[TF1] Heroes : saison 2

De X-Files à Neon Genesis Evangelion en passant par Baywatch !

Modérateur: Amrith Zêta

Messagepar zerosum sur 02 Déc 2007 23:12

Amrith Zêta a écrit:Il faudrait que ce genre d'aveux manifestés en claque arrive plus souvent.

Ce genre d'aveux est d'un navrant consternant. Le truc qui t'échappe ici, c'est que d'entendre un créateur s'abaisser à tenir ce genre de discours, c'est exactement la même chose que de voir un représentant politique faire ses excuses aux électeurs le soir d'un scrutin, après avoir essuyé un revers : en promettant bien sûr qu'ils vont faire leur aggiornamento, et patati et patata… On connaît la chanson par cœur :

"Nous vous avons compris, nous avons bien entendu le message qu'ont voulu nous envoyer nos concitoyens ce soir, nous allons devoir prendre en considération leur avertissement, nous allons devoir travailler plus, être plus à l'écoute pour être plus en phase avec les attentes de nos concitoyens, etc, etc."

T'as raison : ce genre d'aveux creux devrait arriver plus souvent. Une monde où tout ne serait plus que campagnes de communication (aussi voyantes que mensongères), c'est vrai : je crois que c'est ça qui nous manque aujourd'hui ! :roll:
C'est pas comme si on baignait déjà dedans à longueur de journée non plus… :? :mrgreen:
Ça me fait un peu penser à Ségolène Royal qui s'est mise à cracher sur les mesures du programme socialiste, après les avoir "défendues" la conviction "chevillée au corps" comme elle disait ! LOL!
C'est sûr, ce genre de pratiques, ça s'applaudit ! :pffff:
Et considérer le téléspectateur comme un électeur, le fan comme un roi surpuissant, c'est une déviance qui s'encourage, et qui ne fait absolument pas peur pour le respect de l'intégrité créative des auteurs de fiction (qu'on trouve ces fictions bonnes ou mauvaises). Assurément ! C'est beau. :?
Moi je trouve ça tout bonnement déplorable.

Heureusement que Tim Kring s'est repris quelques jours après, pour bien rappeler qu'il ne s'abaisserait jamais à écrire sa série sur commande des fans ! Ouf, j'avais failli commencer à prendre peur… :roll:

Amrith Zêta a écrit:En fait le meilleur diagnostic à faire serait qu'il admette qu'il n'a un peu rien à raconter depuis le début et qu'il se débrouille comme il peut pour divertir avec une perspective et des références inexistantes.

Et dire que tu as passé 5 ans à chanter les louages d'une série nommée "Alias". C'est un peu un comble après ça d'aller reprocher à une série de ne rien avoir à raconter. LOL! :roll:
Surtout que ce n'est pas le cas d'Heroes, série extrêmement dense, mais passons…
.*´ )
*.•´¸.•*¨) :: ¸.•*¨)
(¸.•´ :: (¸.•´ :::: (¸.•*´¯`*••• BELIEVE TO UNDERSTAND •••••••
Avatar de l’utilisateur
zerosum
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 214
Inscrit le: 09 Mar 2004 16:33
Localisation: Ailleurs

Tim Kring n'est pas Ryan Murphy

Messagepar zerosum sur 02 Déc 2007 23:22

Déplacé du topic "Nip/Tuck saison 5" :
Torrance a écrit:Sinon zerosum, ça te fait quoi de voir Tim Kring se mettre à genoux et dire que oui, le début de la saison de HEROES était à chier ? et qu'il allait faire ce que lui demandaient ses fans ? perso, j'ai bien rigolé... allez, sans rancune ;-)

Ça m'a fait réagir extrêmement vivement, avec mon habituel sens de la mesure et de la modération. :mrgreen: Plus précisément, ça m'a fait ça.
J'avais même rédigé un second post, que j'ai finalement décidé de ne pas poster (comme très souvent…). Un post où je traitais tout simplement Tim Kring de pute, de vendu, de lâche et, pire encore, de traître ! :roll:
Traître vis-à-vis de ses fans les plus fidèles, et les plus loyaux (dont je pense sincèrement faire partie) : ceux qui se sont "investi" malgré tout dans ces nouveaux personnages, ces nouvelles storylines, et surtout cette nouvelle construction assez déconcertante de prime abord. Bref ceux qui ont continué, malgré tous ces déferlements de critiques (pas forcément justes), à faire confiance à Tim Kring et à ses scénaristes.

Désolé de te décevoir donc Torrance, mais les reproches que je fais aux séries que je n'aime pas ou ne supporte plus (comme "Nip/Tuck"), je sais aussi les faire à celles que je vénère encore (comme "Heroes") ! :p J'aime pas les raisonnements à double vitesse et les principes à géométrie variable chez les autres ! Alors j'évite autant que possible de faire pareil de mon côté. ;) Ça fait partie de mon hygiène mentale au quotidien depuis le temps. 8-)

Ceci étant dit, j'ai un peu repris mes esprits depuis ces réactions à chaud légèrement excessives (on ne se refais pas – LOL, quand je me relis je me trouve tellement pitoyable parfois…). Enfin "parfois"… c'est bien peu dire ! :roll:
J'ai repris mes esprits pour plusieurs raisons :

1/ D'abord parce que ce ne sont là que des paroles, de simples promesses de "remaniement" qui ne seront pas nécessairement suivies d'actes (et qui ne le seront vraisemblablement pas, sans vouloir trop jouer les devins).
Une énorme différence donc par rapport aux reproches que j'ai pu faire à Ryan Murphy. Puisque dans le cas de "Nip/Tuck", l'agenouillement de Murphy était visible à l'écran, dans les épisodes même de la série, et dans la tournure qu'elle a prise au fur et mesure (à comparer au contenu des wishlist de lick-suckforum.com, entre autre, pour plus de détails sur la genèse de cette pitoyable saison 4).
L'autre différence majeure entre les deux étant que les "excuses" de Tim Kring ne concernent quasiment que l'aspect structurel de la série (j'y reviens…), là où les concessions-consenties de Ryan Murphy portaient sur la nature même des storylines, leur contenu, leur résolution, la résolution de certains personnages, et même carrément la psychologie, tout court, des personnages (particulièrement dans le cas de Christian, pour lequel les fans ont toujours eu énormément "d'impératifs à respecter" que Murphy s'est empresser de respecter à la lettre avec un virage à 180° manifestement pas prévu au démarrage). Bref, deux cas de figure complètement différents.
Sans compter les circonstances atténuantes/aggravantes (le fait que "Nip/Tuck" soit sur le câble, où paraît-il il est plus facile d'exprimer sa liberté créatrice, là où "Heroes" appartient à un network et se retrouve nécessairement beaucoup plus soumise aux lois du marché et de l'audience), et les questions de contexte (=> sauf erreur de ma part, "Nip/Tuck" était au sommet de ses audiences au sortir de la saison 3, alors qu'actuellement "Heroes" se trouve dans une période difficile, où le doute et la remise en question sont forcément de mise pour les scénaristes, qui logiquement sont amenés à se demander s'ils n'ont pas foiré quelque chose au passage). Mais passons…


2/ Ensuite parce que le remaniement improvisé de dernière minute n'AURA PAS LIEU !
Puisque Tim Kring nous le promet dores et déjà pour le volume III.
Petit historique…
- 24 Septembre (2x01) : Très bon démarrage pour "Heroes". Plus de 14 millions, le volume II renoue avec les scores pré-hiatus du volume I. Tout va bien, c'est la fête !
- 1er Octobre (2x02) : Un peu en dessous de 12 millions. On est reparti sur des chiffres similaires à la période post-hiatus. Ça baisse, mais c'est pas bien grave… C'est courrant en plus que les season premiere soient plus forts que le reste, rien d'anormal donc jusque-là.
- 8 Octobre (2x03) : Un peu en dessous de 11 millions. Pire score de la série jusque-là. C'est pas réjouissant, c'est sûr, mais encore une fois la moyenne du dernier bloc de saison 1 se situait à 11,5 millions, donc on est pas trop loin du compte non plus. D'autant que la concurrence sur ABC est bien plus offensive que l'année dernière, et le lead-in "Chuck" bien plus faible (euphémisme!) que "Deal or No Deal" l'an passé. Ceci peut donc expliquer cela... Pas besoin de crier à la catastrophe pour l'instant.
- 15 Octobre (2x04) : Ça remonte un peu. Soulagement. On est au dessus des 11 millions, typiquement dans la moyenne de la saison 1 post-hiatus. Ça va, on avait presque commencé à prendre peur.
- 22 Octobre (2x05) : Score identique au 2x03, en dessous de 11 millions donc. Ça craint un peu, mais on pourra bien se satisfaire d'une moyenne à 11 millions contre une moyenne à 11,5 millions. On est loin de pouvoir parler de "chute" d'audience à seulement 0.5 d'écart… Compte tenu de l'écart gigantesquissime d'audience entre le lead-in d'hier (qui portait "Heroes", avec des scores supérieurs à ceux d'Heroes) et le lead-in d'aujourd'hui (qui tire "Heroes" vers le bas), un simple écart de 0.5 peut être considéré comme une bonne nouvelle…
- 29 Octobre (2x06) : Là on tombe en dessous de 10.5 millions. La série perd en plus de justesse son leadership sur les 18-49 dans sa case horaire. Là on commence quand même un peu à s'inquiéter.
- 5 Novembre (2x07) : Dégringolade en dessous de la barre symbolique des 10 millions. Là on panique carrément ! Il va falloir faire quelque chose pour enrayer ça au plus vite !
- 7 Novembre : Tim Kring s'excuse publiquement.
- 12 Novembre (2x08) : On repasse la barre des 11 millions. Ouf, on respire. "Heroes" reprend en outre tranquillement son leadership sur les 18-49. Voilà, ça va beaucoup mieux maintenant.
- 19 Novembre (2x09) : Score identique au 2x05 et au 2x03. Les audiences semblent décidément vouloir se stabiliser aux alentours des 11 millions. On poursuit donc sur des audiences proches de la dernière partie de saison 1. Rien de nouveau sous le soleil donc…
- 26 Novembre (2x10) : On avoisine presque les 12 millions. Situation définitivement très similaire à la fin de saison 1… C'est ce qu'on appelle une audience stabilisée, malgré un petit accident de parcours très ponctuel (le 2x07).
- 3 Décembre (2x11) : La suite au prochain épisode. Dans la logique, on devrait pouvoir tabler sur une légère hausse à l'occasion de ce volume-finale, vendu partout comme le season-finale…

:arrow: Tout ça pour bien insister sur le fait que l'inquiétude sur les audiences n'a commencé véritablement qu'à partir du 2x06 (29 Octobre), que les promesses de remaniement ont été faites le 7 Novembre, que la grève a commencé le 5 Novembre, et qu'à la date du 2 Novembre, le 2x12 était déjà dans la boîte, et les 2x13 et 2x14 en cours de tournage. Autant dire que Tim Kring se fout carrément de nos gueules lorsqu'il promet subitement de gros changements (prenant soi-disant en compte les critiques des fans pour le prochain volume) étant donné que le volume III a déjà commencé à être tourné pour une bonne part (3 épisodes, sur les 7 épisodes qui sont censés constituer le volume III, le volume IV devant compter quant à lui 6 épisodes, pour un total de 24 pour toute la saison… Tels étaient les plans au départ.)


