[M6] DEAD ZONE

De X-Files à Neon Genesis Evangelion en passant par Baywatch !

Modérateur: Amrith Zêta

Messagepar sygbab sur 06 Mar 2005 17:05

Moi la première fois que je l'ai vu j'avais plutôt fait l'association avec Minority Report avec des visions entremêlées et la thématique "peut-on arrêter quelqu'un avant même qu'il ne commette un crime ?".
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

Regard et vision

Messagepar tonnerre de brest sur 07 Mar 2005 6:16

Ce que vous me dites me fais penser que cet épisode renvoit aussi à la thématique de la liberté face au pouvoir de Smith.

Arf, je peux pas lire ce que tu as écrit Tonnerre, j'ai pas encore vu "Psycho"


Là tu peut lire sans problème :wink: . Mais fonce vers la location de film la plus proche pour louer "Psysho" ! On rate quelque chose dans sa vie si on ne voit pas ce film fondateur. :D

Pas mal l'analyse Tonnerre, effectivement il y a de ça... Cet épisode m'avait également paru avoir une ambiance Hitchcockienne sans pouvoir mettre forcément le doigt sur les élements me donnant cette forte impression. Ceci dit, je suis déçu par la fin de l'épisode pour la facilité avec laquelle l'un des frères se retourne contre l'autre pour simuler sa propre mort faisant alors avouer son "double", accablé par la culpabilité...


Merci :) . Effectivement le final semble un peu expédié. Mais il est en fait dans la logique de l'ensemble. Le défi fait à Smith aurait pu occuper tout l'épisode, mais il ne tient qu'un quart de celui-ci (sa thématique est ailleurs). Le rythme y est assez trépidant, avec de constants retournements de situations. Ce qui explique l'aspect facile de l'astuce trouvé par Smith, l'intéret se focalisant plus sur la scène de l'aveu, et surtout sur le statut juridique improbable du medium (je vais y revenir, justement).
Tout se fondant sur la manipulation à trois (puisqu'un des frères en manipule un autre), John leur "retourne la monnaie de leur pièce", en faisant à son tour appel à la mascarade. Là aussi, si la mise en scène élude un peu l'action, elle en réfère surtout à l'impossibilité de John d'agir autrement.
L'épisode est dense en évènement (ce qui explique pour moi cette impression), et en réflexion. Trépidant est le bon terme. :wink:

Moi la première fois que je l'ai vu j'avais plutôt fait l'association avec Minority Report avec des visions entremêlées et la thématique "peut-on arrêter quelqu'un avant même qu'il ne commette un crime ?".


Oui, c'est clair qu'il y a de ça ! :wink:
Mais précisément, "Minority Report" est le film hitchcockien le plus intertextuel de Spielberg. N'oublions pas que "Les Dents de la Mer" basait déjà sa trame narrative sur le film "Les Oiseaux".
Dans "Minority Report", Spielberg reprend la trame hitchcockienne de base de l'innocent poursuivi à tord (thème également du premier épisode de la saison 3 pour ce qui est de la série). Il rend un hommage qui se veut visible lors de la scène des "araignées espionnes" au film "Fenêtre Sur Court".
Son film dénonce l'espionnage préventif et le totalitarisme qui en découle. L'épisode de la série traite également des conséquences déontoligiques des pouvoirs visionnaires de Smith. Rappelons-nous l'épisode où John participe à une expérience d'espionnage antiterroriste: il y renonce à la fin, préférant ne pas galvauder ses pouvoirs pour le gouvernement, à la fois par incapacité d'assumer et par lucidité.

Le médiologue Regis Debray écrit que "Voir, c'est prévoir" (la médiologie n'a rien à voir avec la mediumnie, c'est une discipline de recherche sur les supports et les formes :) ). L'acte du regard peut avoir des implications éthiques, politiques et intellectuelles.

Il fallait bien un jour dans la série que la thématique du regard rencontre celle de la vision. Or, quelle cinéaste a le mieux réfléchi sur la morale du regard ? Hitchcock.
Dans ses visions, John se promène et regarde, d'où de nombreux raccord voyant-vu signifiant comme les affectionnait Sir Alfred.
Les jumeaux veulent coincer Smith, en plaçant le problème sur un axe juridique. Ses capacités visionnaires ne sont-elles pas une atteinte à la liberté privée ? Doit-on laisser un pouvoir aussi total s'immiscer dans la justice, dans le quotidien ? "Fenêtre Sur Court", précisément, traitait un peu de la même chose: James Stewart (justement, l'interprète de "La Corde") a-t-il le droit d'observer les gens par la fenêtre avec son appareil photographique ? Moralement, non, c'est du voyeurisme. Efficacement oui, il interprète ce qu'il voit et découvre un meurtre. Mais il n'a justement aucun moyen de pression légale pour prouver ses allégations et il va lui falloir trouver une preuve !
C'est la situation dans laquelle se trouve Smith. Les visions ne confinent-elles pas au voyeurisme ? Et n'est-il pas obligé de toujours devoir justifier d'une preuve ses allégations ? Sinon, ce serait si simple de dire de Stillson que c'est un futur criminnel pour l'humanité... Sinon, ce serait si simple d'affirmer que la preuve qui l'innocente du crime de Rachel Caldwell est probablement falsifiée...

Cet épisode rappelle à quel point il y a une dangerosité dans les capacités de John Smith, surtout pour lui. Il doit constament marcher sur un fil d'équilibriste, et jauger moralement ses décisions. Lui-même est particulièrement gêné par les visions intimes qu'il a de sa propre vie future. Son don l'enferme, entre pouvoir et devoir.

Il ne peut échapper à son impossibilité d'être libre.
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

beurk !

Messagepar Guigui sur 13 Mar 2005 11:56

Bon sang l'épisode d'hier soir sur le mariage était plutot chiant ! Et puis inutile (car la conclusion était courru d'avance) et inintéressant (passque les états d'âmes de Sarah qui ne sert pas à grand chose on s'en fout) !!!

Bref, je trouve que finalement la saison 3 qui était bien parti tombe dans une platitude des plus extrèmes... Je préfère largement la saison 2 pour le moment...
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar sygbab sur 14 Mar 2005 11:33

Le truc, c'est que la saison 3 sert à conclure les storylines qui courent depuis le début de la série, comme ce qu s'est réellement passé le soir de l'accident de Johnny, révéler à Junior que Johnny et son père biologique, mettre un terme définitif au triangle Sara/Walt/Johnny pour que Johnny puisse enfin passer à autre chose. C'est pas si con que ça comme procédé, surtout que la série privilégie quand même l'évolution de ses personnages. C'est plutôt une saison de transition qui prépare au mieux - à mon avis - des développement mythologiques plus présents ensuite. Mais c'est clair que c'est très gênant comme procédé car c'est un peu creux à force.
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

Messagepar Guigui sur 14 Mar 2005 11:36

sygbab a écrit:Mais c'est clair que c'est très gênant comme procédé car c'est un peu creux à force.

Surtout si ça ne fait que se succéder comme c'est le cas depuis plusieurs épisodes franchement ça devient lourdingue ! Et pis Sarah a toujours été un pur boulet avec son mioche tête à claques !
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Sarah VS Rebecca

Messagepar tonnerre de brest sur 19 Mar 2005 20:12

sygbab a écrit:
Mais c'est clair que c'est très gênant comme procédé car c'est un peu creux à force.

Surtout si ça ne fait que se succéder comme c'est le cas depuis plusieurs épisodes franchement ça devient lourdingue !


Je n'ai pas vu l'épisode encore, mais le jugement sur la continuité me paraît un peu sévère. :wink: Cette saison, la série alterne en gros entre un excellent épisode et un épisode moyen ( creux ou raté). Plus d'un contre un, ça ne baisse pas tant la qualité générale. Les deux premiers épisodes sont géniaux. Celui sur la télésurveillance vaut une page de réflexion, et celui des jumeaux est un excellent travail sur Hithcock.
Parlons plutôt de dents de scies plutôt que de lourdingue. D'autant plus que les saisons sont courtes, et préconisent un retour de la mythologie plus en début et en fin de série.
Dans tous les cas, je suis toujours intéressé par l'inventivité de la réalisation.

Et pis Sarah a toujours été un pur boulet avec son mioche tête à claques !


Non, dire ça revient à être en dehors de la série. Il y a deux mythologie, celle de Stillson, et celle de Sarah.
Sarah Bracknell est l'Autre personnage de Dead Zone.

Rappelons quand même le premier épisode, grandement dévolue à cet aspect émotionnel fondateur de la série: le concept est aussi de raconter l'histoire d'un homme qui a été pendant 6 ans dans le coma et dont celle à qui il s'était promis a du refaire sa vie. Il y a un grand postulat tragique dans cette histoire, qu'il ne faut jamais perdre de vue. Dire qu'elle "a toujours été un boulet" est donc un contresens !
Le problème de la série est que ce postulat peut s'estomper dans le temps: il est donc nécessaire de le ramener de temps à autre en avant pour le rappeler.
C'est aussi à elle qu'il devra rendre des comptes à la toute fin.

Ceci dit, il ne faut pas trop t'inquiéter :wink: . Le personnage de Rebecca Caldwell va revenir en force, et sa particularité est de d'appartenir à la fois à la mythologie Stillson, et à la mythologie sentimentale. Ca risque de faire des vagues des deux côtés. Lesquelles ? J'ignore ! :)
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Messagepar Guigui sur 19 Mar 2005 20:16

Rectification si tu préfères : la mythologie "Sarah" plombe gravement la série et est totalement inintéressante une fois passé les premiers épisodes de la série... Son rôle aurait du rester aussi important que dans le film et le roman car SARAH et son mioche : ON S'EN FOUT !!! :D
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Mythologie sentimentale

Messagepar tonnerre de brest sur 19 Mar 2005 20:35

Son rôle aurait du rester aussi important que dans le film et le roman car SARAH et son mioche : ON S'EN FOUT !!!


Homme de peu de foi :aha: ! Je vais te faire une piqure de sentimentalité plus concentré que le penthotal ! :wink:
Je crois que tu tapes juste en mettant en avant les deux autres oeuvres précédentes, où cet aspect tragique est fondamental.

La difficulté, c'est de garder l'esprit de l'oeuvre tout en le prolongeant sur le mode série. Or, la temporalité de la série peut "délayer" certains postulats majeurs, tel que celui-ci, car ils ont du mal à s'inscrire sur le temps.
Le mioche, comme tu dis, est une astuce pour ramener la problématique de manière récurrente. Car il va devoir lui rendre des comptes aussi: son père sera-t-il un assassin ?

Pour l'instant, John, dans son nouveau rôle, est plutôt drôle, ne sachant même pas comment se saper, se tenir, se comporter pour être un père (d'où les impertinences toujours bienvenues de Bruce). Cela lui enlève un temps sa noirceur.

Mais la confrontation de la mythologie Stillson avec la mythologie non pas "Sarah", mais "sentimentale" ramène tout de suite John à son ambiguïté.
Comme je l'écrivais récemment, John ne peut échapper à son impossibilité d'être libre.
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Messagepar Guigui sur 19 Mar 2005 22:00

Sans doute mais ces éléments ne méritent pas d'avoir des arcs et des épisodes à part entière, car il demeurre que les épisodes sur Sarah & cie sont les moins bons, surtout en compraison avec l'arc Stillson... Bref DEAD ZONE c'est du bon seulement en début et fin de saison.
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Lincoln VS Stillson

Messagepar tonnerre de brest sur 25 Mar 2005 3:23

Bref DEAD ZONE c'est du bon seulement en début et fin de saison.


Permet-moi d'être dans un désaccord total avec toi. :)
Les loners sont excellents: celui sur la télésurveillance, celui des jumeaux et le dernier en date. La qualité frôle toujours l'excellence, mis à part un ou deux épisodes déchets cette saison. Et puis il n'y a rien à dire: ce concept de réalisation est un des meilleurs actuels.

En témoigne l'opus de la semaine dernière, où John Smith prédit qu'un lycéens va commetre un crime dans son lycée. Le thème fait émerger d'abord un léger mal à l'aise. L'épisode lorgne du côté d' "Elephant". Va-t-il le faire intelligemment ? Oui. Car en réalité, la piste "Elephant" est une fausse piste.
Tout l'épisode consiste à décortiquer comment la peur permet à une autorité répressive de se mettre en place, et d'instaurer un régime de terreur, où la peur alimente la répression, où la répresssion dérape, et mène au crime de l'ordre censé protéger le citoyen. Pas besoin d'être medium pour se rendre compte que le lycée est ici une métaphore des Etats-Unis d'aujourd'hui.
Si vous avez le sens du détail, vous aurez remarqué au début que le fils de Johnny est déguisé en Abraham Lincoln, référence suprême du sens de la démocratie américaine. Stillson étant l'anti-Lincoln par excellence, ce petit clin d'oeil réintroduit la mythologie par affleurement. D'autant plus que Sarah Winter refait son apparition, remplaçant Nicole De Boer.
C'est simple, subtil, bien organisé.

Donc le début et la fin de la saison ne sont pas ses atouts principaux. :wink:
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Messagepar sygbab sur 25 Mar 2005 10:34

Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

Réciprocité 0

Messagepar tonnerre de brest sur 27 Mar 2005 6:28

Très bon article, sygbab, bien que tu sous-estimes un peu cette épisode, je trouve. Ceci dit, ce contrepoint n'est pas en rapport avec l'épisode dont je viens de parler, et sur lequel aucun commentaire n'est fait (soupir de lassitude: ça ne te concerne pas, sygbab :wink: ).

Pourquoi fais-tu un lien au fait ? La L.T.E. te poursuivrait-elle en justice si tu éditais tout au moins une partie de ton texte ici :wink: ?

Ca serait plus lisible pour la suite des débats.
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Boulet de canon

Messagepar tonnerre de brest sur 27 Mar 2005 8:58

Et pis Sarah a toujours été un pur boulet


Je viens brusquement de comprendre le sens de cette phrase, Guigui !
Tu voulais donc dire que Nicole De Boer est un pur boulet de canon !
Ahhh... nous, les hommes, on se comprend. :wink:
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Re: Réciprocité 0

Messagepar sygbab sur 27 Mar 2005 10:11

Err, désolé, j'avais oublié de préciser que je voulais nuancer ton appréciation de l'épisode sur la télésurveillance, parce que tu attaches à mon avis trop d'importance aux thèmes mais pas à la façon de raconter, et à mon sens une série passe avant tout pour son écriture et donc cela implique que sa narration doit être maîtrisée. Hors, ce n'est parfois pas du tout le cas dans Dead Zone. C'est donc pour cela que je fais un lien, parce que je n'allais pas non plus me paraphraser.

Bon, je reviendrais faire quelques commentaires quand j'aurais écrit les reviews que j'ai en retard (je dois faire les quatre derniers épisodes), parce que sinon je vais me faire influencer et c'est pas biiiiiien.
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

Messagepar sygbab sur 27 Mar 2005 15:35

:shock:

Désolé tonnerre, mais je suis soufflé. Je n'avais absolument pas lu ton analyse de l'épisode sur les jumeaux en entière pour ne pas me faire influencer (je n'avais vu que les deux affiches que tu mettais pour les références cinématographiques), et en la lisant (parce que j'ai fini ma review), je me rends compte que nous avons exactement les mêmes conclusions !

Je file le lien où je mets les textes en rapport ici ?
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

alors :)

Messagepar Guigui sur 28 Mar 2005 20:12

sygbab a écrit:Je file le lien où je mets les textes en rapport ici ?

Les 2 ;)
Tu peux par exemple (re)poster les parties de tes textes en rapport avec les discussions de ce topic et poster les liens pour qu'on aille en lire l'intégralité si on le souhaite ;)

Voilà, merci :maitr:

J'ai raté le dernier épisode, samedi dernier, c'était bien? :)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Toile visuelle

Messagepar tonnerre de brest sur 01 Avr 2005 3:35

Err, désolé, j'avais oublié de préciser que je voulais nuancer ton appréciation de l'épisode sur la télésurveillance, parce que tu attaches à mon avis trop d'importance aux thèmes mais pas à la façon de raconter, et à mon sens une série passe avant tout pour son écriture et donc cela implique que sa narration doit être maîtrisée.


Alors il y a malentendu, là :wink: . Je pense que l'analyse thématique est fondamentale (n'oublions pas que la série creuse un sillon déjà commencé de longue date). Mais je suis particulièrement exigeant sur la narration, et particulièrement sur la narration visuelle, et je trouve que cette série est un des meilleurs exemples du moment: ce qui n'aurait pu être qu'une suite de gimmicks se ressemblant est un perpétuel renouvellement de la mise en scène où le langage cinématographique, la métaphore brillante, et les trucages oppressants se joignent pour l'efficacité de l'impact visuel.
Dans cette saison, des épisodes se renvoient les uns aux autres uniquement par un choix de point de vue qui prend sens quand la saison est bien avancée. Telle image de tel épisode se réfère subtilement à la thématique d'un autre, tissant une toile extrèmement cohérente. Comme des passages souterrains qu'il faut savoir trouver.

Désolé tonnerre, mais je suis soufflé. Je n'avais absolument pas lu ton analyse de l'épisode sur les jumeaux en entière pour ne pas me faire influencer (je n'avais vu que les deux affiches que tu mettais pour les références cinématographiques), et en la lisant (parce que j'ai fini ma review), je me rends compte que nous avons exactement les mêmes conclusions !


Ca me va droit au coeur :oops: . J'ai pu prendre le temps de faire un exposé approfondi. J'aimerais pouvoir en faire d'autres. Je vais aller lire ta review :wink: .
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Le soulèvement des animaux

Messagepar tonnerre de brest sur 01 Avr 2005 4:19

J'ai raté le dernier épisode, samedi dernier, c'était bien?


C'était vraiment très bien: un épisode inhabituel qui fait en même temps parti de la mythologie. Ca part même trop bien, pour s'essouffler en fin de course. Mais certaines questions concernant les alliances du révérend Purdy, tiraillé entre la peur que lui procure Stillson et celle que lui procure John Smith, trouvent un début de résolution.

Le début est assez époustouflant, je dirais "shyalamanesque" :wink: . Deux plans: une réserve d'eau dans un étrange silence, puis des arbres qui ploient sous le vent. Tout de suite une inquiétude sourde: quelque chose de menaçant se prépare.
Puis la scène bascule dans une prêche de Purdy, soudain mis en difficulté par John Smith lui demandant une explication sur une parabole des deux Prophètes dans la Bible. Je ne connais pas cette parabole, mais ça donne envie d'y voir de plus près.

L'épisode raconte comment d'une manière extrèmement brutale, les animaux changent radicalement de comportement dans la région. Cela part des insectes dont le comportement contamine toute la chaîne alimentaire pour en arriver à l'homme. Tous les animaux domestiques redeviennent sauvages, pressentant quelque chose de cataclysmique. Tout cela dans un rythme soutenu, inquiétant et prenant.

Tout en cherchant la cause du phénomène, Smith se rend compte que le révérend Purdy traverse une crise de foi :wink: . Or celle-ci est liée aux évènements. Ce personnage prend une autre épaisseur, notament par le jeu de l'acteur qui exprime un doute terrible, qui ressent une profonde culpabilité. Jusqu'à une scène très émouvante où Smith le trouve sur le point de se flinguer. Smith tente de le dissuader, mais le dénouement est paradoxalement d'autant plus pathétique qu'il est très simple: le révérend ne tenait pas un pistolet pour se suicider, mais pour abattre son chien, qui a manqué de l'attaquer. Et son désarroi face à ce geste qui lui a coûté est d'une émotion plutôt poignante.

Mais qu'a donc-t-il fait pour se jeter à bas du crucifix de lumière de son église, dans une vision, au moment où les animaux se retournent en masse contre les hommes ? Il paie le tribut qu'il doit à Stillson, l'argent qu'il lui a donné dans une entente de corruption, et la gestion calamiteuse des finances de son église. Il a investit dans une retenue d'eau dont les rives auraient fait un merveilleux site touristique. Mais le barrage résonne des vibrations de cette massse liquide et peut rompre à tout instant, balayant dans un souffle la région. Ces mêmes vibrations que le 6ème sens des animaux perçoit.

Smith encourage Purdy à se ressaisir pour devenir le "deuxième" prophète, le premier étant John. Comme pour une rédemption vis à vis de son rapport à l'argent, et, implicitement, à Stillson.

Mais le final, s'il semble marquer une réconcilliation des deux hommes, laisse un goût amer dont l'inquiétude n'a pas disparu.
Car John ne peut pas tout voir.
Et s'il a vu que la résolution du crime de Rachel Caldwell était un montage falsifié, l'heure s'approche où il faudra régler les comptes.

L'épisode est un condensé de l'esprit mythologique de l'Armaggedon. Son ambiance pré-apocalyptique est remarquablement servi par un stress constant, et annonce le désastre possible que Stillson peut déclencher.

Voilà, j'espère avoir répondu à la question !
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

merde !

Messagepar Guigui sur 01 Avr 2005 11:50

Merde un épisode qui semblait intéressant et je l'ai carrément raté ! :p
C'est clair que cette saison 3 s'évertue à conclure la plupart des arcs "secondaires" de la série, sans doute pour repartir sur de nouvelles bases avec une saison 4 de 22 épisodes... ;)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar Guigui sur 09 Avr 2005 9:54

Vu la bande annonce d'M6 ce soir c'est le dernier épisode de la saison 3 de DEAD ZONE, on risque d'avoir enfin quelque chose d'intéressant niveau Stillson et la mythologie de la série... C'est pas trop tôt j'ai envie de dire :)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar sygbab sur 09 Avr 2005 17:37

Oui c'est le final de la saison 3, et si tu m'accordes un tout petit peu de crédit ( ^^ ) fais moi confiance, il assure. Par contre, tu abuses un peu, des choses intéressantes on en voit dans tous les épisodes, au niveau de la continuité thématique et du développement des personnages. Tststststststs.
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

méga bof !

Messagepar Guigui sur 10 Avr 2005 21:44

Franchement si j'avais été plutôt emballé par les 3 premiers épisodes de cette saison 3 je suis maintenant devenu complètement indifférent à la série tant celle-ci m'ennuie. Je n'arrive même plus à m'intéresser à la rachitique "mythologie". Le cliffhanger de cette saison 3 je l'ai trouvé vraiment affligeant (alors que celui des 2 premières saisons étaient pas mal). On a vraiment franchit la frontière du TOO MUCH avec Junior et l'ultime vision du futur...
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Pas déçu

Messagepar tonnerre de brest sur 11 Avr 2005 2:46

Non, là, t'abuses, Guigui... :wink:
Si tu ne vois pas que cet épisode reprend la trame d'origine de Stephen King tout en la renouvellant totalement dans les prolongements, je trouve ça assez dommage, car tu rates une belle adaptation. Il faudrait peut-être faire un effort d'intéressement. J'espère que tu ne décrocheras pas. :wink:
Cette saison 3 ne mérite pas les reproches qu'on lui fait, et même si effectivement le final manque un peu de rythme, aucun de ses éléments scénaristiques ne peuvent être pris en défaut.
L'agent Squeulit pensait qu'il s'agissait en fait d'une pierre de forme triangulaire
Avatar de l’utilisateur
tonnerre de brest
Barbu Alcoolique
 
Messages: 711
Inscrit le: 04 Jui 2004 0:40
Localisation: Soit Mille sabord, résident du Sirius, actuellement amarré quai de Saône

Re: Pas déçu

Messagepar Guigui sur 11 Avr 2005 12:28

tonnerre de brest a écrit:Cette saison 3 ne mérite pas les reproches qu'on lui fait, et même si effectivement le final manque un peu de rythme, aucun de ses éléments scénaristiques ne peuvent être pris en défaut.

Pour que ce soit clair : je reproche à la forme de rendre le fond inintéressant... En bref, je reproche à ces derniers épisodes d'être continuellement chiant. Autant au début de la série j'étais plutôt tolérant (goût de la nouveauté, ce n'était que le début après ça pètera...), autant là au bout de 3 saisons j'avoue en avoir marre... Je continuerai à mater surtout que la saison 4 passera à 22 épisodes donc une dynamique différente et j'espère que ça va enfin décoller.
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar sygbab sur 11 Avr 2005 12:54

Vu que les questions concernant Johnny ont bien pris le temps d'être posées et que certaines storylines ont été bouclées, ça ne peut que coller. C'est bien pour ça que je pense que la saison 3 était une saison de transition.
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

PrécédentSuivant

Retourner vers Séries Q'ultes

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Majestic-12 [Bot] et 1 invité

cron