connu aux Etats-Unis sous le titre de… INGLORIOUS BASTARDS ! Dans ce bonus DVD pas comme les autres, Tarantino révèle que son film sera en fait un diptyque, car après plus de six ans d’écriture et de recherches, il a amassé trop d’informations sur la Seconde Guerre Mondiale dont il ne souhaitait pas se passer. Il assure par ailleurs que les rumeurs de casting (Bruce Willis, Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Tim Roth, Samuel L. Jackson, Michael Madsen etc etc) ne sont pas solides : Tarantino, s’il a effectivement pensé à ces comédiens, a pour la première fois de sa carrière écrit un scénario sans avoir d’acteur fixe en tête et n’a proposé aucun rôle à aucun d’entre eux. Enfin, rappelons que le cinéaste a assuré lors du dernier Festival de Cannes qu’il comptait bien présenter INGLORIOUS BASTARDS lors du prochain festival, qui se déroulera en mai 2009. INGLORIOUS BASTARDS, version Tarantino sera lointainement inspiré de celui de Castellari dans le sens où il mettra en scène une bande de soldats renégats se frayant un chemin vers la Suisse alors que le conflit entre Nazis et Alliés fait rage. Mais il ne s’agira pour autant pas d’un remake.

A suivre…bientôt, on espère !


Cette fois-ci c'est la bonne ? 8-)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: [Preview] Inglorious Bastards de Tarantino

Messagepar Guigui sur 16 Nov 2008 23:02

Le casting sera mené par Brad Pitt, Mélanie Laurent, Mike Myers, Diane Kruger & Samuel L Jackson... On peut dire qu'on peut s'attendre à du bon non ?! Le film est en tournage en ce moment à Berlin si je ne me trompe pas...
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: [Preview] Inglorious Bastards de Tarantino

Messagepar N°6 sur 20 Nov 2008 22:48

Plus la belle Maggie Cheung. Voilà un film auquel je ne croyais plus. Comme quoi...
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Re: [Preview] Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar N°6 sur 15 Fev 2009 14:33

Image
Image
Image



Le film sera présenté hors compét' à Cannes et devrait sortir aux alentours de septembre en France.
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

trailer

Messagepar Guigui sur 19 Fev 2009 15:33

Le trailer m'a beaucoup plus : pas trop Tarantinesque sauf pour quelques petits détails (ormis le design des "cartons") comme le nazi avec la croix gammée gravée sur le front et HITLER à la fin du trailer. En tout cas Brad Pitt semble crédible avec sa moustache et... j'ai hâte :)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: [Preview] Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar N°6 sur 25 Mar 2009 18:48

Image
Image
Image
Image
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Re: [Preview] Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar N°6 sur 03 Avr 2009 16:20

Bien que la chose n'ait pas encore été confirmée, il semble que le film connaîtra sa première mondiale à Cannes en mai (la sélection sera annoncée le 23 avril). En parlant de Cannes le film qui en fera l'ouverture ne sera autre que le nouvel opus des studios Pixar, Up.

La Rumeur murmure également que le maestro Ennio Morriconne, le génial auteur de tant de musiques de film légendaires ("Il était une fois dans l'Ouest", "Le Bon, la Brute et le Truand", "Mon nom est Personne", "Mission", "Le Professionnel", "Les Incorruptibles", etc.), et dont plusieurs des titres avaient été repris par Tarantino dans les deux "Kill Bill", pourrait écrire la musique de "Inglorious Basterds". Pour mémoire, Morriconne fête cette année ses 80 ans.
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Re: Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar Guigui sur 17 Jui 2009 11:45

Voici l'affiche définitive, bien sympa et dans la veine des KILL BILL :

Image
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Inglorious Basterds REVIEW

Messagepar Guigui sur 30 Aou 2009 10:13

Ce film est un bon délire jouissif !!! J'ai kiffé !!! Attention bébés spoilers...

J'avais un peu peur depuis BOULEVARD DE LA MORT où la première partie du film était bien longuette avec des dialogues à ne plus finir. Ici ça passe mieux et même c'est justifié. Jamais le côté "Old School" de Tarantino (grandes successions de plans fixes) n'avait été aussi présent et vraiment ça repose les yeux et permet d'admirer (encore une fois avec Quentin) la performance des acteurs qui virevoltent entre la langue française, allemande, anglaise et un peu italienne. D'ailleurs ce film est fatalement à voir en VOST tant l'importance des langues est capitale pour le récit.

Image

BRAD PITT, comme MELANIE LAURENT ou DIANE KRUGER sont excellents. Et je parle pas du méchant nazi récompensé à Cannes qui est tout simplement dément entre cruauté polie et gros délire. Un vrai bonheur... Brad Pitt sait décidement bien gérer les accents pourris, c'est souvent très drôle rien qu'à voir sa gueule de con à moustache. Un bonheur...

Image

Ce film est un gros défouloir anti-nazi et qui se permet de réécrire l'histoire. Personnellement je n'aurais pas titré le film INGLORIOUS BASTERDS, car finalement on les voit plutôt peu, mais LA VENGEANCE JUIVE (en français dans le texte), car ça aurait été plus pertinent à mon sens et provoqué une attente et des questions tout le long du film. Mais bon, ça c'est mon petit délire perso...

Image

N'empêche il y a quelques longueurs dans les parties 2 & 3 qui aurait nécéssité une bonne 20aine de minutes de coupes. A l'avenir il faut que Tarantino ose un peu plus se séparer de ses pellicules où les acteurs sont des quadors au profit du rythme du film, car parfois comme dans BOULEBARD DE LA MORT c'est un peu ennuyeux. Mais toute la dernière partie quel pied ! De chouettes retournement et aussi un chouette hommage au cinéma européen du milieu du 20ème siècle... Quel cinéphile ce Tarantino... et quel cinglé...

Je le conseille à tout le monde. Attention pour une fois nous avons le droit à une BO plus "traditionnelle" et plus en phase avec le sujet que d'habitude (mais pas totalement faut pas déconner)...
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Les bâtards de Tarantino

Messagepar N°6 sur 07 Sep 2009 20:05

Shalom.

Après des années de rumeurs (Stallone, Schwarzy, Bruce Willis ?) et de faux départs, après moults supputations et fantasmes, voici enfin arrivé, sur les talons des douze salopards, les bâtards de Tarantino, fin prêts à bouffer du nazi. Comme quoi il aura eu le temps de le peaufiner, son film. Euh, eh ben pas tant que ça, en fait. On fait souvent la remarque que Tarantino excelle à imaginer des scènes isolées, à concevoir des face à face à la Leone et à mettre des images et des mouvements de caméra sur des chansons qui l'inspirent, ça n'a jamais été aussi évident que dans ce nouvel opus, qui recèle de formidables passages (le début du film dans la ferme, le bar, formidables de tension et de suspense) mais qui a les défauts de ses qualités et qui manque franchement de fluidité, donnant parfois plus l'impression d'un film à sketchs que d'une histoire unitaire. L'intrigue principale est famélique (pour un film qui dure quand même 2h30...), pleins de scènes ne servent pas à grand-chose, et, plus grave encore (oui parce que je reconnais volontiers, ce que je viens de souligner est assez habituel chez Tarantino), plein de personnages sont sous-utilisés, souffrant de la tendance qu'a le réa de partir dans tous les sens et de peupler ses films de dizaines de persos différents (et comme ceux-ci sont moins goûteux que d'habitude, les autres habituels défauts de Tarantino paraissent tout de suite plus évidents). Pourtant, si le film a quelques passages dantesques, il a aussi et surtout un personnage génial : le colonel Landa, comme le disait Guigui, officier nazi chasseur de Juif absolument jouissif dans ce rôle de Sherlock Holmes SS à la faconde et au sang-froid dignes d'un Ubermensch (interprété par un comédien plus connu jusqu'à présent des téléspectateurs de "Tatort", vous le croyez ça ?). Méchant génial donc, mais qui a quand même le défaut certain de souligner l'insipide transparence des autres personnages, notamment Mélanie Laurent et Brad Pitt (c'est con ils sont quand même centraux au film...). Un personnage d'autant plus délicieux ce Landa qu'il n'est bien sûr absolument pas vraisemblable, comme le reste du film, qui malgré le sérieux de sa pseudo-histoire (des Juifs qui massacrent des Nazis histoire de se venger... remarquez d'ailleurs comment la question de l'holocauste, totalement absente des écrans pendant 50 ans, est aujourd'hui incontournable quand on parle de 2e guerre mondiale), le film donc tend plus vers la comédie qu'autre chose et représente surtout un prétexte pour aller une nouvelle fois explorer les territoires du western spaghetti ("Once upon a time... in Nazi-occupied France") et du polar (les basterds ont un petit côté reservoir dogs quand même...), ce qui est assez amusant vu la nature historique du film. Et comme le peu d'histoire (histoire qui d'ailleurs se dégrade à mesure que le film progresse) se concentre autour d'une salle de cinéma et d'un film de propagande, Tarantino s'offre plein d'occasions de référencer et célébrer le cinéma d'avant-guerre (euh, sauf Riefenstahl quand même, la réalisatrice nazie number one; d'ailleurs c'est dommage, plutôt que Goebbels et surtout Hitler, inutile et grotesque, je l'aurais bien vu elle comme grand méchant du film) réussissant même à insérer parmi ses protagonistes (mais y en a tellement faut dire...) un projectionniste, une actrice et même un critique de cinéma, ce qui quand on est cinéphile est assez tripant ("What can you tell me about UFA?"). Paraît-il que Tarantino ne savait pas comment finir son film, et franchement ça se voit. C'est dommage, parce que si le salaud de service est central à la réussite d'un film, la fin l'est aussi, et Tarantino est trop cinéphile pour qu'on puisse décemment lui pardonner de l'avoir éludé... mais bon, Herr Landa est génial, et je lui pardonne tout. Heil cinema.

Image

PS : finalement, Morriconne n'a pas composé la B.O., et Maggie Cheung a été coupée au montage... les enfoirés !! :evil: :evil:
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Re: Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar Guigui sur 27 Sep 2009 8:34

Je suis assez d'accord avec toi N°6 concernant les scènes qui ne servent à rien, ce qui tue un peu le rythme du film par moment. Pour ma part j'aurais bien retiré 30 minutes du film pour aider la fluidité espérée. Ceci s'explique sans doute par le fait que ce film aurait dût être une mini-série de 12h à la base. Personnellement le ton employé est jubilatoire et ne me gêne pas. Et je suis pas du tout d'accord concernant le personnage de Mélanie Laurent qui crève littéralement l'écran, seul Brad Pitt et ses boyz sont réellement sous-employé : le reste le fut à la perfection pour moi! Quand à la fin, je la trouve également parfaite : cet espèce d'enfer créé spécialement pour les nazis c'est jubilatoire ! Et puis l'idée que le Cinéma (avec un grand C) puisse être une arme, je trouve ça excellent également...

Donc oui il y a des lacunes, mais quand même au final, on trippe bien sa race :)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar Lord Strange sur 19 Oct 2009 0:00

'foiré oublie Basterds et réactive mon compte ! :| :evil: :pepep:

N°6
Lord Strange
 

Re: Inglorious Basterds de Tarantino

Messagepar Lord Strange sur 19 Oct 2009 0:04

Au fait, suite au succès du film le studio prépare deux suites, une préquelle et une séquelle. Mais bon à tous les coups il s'agira de direct-to-video, à la "Une Nuit en enfer".
Lord Strange
 


Retourner vers CinémathèQ'

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

cron