3/ Parce que le remaniement de dernière minute n'A PAS EU lieu !
Ce qui est dans la boîte est dans la boîte. Et lorsque l'on compare les promesses de "grand nettoyage de nouveaux" durant le 2x11 aux spoilers (très fiables) diffusés partout sur le net concernant ce fameux 2x11, on voit pas trop la concordance ! :p Aucun des nouveaux membres réguliers ne devraient y passer. Un seul nouveau est mort pour l'instant (Alejandro, qui a toujours eu marqué "prochain sur la liste" depuis le début, et dont la mort était programmée depuis le début, l'acteur ayant été engagé en tant que récurrent là où son homologue féminin était listée comme membre régulier…). Tim Kring ne va supprimer aucun nouveau pour la simple raison que les fans les auraient mal accueilli. Il ne va même pas s'abaisser à faire ce grand cadeau que tellement de fans excités réclament fiévreusement depuis le début : leur offrir la tête de ce pauvre West (récurrent), haït viscéralement par bon nombre de fans. :roll:
Bref, Tim Kring, malgré son discours de repentance désespéré, ne semble pas particulièrement enclin à faire des faveurs à ses fans… :yes:


4/ Parce que Tim Kring n'a pas attendu d'avoir l'avis du public pour avoir des yeux
Personnellement, ça ne me choque pas de voir un scénariste remettre en question la structure de son show. En tout cas pas lorsque l'on se trouve en début de saison 2. Dans une phase où une série peut être encore en train de chercher sa formule idéale…

"Heroes" est une série qui tient à gérer plusieurs choses en même temps :
- Une mythologie, des mystères en suspens, des jeux de questions-réponses, etc.
- Une montée en crescendo, avec des impératifs de toutéliage (qui vont de paire avec le postulat de base de la série : l'interconnectivité de ces héros isolés aux 4 coins du monde).
- Et surtout… un très large cast.
Tous ces points à tenir, et particulièrement le dernier, font que la formule du show n'est pas forcément facile à établir, et l'équilibre parfait (celui qui est susceptible de tenir la route sur la durée) encore mois facile à trouver. Rien d'étonnant, avec de telles difficultés auto-imposées, que les scénaristes tâtonnent, testent, expérimentent, se trompent, et rectifient le tir si besoin s'en fait ressentir.
Cette saison 2, constituée pour la première fois de plusieurs volumes, a elle-même été conçue de sorte à pallier à un énorme problème structurel qui s'était posé à eux l'année dernière (dès le stade de l'écriture), et qui s'était ressenti jusque dans l'accueil critique du season finale (notamment) par le public et les fans.

Je pense que ce volume II est un volume de transition entre le volume I (le brouillon de formule) et les volumes à suivre, pour lesquels la "formule de croisière" aura été finalement établie. Ainsi, là où le volume I nous avait habitués à voir quasiment tous les personnages par épisodes, ce volume II nous a "appris" à nous faire à l'idée d'une alternance des personnages (d'un épisode sur l'autre), pour finalement nous mener à une formule qui misera plutôt (j'imagine) sur une alternance du même type, mais cette fois-ci d'un volume sur l'autre. Avec disparitions et réapparitions de certains personnages d'un volume à l'autre. Des volumes plus courts, possiblement entremêlés les uns aux autres, etc.
(Une idée évoquée par Tim Kring durant la campagne promotionnelle de la saison 2, soit dit en passant, comme quoi ces problèmes structurels n'ont pas attendu que les fans les soulignent pour occuper déjà l'esprit des scénaristes.)

J'aime beaucoup ce volume II, mais ça ne m'empêche pas pour autant de voir qu'il y a d'énormes problèmes qui la minent à la racine. Des problèmes d'ordre structurel justement : problème d'impression de survol généralisé, d'épisodes-sommaires qui n'ont pas le temps de développer suffisamment TOUTES ces intrigues, TOUS ces personnages, TOUTES ces thématiques autant qu'ils et elles le mériteraient. Je suis complètement d'accord avec Tim Kring sur ce pan du diagnostique : "Heroes" souffre d'un très sérieux problème de surpopulation, oui en effet, problème auquel les scénaristes vont devoir apporter des solutions.
Et je pense que cette idée d'alternance d'un volume sur l'autre, si c'est la direction qu'ils s'apprêtent à prendre, peut être une bonne manière de pallier à ces problèmes, et notamment à l'impression de dispersion cafouilleuse qui a sévèrement entamé la première moitié de ce volume II.

Bref, aucun "changement" ne va être apporté aux plans initiaux, puisque (comme je le pense) ces changements sont déjà inscrits sur le papier depuis le début, depuis que la saison 2 a commencé à être écrite.

Au sortir de la saison 1, avec tous ses mini-cliffhangers (sur Nathan, Peter, Sylar, DL, Matt, Hiro, Claire/HRG, le grand méchant de Molly, etc.), le public n'aurait pas compris que le volume II ne nous éclaire pas sur le sort de tous ces personnages (déjà qu'ils n'ont pas compris/apprécié qu'il faille 3 épisodes pour en savoir plus sur Sylar, 3 également pour réentendre parler de Niki, et 8 pour connaître le sort de DL, Nathan, et Peter…). Pourtant "Lost" était passé par là et aurait logiquement dû habituer le public à cette idée de résolution de cliffhangers étalée sur plusieurs épisodes (cf. le triple épisode d'ouverture de saison 2). Qu'importe, ce volume II ne pouvait décemment pas faire autrement que de revenir sur TOUS ces personnages.
Mais étant désormais "familiarisé" avec le principe d'alternance (déjà un peu présent l'année dernière, mais très largement utilisé et même quasiment institutionnalisé cette année), le public va enfin pouvoir être en mesure de recevoir patiemment les prochains volumes où, peut-être, certains des personnages principaux de la série pourraient être absents, attendant leur tour pour le volume suivant…
Le "grand remaniement" de la série ressemblera probablement à ça, et il est déjà inscrit sur le papier depuis le début, bien avant les chialades des fans ou la pseudo chute d'audience catastrophiquistique fantasmée par beaucoup après les très mauvais scores du 2x07.


5/ Parce que Tim Kring n'est pas du genre à se laisser dicter son écriture par ses fans, et compte bien le faire savoir.
(à l'inverse d'un Ryan Murphy qui se vante d'avoir eu suffisamment de couilles et d'intégrité artistique pour recopier les wishlists de ses fans, tout en continuant de se considérer comme un artiste d'avant-garde :roll: )
5 jour après ses soi-disant "excuses" du 7 Novembre, Tim Kring a donné une autre interview, plus en accord avec la conception du rapport show-public qu'on lui connaissait avant ça (pour ceux qui avaient pu suivre son parcours jusque-là) :
Sa position, au lancement du volume II, était en effet que la série était en train d'édicter ses règles, et que le téléspectateur allait devoir apprendre à faire avec. Apprendre à faire connaissance avec la série en d'autres termes, ses méthodes particulières, etc. Visiblement il présentait déjà que la structure nouvelle de ce volume II allait en déconcerter et en impatienter plus d'un. Il ne s'était assurément pas trompé ! :?

Toujours est-il que voici l'interview du 12 Novembre :
http://www.wizarduniverse.com/magazine/ ... 305442.cfm
Extrait concernant le rythme (qui rejoint entièrement mon approche des choses :yeah: ) :
WIZARD: There’s this little interview that you did on Entertainment Weekly’s website that was e-mailed around endlessly last week. You talked about the pacing of the show coming into Season 2 and the fan reaction, but it seems that the upcoming episodes are going for more of that bang that people have been missing.
KRING: Yeah, but now the problem is that you can’t do that from the very beginning because you have to have story in order to have things pay off. You can’t just tell story without it. You’ve got to build to something. So therein is the quandary. How do you build a story when all the audience really wants is crack? That for us has really been a very big quandary. You need to build a foundation of characters that you care about and storylines that you care about before you start paying off things. It’s hard to make a reveal mean anything if you haven’t waited a little while for it. So it’s a very difficult position with this kind of television show. The relationship with the audience is extremely fragile compared to most shows. It’s more akin to a gladiator match where every week you get a thumbs-up or a thumbs-down, on a week-to-week basis that a lot of shows don’t necessarily have. In looking back, what’s difficult for us as a writing staff is to try and analyze what mistakes or what missteps were made. It’s very difficult. We make these episodes sometimes six months before you see them, and the irony for us is that we’re making episodes right now that are among the best episodes that we’ve ever done. And so we’re slapping each other on the back for having been doing such a fabulous job, and in the meantime the hardcore fans are having trouble with what they’re seeing on the air. So there’s this strange disconnect there.

Sur le rapport aux fans…
Is it easier as a writing staff for you guys in that you don’t have to worry about fan reaction until you’ve had some done and gotten your own creative juices flowing?
KRING: The worst thing that can happen is to start saying, ”I wonder if the audience would like this? Maybe the audience would like this.” We never did that last year. Not one time did we do that. We never said, “I think the audience would like this.” We didn’t think in those terms, and it’s a very dangerous thing on a show to start backing into story based on what you think the audience is going to like. The truth is that there’s chocolate and vanilla and there’s strawberry. Everybody likes something different. So all you can do is make the show that you want to make and hope that your tastes are general enough that you’re going to get a lot of people who also like it. It’s a very complicated relationship to have with an audience.

Voilà qui répond à toutes mes questions, dissipe tous mes doutes sur la santé mentale de Tim Kring (et la vitalité de sa série), me fait oublier toutes mes craintes et mes inquiétudes quant à l'évolution future de la série, et balayer mes précédents propos...
Il ne m'en faut pas plus pour retrouver intacte toute mon estime et mon admiration du bonhomme ! 8-)
Franchement, c'est un type que je trouve assez attachant. Un peu naïf, à l'image de sa série, mais c'est justement ça qui plaît ici ! ;)
Pure appréciation personnelle.

En tout cas, pour répondre à ta question Torrance : non, au final ces excuses paniquées ne me font ni chaud ni froid.
Un humain ça panique, c'est normal. Et quand on croit autant en son show que Tim Kring croit en les vertus altruistes, éducatrices et réparatrices d'"Heroes" (naïf, vous avez dit naïf… :grin: ), je n'ai aucun mal à comprendre ce genre de réaction : Tim Kring souhaite que son show soit regardé par le plus grand nombre, non pas pour en tirer une gloire personnelle, mais parce qu'il est sincèrement convaincu qu'"Heroes" est une série utile, qui a quelque chose à apporter à son auditoire... Comme une "source d'inspiration" (vous savez : ces thématiques du héros, de l'héroïsme, des modèles et sources d'inspirations, de la nécessité de sauver le monde, de changer le monde, etc. Toutes ces thématiques qui sont au coeur d'une certaine série... :idee: :grin: ).
=> Sa série, il la fait très clairement POUR le public, et dans ces conditions, je peux comprendre son désarroi lorsqu'il découvre subitement que ce public est justement en train de lui tourner le dos…
.*´ )
*.•´¸.•*¨) :: ¸.•*¨)
(¸.•´ :: (¸.•´ :::: (¸.•*´¯`*••• BELIEVE TO UNDERSTAND •••••••
Avatar de l’utilisateur
zerosum
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 214
Inscrit le: 09 Mar 2004 16:33
Localisation: Ailleurs

Messagepar zerosum sur 02 Déc 2007 23:33

KNIGHT a écrit:Enfin la déconfiture de la série, et l' annulation de Origins ne peuvent que me remplir de joie et de satisfaction. >:)

Doucement, doucement… Désolé de te décevoir mais la déconfiture en question n'est rien d'autre qu'un pur catastrophisme extrapolé à partir d'un malheureux accident de parcours ponctuel, tourné par tous en épingle. Niveau audiences, "Heroes" tient extrêmement bien la route, surtout compte tenu de ce à quoi le show a à faire face : le méga-hit d'ABC "Dancing with the Stars".

Quelques chiffres pour bien comprendre l'évolution des taux d'audience de la série :

VOLUME I
1er bloc (Septembre-Décembre 2006) :
La série réunit en moyenne 14.38 millions de téléspectateurs.
Elle est portée par son lead-in "Deal No Deal", qui jouit d'une moyenne extrêmement confortable de 16.22 millions de téléspectateurs (SUPERIEURE à celle d'Heroes, vous noterez).
La concurrence sur ABC (puisque c'est de là que le chamboulement futur va survenir) est ridiculement modeste en ce début d'année : une énième saison de "The Bachelor" avoisine tranquillement les 8.71 millions. Voilà qui n'arrive même pas à la cheville d'"Heroes"…

Hiatus de Décembre/Janvier
Rien à signaler.

2ème bloc (Janvier-Février 2007) :
La série revient et réunit désormais une moyenne de 14.41 millions de téléspectateurs. Tout ça est décidément très stable…
"Heroes" est par ailleurs toujours portée par "Deal No Deal" avec une moyenne providentielle toujours plus confortable de 17.30 millions de téléspectateurs !
Sur ABC "The Bachelor" a laissé sa place à "Supernanny" qui tape dans les 9.39 millions. C'est un peu mieux que "The Bachelor"… Voilà maintenant ABC à mi-molet d'"Heroes".

Du côté de la Fox (à titre de comparaison), un des "gros hits" de la chaîne, "24", est reparti pour une 6ème saison, juste après une double soirée évènement, sur des scores très honorables, proches de ceux de "Heroes", bien que légèrement inférieurs dans l'ensemble (13.46 millions contre 14.41 pour "Heroes").

Hiatus de Mars/Avril
ABC sort l'artillerie lourde : "Dancing with the Stars", LE programme révélation qui lui avait notamment permis de remonter la pente sur le "créneau de la mort" du Jeudi soir (face à l'indétrônable combinaison de CBS, "Survivor"+"C.S.I.").
Face à "Deal or No Deal", "Dancing with the Stars" totalise 18.99 millions de téléspectateurs (à côté desquels les quelques 9 millions de "The Bachelor" ou "Supernanny" font franchement pâle figure ! :roll: ). Presque au même titre qu'American Idol, "Dancing with the Stars" est devenu une véritable institution aux USA. "Deal or No Deal" enregistre aussitôt une sévère baisse d'audience, et passe d'une moyenne de 17.30 millions précédemment à 11.99 millions de téléspectateurs !!! Perdant bien évidemment son leadership (jusque-là jamais démenti) sur sa case horaire…
Même déconvenue pour "Prison Break" sur la Fox, qui s'étaient maintenue autour de 9.77 millions depuis le début d'année, et qui chute subitement (pour ses 3 derniers épisodes !) à 8.09 millions.
Mais la déferlante "Dancing…" ne s'arrête pas à la première case horaire de la soirée, puisque son pouvoir de nuisance s'étend jusque sur la case de 9h, pour une dernière demi-heure (la plus suivie d'ailleurs – en moyenne 20.21 millions), qui coupe littéralement l'herbe sous le pied de la concurrence. Ainsi, toujours sur la Fox, "24" voit son audience moyenne chuter de manière très significative également : 13.46 millions avant l'arrivée de "Dancing…", et plus qu'un très amaigri 11.42 millions après... :?
C'est dans ce contexte complètement chamboulé que "Heroes" revient pour sa dernière ligne droite :

3ème bloc (Avril-Mai 2007) :
Maintenue jusqu'à son interruption à 14.39 millions, "Heroes" suit la mouvance générale et enregistre également une sévère chute d'audience, passant à une moyenne de 11.91 millions.
"Dancing…" est pleinement installée dans son nouveau créneau horaire : 18.93 millions sur la première heure, et toujours 20.21 millions sur la dernière demi-heure.
Face à ça, "24" continue doucement de sombrer, en passant à une moyenne de 10.46 millions (descendant même en dessous des 10 millions pour son… season finale !!!! :heu: Face au final très suivi de "Dancing…" toutefois)
En lead-in, "Deal or No Deal" commence vraiment à souffrir terriblement de sa concurrence, finissant même 2 semaines d'affilée en dessous des 10 millions (et même des 9 millions !!!), elle aussi. Avec une audience moyenne de 10.27 millions !!! (Contre plus de 16.5 millions environ en temps normal, je le rappelle…)
Pour la première fois d'ailleurs, les scores d'Heroes sont supérieurs à ceux de "Deal or No Deal" ! "Heroes" n'est donc plus "portée" par son lead-in, décidément très affaibli.
Comparativement, on pourra presque dire que la série a plutôt bien tenu le choc face au raz-de-marée "Dancing…".

Avant/après "Dancing with the Stars" :
"Deal or No Deal" => 16.64 millions avant, 11.13 millions après. Soit une chute de 5.51 millions.
"Heroes" => 14.39 millions avant, 11.91 millions après. Soit une chute de 2.48 millions.
"24" => 13.97 millions avant, 10.89 millions après. Soit une chute de 3.08 millions.


Ce qui nous mène au VOLUME II…
Septembre-Décembre 2007 :
Gros changement par rapport à l'année précédente à la même date : "Dancing with the Stars" est déjà là !!! :pepep: Inutile donc de comparer les résultats de l'Automne 2007 avec ceux de l'Automne 2006. C'est typiquement le genre de comparaisons qui n'a aucun sens.
"Dancing…" est définitivement en pleine possession de son nouveau créneau horaire : globalement une moyenne de 20.94 millions (+2 millions environ par rapport au Printemps 2006), dont 21.64 millions sur la dernière demi-heure (de 9h à 9h30).
En lead-in, "Heroes" hérite du nouveau venu "Chuck" qui peine très difficilement autour des 7.84 millions. Soit 2.43 millions de moins que "Deal or No Deal" durant la période "Dancing with the Stars" [et 8.38 millions (!!!) de moins que "Deal or No Deal" à la même époque l'année dernière, pour les inconditionnels des comparaisons year-to-year dénuées de sens…].
Malgré ce handicap évident, et pesant, "Heroes" parvient tout de même à enregistrer une moyenne comparable à celle de l'année dernière durant la période "Dancing…" : 11.27 millions, contre 11.91 millions. Soit une simple perte RIDICULE de 0.64 millions de téléspectateurs. Sachant en plus que ce 11.27 devrait logiquement être légèrement rehaussé après les résultats du season finale (dont on suppose qu'ils feront remonter la moyenne…)

Ce n'est pas franchement ce qu'on pourra appeler une déconfiture. ;)
Marc Berman, spécialiste référence des audiences US, continue d'ailleurs inlassablement de classer "Heroes" dans la catégorie des winners:p

=> Comme je disais, les résultats d'audiences, les chiffres bruts, ne veulent pas dire grand-chose. Il faut prendre en compte les mouvements d'ensemble, regarder ce qu'il y a avant, après, et surtout pendant…
Une chose que les studios savent parfaitement bien faire.
Pour eux, comme dans les faits, "Heroes" reste incontestablement une valeur sûre sur le terrain des audiences !

Autrement dit, la fin d'Heroes n'est pas encore là, désolé. 8-) :p
.*´ )
*.•´¸.•*¨) :: ¸.•*¨)
(¸.•´ :: (¸.•´ :::: (¸.•*´¯`*••• BELIEVE TO UNDERSTAND •••••••
Avatar de l’utilisateur
zerosum
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 214
Inscrit le: 09 Mar 2004 16:33
Localisation: Ailleurs

Messagepar Amrith Zêta sur 03 Déc 2007 0:31

Ces pavés sur Heroes c'est juste ha-ha-ha.
A côté de ça les topics moins hype sont dead c'est bien le style EQ ça.

zerosum a écrit:Ce genre d'aveux est d'un navrant consternant. Le truc qui t'échappe ici, c'est que d'entendre un créateur s'abaisser à tenir ce genre de discours, c'est exactement la même chose que de voir un représentant politique faire ses excuses aux électeurs le soir d'un scrutin, après avoir essuyé un revers.


Admettons.
Ce qui t'échappe en l'occurrence c'est qu'on se moque de ce à quoi ressemble Tim Kring lorsqu'il s'auto-critique. Je ne lui reconnais aucun talent particulier, pour moi il n'a fait que défoncer des portes ouvertes, alors il pourrait bien faire des claquettes en short devant les caméras ça ne changerait rien au néant qu'il m'inspire.
Tu lui reproches son commentaire parce que tu l'interprètes comme étant une soumission vis-à-vis des fans, mais tu ne peux pas le prouver. Peut-être a-t-il simplement l'honnêteté intellectuelle de trouver lui aussi ces épisodes merdiques. Lorsqu'il ajoute "Nous n'avions pas suffisamment de contenu dans cette histoire pour justifier d'y consacrer tant de temps" c'est davantage qu'un aveu d'erreur de méthode adressé du coin des lèvres pour calmer les mécontents, c'est une flagellation me semble-t-il du contenu. Et il vaudrait mieux que ce soit le cas, sinon c'est qu'il vit dans un bocal où il se prend pour Dieu.

Et dire que tu as passé 5 ans à chanter les louanges d'une série nommée "Alias".


Quatre ans.
Ce que je maintiens, "Alias" a produit quatre saisons de haute qualité. Et pour le coup dotées d'un recul, d'une extravagance et d'un rythme qui rendent dix fois plus hommage à l'esprit comics que le basique drama maquillé dont tu nous parles dans ton post, imperméable à toute forme d'humour mais très porté sur les grosses ficelles.

Surtout que ce n'est pas le cas de Heroes, série extrêmement dense, mais passons…


Tu nous as fais le même coup du grand dessein cosmique avec 24.
Et on sait ce qu'il est advenu, des nefles.
Amrith Zêta
Membre de la Seele
 
Messages: 1833
Inscrit le: 01 Mar 2004 13:46

Messagepar Sullivan sur 03 Déc 2007 22:25

zerosum a écrit:Ça ne dérange personne de parler du volume II, et notamment de sa construction, son rythme, l'imbrication de ses storylines, comme s'il était fini ?


Ben en l'ocurence non.
Même si la fin du volume pétait tout, je ne vois pas ce que cela aurait changé au fait que les 6 premiers épisodes de la saison était d'un ennui mortel. Au mieux ca fera une très bonne conclusion à une grosse première moitié d'épisodes nuls. Une bonne conclusion peut réhausser de très bons épisodes et faire de l'ensemble quelque chose d'exceptionnel, mais quand au départ c'est nul, et bien c'est juste nul, quoi qu'on fasse à la fin.
Or là, c'est bien ce qui est constaté : le degré zéro de la construction d'épisode, le degré zéro de la construction d'arc, le degré zéro de caractérisation des personnages, le degré zéro d'inventivité, le degré zéro de la cohérence... En clair c'est nul.
En plus, maintenant qu'on en est à l'épisode 10, on peut aussi dire que ce n'est pas cela qui ve relever le début, parce que bon, ce n'est certes plus chiant et nul, c'est juste assez mauvais et un peu ridicule, pas de quoi crier au génie... Bon, mais tu vas encore me dire qu'il faut attendre l'épisode 11, puis le volume III, puis la saison 12... :lol: C'est inutile vraiment, l'illumination rétro-active, ça n'existe pas.

Pour le rythme : la lenteur des 6 premiers épisodes n'est ni un accident, ni une faiblesse scénaristique. C'est un choix délibéré de commencer lentement et calmement le volume, afin de pouvoir le terminer sur les chapeaux de roues. En offrant une réelle impression de crescendo. C'est ce que j'appelle de la construction, de la vraie, oui !


Mais enfin c'est bien là ce que j'appelle le degré zéro de la construction d'arc. C'est sûr que c'est bien de mettre en place un crescendo. Sauf que partir de encéphalogramme totalement plat pour en arriver à l'encéphalogramme niveau Derrick et donner le sentiment de progression, ça n'est pas construire un crescendo, c'est cacher la misère sous le tapis en espérant que cela ne se voit pas trop.
C'est sûr qu'à l'issue d'une telle série d'épisodes, même le final de la saison 1 aurait l'air d'un formidable pic d'adrénaline. Face au four de sa conclusion de première saison Tim Kring a évidemment choisi la pire solution. La solution a la hauteur de sa capacité médiocre de scénariste, dont il semble au moins conscient, comme en témoigne aussi la séquence auto-flagellation qui comme le dit Amrith, va plus loin que ce que tu sous-entend.

Par contre, j'aimerai revenir sur un point que tu soulèves, le fait que malgré l'ennui quasi-universellement ressenti devant la première moitié de ce volume II, on ne peut pas dire qu'il ne s'y passe réellement rien. Mais il y a une sensation de survolement général, d'effleurement.
Il faudrait donc pouvoir travailler là-dessus. Le problème, c'est que Tim Kring en est absolument incapable. Ce problème de superficialité généralisé, il vient moins de la multiplicité des personnages et des situations que de la nullité de l'écriture des personnages dans cette série. Le manque de subtilité, la faiblesse des caractérisations sont hallucinants.
Dans ses propos encore, Kring pointe les problèmes, mais se trompe lourdement sur les causes profondes. Quand je le vois dire qu'il pense que les histoires d'amour ne sont pas faites pour sa série, cela me sidère. Si elle dure 7 saisons, ce type d'histoires est prescrit définitivement? C'est ridicule. Et c'est pourtant évident que le problème n'est pas le type d'histoire en lui-même que l'épouvantable écriture, les dialogues à s'arracher les oreilles, les situations ridicules (et dans le cas de l'une d'entre elles, le fait que Masi Oka ne sait juste pas jouer : entre lui et Zachary Quinto, certains épisodes sont des festivals de scènes qui tombent à plat ou sombrent dans la parodie involontaire).
Sur ce sujet de l'écriture des personnages, de leur psychologie de leurs récations et évolution, il est difficile de ne pas constater le gouffre qualitatif qui sépare Heroes de Alias, puisque tu soulèves la comparaison.


Sur le sujet des audiences, soyons clairs sur le fait qu'au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. Oui, Heroes reste un élément clef de ka grille de NBC ... parce que la chaîne est toujours au fond du gouffre et que ses programmes sont une accumulation de bides.
Quand au succès de la concurrence, elle s'établit aussi sur la faiblesse de ce qu'il y a en face, et donc la faiblesse de Heroes. Et comparer Dancing with the Stars à American Idol qui fait minimum 10 millions de télespectateurs de plus, mais régulièrement 15, c'est aussi abusé. Ne nous trompons pas : Heroes reçoit au USA un accueil finalement très similaire à celui qu'elle a eu en France. Un succès très modeste qui n'est rattrapé que par les performances auprès des cibles, obtenues par l'attitude de prostitution de la série envers le public geek. Mais les faiblesses de la série sont rédibitoires pour le grand public. Qu'on peut à loisir réduire à une assemblée de veaux incapables de comprendre le génie de Heroes. Mais enfin ce sont les même veaux qui ont fait le succès de West Wing pendant 7 ans sur NBC. Et au petit jeu de la comparaison, les veaux, se sont surtout les scénaristes de Heroes (qui sont en plus des veaux prétentieux, ce qui les rend horripilants).
Le "succès" de Heroes repose uniquement sur la persistance de l'échec de NBC et ce n'en est donc pas un. Si NBC devait se redresser comme ABC il y a quelques saisons en arrière, il n'y aura bien vite plus de place pour elle (voir, d'ailleurs, le sort d'Alias à l'époque).

L'idée l'année dernière, annoncée partout par Kring, n'était pas que c'était "Dancing..." qui avait mis "Heroes" en difficulté, mais l'interruption de la diffusion. L'idée de NBC derrière la commande de "Origins", c'était de combler les semaines où la série était absente de la grille pour proposer du Heroes en continu. Le début de la seconde saison a révélé que la baisse d'audience était en fait bien plus profonde. Les études qualitatives et la simple consultation des forums de discussion auront démontré que même parmis les fidèles de la série, la frustration et la désaffection était grande. "Origins" n'a plus de pertinence et NBC l'a mis à la trappe devant ce constat. Ce qui tient les télespectateurs accrochés à la série tant bien que mal, c'est sa "mythologie" et l'attachement aux personnages installés. Je partage l'avis de NBC : ces histoires indépendantes sur de nouveaux héros, c'est le bide assuré et je ne signerai pas le chèque.
Ces six épisodes étaient faciles à produire avant la grève. Cela auraît même été l'attitude logique si Heroes était vraiment une poule aux oeufs d'or, un succès. Que la production de ces épisodes n'aient pas eu lieu cet été ou à la rentrée, c'est le signe que NBC attendait de voir ce qui allait arriver avec une confiance très modérée.
Le manque d'intérêt pour la reprise de Heroes, puis le manque d'intérêt pour ce qu'elle proposait cette saison a simplement convaincu NBC que la série n'était pas un investissement à long terme très pertinent.

Dernier point, pour être précis tant qu'à faire : un diffuseur aux Etats-Unis ne touche rien sur la vente de DVD, c'est le studio producteur qui récupère ces droits. Et même quand le diffuseur et le studio font partie d'une même holding, les comptes et structures sont complètement différentes. Chaque américain peut bien acheter le coffret DVD, si les audiences télé baissent, cela n'empêchera pas NBC d'annuler. Eventuellement, cela pourrait jouer sur une reprise ou prolongation en direct-to-dvd mais c'est tout.
Image
Avatar de l’utilisateur
Sullivan
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 227
Inscrit le: 17 Mar 2004 3:14
Localisation: Sodalidas Quaerito

Messagepar terrylicious sur 22 Déc 2007 19:42

Un site humoristique ricain a fait un top 10 des pouvoirs les plus nazes dans Heroes. Les 3 premiers n'étonneront personne je pense >:) . D'ailleurs pour le 1er, faut avouer que c'est tout sauf un pouvoir,sérieusement :roll: .
tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort
terrylicious
Animateur de "La Ferme" sur TF1
 
Messages: 37
Inscrit le: 24 Jul 2007 12:11
Localisation: paris 10

mini-saison

Messagepar Guigui sur 15 Fev 2008 13:05

Bon suite à la grève la saison est pas mal écourtée : En effet, d’après le site EW, le producteur exécutif Tim Kring a déclaré que si NBC demandait la reprise de la production de Heroes, ils ne seraient pas capables de produire plus que 3 épisodes avant la fin de la période de production (mai). En cause principalement le temps que prend la production des effets spéciaux de la série.

De plus, Kring qui a réussi à terminer la seconde saison sur une fin acceptable ne pourrait pas en si peu de temps développer tout un arc d’histoires, ce qui fait la marque de fabrique de la série. Il préférerait donc revenir avec un certain nombre d’épisodes prêt à être diffusé à partir de septembre prochain. (source unification).


De toute façon moi j'ai décroché au 5ème épisode alors... M'en fous :)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: mini-saison

Messagepar Mad_Dog sur 15 Fev 2008 14:04

Guigui a écrit:Bon suite à la grève la saison est pas mal écourtée : En effet, d’après le site EW, le producteur exécutif Tim Kring a déclaré que si NBC demandait la reprise de la production de Heroes, ils ne seraient pas capables de produire plus que 3 épisodes avant la fin de la période de production (mai). En cause principalement le temps que prend la production des effets spéciaux de la série.

De plus, Kring qui a réussi à terminer la seconde saison sur une fin acceptable ne pourrait pas en si peu de temps développer tout un arc d’histoires, ce qui fait la marque de fabrique de la série. Il préférerait donc revenir avec un certain nombre d’épisodes prêt à être diffusé à partir de septembre prochain. (source unification).


De ça, je ne tombe pas sur le cul. Ca n'est pas la seule série qui n'aura pas d'épisodes supplémentaire, et je préfère qu'il passe plus de temps à bosser la saison 3 qu'à tout viandé comme il a fait cette année avec une saison bancale (1ere partie trop longue // Deuxième partie trop courte)
Avatar de l’utilisateur
Mad_Dog
Téléspectateur averti
 
Messages: 468
Inscrit le: 01 Avr 2007 23:17

volume 2

Messagepar Guigui sur 13 Avr 2008 11:41

Sullivan a écrit:Ben en l'ocurence non.
Même si la fin du volume pétait tout, je ne vois pas ce que cela aurait changé au fait que les 6 premiers épisodes de la saison était d'un ennui mortel. Au mieux ca fera une très bonne conclusion à une grosse première moitié d'épisodes nuls. Une bonne conclusion peut réhausser de très bons épisodes et faire de l'ensemble quelque chose d'exceptionnel, mais quand au départ c'est nul, et bien c'est juste nul, quoi qu'on fasse à la fin...

C'est vrai, je viens de me mater l'intégralité du volume 2 et c'est sûr que la 2ème partie est meilleure que la première (même si la fin est encore une fois plutôt molle), mais ça empêche pas que j'ai du me faire chier la moitié de la saison avant de pouvoir trouver ça sympa... Mais sans plus, tout y est tellement prévisible, mais c'est dommage car ily a toujours des choses sympas. Un truc que j'ai noté dans la réal c'est de plus en plus le cadreur se prend pour un dessinateur de BD et ça c'est cool, dommage que la photographie ne suive pas sur cette thématique.

J'espère que le volume 3 sera plus sympa. S'il se concentre sur les vilains ça le sera sans doute plus de toute évidence mais bon... Je suis pas spécialement impatient...
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar Sullivan sur 13 Avr 2008 15:26

Au passage, NBC a bien confirmé l'annulation définitive de Heroes Origin, comme prévu ^^

Et des rumeurs des plus horribles ont fait surface parlant d'une saison 3 de 30 à 35 épisodes, ce qui confirme décidemment que les Etats-Unis acceptent désormais sans broncher n'importe quelle politique de torture :lol:
Image
Avatar de l’utilisateur
Sullivan
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 227
Inscrit le: 17 Mar 2004 3:14
Localisation: Sodalidas Quaerito

Messagepar Angous sur 14 Avr 2008 15:30

une saison 3 a 30 episodes? O_o

sont pas fous non? :roll:
Angous
Figurant(e) dans X-Files
 
Messages: 625
Inscrit le: 02 Aou 2007 0:12

Messagepar Mad_Dog sur 16 Avr 2008 13:04

Angous a écrit:une saison 3 a 30 episodes? O_o

sont pas fous non? :roll:


Putain!!!! Sont cons!
Avatar de l’utilisateur
Mad_Dog
Téléspectateur averti
 
Messages: 468
Inscrit le: 01 Avr 2007 23:17

Messagepar Guigui sur 04 Jui 2008 12:30

La saison 2 est pas censée commencer bientôt sur TF1 ?
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar Sullivan sur 04 Jui 2008 13:22

Si tu veux mon avis, sont bien emmerdés à TF1 : la saison 1 n'a pas marché alors qu'elle était précédée d'un buzz hyper-positif, alors la 2...

En tout état de cause, on n'a les grilles de programmes que jusque début juillet. Comme il n'y a que 11 épisodes, la prog se fera probablement à un moment ou un autre de l'été en deuxième ou troisième partie de soirée selon que Heroes suit la voie "Lost" ou la voie "24"...
Image
Avatar de l’utilisateur
Sullivan
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 227
Inscrit le: 17 Mar 2004 3:14
Localisation: Sodalidas Quaerito

Messagepar Sullivan sur 17 Jui 2008 14:47

Selon le blog TvNews :

Le retour des disparus de LOST c'est chaque samedi à 22h30 (2 épisodes)
à partir du 5 juillet .

Les héros de HEROES reviennent le mardi à 00h15 (2 épisodes) à partir du 8 juillet .
Image
Avatar de l’utilisateur
Sullivan
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 227
Inscrit le: 17 Mar 2004 3:14
Localisation: Sodalidas Quaerito

Précédent

Retourner vers Séries Q'ultes

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron