[Revue de concert] CORTEZ-JESU-ISIS

Garou d'la balle ? Défendez ici votre liberté de penser.

Modérateur: Amrith Zêta

[Revue de concert] CORTEZ-JESU-ISIS

Messagepar Charisman sur 29 Mai 2005 10:12

Image

J'ai assisté à cette soirée-concert très très intéressante.

Premiers artistes :

CORTEZ, groupe suisse qui commence sa prestation par un hardcore classique, mais se révèle en fait beaucoup plus riche que je ne le pensais. Pas de bassiste mais un guitariste survolté (qui en fait un peu trop par ailleurs), un putain de son qui a bien mis en appêtit et m'a donné envie de découvrir ce groupe. Bases hardcore, pour un style qui laisse la place à l'expression du duo guitare-batterie.
Image

Ca c'était pour Cortez, qui a mis le feu à ce début de soirée.

Malheureusement, l'interlude proposée ensuite était JANSKY NOISE, D.J. devant un ordi qui a mixé dans un style bourrin tout et n'importe quoi de métallique, produisant un son électro ultra-trash, but recherché. Plus qu'expérimental c'était inaudible et inintéressant. Je pense que l'idée de l'asso était de promouvoir un artiste non-traditionnel -que je présume local- en le faisant passer en second et non pas en toute première partie.

Ce fut ensuite le tour de JESU : formation de Justin Broadrick -fondateur de Napalm Death, et ancien membre des excellents industriels Godflesh (du moins sur leurs premiers albums)-.
Pour avoir écouté les deux albums de Jesu, j'avais trouvé le style ennuyeux et dispensable, un peu agacé par ce genre de musique post-indus, d'anciens énervés qui se calment de la sorte !! J'étais curieux, sans plus, de voir ce que cela donnait, puisqu'à vrai dire j'étais venu pour Isis.
La prestation fut excellente, hypnotisante. Le son du groupe repose principalement sur le batteur, Ted Parsons -ce mec là était le batteur de Swans, formation que je ne saurais que trop conseiller- qui donne une cadence lente, sur laquelle se superposent discrètement les guitares. Et j'ai pris ma claque, le public étant quasi unanimement séduit aussi, alors que peu connaissaient véritablement la qualité de Jesu au préalable.
Image

Est venu le tour d'ISIS, groupe phare de la soirée. Isis et Jesu ont des liens proches, Jesu a rejoint le label Hydrahead Records d'Isis et son leader Aaron Turner. Ils ont également fait des remixes de morceaux d'Isis.
Isis est un groupe âgé de trois albums, officiant dans un registre que je qualifierais de neurosien, mais bien propre à eux : un son métal rigoureux, basé sur des montées en puissance fabuleuses et des passages atmosphériques magnifiques. Isis a beaucoup joué son dernier album Panopticon, plus que Oceanic (leur disque chef d'oeuvre de 2001). Je connais finalement peu Panopticon que j'ai donc en partie redécouvert avec ce concert. Et force est de reconnaitre que j'ai moins été émerveillé que ce que j'attendais. Certes j'ai beaucoup aimé, mais je me suis surpris à quelques moment de lassitude, que je n'aurais pas ressentis si plus de chansons du répertoire originel avaient été distillées. Mais les musiciens ont été irréprochables en revanche.
Image

J'étais heureux de voir ces trois artistes complémentaires à l'oeuvre : CORTEZ, JESU, ISIS, et je garde donc comme meilleure performance de la soirée Jesu, de peu, mais il y a eu le petit plus.

A noter que le prix du billet était 12 Euros, tarif attractif et ultra rentable pour la distribution proposée. Félicitations à l'Asso Exutoire qui, je pense, s'est bien bougée pour pouvoir proposer ce concert génial à bas prix.

Voilà, ça c'était du Rock dans toute sa splendeur, aux multiples influences, passionné et passionnant. :guit:
We don't need no water Let the motherfuckers burn Burn motherfuckers Burn ! Image
Avatar de l’utilisateur
Charisman
Homme CharismatiQ'
 
Messages: 334
Inscrit le: 24 Jul 2004 13:30
Localisation: Buffalo '66

Retourner vers MusiQ'

Qui est làààà ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron