[Jimmy] Carnivàle

De X-Files à Neon Genesis Evangelion en passant par Baywatch !

Modérateur: Amrith Zêta

[Jimmy] Carnivàle

Messagepar aneth sur 08 Avr 2004 6:26

Image

Romain a écrit:Dead Like Me étant fini (si vite... :buh: ), et me retrouvant en manque de série de cette qualité, je croisais les doigts hier pour que la nouvelle série qui remplace la rediff des Sopranos, Carnivale, soit potable. (je ne m'attendais pas à avoir droit à deux séries d'exception, l'une derrière l'autre, malgré les annonces fracassantes de la chaîne qui la présentait comme une pure merveille).
Eh bien, force m'est de dire, après avoir visionné deux épisodes, que mon souhait a été exhaussé bien plus que je ne l'attendais ! Finalement Jimmy ne mentait pas !
Carnivale n'est pas une série potable, non, elle est bien au-delà : originale, agréable à voir, intrigante, étrange... c’est un délicieux mélange.

Il s'agit d'un monde Fantastique à l'esthétique bien particulière, entre défilé de monstres et délires mystiques, qu'une ambiance faite de secrets insondables rend hypnotique. (Une série que Stephen King aurait pu écrire, manichéenne comme l'est le Fléau). Un univers bizarrement mis en place par un générique splendide, qui par moment oscille entre rêves, cauchemars, visions prophétiques, et miracles.

Ca fait du bien de voir Canal Jimmy reprendre du poil de la bête en diffusant des nouvelles séries d'un tel acabit ! :yeah:

Oui, et ça mérite un nouveau topic !
Dead like me et Carnivale (j'ai comme toi vu la saison 1 de Dead like me et les 2 premiers épisodes de Carnivale) sont absolument jouissives dans des styles complètement différents : ça laisse présager de beaux jours pour le genre "série" dont on finissait par craindre qu'on en ait fait le tour.
Aneth, pour la promotion de :
Image
Avatar de l’utilisateur
aneth
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 224
Inscrit le: 03 Mar 2004 17:16
Localisation: à ma maison, assise à mon ordinateur

Messagepar Guigui sur 08 Avr 2004 12:29

AAAAAAArgl !!! Encore une série que je rêverai de découvrir mais bien évidemment je n'ai pas JIMMY !!! :buh:
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar LeMartien sur 08 Avr 2004 16:53

Alros Carnivale m'a laissé perplexe... pourquoi ? car on a une fausse idée de lenteur et d'ennui alors qu'en fait, tout se met en place et on a l'impression que chaque fin d'épisode nous surprend. Alors que c'est l'ambiance qui nous surprend. Les personnages ont des liens étranges, ils sont tous cinglés et ils sont sombres.

Je ne sais vraiment pas quoi penser. Si j'adore ou si j'aime... je ne sais vraiment pas. C'est msytérieux.
(*: LeMartien :*)
artiste fantaisiste
Avatar de l’utilisateur
LeMartien
Nominé(e) aux Oscars
 
Messages: 876
Inscrit le: 29 Fev 2004 21:28
Localisation: 02 80 94

Messagepar aneth sur 08 Avr 2004 18:12

LeMartien a écrit:Alros Carnivale m'a laissé perplexe... pourquoi ? car on a une fausse idée de lenteur et d'ennui alors qu'en fait, tout se met en place et on a l'impression que chaque fin d'épisode nous surprend. Alors que c'est l'ambiance qui nous surprend. Les personnages ont des liens étranges, ils sont tous cinglés et ils sont sombres.

Je ne sais vraiment pas quoi penser. Si j'adore ou si j'aime... je ne sais vraiment pas. C'est msytérieux.

Je crois partager ton impression (enfin si j'ai bien compris) : Carnivale enfreint certaines règles d'écriture, et on ne sait plus que croire : clichés ou originalité ? Superficialité ou clins d'oeil à tiroirs ? Evidences ou fausses évidences ? Poudre aux yeux ou vraies références ?
C'est un peu tôt, après 2 épisodes, pour trancher. Tout ce que je sais, c'est que c'est magnifiquement fait (Romain a raison : ce générique, ce générique !!!) et que jusque là je suis captivée !

(Mais je me souviens aussi de l'insondable et impardonnable déception que m'a infligée 24 au bout des quelques épisodes seulement qui m'avaient suffi pour définitivement conclure à un ratage total.)
Aneth, pour la promotion de :
Image
Avatar de l’utilisateur
aneth
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 224
Inscrit le: 03 Mar 2004 17:16
Localisation: à ma maison, assise à mon ordinateur

Messagepar Guigui sur 11 Avr 2004 18:29

Et toi N°6 tu en as pensé quoi ? Au fait les VHS de THE SHIELD je peux compter dessus ou pas ? 8)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar Romain sur 19 Avr 2004 10:09

Maintenant que nous en sommes au 6eme épisode, ce que je pensais au début de la série se confirme. On a affaire à du très bon.
Comme dans toute fiction bien faite, les personnages sont écrits de façon à avoir un caractère, une âme qui parvient à diffuser une illusion de réalité capable de nous faire oublier l’acteur qui l’incarne (mon préféré étant pour le moment Lodz, l’aveugle élégant aux étranges pouvoirs paranormaux ; à égalité avec Samson, le nain). Illusion qu’un univers, remarquablement imaginé là-aussi, vient souligner. Pris entre la misère des années 30, les Dust bowl de l’Oklahoma, et une certaine forme de magie, ce monde est une Amérique complètement différente du pays arrogant et obèse d’aujourd’hui. Une Amérique atypique qui m’intrigue.

En outre, il faut noter le choix judicieux qui a été fait lors de l’étalonnage des couleurs.
La série n’est pas pleine de ces teintes éclatantes qu’on peut voir dans d’autres séries, bien au contraire. Pour accentuer la sensation de sécheresse, de chaleur, et de misère visible dans la vétusté de tout ce qui entoure les personnages, la gamme tends toujours vers l’ocre, le marron, ainsi que le sépia. Comme si une couche de poussière de rouille ou un peu de sable avait déteint lentement sur la pellicule… qui, a son tour, aurait pris les coloris de la vieillesse. Ca n’a l’air de rien, mais l’effet que produit ce décalage est un point clé de l’ambiance si particulière de la série. J’aime beaucoup ce genre de petits détails qui font la différence.

Bref, on a tout dans Carnivàle : de bons acteurs interprétant de bons personnages, une histoire mystérieuse, et un environnement superbe. Que vouloir d’autre ? (Un peu plus de 12 épisodes peut-être ?)

Let’s shake some dust !
Last edited by Romain on 19 Avr 2004 12:17, edited 1 time in total.
Avatar de l’utilisateur
Romain
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 141
Inscrit le: 01 Mar 2004 17:06
Localisation: End-world

Messagepar MajorCharles sur 19 Avr 2004 10:55

Et le fait que les auteurs ont choisi cette période de l'histoire et marquant et énigmatique dans cette série: Est-ce que le révérant est fou :fou: , Comment l'aveugle (je me rappel plus du nom) peut aider Ben?

J'ai hâte de voir les derniers épisodes et espère qu'il en tourneront d'autre
Avatar de l’utilisateur
MajorCharles
postulant(e) à la Star Acacadémie
 
Messages: 18
Inscrit le: 12 Mar 2004 9:31
Localisation: Marseille

Messagepar aneth sur 19 Avr 2004 17:06

Romain a écrit:Maintenant que nous en sommes au 6eme épisode, ce que je pensais au début de la série se confirme. On a affaire à du très bon.
Comme dans toute fiction bien faite, les personnages sont écrits de façon à avoir un caractère, une âme qui parvient à diffuser une illusion de réalité capable de nous faire oublier l’acteur qui l’incarne (mon préféré étant pour le moment Lodz, l’aveugle élégant aux étranges pouvoirs paranormaux ; à égalité avec Samson, le nain). Illusion qu’un univers, remarquablement imaginé là-aussi, vient souligner. Pris entre la misère des années 30, les Dust bowl de l’Oklahoma, et une certaine forme de magie, ce monde est une Amérique complètement différente du pays arrogant et obèse d’aujourd’hui. Une Amérique atypique qui m’intrigue.

En outre, il faut noter le choix judicieux qui a été fait lors de l’étalonnage des couleurs.
La série n’est pas pleine de ces teintes éclatantes qu’on peut voir dans d’autres séries, bien au contraire. Pour accentuer la sensation de sécheresse, de chaleur, et de misère visible dans la vétusté de tout ce qui entoure les personnages, la gamme tends toujours vers l’ocre, le marron, ainsi que le sépia. Comme si une couche de poussière de rouille ou un peu de sable avait déteint lentement sur la pellicule… qui, a son tour, aurait pris les coloris de la vieillesse. Ca n’a l’air de rien, mais l’effet que produit ce décalage est un point clé de l’ambiance si particulière de la série. J’aime beaucoup ce genre de petits détails qui font la différence.

Bref, on a tout dans Carnivàle : de bons acteurs interprétant de bons personnages, une histoire mystérieuse, et un environnement superbe. Que vouloir d’autre ? (Un peu plus de 12 épisodes peut-être ?)

Let’s shake some dust !


Tout à fait d'accord avec toi (sauf que je préfère Samson à Lodz.
Et qu'il y a un personnage qui me dérange un peu, c'est la fille brune (je ne sais plus son nom), la tireuse de carte, dont l'actrice joue aussi, je crois dans Urgences (?) : je ne sais pas, elle me paraît anachronique...)

Quant à l'effet visuel, je l'ai remarqué aussi : je ne sais pas si c'est seulement un filtre ou s'il y a aussi un choix particulier d'objectif. J'ai l'impression que les perspectives sont un peu applaties, et ça me rappelle le générique avec ses cartes de tarot qui s'ouvrent en différents plans, eh bien dans les épisodes, c'est l'inverse, j'ai l'impression que c'est filmé à plat, comme des cartes de tarot qui s'animeraient. A moins que ça ne soit l'impression produite par le générique (qui continue de me fasciner bien que je l'aie vu maintenant une bonne 10aine de fois !) qui influe sur ma perception de la suite...

Enfin, je continue moi aussi à beaucoup aimer cette série ! On est au 6ème épisode sur 12, et j'ai l'impression que c'est un tournant et que les événements vont se précipiter...

Let's go south !

(En relisant mon post, je m'aperçois que j'ai utilisé 4 fois l'expression "j'ai l'impression"... Carnivàle = série impressionniste ? Je le crois fermement !)
Aneth, pour la promotion de :
Image
Avatar de l’utilisateur
aneth
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 224
Inscrit le: 03 Mar 2004 17:16
Localisation: à ma maison, assise à mon ordinateur

Messagepar aneth sur 28 Avr 2004 9:09

aneth a écrit:Tout à fait d'accord avec toi (sauf que je préfère Samson à Lodz.

C'est encore plus vrai depuis les épisodes de dimanche dernier ! :shock:

C'est difficile de parler de Carnivàle en évitant les spoilers...
Alors je dirai juste l'essentiel :
Aucune déception à ce jour : cette série est magnifique.
Une saison 2 de 13 épisodes est en cours de réalisation, ça nous console un peu de voir arriver si vite la fin de la première...

Et puis, pour l'effet visuel si difficile à décrire, j'ai trouvé cette photo qui résume bien mon impression :
-> lien photo
Image
Grosso modo 3 plans très identifiables, soulignés par des ombres horizontales.
Tout est filmé de la sorte : des plans bien distincts, soulignés par des éléments de décor (cordes à linges, rideaux, tentures). Je ne crois pas, dans une série qui traite pourtant du voyage (on est sur la fameuse route 66), qu'on voie à aucun moment une route filant vers l'horizon, avec un point de fuite qui nous ouvrirait une profondeur de champ. La route est toujours horizontale, les ombres sont toujours horizontales, et les contrastes, les tempêtes de sables, soulignent la discontinuité des différents plans.
Une scène marquante, de ce point de vue (et elle intervient à la fin de 2 épisodes !), c'est la décision annoncée par Samson de continuer vers le sud : à chaque fois, les yeux des personnages se dirigent vers la droite de l'écran, pas vers l'horizon.
Les plans sont les uns derrière les autres avec un vide qui les sépare, exactement comme dans le générique. L'effet produit ? On est hors du temps, dans un théâtre (ou un théâtre d'ombres) avec des décors peints qu'on ferait glisser devant nos yeux : on n'est donc pas invités à y entrer (ce serait dailleurs traumatisant !) Pour moi, on est vraiment dans le symbolique, voire le parabolique, les personnages sont prisonniers de leur "plan" qui n'est pas le nôtre... (on pourrait dire "leur niveau", "leur espace temps", "leur dimension"...)

Je ne vais pas afficher ici davantage de photo, mais cette construction est vérifiable sur plein d'autres de :

http://www.carnivale.org/gallery
Aneth, pour la promotion de :
Image
Avatar de l’utilisateur
aneth
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 224
Inscrit le: 03 Mar 2004 17:16
Localisation: à ma maison, assise à mon ordinateur

Messagepar LeMartien sur 28 Avr 2004 10:02

excellente analyse :)

peut-être y a t-il aussi une symbolique religieuse là dedans.
(*: LeMartien :*)
artiste fantaisiste
Avatar de l’utilisateur
LeMartien
Nominé(e) aux Oscars
 
Messages: 876
Inscrit le: 29 Fev 2004 21:28
Localisation: 02 80 94

Messagepar Romain sur 13 Mai 2004 8:55

aneth a écrit:Grosso modo 3 plans très identifiables, soulignés par des ombres horizontales.
Tout est filmé de la sorte : des plans bien distincts, soulignés par des éléments de décor (cordes à linges, rideaux, tentures). Je ne crois pas, dans une série qui traite pourtant du voyage (on est sur la fameuse route 66), qu'on voie à aucun moment une route filant vers l'horizon, avec un point de fuite qui nous ouvrirait une profondeur de champ. La route est toujours horizontale, les ombres sont toujours horizontales, et les contrastes, les tempêtes de sables, soulignent la discontinuité des différents plans.
Une scène marquante, de ce point de vue (et elle intervient à la fin de 2 épisodes !), c'est la décision annoncée par Samson de continuer vers le sud : à chaque fois, les yeux des personnages se dirigent vers la droite de l'écran, pas vers l'horizon.
Les plans sont les uns derrière les autres avec un vide qui les sépare, exactement comme dans le générique. L'effet produit ? On est hors du temps, dans un théâtre (ou un théâtre d'ombres) avec des décors peints qu'on ferait glisser devant nos yeux : on n'est donc pas invités à y entrer (ce serait dailleurs traumatisant !) Pour moi, on est vraiment dans le symbolique, voire le parabolique, les personnages sont prisonniers de leur "plan" qui n'est pas le nôtre... (on pourrait dire "leur niveau", "leur espace temps", "leur dimension"...)



C’est une interprétation qui se tient. Même si de temps en temps quelques exceptions viennent s’incruster ici et là pour confirmer la règle.
!!!SPOILER !!! Je pense à la dernière scène du premier épisode. Celle où Hawkins guérit une petite fille en fauteuil roulant. Si tu regardes bien, quand les camions s’en vont, on voit cette même petite fille clopiner dans un champ, et la caméra s’élever doucement pour terminer sur un plan large dévoilant la route et l’horizon..
!!!FIN DE SPOILER !!!
Après avoir vu la fin de cette série, je pense qu’on peut dire qu’elle vaut la peine d’être regardée (décidément, HBO est une très bonne chaîne). C’est un objet télévisuel tellement original qu’il serait dommage de passer à côté.

Je voulais revenir sur un détail de la série qui m’a intrigué :

!!! SPOILER !!!

Au cours de l’épisode 9, intitulé Insomnie, Samson fait passer à Lodz un petit objet (sur lequel se trouve une petite croix rouge) qui aurait appartenu à Scuder, le père présumé de Ben Hawkins. Les badauds qui assistent au spectacle font la chaîne, et quand l’aveugle pose enfin les mains dessus, une transe le saisit, des mots sortent de sa bouche spontanément : In hoc signo vinces, une phrase latine que B.H traduit « par ce signe nous conquérons ».

Or cette phrase n’est pas une invention. Elle à pour origine l’empereur Constantin. L’un des derniers empereurs de l’empire romain d’occident et d’orient (dont la capitale était Constantinople, qui devient plus tard Byzance, et l’actuelle Istanbul).
Au cours de la bataille au pont de Milvian où il combattait Maxentius, suite à une prière, Constantin aurait vu une croix sur laquelle étaient gravés ces mots. Une vision divine suivit d'un ordre : poser ce signe sur les boucliers de ses troupes afin que dieu les protége de leurs ennemis.
Bien sûr l’empereur obéit, et sa victoire à cette bataille qui lui permit de prendre le contrôle de Rome convainquit Constantin de se convertir au Chistianisme, ainsi que de faire de cette religion une religion d’empire.

Beaucoup plus tard, cette phrase fut reprise pour devenir la devise des croisés, envoyés par le pape pour libérer Jérusalem du joug des Maures infidèles. Et comme les soldats de Constantin l’avaient fait en leur temps, les croisés peignaient des croix rouges sur leur bouclier afin d'attirer la protection de dieu sur eux. Parmi ces croisés, il y avait des moines soldats. Des gens qui petit à petit se regroupèrent pour former l’ordre des Templiers. Gardiens de la cité de dieu, Jérusalem. (on peut en voir dans des flashs durant l’épisode)

Ces images et cette phrase latine permettent de conclure que Scuder fait partie de la confrérie des Templiers (affilié de prés ou de loin avec la franc-maçonnerie). Quant à Hawkins, son fils, l’héritage qu’il reçoit fait de lui l’un de ces soldats.
(Cependant, on peut avoir des doutes sur la répartition des rôles du gentil et du méchant, puisque les templiers ont été envoyés au bûché par l’église au début du 14eme siècle, accusés alors des pires horreurs… dont le satanisme. La réalité, bien évidemment, c’était que les templiers devenaient trop puissants au goût du pape, et qu’ils devenaient dangereux de les laisser prospérer. Mais pour les créateurs de la série, c’est peut-être une piste à suivre à la lettre)
Avatar de l’utilisateur
Romain
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 141
Inscrit le: 01 Mar 2004 17:06
Localisation: End-world

Messagepar aneth sur 13 Mai 2004 18:18

Bravo Romain pour ces informations passionnantes !

Romain a écrit:C’est une interprétation qui se tient. Même si de temps en temps quelques exceptions viennent s’incruster ici et là pour confirmer la règle.

Oui bien sûr qu'il y en a, et fort heureusement. Je ne pense pas qu'un codage de l'image puisse être rigoureux sans devenir pénible. De même que je n'aime pas les interprétations trop formelles, et je ne m'y lancerai pas. Comme quand on se met à interpréter une oeuvre picturale, tu sais, en disant "le rouge c'est ceci, le bleu c'est cela, le haut c'est l'esprit, telle diagonale blablabla"... c'est lourd la plupart du temps surtout si on veut entrer dans les détails et systématiser la chose. On tombe sur une myriade de contre-exemples qu'on va à nouveau chercher à interpréter, et à la fin on n'y comprend plus rien et on déteste le tableau qu'a-priori on trouvait sympa...

Néanmoins, j'ai rarement vu de telles constantes que dans Carnivàle. C'est vraiment au-delà du style. Une telle insistance a forcément un sens.

Ca me donne presque envie d'interpréter aussi les contre-exemples.
Celui que tu cites est flagrant, mais je rajouterai les scènes dans les églises (où on voit la nef dans le sens de la longueur) ou celles dans la roulotte de la "direction" (où on entre par la porte qu'on laisse derrière nous pour avoir en ligne de mire le rideau mystérieux et où on voit toujours les personnages de face ou de dos, alors qu'ils sont toujours de profil ailleurs)... Mon interprétation ? Ce sont des scènes de transgression, de passage d'un plan à l'autre, d'un univers à l'autre. Où le surnaturel influe sur le réel.

En fait je suis partagée entre l'envie d'acheter les DVD dès qu'ils sortiront pour décortiquer ça image par image, ou préserver la magie :-)
Aneth, pour la promotion de :
Image
Avatar de l’utilisateur
aneth
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 224
Inscrit le: 03 Mar 2004 17:16
Localisation: à ma maison, assise à mon ordinateur

Messagepar Romain sur 14 Mai 2004 8:19

aneth a écrit:, tu sais, en disant "le rouge c'est ceci, le bleu c'est cela, le haut c'est l'esprit, telle diagonale blablabla"... c'est lourd la plupart du temps surtout si on veut entrer dans les détails et systématiser la chose. On tombe sur une myriade de contre-exemples qu'on va à nouveau chercher à interpréter, et à la fin on n'y comprend plus rien et on déteste le tableau qu'a-priori on trouvait sympa...


Oui, oui, je vois très bien ce que tu veux dire. J’ai eu ma dose de ce genre d’exercice en cours de français, avec des explications de texte que mes profs d’alors se délectaient à faire traîner en longueur (en étant le plus exhaustif possible). Ce qui est profondément imbécile, puisque ce supplice sans nom les éloigne toujours de leur objectif premier : c’est tout simplement un remède miracle contre le goût de la lecture !

Ca me donne presque envie d'interpréter aussi les contre-exemples.
Celui que tu cites est flagrant, mais je rajouterai les scènes dans les églises (où on voit la nef dans le sens de la longueur) ou celles dans la roulotte de la "direction" (où on entre par la porte qu'on laisse derrière nous pour avoir en ligne de mire le rideau mystérieux et où on voit toujours les personnages de face ou de dos, alors qu'ils sont toujours de profil ailleurs)... Mon interprétation ? Ce sont des scènes de transgression, de passage d'un plan à l'autre, d'un univers à l'autre. Où le surnaturel influe sur le réel.


Bonne analyse ! Lors des scènes où BH se sert de ses pouvoirs, ou lorsque Frère Justin s’éloigne du droit chemin (en faisant une tentative de suicide par exemple), la caméra, en effet, réalise systématiquement un plan large, ou une prise de vue inhabituelle. Tout comme il est également vrai que la seule roulotte qui ne soit pas montrée en vue de profil, que l’on s'y trouve en dehors (on tombe toujours sur un gros plan de la porte d’entrée) ou à l’intérieur (là, c’est le rideau derrière lequel se cache Mr.X qu’on voit toujours en gros plan), c’est celle de la Direction. Là où vit le personnage le plus mystérieux.
Je n’y avais pas vraiment fait attention. C’est bien vu.

Quant à la répartition des rôles, je reviens sur ce que j’ai dit, le dernier épisode est tout de même suffisamment loquace pour que le doute se dissipe. Frère Justin nous dit carrément « il n’y a pas un démon en moi, JE SUIS un démon », et, un peu avant ce passage, on lit en lettres de sang le mot « AVATAR » écrit de la main de Ben Hawkins. Un mot sanskrit qui signifie « réincarnation de Dieu sur terre ».
Bien sûr, tout cela peut n’être qu’une suite de fausses pistes, mais en attendant d'en avoir le coeur net, les cartes ont été tirées. La partie va commencer.
Last edited by Romain on 14 Mai 2004 8:34, edited 2 times in total.
Avatar de l’utilisateur
Romain
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 141
Inscrit le: 01 Mar 2004 17:06
Localisation: End-world

Messagepar Romain sur 14 Mai 2004 8:19

doublon à effacer
Avatar de l’utilisateur
Romain
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 141
Inscrit le: 01 Mar 2004 17:06
Localisation: End-world

Carnivàle SPOILERS

Messagepar aneth sur 15 Mai 2004 17:37

Attention SPOILERS

Lors des scènes où BH se sert de ses pouvoirs, ou lorsque Frère Justin s’éloigne du droit chemin (en faisant une tentative de suicide par exemple), la caméra, en effet, réalise systématiquement un plan large, ou une prise de vue inhabituelle. Tout comme il est également vrai que la seule roulotte qui ne soit pas montrée en vue de profil, que l’on s'y trouve en dehors (on tombe toujours sur un gros plan de la porte d’entrée) ou à l’intérieur (là, c’est le rideau derrière lequel se cache Mr.X qu’on voit toujours en gros plan), c’est celle de la Direction. Là où vit le personnage le plus mystérieux.
Je n’y avais pas vraiment fait attention. C’est bien vu.

La roulotte et l'Eglise sont filmées de la même manière : le duel est bien là, mais entre quoi et quoi ?


Quant à la répartition des rôles, je reviens sur ce que j’ai dit, le dernier épisode est tout de même suffisamment loquace pour que le doute se dissipe. Frère Justin nous dit carrément « il n’y a pas un démon en moi, JE SUIS un démon », et, un peu avant ce passage, on lit en lettres de sang le mot « AVATAR » écrit de la main de Ben Hawkins. Un mot sanskrit qui signifie « réincarnation de Dieu sur terre ».

Oui, Frère Justin, avec son huile noire ;) , on s'en doutait un peu quand même depuis le tout début, semble être le "méchant" annoncé dès les premiers instants de la série.
Quant à Hawkins, l'avatar, comme tu le dis très bien, serait son pendant "gentil" (au fait, en quels temes sont-ils annoncés, tu t'en souviens, toi ? " J'aimerais bien avoir la citation exacte).
Ils ne sont donc clairement que des émissaires parmi d'autres. Brother Justin se dit "un démon", pas le diable, et Hawkins se révèle "un avatar". Aucun des deux ne semble satisfait de cet "honneur", ils semblent bien avoir tous deux des scrupules, et franchement, le rôle de Hawkins ne paraît pas plus lumineux... D'ailleurs, lorsque le "management" (l'homme à la cigarette -re ;)- ) lui dit "finalement, je vois que nous sommes vraiment de même nature toi et moi", c'est lorsque par vengeance et sous le coup de la colère, il tue Lodz qui lui-même n'est pas bien net, bien que lié à eux on ne sait trop par quel lien ! Vengeance et colère, (et on peut rajouter que c'est pour sauver sa maîtresse "hors des liens sacrés du mariage", comme il le dit lui-même, et qui fut celle de son père, donc c'est un inceste !) ce côté divin n'a rien à envier au côté malin qui, lui, pousse (involontairement ?) un pédophile au suicide dans le but de construire une église... Pourquoi diable (c'est le cas de le dire !) Hawkins nous est-il si infiniment plus sympathique que brother Justin ?
Quant à l'ordre des Templiers auxquels, comme tu nous l'a brillamment démontré, nous renvoient la bague du directeur concurrent et l'insigne qui a appartenu à Scuder, ça n'a effectivement pas une connotation angélique !
Voilà un Bien et un Mal comme je les aime : pas vraiment différents, pas vraiment manichéens :D

Bien sûr, tout cela peut n’être qu’une suite de fausses pistes, mais en attendant d'en avoir le coeur net, les cartes ont été tirées. La partie va commencer

J'aime beaucoup cette conclusion :-)
A la fin de cette saison 1, j'ai moi aussi un sentiment de commencement : tant d'interrogations sont installées, tant d'indices à demi-dévoilés, qu'il y a bien matière à 3 ou 4 saisons. Souhaitons qu'elle ne tourne pas en eau de boudin comme une illustre série qui fut chère à nos coeurs et avait aussi si bien commencé...
Aneth, pour la promotion de :
Image
Avatar de l’utilisateur
aneth
Pote de Stomy Bugsy
 
Messages: 224
Inscrit le: 03 Mar 2004 17:16
Localisation: à ma maison, assise à mon ordinateur

Messagepar pippinvert sur 31 Déc 2004 15:11

Je viens de découvrir cette série et elle est vraiment...étrange !
Je n'ai vu que le pilote et j'en ai déjà l'eau à la bouche. Bref, c'était histoire de remonter ce topic.
Avez-vous des infos sur la saison 2 ?
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire.
Avatar de l’utilisateur
pippinvert
lecteur de Closer
 
Messages: 76
Inscrit le: 29 Fev 2004 19:47
Localisation: Paris

Messagepar Guigui sur 31 Déc 2004 17:18

pippinvert a écrit:Avez-vous des infos sur la saison 2 ?

Tu as bien fait ;)

La saison 2 de La Caravane de l'Etrange (Carnivàle) est prévue en 2005 normalement sur JIMMY et il me semble que la série pourrait débarquer sur CANAL+... Je ne me souviens plus faudrait que je vérifie...
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Messagepar LeMartien sur 02 Jan 2005 22:56

Un trailer est dispo sur la s2 qui s'annonce.... exceptionnelle de densité
(*: LeMartien :*)
artiste fantaisiste
Avatar de l’utilisateur
LeMartien
Nominé(e) aux Oscars
 
Messages: 876
Inscrit le: 29 Fev 2004 21:28
Localisation: 02 80 94

Messagepar N°6 sur 03 Jan 2005 1:38

LeMartien a écrit: exceptionnelle de densité


LOL sacré LeM :lol: :lol: :lol: :P :wink:
Si quelqu'un m'a compris c'est que je n'ai pas été clair.
Avatar de l’utilisateur
N°6
Roi gaffeur du Gondor
Roi gaffeur du Gondor
 
Messages: 1382
Inscrit le: 02 Mar 2004 1:44
Localisation: Le Village

Messagepar Død Kalm sur 03 Jan 2005 10:57

Aaarg j'ai loupé le pilote lors de la première diff et même il y a quelques semaines pour la redif et je déteste suivre une série sans avoir vu le pilote, donc Carnivàle c'est pas pour tout de suite... :cry:
Ou alors est-ce qu'on pourrait vaguement me raconter ce qui s'y passe, ou me recommander un bon site sur la série avec guide des épisodes :?: Merci :wink:
Avatar de l’utilisateur
Død Kalm
vibro de Kimber
 
Messages: 722
Inscrit le: 08 Jul 2004 12:07
Localisation: DTC

Messagepar sygbab sur 03 Jan 2005 17:04

Y a pas d'intérêt à raconter ce qui se passe, une série comme Carnivàle ça se vit. :]
Il est seul contre le reste du monde, personne ne le comprend... Supportera-t-il cet isolement ?
sygbab
Téléspectateur de TF1
 
Messages: 101
Inscrit le: 27 Déc 2004 10:39

Messagepar Død Kalm sur 03 Jan 2005 20:23

Si, il y en a un pour moi qui n'ai pas pu suivre le début de la série... :?
Avatar de l’utilisateur
Død Kalm
vibro de Kimber
 
Messages: 722
Inscrit le: 08 Jul 2004 12:07
Localisation: DTC

Messagepar Toomseuge sur 28 Mar 2005 17:48

Je viens de me mater toute la première saison et je suis littéralement soufflé! "Carnivàle" vient automatiquement de devenir ma série préférée du moment. Pas grand chose à ajouter à ce qui a été dit: la qualité est au rendez-vous à tous les étages: une réalisation parfaite, des acteurs qui vivent leur rôle et n'hésitent pas à donner de leur personne, une ambiance...et surtout une écriture totalement maitrisée et elliptique à souhait. Et pour finir, un épisode de fin de saison diabolique et explosif avec un cliffhanger à hurler sur son fauteuil! :shock: Le trailer de la saison 2 laisse présager quelquechose d'encore plus intense que la saison 1 (mais attention aux spoilers concernant la résolution du cliffhanger)
La saison 2 touche à sa fin sur HBO, et rien n'est sûr concernant une saison 3 visiblement... Je croise les doigts, mais dans le pire des cas, il nous resterait une série absolument énorme, même si elle ne compterait que 24 épisodes.
"Champagne for my real friends, and real pain for my sham friends!"
Toomseuge
Nègre de BHL
 
Messages: 284
Inscrit le: 08 Mar 2004 17:04

annonce

Messagepar Guigui sur 28 Mar 2005 20:11

ARGL !!! J'enrage de ne toujours pas avoir vu cette série... Si une âme charitable a JIMMY et veut bien m'envoyer des VHS... ;)

Voilà, l'appel et lancé ;)
Avatar de l’utilisateur
Guigui
Tyran du forum
Tyran du forum
 
Messages: 6213
Inscrit le: 28 Fev 2004 11:11
Localisation: Twin Peaks

Re: annonce

Messagepar Toomseuge sur 28 Mar 2005 21:01

Bien content de provoquer cette réaction Guigui! Je viens tout juste d'écouter le commentaire audio du pilote, et j'ai encore découvert de nouvelles choses (notamment sur les premières scènes du rêve, pour ceux qui voient ce que je veux dire) Les commentaires du créateur, réalisateur et producteur exécutif confirment l'impression que j'avais eue: il y a une volonté générale de créer quelquechose qui ne s'est jamais vu à la télé. Avec ce genre de série, on atteint définitivement un autre niveau. Il y a un souci de bien faire jusque dans les moindres détails qui fait plaisir à voir.
Pour ceux que ça intéresse: Pas besoin d'attendre juin pour le coffret français. Je me suis procuré le coffret flamand sur lequel il y a la VO et la VF. (dvdfolies.com) D'ici quelques mois, je guetterai le coffret de la saison 2, parce que le manque se fait déjà cruellement sentir!
"Champagne for my real friends, and real pain for my sham friends!"
Toomseuge
Nègre de BHL
 
Messages: 284
Inscrit le: 08 Mar 2004 17:04

Suivant

Retourner vers Séries Q'ultes

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités