Liens Vers :
| | | | | |

Nous sommes actuellement le 12 Nov 2019, 21:18

Le fuseau horaire est réglé sur UTC-1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 24 Jan 2018, 09:09 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Retour à mon activité favorite : les théories mythologiques ! 8)
Et désolé, ça va être encore plus long que d’habitude... :oops:

Image


Les très nombreuses incohérences de "My Struggle III" sont-elles réellement à mettre sur le compte d’une écriture défaillante ? C’est un peu la question clé de ce topic, que je vais articuler autour des 3 axes suivants :

Post n°1 – Le sens caché du twist post-cliffhanger
Post n°2 - Tous ces moments stupides qui cachent peut-être quelque-chose
Post n°3 - Les implications mythologiques de la révélation finale de CSM


Le sens caché du twist post-cliffhanger

Problème n°1 : un twist qui ne tient pas debout
J’ai refusé de croire à ce twist jusqu’à la parution des photos promotionnelles qui ne laissaient malheureusement plus de place au doute : on allait bien nous expliquer dans "My Struggle III" que "My Struggle II" n’était en réalité qu’une vision de Scully... :roll:
Gruic avait en très grande partie vu juste, à mon grand désespoir... :?



Petit aparté sur les origines de la rumeur :
En réalité, le twist avait déjà été révélé par Jonathan Mayberry (auteur d’un des derniers romans XF) lors du New York Comic Con d’octobre 2016. Mayberry y avait révélé (à des fans) qu’il avait demandé un jour à Chris Carter si tout ce qui se passait entre les deux zooms dans l’œil de Scully ne se déroulait pas en réalité dans l’esprit de cette dernière. Mayberry a expliqué que Carter n’avait pas confirmé sa théorie mais lui avait demandé de la garder pour lui. Ce qui avait suffi à convaincre Mayberry qu’il avait bien vu juste. Ce dernier n’a ensuite pas hésité à confier tout ça aux fans présents au NYCC qui se sont empressé.e.s de s’en faire l’écho sur Internet (sur HAVEN en l’occurrence)...
C’est ainsi que la rumeur est née.
Au départ, la plupart des fans ont été sceptiques. L’hypothèse a été oubliée, pour ne resurgir que quelques mois plus tard sur HAVEN, un peu par hasard, au détour d’idées lancées en l’air. A partir de là, la théorie a fait un peu son chemin pour prendre encore plus d’ampleur après la diffusion du premier trailer au NYCC d’octobre 2017 (qui vendait presque ouvertement la mèche)...


J’ai toujours refusé de croire à cette théorie car ce twist n’avait aucun sens à mes yeux, pour plusieurs raisons (déjà évoquées pour la plupart par Guigui dans le topic de Gruic sur le sujet). Des raisons qui posent encore problème aujourd’hui, tant ce twist est, à première vue, complètement foireux :

- La scène où Scully a son 1er zoom au début de "My Struggle II" se situe 6 semaines après les évènements de "My Struggle" (c’est ce que dit Tad O’Malley dans la vidéo qu’elle regarde AVANT le zoom), tout comme les évènements qui se déroulent DANS la soi-disant vision, situés eux aussi 6 semaines après "My Struggle" (c’est ce que dit à nouveau Tad O’Malley DANS la vision). Il ne peut donc PAS s’agir d’une vision du futur (ou alors d’un futur se situant dans la même semaine, ce que la chronologie de ce début de saison 11 a clairement démenti puisqu’aucune pandémie n’a été observée entre MS3 et "This").

- La théorie du reset « seconde chance » développée par Gruic ne fonctionnait pas non plus à mes yeux car elle supposait qu’on revienne en arrière dans le temps à un point d’embranchement de la timeline (l’instant du 1er zoom). Un point d’embranchement menant soit sur la timeline effacée (celle de la « mauvaise fin », à savoir tout ce qu’on voit dans MS2), soit sur une nouvelle timeline dite de la « seconde chance » (qui serait donc la timeline qu’on suit dans MS3).
Or cela impliquait nécessairement que le point d’embranchement soit commun aux deux timelines. Ce qui est impossible de la manière dont MS2 et MS3 sont écrits respectivement.
La situation lors du premier zoom (considéré comme le point d’embranchement commun aux deux timelines) est en effet la suivante :
1/ Tad O’Malley et son docteur ont déjà détecté à ce stade des anomalies causées par le Spartan virus. Tad O’Malley a même déjà eu le temps d’enregistrer une vidéo à ce sujet et de la publier sur son site.
Cela signifie que le Spartan virus avait déjà été activé à ce stade (un processus lent et graduel selon les explications scientifiques d’Anne Simon qui considérait que le Spartan virus avait été activé depuis plusieurs jours au moins, si ce n’est plusieurs semaines avant MS2...)
2/ Au moment du 1er zoom, Tad O’Malley se trouve quant à lui chez Mulder, dans une maison saccagée par la baston entre Mulder et l’homme de main envoyé par CSM. Il téléphonera à Scully depuis cette maison seulement quelques secondes après le zoom dans l’œil de Scully.
3/ Mulder quant à lui est déjà en route à ce stade pour Spartanburg, vêtu d’un jean et d’un pull gris. Il est par ailleurs bien décidé à ne surtout pas répondre au téléphone.
4/ Le soir même après ce point d’embranchement, Mulder sera fiévreux et somnolant, obligé de s’arrêter dormir dans sa voiture. Dans la journée qui suit, l’état de santé de Mulder se dégradera dangereusement : pertes de conscience, difficultés à se mouvoir, fièvre exponentielle, etc.
:arrow: Par quel miracle un retour à ce point d’embranchement peut-il déboucher, dans MS3, sur
- Un monde dans lequel le Spartan virus n’est pas activé, et où tout le monde est en parfaite santé, avec des hôpitaux qui ne connaissent pas une recrudescence d’arrivée de patients...
- Un Mulder pas du tout malade durant tout l’épisode (qui se superpose pourtant à la timeline effacée où il se retrouvait au seuil de la mort au bout de 24h)
- Un Mulder qui est présent quelques minutes plus tard dans son bureau des X-Files (alors qu’il était censé à ce moment-là être déjà parti depuis un certain temps sur la route pour Spartanburg), de surcroît en costard-cravate (alors qu’il était censé porté un jean et un pull gris quelques secondes plus tôt) ?
:arrow: Tout ça ne tient pas debout et invalide l’idée du reset « seconde chance », sauf à fermer les yeux sur la logique même inhérente à ce twist (en considérant que ce twist ne suppose pas que le point d’embranchement doit être commun aux deux timelines... Ce qui relèverait d’une écriture absolument merdique de la part de Chris Carter – ce qui est malheureusement devenu tout à fait plausible à ce stade... :? ).

- L’état de santé de CSM complique encore plus la chose : dans le cas de la vision du futur, comment expliquer qu’il soit défiguré à la fin de MS1, totalement « réparé » six semaines plus tard dans MS3, et de nouveau défiguré à l’identique dans ce soi-disant futur aperçu dans MS2 ? L’idée de dire que la séquence de fin de MS1 faisait également partie du rêve prophétique (et donc que CSM ne sera défiguré que quelque part dans le futur entre MS3 et le futur décrit dans MS2) paraît particulièrement spécieuse et incongrue (pourquoi ne pas ajouter dans la vision, pendant qu’on y est, la scène de roquette dans la gueule de CSM à la fin de "The Truth", histoire d’expliquer que CSM ne s’est jamais vraiment pris de roquette et n’a jamais été brûlé, ce qui expliquerait tout, LOL! :mrgreen: :roll: ).
De toute façon, les flashbacks de Reyes dans MS2 (avec CSM au service grands brûlés de l’hôpital) viennent foutre toute tentative d’explication de ce type par terre : ils établissent en effet que Reyes ne travaillait PAS ENCORE pour CSM lorsqu’elle l’a découvert sur son lit d’hôpital et qu’il était donc déjà un grand brûlé lorsqu’elle a COMMENCÉ à travailler pour lui... Des évènements qui sont en plus situés, d’après ce que suggèrent les dialogues, environ 10 ans avant les évènements décrits dans MS2. Autrement dit, CSM était déjà grand-brûlé AVANT les évènements de MS3 (où Reyes travaille déjà pour CSM), et pas après...
Autant dire qu’il n’y a absolument rien qui colle dans cette histoire de prothèse faciale et de trou de trachéotomie.
Ce détail sur l’état de CSM invalide encore plus la théorie du reset « seconde chance » : comment expliquer en effet que CSM soit défiguré dans la timeline effacée (la timeline « mauvaise fin » / MS2) et réparé en l’espace de quelques heures seulement dans la timeline « seconde chance ») ?! Réponse : c’est impossible !
Idem, l’état du visage de CSM invalide AUSSI l’hypothèse de la vision du futur (qu’il s’agisse d’un futur lointain ou immédiat).

Que reste-t-il alors comme possibilité ?
La dernière option évoquée est celle (encore plus naze) qui voudrait que la vision ne soit qu’un simple rêve contenant certains éléments prophétiques, mais noyés au milieu d’un grand n’importe quoi issu de l’imagination de Scully ou de William.
Au-delà du fait que ça rend l’épisode "My Struggle II" globalement assez inutile rétrospectivement (pourquoi nous avoir fait suivre une histoire avec plein de détails imaginaires et inutiles alors que les seuls détails finalement utiles auraient pu être résumés dans un flash d’une trentaine de secondes à peine sans que cela ne nuise à l’intensité dramatique ?! :roll: ), cette théorie continue malgré tout de poser quelques problèmes :
Toutes les visions suivantes de Scully dans MS3 sont en effet des visions d’un futur très proche qui, LUI, se réalise exactement comme elle le voit et l’entend. Pourquoi une telle différence entre la vision initiale de MS2 (un grand bordel imaginaire dont 90% est totalement inventé) et toutes les autres visions du futur qui sont, elles, 100% correctes ?
Pour moi, aucune de ces hypothèses ne tient la route.

Problème n°2 : la bêtise de Scully après sa vision
Scully se réveille de sa vision avec la conviction qu’il s’agissait d’une vision du futur. OK.
Sauf que MS2 lui apprenait en l’occurrence que son fameux ADN extraterrestre la protégeait du Spartan virus (dixit Reyes dans MS2) et qu’il pouvait même être utilisé pour synthétiser un vaccin capable de sauver l’Humanité (cf. ses propres conclusions dans MS2), à la seule exception de Mulder dont l’état était trop dégradé pour que le vaccin soit suffisant pour le soigner.
En effet, l’état de Mulder indiquait une destruction totale de son système immunitaire. Autrement dit, l’ensemble de ses cellules souches de la moelle osseuse (qui génèrent les lymphocytes) avaient été affectées et étaient désormais défectueuses, c’est-à-dire incapables de produire des lymphocytes viables et fonctionnels.
(NB : Ce sont là les explications données par Anne Simon durant une conférence organisée le soir de la diffusion de MS2 en 2016...)
Malheureusement, le vaccin de Scully n’avait pour effet que de protéger les dernières cellules souches saines RESTANTES chez les individus, en vue de permettre à ces cellules souches de rester saines, de se répliquer normalement et de repeupler progressivement le système immunitaire. Donc sans cellule souche saine restante (comme c’est a priori le cas pour Mulder), le vaccin seul n’était pas suffisant. Il devenait impératif de procéder en plus à une greffe de cellules souches de moelle osseuse provenant d’un donneur compatible, issu de la famille biologique de Mulder : des cellules souches provenant de William donc (ou de CSM) à défaut de frères ou sœurs vivant.e.s.
Les conclusions de Scully étaient parfaitement logiques jusque-là.

Théoriquement donc, Scully savait (à la fin de sa pseudo-vision au début de MS3) que l’état désespéré de Mulder n’était dû QUE au fait qu’il avait été pris en charge trop tardivement. Autrement dit : si elle avait pu lui administrer le vaccin 10 heures plus tôt, la greffe de cellules souches n’aurait probablement pas été nécessaire et Mulder aurait été tiré d’affaire...
Ce qui veut dire que si Mulder ne s’était pas amusé à partir en expédition solitaire pour Spartanburg en pleine pandémie, il aurait pu être traité à temps et aurait été guéri très simplement par le vaccin de Scully. Sans qu’il ne soit nécessaire d’aller rechercher un enfant introuvable.
C’était sur cette logique précise que reposait l’intégralité de "My Struggle II" !!!!! :pepep:

:arrow: Par quel miracle de bêtise Scully en conclut-elle à son réveil qu’elle doit envoyer Mulder en mission pour Spartanburg (ce qui a précisément conduit à sa prise en charge trop tardive dans la fameuse vision qu’elle vient soi-disant d’avoir) ? Ça me dépasse complètement... :o :roll:
Scully n’a pas besoin de William pour sauver Mulder : elle a juste besoin de faire une p*tain de prise de sang !!!! C’est ce qu’on avait appris dans "My Struggle II" et c’est ce que sa p*tain de vision est censée lui avoir révélé !!!!!!!!! :!: :o :!:

"My Struggle III" se permet même de nous rappeler que Scully est effectivement immunisée contre le Spartan virus (durant l’échange entre CSM, Reyes et Skinner vers la fin), comme on l’avait appris dans MS2. Sauf que cette connasse de Scully a préféré faire l’impasse sur cette info pourtant capitale. De quoi faire passer ce petit rappel sur l’immunité de Scully pour de la pure provocation de la part de Chris Carter !!! :o
De toute évidence, Scully a fait l’impasse sur plus de 50% de sa vision : les 50% les plus importants en l’occurrence, où Reyes lui révélait qu’elle était protégée et où Scully elle-même expliquait à Einstein que son ADN extraterrestre allait sauver l’Humanité ! :?

Je veux bien accepter l’idée que Scully ne se remémore pas tous les détails de sa "vision prophétique" (on se remémore rarement tous les détails de nos rêves au réveil, c’est vrai...) et qu’elle n’ait pas eu les idées très claires à son réveil... Mais dans ce cas pourquoi avoir passé 40 minutes à nous montrer une vision dont la moitié des éléments est ignorée par la personne recevant cette p*tain de soi-disant vision du futur (au risque de la faire passer, pour le coup, pour une sombre idiote) ?
C’est en l’occurrence un élément supplémentaire qui me fait douter de la véracité de l’hypothèse de la vision du futur, tout comme celle du rêve semi-nawak semi-prophétique...

Problème n°3 : une timeline 100% foireuse
Je sais que les histoires de dates ne sont pas le fort de la série : la pierre tombale de "Within" et "DeadAlive" montrant que Bill Mulder était né en 1936 alors qu’"Apocrypha" et "Travelers" nous le montraient au minimum dans la vingtaine en 1953 et 1952, est un bon exemple des erreurs grossières que Chris Carter a pu parfois commettre.
"The Truth" avait également commis une belle boulette sur la date de mort de Samantha : Jeffrey Spender citant la date de 1987 alors que "Closure" avait très clairement (à de nombreuses reprises) établi la date de 1979...

On cite souvent aussi l’exemple de la grossesse de plus de 12 mois de Scully. Mais à l’inverse, je pense que cette chronologie de la grossesse de Scully avait plutôt été bien gérée.
Je pense qu’un gros aparté sur ce point peut être utile :
Citer:
Chronologie de la grossesse de Scully

- La date de la conception
Deux hypothèses s’offraient à nous à l’époque : "En Ami" et "all things".
"En Ami" se déroule juste avant "Chimera", et "all things" juste après "Chimera".
"Chimera" débute sur le dimanche de Pâques de l’année 2000, soit le 23 avril 2000.
Par ailleurs, la scène d’intro de "all things" se déroule un matin, 63 heures après la scène dans le bureau des X-Files où Scully déjeune (sans doute tardivement) et précise que c’est un samedi. La scène d’intro se situerait donc un mardi matin. L’hypothétique conception remonterait donc au lundi soir...
Ça ne peut pas être le lundi 24 avril (qui entrerait en conflit avec "Chimera"), ce qui repousserait donc au lundi 1er mai au plus tôt, ou le lundi 8 mai 2000.
Dans cette hypothèse, William aurait donc été conçu le jour de la Fête des Travailleurs (non férié aux USA, à ne pas confondre avec le Labour Day) ou le jour anniversaire de la victoire des Alliés sur les Nazis (non férié également)...

Mettons donc, pour simplifier, que "En Ami" se déroule vers mi-avril 2000, et "all things" vers début mai 2000 (soit le 1er mai, soit le 8 mai).

- "Requiem"
L’enlèvement de Mulder à la fin de "Requiem" se déroule en mai, comme le précise aussi bien Skinner dans "DeadAlive" que Doggett à plusieurs reprises dans "The Gift".
Concernant "The Gift", Doggett établit que Mulder s’est rendu à Squamash Township, Pennsylvanie le samedi 6 mai, et qu’il y est retourné la semaine avant son enlèvement.
"Requiem" se déroule également en deux temps, avec un premier séjour à Bellefleur, un retour à Washington DC (two days later), puis un ultime saut à Bellefleur où Mulder se fait enlever.
Dans "Within", Doggett explique avoir trouvé des reçus de locations de voiture* payées par Mulder (pour des déplacements vraisemblablement vers Raleigh et/ou Squamash Township) durant les 4 weekends consécutifs de mai (soit les 6-7 mai, 13-14 mai, 20-21 mai et 27-28 mai).
* J’en profite pour rappeler ici que Mulder n’a apparemment jamais eu de voiture personnelle (comme le montrait "Within" et comme l’a rappelé "My Struggle" avec l’histoire d’Uber). La Silver Mustang tant décriée qu’on voit dans "My Struggle III" n’est donc rien de plus qu’une voiture de fonction fournie par le FBI (et qui n’est donc pas censée être utilisée pour les déplacements non-professionnels). Un indice supplémentaire de cela est le fait que c’est le même modèle de voiture que celle que conduisait l’agent Miller dans "My Struggle II". Un modèle récurrent donc chez les agents du FBI de l’univers d’X-Files... Fin de la parenthèse.

Déduction logique sur la chronologie de "Requiem" :
Samedi 27 mai, Mulder était encore à Bellefleur avec Scully le matin. Scully fait un malaise. Ils quittent Bellefleur.
Dimanche 28 mai, Mulder fait un saut à Raleigh (ou Squamash Township) sur la journée.
Lundi 29 mai (matin), Mulder est au FBI. Echange avec Skinner, Krycek, Covarrubias, les Lone Gunmen.
Lundi 29 mai (nuit), Mulder est de retour avec Skinner à Bellefleur. Il se fait enlever durant la nuit.

Au passage, le weekend du 27 mai arrive 5 semaines après le weekend de Pâques (23 avril).
Il n’y a pas de science exacte en la matière, mais on dit souvent que les maux de grossesse (nausée, etc.) apparaissent souvent entre la 4ème et 8ème semaine.
Dans l’hypothèse mi-avril ("En Ami"), ça ferait 6 semaines, et dans l’hypothèse début mai ("all things"), ça ferait 4 semaines (3 semaines seulement si c’est le 8 mai, plutôt que le 1er mai). Donc ces dates fin mai restent concordantes avec les deux hypothétiques dates de conception possibles.
On pourra pousser jusqu’à début mai ("all things") si nécessaire, en gardant toutefois à l’esprit qu’il faut garder de la place entre "all things" et "Requiem" pour caser "Brand X", "Hollywood AD" (qui s’étale sur le temps d’un aller-retour à Los Angeles hors weekend pour assister à l’avant-première du film), "Fight Club", "Je Souhaite" et une portion de "The Gift".

- "Per Manum"
Voilà l’épisode qui a induit tout le monde en erreur :
L’épisode était le 8ème produit cette saison, mais a été diffusé en 13ème position, en février 2001, une semaine avant "This Is Not Happening".
Dans l’épisode, le Dr. Miryum, face à Scully, dit que son enfant a l’air en parfaite santé pour un bébé de 14 semaines.
Mi-avril (mettons le 16) ou début mai (mettons le 1er mai ou le 8 mai) + 14 semaines = quelque part entre le 23 juillet et le 7 août ou 14 août 2000.
Ce serait la fenêtre logique durant laquelle se produirait "Per Manum".
Sauf que Scully se rend compte que la vidéo dans le magnétoscope est une VHS concernant une autre patiente, une certaine Nancy Boxwell, comportant une date : le 23 novembre 2000.
Cette date a fait penser à tout le monde que l’épisode se déroulait logiquement après le 23 novembre 2000, et que tout ça était incohérent, et la preuve que Chris Carter était totalement à l’ouest sur sa chronologie.
Sauf que non, c’est exactement l’inverse : cette date est justement la preuve que les scénaristes ont fait très attention aux histoires de dates !
Les docteurs conspirateurs n’ont en effet aucun intérêt à conserver des VHS souvenirs de leurs patientes, particulièrement pas de leurs patientes enceintes de bébés normaux. En revanche, les VHS sont utilisées pour laisser un souvenir aux patientes. C’est à peu près le seul intérêt que l’on peut trouver à ces VHS d’ailleurs.
Si les docteurs possèdent toujours cette VHS, c’est que la patiente en question (Nancy Boxwell) n’est pas encore passée la chercher. Probablement parce que le rendez-vous de l’échographie (préenregistrée, car truquée) ne s’est pas encore déroulé...
Autrement dit : Nancy Boxwell s’est probablement faite inséminée artificiellement dans cet endroit, sans le savoir, d’un bébé extraterrestre... Après son insémination, elle a callé avec ses docteurs conspirateurs les futurs rendez-vous pour faire plusieurs échographies tout au long de la grossesse.
Et parce que ces docteurs conspirateurs sont bien organisés, ils ont aussitôt préparé les futures vidéos VHS trafiquées (dès la prise de rendez-vous donc) : ils ont pris une VHS préenregistrée pour chacune des échographies programmées, en écrivant dès maintenant sur la tranche la date du futur rendez-vous (histoire d’éviter de mélanger les VHS et se retrouver avec une vidéo montrant un bébé de 35 semaines lors d’une échographie de 10 semaines, par exemple. Parce que ça ferait mauvais genre... :mrgreen: )
Lorsque Scully a demandé (hors-champ) une échographie improvisée, en précisant qu’elle était à environ 14 semaines de grossesse, Dr. Miryum s’en est allée chercher une VHS montrant une échographie d’environ 14 semaines. Donc la VHS d’une patiente dont le rendez-vous était situé environ 14 semaines plus tard.
Le 23 novembre 2000 se situe en l’occurrence 14 semaines après le 17 août, qui n’est pas très éloigné de la date estimée plus haut (du 7 août ou du 14 août).
(NB : Cela signifierait en l’occurrence que Nancy Boxwell venait tout juste de se faire inséminer au moment de l’épisode...)
- Si on table sur une conception le 1er mai 2000, et 14 semaines et demi (au lieu de 14 semaines piles), cela situerait "Per Manum" aux alentours du 11 août 2000, situé effectivement à 14 semaines et demi environ du 23 novembre 2000.
- Et si on table sur une conception le 8 mai 2000, en conservant bien la durée de 14 semaines (+ 1 jour), cela situerait "Per Manum" aux alentours du 15 août 2000, situé effectivement à 14 semaines (+ 2 jours) du 23 novembre 2000...

:arrow: Je dirais donc que "Per Manum" se situe autour du 15 août, jour de l’Assomption de la Vierge Marie, qui serait, en creux, un nouveau parallèle biblique entre Scully et la Vierge Marie... ;)
Les dates données dans cet épisode tendent en outre à appuyer la thèse de la conception la plus tardive, à savoir la conception naturelle dans "all things" le 8 mai 2000, date symbolique de l’anniversaire de la victoire des Alliés sur le nazisme ! 8)

- - - - - Parenthèse sur les flashbacks de "Per Manum" - - - - -
Au passage, cette date mi-août 2000 pour "Per Manum" permettrait de mieux situer les flashbacks de cet épisode dans la timeline XF et de résoudre un aspect potentiellement dérangeant de ces flashbacks.
Le script de "Per Manum" indiquait en effet que les flashbacks se situaient 1 an avant les évènements de "Per Manum".
En prenant en compte une date postérieure à celle inscrite sur la fameuse VHS (après le 23 novembre 2000), cela situerait les flashbacks quelques part aux alentours de fin 1999 (donc après la trilogie "Biogenesis").
Pire, en prenant en compte la date de diffusion de l’épisode (mi-février 2001), cela situerait les flashbacks durant l’année 2000, donc après "Millennium" et a fortiori bien après la trilogie "Biogenesis".

Cette chronologie rendrait irresponsables le secret de Mulder autour de sa maladie et son acceptation d’être le donneur de sperme pour le futur enfant de Scully : omettre de lui préciser qu’il est atteint d’un mal inconnu et incurable (potentiellement génétique et donc héréditaire) en pareille circonstance serait limite criminel de sa part ! A moins bien sûr que Mulder ne soit pas encore au courant de ses problèmes de santé à ce stade, bien que cette idée contredise les propos de Doggett et Scully durant "Within" (fin mai ou tout début juin 2000) qui établissaient que Mulder avait consulté des médecins durant toute l’année écoulée depuis l’année précédente (depuis l’été 1999 donc, suite à la trilogie "Biogenesis").
Par ailleurs, une telle chronologie exclurait d’office l’hypothèse de la restauration de fertilité de Scully par le Vaisseau de "Biogenesis". Les flashbacks commencent en effet par une scène où Scully annonce à Mulder qu’elle revient d’un rendez-vous chez son docteur, vraisemblablement pour vérifier si elle est absolument stérile (ce qui semble bien lui avoir été confirmé lors de ce rendez-vous)...

A l’inverse, si "Per Manum" se déroule bien mi-août 2000, environ 14 semaines après une conception début mai 2000, les flashbacks censés se dérouler un an plus tôt pourraient être situés durant l’été 1999, soit juste avant la trilogie "Biogenesis". Quelque-part après l’arrivée des beaux jours dans "The Unnatural" (qui nous décrivait une Scully mangeant une crème glacée et se plaignant de ne pas être dehors pour profiter du beau temps), ou après "Three of a Kind" ou "Field Trip", et quoi qu’il arrive AVANT que Mulder commence à avoir des problèmes de santé et AVANT que le Vaisseau ait (hypothétiquement) restauré la fertilité de Scully...

- - - - - Fin de la parenthèse - - - - -
Ce sont là des raisons supplémentaires de maintenir cette période autour du 15 août 2000 pour "Per Manum".

- "This Is Not Happening"
L’épisode arrive juste après "Per Manum", mais ne possède aucune date.
Disons qu’il se déroule début septembre.
C’est là la seule véritable erreur de gestion de la timeline, puisque "DeadAlive" montrera un enterrement se déroulant dans un cimetière enneigé. On imagine en effet assez mal de la neige début septembre !!!
Mais il convient de rappeler que "This Is Not Happenning" a été diffusé fin février et "DeadAlive" début avril, ce qui veut dire qu’ils ont probablement été tournés en janvier, ou en décembre au plus tôt. Donc en plein hiver, en fonction du calendrier imposé par les disponibilités réduites de David Duchovny cette année-là.
La neige n’était donc peut-être pas un choix délibéré des réalisateurs, et encore moins des scénaristes. Qui sait... Ce serait d’ailleurs intéressant de voir si la neige était prévue dans le script de "DeadAlive" ou pas...

- "DeadAlive"/"Three Words"
"DeadAlive" marque une ellipse de 3 mois, ce qui nous conduirait à début décembre 2000.
(NB : il neige toujours lors de l’exhumation de Mulder, toujours dans "DeadAlive"...)
Kersh précise dans l’épisode qu’il est à ce poste depuis un peu plus de 6 mois. Sachant qu’il est arrivé à ce poste juste après la disparition de Mulder fin mai, au moment de "Within", cela donnerait effectivement début décembre...
NB : cette mention de "6 mois" ne correspond pas aux dates de diffusion ("Within" diffusé début novembre => "Three Words" diffusé début avril = 5 mois), mais correspond parfaitement à toutes les dates et durées mentionnées DANS la fiction (en dehors des histoires de neige).
Dans "Three Words" Frohike blaguera également sur le fait que Mulder a été « mort » (façon de parler = « porté disparu ») durant 6 mois, confirmant également une date vers début décembre.
Mulder dit également que Scully est à "a couple months" de l’accouchement. Ce qui est cohérent si l’on compte le mois de décembre et le mois de janvier plein.
Une conception début mai 2000 donnerait en effet une naissance fin janvier 2001, donc bien à « a couple months » de distance par rapport à début décembre...
Il s’agit là d’un autre élément susceptible de renforcer l’hypothèse de conception la plus tardive (l’hypothèse "all things" donc, plutôt que celle d’"En Ami", et de préférence plutôt la date du 8 mai 2000)...

- Date du congé maternité
Dans "DeadAlive", Doggett précisait que 6 semaines plus tard, Scully irait en congé maternité. Si l’épisode se déroulait bien début décembre, cela donnerait une date autour ou un peu après mi-janvier 2001.

- Date de naissance dans "Existence"
En comptant une grossesse de 38 semaines, une conception le 8 mai 2000 (hypothèse "all things") mènerait à une naissance vers le 29 janvier 2001.
(William serait donc du signe du Verseau, pour les amateurs d’astrologie... ;) )

- La mise à l’adoption
"William" a été diffusé juste après "Jump The Shark" dont il vient d’être confirmé qu’il se terminait le 21 avril 2002 (qui correspond par ailleurs à la date de la diffusion de l’épisode).
William a donc été confié à l’adoption peu après cette date. Il avait alors environ 1 an et 3 mois.

- La saison 10
Dans le Previously on de "Founder’s Mutation", la voix de Mulder précise bien que Wiliam est né en 2001. Mulder précise également que les X-Files ont été fermées en 2002, pour être ré-ouvertes 14 ans plus tard, soit en 2016.
Dans l’épisode, Scully dit que William aurait 15 ans, ce qui corrobore toutes ces dates.
Par ailleurs, il a été établi que la saison 10 s’étalait sur 6 semaines (comme mentionné à deux reprises par Tad O’Malley dans "My Struggle II" – si cet épisode est à considérer comme canon...).
"Home Again", initialement programmé pour être diffusé en 2ème position, se déroule autour du 8 février 2016 (cf. l’affiche en début d’épisode).
"Founder’s Mutation" devait donc initialement se dérouler 2 ou 3 semaines après cette date (fin février donc). Avec le nouvel ordre, il se déroule environ 2 semaines avant le 8 février 2016, soit dans la dernière semaine de janvier 2016, à quelques jours donc (avant ou après) du 15ème anniversaire de William.
:arrow: Quoi qu’il arrive, cette mention de 15 ans pour William autour de février 2016 accrédite bien l’idée que William est né fin janvier ou début février 2001 au plus tard. Ce qui, là encore, corrobore la date de conception peu avant l’enlèvement de Mulder fin mai 2000. Avec une grossesse qui a bel et bien duré 9 mois comme n’importe quelle grossesse normale... ;)

:arrow: A part cette histoire de neige au mois de septembre donc (fort probablement indépendante de la volonté des scénaristes), la gestion chronologique de la grossesse de Scully a été plutôt parfaite, contrairement à ce que nous avons l’habitude de dire ou de lire un peu partout à ce sujet... ;)

La saison 10 s’est donc déroulée sur 6 semaines étalées autour du 8 février 2016 (cf. passage en quote ci-dessus).
Le début de "My Struggle II" (censé déboucher directement sur le malaise de Scully dans le bureau des XF au début de "My Struggle III") se situe donc logiquement fin février ou début mars 2016 (au plus tard).

Or, "My Struggle III" nous balance quelques photos dans son pré-générique :
- Une photo de Trump en campagne présidentielle.
- Une photo de Michael Flynn datée du 18 juillet 2016.
- Une photo de Donald Trump et Stephen Bannon prise le 22 janvier 2017.
- Une photo de Sean Spicer datée du 30 janvier 2017.
- Une photo de Reince Priebus prise le 23 février 2017.
- Une photo de James Comey devant la Commission judiciaire du Sénat du 8 juin 2017.
- Une photo d’Anthony Scaramucci prise le 21 juillet 2017.
On pourrait se dire « OK, ces photos ne sont destinées qu’aux téléspectateurs et CSM ne fait pas vraiment référence dans son discours à ces personnes en particulier » (qui n’étaient pour la plupart pas encore en fonction début 2016).
Pourquoi pas...
Mais lorsque l’épisode se conclut par la fameuse révélation de CSM, celui-ci explique bien que son histoire avec Scully (le flashback d’"En Ami") remonte à 17 ans plus tôt. Or "En Ami" se déroulait en 2000 juste avant "Chimera" qui se déroulait à la suite du dimanche de Pâques du 23 avril 2000 ("En Ami" a été diffusé fin mars 2000).
Sachant que William est né début 2001 (cf. passage en quote ci-dessus), pour que "En Ami" puisse être considéré comme le moment de la conception de William, l’épisode ne peut PAS s’être déroulé AVANT fin mars 2000 au plus tôt (et ce serait déjà tirer beaucoup sur la corde que d’aller aussi loin que le mois de mars – cf. plus haut). L’hypothèse la plus logique serait plutôt de placer "En Ami" au plus tôt mi-avril 2000.

:arrow: 17 ans plus tard nous mènerait donc à avril 2017 ! :pepep:
Les mois de février ou début mars 2016 (dates de la saison 10) arrivent MOINS DE 16 ans après "En Ami". En aucun cas une durée que l’on peut arrondir à 17 ans.
Donc cette mention de 17 ans ne colle absolument pas avec toutes les autres indications temporelles données en saisons 7, 8 et 9, ainsi qu’en saison 10 !
"My Struggle III" est théoriquement censé se situer quelques semaines après la saison 10, dont l’épisode "Founder’s Mutation" affirmait que William avait 15 ans. Rien que ça, ça ne colle pas avec cette idée de « 17 ans plus tôt »...

L’indication « 17 ans après "En Ami" » collerait en revanche à la perfection à une date postérieure au 21 juillet 2017 (après l’éclatement de toutes les affaires liées à l’administration Trump utlisées comme illustration dans la séquence pré-générique).

Alors ? ErreurS concordanteS ou indiceS que "My Struggle III" se situe bel et bien APRÈS le 21 juillet 2017 ? :?:
Cela expliquerait au passage pourquoi la notion de "fake news" est autant dans les esprits des personnages. Ce qui ne serait pas le cas si l’épisode se situait en février ou mars 2016 (Trump n’ayant été élu que 8 mois plus tard, le 8 novembre 2016, et ne sera entré officiellement en fonction qu’à partir du 20 janvier 2017)...

De quoi s’interroger également sur la guérison prodigieuse de CSM : 3ème bourde chronologique flagrante ou 3ème indice concordant ? :?:
Cette guérison phénoménale ne se serait alors pas produite en seulement six semaines entre MS1 et MS2/MS3 (défiant toute vraisemblance après 13 années de guérison TRÉS lente ayant mené au résultat très inachevé aperçu dans MS1 et MS2), mais en un an et demi au moins (ce qui paraîtrait nettement plus raisonnable et plus conforme au rythme de guérison décrit jusque-là dans MS1/MS2...).

Trois bourdes (les photos du pré-générique + la mention des 17 ans + la guérison fulgurante de CSM), pour moi, ça fait beaucoup trop pour être de simples négligences. Même venant d’un scénariste comme Chris Carter qui ne fait plus aucun effort pour montrer qu’il en a quoi que ce soit à foutre que ses épisodes tiennent debout ou non.
Je penche donc définitivement pour la thèse d’un MS3 post fin juillet 2017.

Le second épisode "This" tend également à corroborer cette hypothèse.
>>> ATTENTION SPOILERS 11x02, pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu <<<
Il y a 3 références temporelles dans "This" :
- Scully dit qu’ils n’ont pas parlé à Skinner depuis environ 2 semaines (ou quelques semaines) « a couple weeks », et son commentaire sur le fait qu’elle ne sait pas où Skinner se situe (au niveau de sa loyauté à leur égard) laisse ouvertement penser que leur dernière discussion quelques semaines plus tôt était bien celle que l’on voit à la fin de "My Struggle III" durant la scène à l’hôpital.
- Mulder dit que les Lone Gunmen ont été enterrés 16 ans plus tôt.
- La mort des LGM est fixée au 21 avril 2002 sur les pierres tombales (= date de la diffusion de "Jump The Shark" - idem d’ailleurs pour la date de la mort de Deep Throat, qui correspond à la date de diffusion de "The Erlenmeyer Flask"...)
- Karah Hamby (Sandrine Holt) dit quant à elle qu’avec Langly, ils avaient été approchés par les gens de Purlieu 15 ans plus tôt.
- Erika Price ne donne pas l’impression qu’elle s’adresse à un homme qu’elle n’a pas vu depuis plus d’un an, mais plutôt à un homme qu’elle a rencontré assez récemment (genre seulement quelques semaines plus tôt).

On a ici deux références a priori incompatibles : Langly serait mort 16 ans plus tôt, tout en ayant été encore vivant (aux côtés de Karah Hamby) 15 ans plus tôt.
Il peut soit s’agir d’une erreur dans le script de Glen Morgan, soit d’une erreur d’un des deux acteurs (de David Duchovny ou Sandrine Holt, qui aurait mal retenu son texte, sans que personne ne s’en soit rendu compte, pas même le réalisateur-scénariste de l’épisode...).
Ou alors, c’est que la durée exacte peut être arrondie soit à 15 ans, soit à 16 ans, selon la manière dont on compte une année déjà à moitié écoulée : 15 ans et demi donc.
Je dirais ainsi que les évènements décrits par Karah Hamby précèdent de peu la mort des Lone Gunmen le 21 avril 2002.
Et donc que "This" se déroule environ 15 ans et demi après mi-avril 2002, soit vers la mi-octobre 2017.
Ce qui placerait donc "My Struggle III" quelque-part vers la fin septembre 2017.

Si, selon cette lecture, "My Struggle III" se déroule vers la fin septembre 2017 (ce qui serait en parfait accord avec toutes les photos montrées dans le pré-générique et la mention de « 17 ans » par CSM), alors cet épisode se déroule un an et demi APRÈS les évènements de la saison 10.
(Au minimum un an et demi après "Babylon", qui se situait après la mort « récente » de la mère de Scully début février 2016).

:arrow: Quelle pourrait bien être alors la nature de la vision MS2 si MS3 se déroule 1 an et demi plus tard ?


Théorie sur la nature de la première vision de Scully
Cette vision que Scully reçoit près d’un an et demi après les évènements de la saison 10 serait en réalité une vision du passé (et non pas du futur) !!!
"My Struggle II" (début 2016) ne décrit pas des évènements qui se produiront dans le futur, bien après "My Struggle III" (septembre 2017), mais des évènements qui se sont bel et bien produit, en direct sous nos yeux, en février/mars 2016 !
Sauf que ces évènements auraient été "effacés". Effacés par l’OVNI aperçu lors du fameux cliffhanger !
CQFD
Un twist dans le twist donc, qui rejoindrait plus ou moins l’idée du reset « seconde chance » développée par Gruic... ;)

Le seul hic dans cette théorie (mais qui est de toute façon présente dans la théorie de la vision du futur) serait d’ordre purement vestimentaire : pourquoi Scully est-elle habillée pareil lorsqu’elle a sa vision en 2017 (MS3) que lors des évènements de 2016 (MS2) qu’elle voit justement en vision ?
Il s’agit toutefois d’un problème qui n’a rien d’insurmontable : on peut facilement imaginer que Scully n’a pas une garde-robe illimitée... La coïncidence serait un peu facile, c’est vrai, mais ça reste l’option qui laisse le moins d’incohérences derrière elle.
Et de toute façon, c’est un problème qui se pose AUSSI dans l’hypothèse de la vision du futur (pourquoi Scully serait-elle justement habillée dans le futur exactement comme elle est habillée au moment où elle reçoit cette soi-disant vision du futur ?...).

Quoi qu’il en soit, cette lecture aurait un intérêt majeur : elle nous donnerait un indice supplémentaire sur les intentions des extraterrestres (si l’OVNI du cliffhanger est bien un OVNI extraterrestre bien sûr...) : en nous indiquant que les extraterrestres sont clairement opposés aux plans de CSM concernant le Spartan virus...
Et qu’ils sont en l’occurrence toujours ACTIFS contrairement à ce que prétendent Mr. Y et Erika Price dans "My Struggle III" selon qui les extraterrestres se seraient désintéressés de la Terre...
Le extraterrestres sont donc toujours bien là, et continuent de faire partie intégrante de l’équation ! 8)

Cette théorie (de la vision d’un passé effacé) aurait en plus l’intérêt de nous montrer avec certitude que Reyes N’A PAS basculé du côté obscur puisque c’est la même Reyes dans MS3 que celle de MS2 qui a choisi de trahir CSM pour sauver l’Humanité par le biais de Scully dans la timeline effacée (mais bien réelle) de MS2...

PLUS EN DÉTAILS :
L’OVNI aurait donc remonté le temps.
Il s’agit d’une capacité associée aux apparitions d’OVNI qui a été établie dans la série depuis le tout premier épisode : le fameux « temps manquant », souvent 9 minutes, découvert dans "Pilot", au cœur de l’intrigue de "Tempus Fugit"/"Max", rappelé dans "Requiem", et mentionné dans d’autres épisodes comme "Eve" ou "Jose Chung’s From Outer Space".
Le double-épisode "Dreamland" est même allé plus loin en décrivant un OVNI capable d’effacer au moins 72 heures d’affilée !
Un retour dans le temps de 72 heures est donc tout à fait possible d’après les standards déjà établis précédemment dans la mythologie.

Pourquoi l’OVNI vient-il illuminer Scully à la fin de "My Struggle II" ?
Je pense que l’OVNI est allé voir Scully sur le pont pour uploader dans son cerveau (ou plus vraisemblablement dans son implant métallique) les évènements écoulés durant les dernières 48 heures (possiblement depuis le moment du 1er zoom, puisque les évènements précédant ce moment sont sans intérêts et pas de nature à éclairer plus Scully sur la nature du danger en présence).
A ce propos, on sait depuis "The Blessing Way", "The Red and the Black", et surtout "Nisei"/"731" que l’implant est directement lié aux modifications de souvenirs.
L’implantation de faux souvenirs était par ailleurs un point souligné avec une certaine insistance par Sveta et Tad O’Malley dans "My Struggle"...
Autre indice suspect : la séquence d’intro de Scully dans "My Struggle II" s’attachait curieusement à mettre très en avant les mystères entourant encore sa puce métallique (sans que l’épisode ne rebondisse JAMAIS sur ce sujet, ce que j’ai toujours trouvé très suspect... Selon moi une forme évidente de foreshadowing/préfiguration de la suite. Le temps dira assez vite si je me suis trompé ou pas...).

Bref, je pense que l’OVNI a uploadé dans l’implant de Scully les évènements des 48 heures écoulées, puis a remonté le temps d’au moins 48 heures (sans doute plus) pour aller saboter les installations de CSM liées au Spartan virus, soit dans le but d’empêcher l’activation du Spartan virus en amont, soit pour procéder à sa désactivation après que celui-ci ait été activé. (La première option étant la plus simple des deux)

C’est la meilleure explication que je vois pour l’instant capable de solutionner TOUS les problèmes (les nombreuses incompatibilités du twist + les trois énormes incohérences de timeline)...
Et encore une fois, c’est actuellement la seule explication (avec le rêve semi-prophétique/semi-nawak) qui puisse éviter à CSM de faire des va-et-vient impossibles entre prothèse faciale+trou dans la trachée et visage intact...

J’ajouterais qu’il aurait été extrêmement simple de demander à William B. Davis de porter à nouveau son maquillage et sa prothèse faciale de MS1 et MS2 dans MS3. Il n’est après tout présent que dans une poignée de séquences tournées sur deux lieux différents (la résidence de Spartanburg et le parking souterrain), correspondant donc à seulement deux (ou trois) journées de tournage.
Ce n’est certainement pas le budget maquillage pour deux journées de tournage qui aurait ruiné la production, ni chamboulé le calendrier de tournage !
Et même si Chris Carter avait été suffisamment crétin pour oublier que CSM avait une prothèse faciale en saison 10, comment imaginer que le reste de l’équipe ne s’en soit pas rendue compte ou n’ait rien dit (à commencer par William B. Davis lui-même) ?
=> Tout ça n’a AUCUN SENS ! :pepep:

:arrow: La bourde de l’absence de prothèse N’EST PAS une bourde, mais un choix délibéré. Mieux : c’est un indice (supplémentaire) qui nous est tendu (avec les autres) pour nous aider à recomposer le puzzle de ce twist ! Un élément censé nous pousser à remettre en question la timeline et la nature de cette soi-disant vision du futur...
Peut-être que Chris Carter n’est pas aussi négligeant dans son écriture qu’on aime le croire... :idea:
Il est même assez possible que ce soit exactement l’inverse et qu’il ait fait l’erreur de trop surestimer l’envie des téléspectateurs de jouer le jeu des énigmes à résoudre.
Car il faut bien constater que le fandom XF est devenu beaucoup plus paresseux qu’à l’époque. Mais à la décharge de ce fandom, il faut aussi dire que Chris Carter est devenu tellement crédible dans le rôle du scénariste négligeant, qu’il est devenu beaucoup plus difficile de faire la part des choses entre ce qui serait des indices qui nous seraient tendus, et ce qui relève tout simplement d’une écriture lacunaire et désinvolte... :?

S’il s’agit bien là d’indices, alors la question suivante serait : pour quelle raison Scully ne "reçoit" que maintenant, plus d’un an et demi plus tard, cette mémoire de ces évènements effacés ? :?:
William est-il à l’origine de ce réveil mémoriel ? Si oui, comment, pourquoi, et pourquoi maintenant seulement ?
Et William est-il vraiment la seule piste à envisager ?
Questions, questions...

PS : je ne pense pas qu’on aura d’explications détaillées sur la nature de ce twist (ou tout au plus, quelques références obscures qui mettront à nouveau en lumière certaines incohérences volontaires, histoire de nous encourager indirectement à nous interroger sur la question). Je pense en effet que Chris Carter considère que les indices chronologiques fournis dans l’épisode se suffisent déjà à eux-mêmes.
De la même manière qu’il considère sans doute que les flash-backs de "My Struggle" sur le crash d’High Desert et la phrase finale du Vieil Homme (sur le fait que Roswell n’était qu’un écran de fumée) se suffisent à eux-mêmes pour remettre en question toute l’histoire de la menace de colonisation (fictive) et du pacte (monté de toute pièce par CSM) entre le Syndicat et les soi-disant extraterrestres.
Chris Carter doit apparemment penser que nous sommes suffisamment grands et suffisamment engagés intellectuellement dans sa mythologie pour faire par nous-mêmes le travail de déductions nécessaire.
Si c’est bien le cas, c’est très flatteur de sa part sur l’intelligence qu’il nous porte, mais c’est peut-être trop surestimer l’état de notre confiance à son égard, et sous-estimer notre besoin de gages de confiance de sa part. Des gages de confiances qui font cruellement défaut dans ce revival (ainsi que dans les interviews de Chris Carter !) qui aligne retcon sur retcon sans sembler se soucier des problèmes de cohérence. Mais peut-être que les apparences sont trompeuses... Mais peut-être pas !
:mrgreen:

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 24 Jan 2018, 09:11 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Trop de bourdes suspectes...

Il y a de nombreux autres points qui paraissent stupides, illogiques ou incohérents dans cet épisode.
Doit-on les considérer comme des signes que Chris Carter est vraiment en-dessous de tout (ce qui est malheureusement devenu tout à fait plausible à ce stade :? ) ou comme des indices que quelque chose ne tourne pas rond et qu’il nous faut, là encore, remettre certaines apparences en question ?

Débilité n°1 : Les hommes de main les plus nuls du monde !!!
- L’homme de main qui attaque Jeffrey Spender (qui est le même que celui qui travaillait pour CSM dans "My Struggle II") se laisse arrêter par une minable porte vitrée et nous inflige une scène d’un ridicule abyssal ! Et plutôt que menacer Jeffrey avec une arme à feu, le mec essaie de le renverser bêtement pour lui laisser le temps d’aller se réfugier derrière sa porte vitrée infranchissable.
(Seul aspect sympathique de la scène : l’inscription « The 209 » sur la porte est probablement un clin d’œil au fait qu’il s’agit du 209ème épisode de la série... ;) )

- Quant au conducteur envoyé pour suivre Mulder (qui travaille pour Mr. Y et Erika Price), il se laisse suivre pendant 7 heures de route sans remarquer une seule fois (!! :o !!) qu’il est suivi par la voiture ultra-reconnaissable de Mulder (une Ford Mustang, si le placement de produit lourdingue avait échappé à quelqu’un... :mrgeen: ) qu’il était pourtant lui-même censé suivre initialement (pour des raisons déjà incompréhensibles en elles-mêmes).

- Enfin, la tentative d’assassinat sur Scully à la fin de l’épisode fait carrément pitié : le mec choisit de la tuer à coup d’oreiller !!! C’est la crise voyez-vous : tout l’argent des conspirateurs est parti dans la construction des magnifiques sphères de Dyson (ben oui, ça coûte cher à construire une sphère plus grande que l’intégralité de la planète, LOL! :roll: ). Il ne leur restait donc plus assez d’argent pour acheter un silencieux à leur tueur à gage. Pas de bol... :cry: Au minimum, le mec aurait pu utiliser le scalpel judicieusement entreposé là, mais non : le tueur s’est dit que ce serait plus facile de réveiller Scully avec l’oreiller et la laisser se débattre, juste le temps qu’il fallait à Mulder pour arriver et saisir ledit scalpel. Le niveau de bêtise de la séquence, de A à Z... Au secours !!!!!! :help:
Face à ces séquences risibles, on comprend mieux pourquoi Mr. Y et Erika Price ont demandé à Mulder d’être leur nouveau tueur à gage (pour tuer CSM) vue la médiocrité TOTALE de leur homme de main actuel...

Deux possibilités s’offrent à nous :
- Soit Chris Carter est un bon à rien (et a écrit ces hommes de main à son image).
- Soit Chris Carter essaye d’attirer notre attention sur le fait que ces invraisemblances patentes cachent en fait quelque-chose que nous sommes appelés à décortiquer.

Si on explore un peu la seconde option, ça peut donner ça :
L’homme de main de CSM n’est pas vraiment un incapable. Il ne fait qu’appliquer à la lettre le scénario que lui a dicté CSM : échouer à tuer Jeffrey, histoire de l’effrayer suffisamment (mais pas au point de le tuer, hein) pour pousser ce dernier à reprendre contact avec Mulder et Scully. Le but étant bien entendu de conduire Jeffrey à révéler aux agents l’identité des parents adoptifs de William. Et par la suite, évidemment, les pousser à rechercher William (ce qui mettra CSM sur sa piste par la même occasion : utiliser Mulder et Scully pour conduire CSM jusqu’à William...).
Cette attaque à la voiture échouée n’était donc rien d’autre qu’une énième mise en scène orchestrée par CSM. Une mise en scène parfaitement efficace puisqu’elle a effectivement conduit Jeffrey à révéler le nom des parents adoptifs de William à Scully, et à convaincre celle-ci de se mettre à la recherche de William (malgré son état de santé encore très vacillant)...

Idem pour le conducteur : son attaque sur Mulder (restée totalement non expliquée et illogique au possible) était une autre mise en scène pour pousser Mulder à le suivre en voiture. Ce mec-là non plus n’est pas un tocard : il ne fait que mettre en œuvre le plan qu’on lui a dicté (et Mulder tombe complètement dans le panneau, trop fier d’avoir réussi à prendre son assaillant à son propre jeu, sans se rendre compte que c’était lui la grosse truffe dans l’histoire... :mrgeen: ).
Mulder, comme Jeffrey Spender et Scully, se sont tous les trois fait brillamment pigeonnés dans ce début d’épisode.
Le but ? Conduire Mulder (en se laissant suivre) jusqu’à la résidence de Spartanburg. (Parce que jusque-là, Mulder n’avait pas d’adresse précise. Et Spartanburg n’est pas une ville composée d’une seule maison...)
Pourquoi conduire Mulder à Spartanburg ? Très simple : pour que Mulder rencontre Mr. Y et Erika Price (Y&EP). Pourquoi organiser cette rencontre ? Là encore, très simple : parce qu’ils seront sans doute utiles par la suite pour manipuler Mulder et/ou Scully lors de futurs épisodes.
Y&EP se présentent en effet comme des adversaires de CSM opposés à ses plans destructeurs. Des gens qui peuvent donc possiblement devenir des alliés de circonstance de Mulder et Scully dans le futur, puisqu’ils partagent des objectifs communs : stopper CSM. Selon l’adage bien connu « les ennemis de mes ennemis sont mes amis »...

Car la séquence où CSM explique à Reyes qu’il a déjà une alternative en tête (pour éviter d’être retrouvé et tué par Mulder) intervient quelques heures avant qu’Y&EP se retrouvent dans cette même pièce. Cette curieuse coïncidence laisse très largement penser qu’Y&EP sont l’alternative mentionnée par CSM. Et donc que CSM est toujours en lien avec eux et travaille possiblement encore de concert avec eux...

De même, la rencontre avec Y&EP vise un second objectif : confirmer à Mulder ce que la mise en scène contre Jeffrey visait déjà à faire comprendre à Scully, à savoir que CSM cherche à retrouver William et qu’ils doivent absolument retrouver leur fils avant CSM !
Les deux mises en scène tendent donc toutes les deux vers le même objectif : convaincre Mulder et Scully qu’ils doivent retrouver William (et aider ainsi involontairement CSM et Y&EP à mettre la main sur lui par la même occasion).
Ce sont, de mon point de vue, des indices largement suffisants pour considérer que les 3 conspirateurs travaillent encore ensemble...

J’ajouterais qu’il s’agirait ici d’une figure scénaristique (manipuler les héros pour les pousser à aider sans le savoir les méchants à parvenir à leurs fins) qui a été récurrente dans les dernières saisons de la mythologie :
- CSM manipulant Scully pour tuer Cobra dans "En Ami".
- Duffy Haskell manipulant Scully pour remettre la main sur Mary Hendershot dans "Per Manum".
- Shanon McMahon manipulant les agents pour éliminer le Capitaine dissident du Valor Victor dans "Nothing Important Happened Today".
- Morris Fletcher manipulant Doggett et Reyes pour stopper les agissements (vertueux) d’Yves Adele Harlow dans "Jump The Shark".
Et j’en oublie sans doute d’autres...

L’épisode se termine selon moi sur une troisième mise en scène : le conducteur tentant de tuer Scully (pour des raisons qui n’ont là encore aucun sens apparent) et échouant lamentablement (préférant utiliser un oreiller plutôt que le scalpel qu’il avait sous la main, ou plus simplement encore une arme à feu équipée d’un silencieux).
Je n’exclurais d’ailleurs pas l’hypothèse que cette histoire (débile) de scalpel soit encore un autre indice que cette tentative d’assassinat échouée n’était elle aussi qu’une grossière mise en scène...
Bien sûr, cela signifierait que ce conducteur a été envoyé en mission suicide. Mais je pense que cette mort du conducteur (ultra-gratuite) aura une utilité scénaristique dans de futurs épisodes... Car pour reprendre une réponse désormais célèbre de Chris Carter, se faire égorger « doesn’t mean you die »... :mrgreen:
ATTENTION, possible SPOILER (?) sur un futur épisode :
!!! SPOILER !!! : cliquez sur le cadre pour l'afficher
!!! SPOILER !!! : cliquez sur le cadre pour l'afficher

:arrow: Le but de cette fausse tentative d’assassinat sur Scully ?
=> Conduire Scully à la conclusion qu’elle formule justement à la fin de l’épisode : cette attaque sur elle, par un homme que Mulder a vu travailler pour Y&EP, ne peut avoir été commanditée par CSM (qui tient à garder Scully en vie, d’après elle) et serait donc la preuve que CSM et Y&EP ne travaillent pas de concert (et sont donc adversaires).
Exactement ce que CSM et Y&EP cherchaient à démontrer... Mission accomplie donc !
(Et si la question des raisons de cette tentative d’assassinat venait à être reposée ultérieurement, il suffirait à Y&EP d’expliquer qu’ils ont voulu tuer Scully pour empêcher CSM de d’utiliser à son insu son lien psychique naissant avec William pour retrouver la trace de celui-ci... CQFD)

Dernier indice sur la complicité toujours effective entre CSM et Y&EP : dans "My Struggle II", CSM précisait bien qu’ « ils » ("we") avaient extrêmement bien planifié leur projet à l’avance (concernant le Spartan virus), indiquant par-là qu’il n’est pas le seul ingénieur de ce projet. Sachant que nous n’avons, pour l’instant, rencontré aucun autre collègue de CSM, il ne fait aucun doute pour moi que Mr. Y et Erika Price sont ces fameux collègues mentionnés dans MS2 avec lesquels CSM est encore complice aujourd’hui...

Au passage, je pense que CSM, Mr. Y et Erika Price ont utilisé les mêmes ressorts que ceux évoqués ci-dessus pour manipuler l’héroïque et courageuse Monica Reyes (qui a toujours été présentée comme une figure de justicière, y compris au fil de ses précédentes incarnations, comme le montrait l’épisode "Hellbound")...


Débilité n°2 : Evil Monica
SKINNER: The hell is this, Monica?
REYES: Me with a gun to your head.
LOL! Pitoyable... :roll:
A première vue, Reyes semble vraiment être passée du côté obscur, genre en mode 100% diabolique qui prend grave son pied à être une méchante badass. Une idée proprement ridicule ! :?
Sauf qu’il me semble évident que Reyes joue un double-jeu (surtout si les évènements de MS2 s’avéraient avoir réellement existé : ceux-ci prouveraient à eux seuls que Reyes se compromet pour mieux pouvoir lutter contre CSM de l’intérieur).

Ma théorie : je pense qu’Y&EP ont approché Reyes quelque-part après "The Truth" en lui racontant qu’ils cherchaient à stopper les plans diaboliques de CSM. Ils l’ont ensuite amenée à rencontrer et accepter la proposition de CSM de travailler pour lui. Elle est ainsi devenue un agent-double faisant semblant de bosser pour CSM mais l’espionnant en réalité pour le compte d’Y&EP (qu’elle croit sincèrement opposés à CSM).

Je pense donc que Reyes n’a pas basculé du côté obscur de la force et croit réellement qu’elle œuvre pour stopper CSM. Mais elle est en train de se faire complètement berner. Et CSM la mène totalement en bateau aussi lorsqu’il lui parle de ses nombreux ennemis (fictifs) qui sont en réalité ses complices depuis toujours...
Malheureusement, Reyes est probablement en train d’entraîner Skinner dans sa chute !

Image


Car il me semble évident que Skinner a accepté le deal de CSM. Si ça n’avait pas été le cas, Skinner aurait aussitôt averti Scully que CSM venait de lui révéler qu’elle possédait l’immunité nécessaire contre le pathogène de CSM censé détruire l’Humanité. Et le 11x02 n’aurait pas été "This", mais Scully dans un laboratoire en train de passer tout son génome au crible...
Peut-être que Reyes a contacté auparavant Skinner pour l’avertir qu’il allait se voir proposer un deal par CSM et l’a encouragé à l’accepter pour la rejoindre dans son entreprise de sabotage des plans de CSM depuis l’intérieur...
Et peut-être qu’ils ne sont pas si naïfs que ça. Peut-être que Reyes a parfaitement conscience que Mr. Y et Erika Price, ainsi que CSM, se foutent de sa gueule, mais qu’elle est en train de les prendre à leur propre jeu, en vue de les détruire de l’intérieur.
Peut-être même espère-t-elle au final les monter véritablement les uns contre les autres, pour les pousser à s’autodétruire mutuellement (comme on a vu dans un récent loner ;) ).

Je pense qu’il y a un côté très héroïque dans un tel sacrifice (s’il s’avérait exact) : Monica Reyes aurait accepté non seulement de mettre sa vie en jeu, mais aussi son image et son intégrité, en passant pour une détestable traîtresse aux yeux de certains de ses proches (dont Skinner, ou Scully dans MS2). Un risque qu’elle paiera sans doute au prix fort en cours ou en fin de saison (je présume). Mais je pense que son sacrifice (si elle en arrivait jusqu’à payer de sa vie) aura un poids réel dans la résolution d’enjeux majeurs (possiblement la résolution d’une grande partie de la mythologie actuelle). C’est du moins ce que j’espère... 8)


Débilité n°3 : JFK, c’était bien lui, et le faux alunissage, c’était lui aussi !!!!
Beaucoup ont critiqué (à juste titre selon moi) l’aspect trop littéral (et ridicule) de la séquence d’introduction (une sorte de "Musings of a Cigarette Smoking Man" 100% sérieux à prendre pour argent comptant sans second degré).
Je pense cependant qu’il y a deux choses à prendre en compte.
Tout d’abord, ces séquences introductives des différents segments de "My Struggle" sont directement adressées aux téléspectateurs : ce sont des personnages de fiction qui se présentent aux téléspectateurs, en citant même leur nom de famille complet. On ne se situe plus tout-à-fait dans la diégèse avec ces séquences qui tendent plutôt à briser le 4ème mur.
Si l’on prend cette séquence comme étant CSM en train de se présenter aux téléspectateurs, on ne peut pas exclure que celui-ci s’amuse à mentir sciemment à son audience.

Ensuite, on peut faire une autre lecture de cette scène :
CSM n’est pas seulement un scénariste (de machinations) hors pair, ou un réalisateur d’écrans de fumées hors pair. Il est aussi un acteur hors pair : l’acteur principal de ses propres mises en scène et de ses propres mensonges.
Voilà pourquoi je pense que cette séquence d’introduction peut être prise, non pas comme les pensées intimes de CSM réfléchissant sur sa vie en dialogue interne, mais comme une sorte de répétition dans sa tête d’un discours (largement falsifié) qu’il s’apprête à tenir à un interlocuteur. A Monica Reyes par exemple, sa nouvelle grande confidente face à qui il tente continuellement de justifier la nature soi-disant bienfaitrice de son projet de décimation de l’Humanité...
Un bon mensonge, ça se répète à l’avance. :pepep:
Encore une fois, faut-il rappeler la tagline de l’épisode où "BELIEVE" se transforme en "LIE" : "I Want To Lie" ?

Bref, il me semble évident que cette séquence de pré-générique est elle aussi truffée de mensonges et n’est pas à prendre comme l’exposition fidèle et crue de la vérité...


Débilité n°4 : Et tout d’un coup tout le monde sait tout sur tout le monde !
- Comment CSM, qui a envoyé l’homme de main attaquer Jeffrey, savait-il que Jeffrey avait passé un pacte secret avec Mulder et Scully et connaissait le nom de ses parents adoptifs ?

- Pourquoi ne chercher que maintenant à lui soutirer cette information capitale ?

- Pourquoi l’autre homme de main (d’Y&EP) montait-il déjà la garde devant l’hôpital dès le soir-même ? Comment Y&EP ont-ils su qu’après cette visite à l’hôpital Mulder allait vouloir se rendre à Spartanburg ?

- Pourquoi Reyes dit-elle que « subitement tout le monde sait tout de ses plans » (les plans de CSM) ? Ah bon ? Qui est ce « tout le monde » ? Juste Scully et Mulder ? D’autres, comme Jeffrey Spender ? Ou encore Y&EP ? Comment ce « tout le monde » a-t-il appris les plans de CSM (en dehors de Scully via sa vision, et Mulder après que Scully lui a raconté) ? Et surtout : comment Reyes est-elle au courant que Scully et Mulder (et d’autres ?) sont au courant de ces plans ?
Après tout, la seule chose que CSM semble avoir mis sur écoute, c’est le portable de Mulder pour écouter le message laissé par Jeffrey (qui ne révèle rien du contenu de la grande vision de Scully)...

- Comment CSM et Reyes sont-ils au courant qu’il existe un lien (psychique) entre Scully et William ?
Scully n’en est même pas encore consciente elle-même à ce stade (comme le précise d’ailleurs CSM lui-même), elle ne fait que le découvrir, et n’en a a priori parlé à personne à ce moment de l’intrigue (encore moins par téléphone)...
Donc d’où CSM et Reyes sortent-ils cette histoire de lien ("a bond beyond you, beyond science") entre Scully et William dont Scully ne serait pas encore consciente ?

- Comment peut-il être insinué que CSM est amoureux de Scully alors qu’il ne l’a rencontrée qu’à de très rares et très brèves occasions ? Est-il tombé amoureux d’elle simplement en lisant ses rapports du FBI ? Son style littéraire probablement, ajouté à sa parfaite maîtrise de la grammaire et ses choix de vocabulaire riches... :roll: :mrgreen:
En quoi CSM peut-il prétendre connaître quoi que ce soit de Scully au point de laisser émettre l’idée qu’il serait amoureux d’elle ? Et d’où Reyes sort-elle cette idée ?


Quelques théories sur l’extension des connaissances de CSM

ATTENTION : Le paragraphe qui va suivre peut heurter la sensibilité des shippers et autres drama queens qui ont décrété depuis 3 semaines qu’il fallait clouer au pilori tous ces abominables scénaristes qui osent imaginer des histoires dans lesquelles les méchants font des choses pas gentilles... :o :roll: :mrgreen: :help: :?: :!: :twisted: )

Je ne vois pour l’instant qu’une seule* réponse possible à TOUTES les questions soulevées ci-dessus : CSM a, d’une certaine manière, accès aux pensées et à la mémoire de Scully (via l’implant de Scully bien évidemment – cf. "731" lorsque Scully conclut que l’implant permet peut-être à quelqu’un d’accéder à toutes ses pensées...).

Je pense que CSM, et donc Y&EP aussi (qui sont selon moi ses complices), ont accès aux pensées et mémoires de Scully qui sont stockées dans cet implant. Et que, grâce à cet accès, ils ont pu découvrir un certain nombre de choses :
- L’existence du pacte secret avec Jeffrey Spender.
- La présence des mémoires de MS2 enregistrées par l’OVNI de MS2 dans l’implant de Scully depuis début 2016.
- L’émergence d’un lien psychique grandissant entre Scully et William. Probablement durant leurs rêves respectifs, dont ils n’auraient pas forcément souvenir consciemment à leur réveil (contrairement à CSM qui serait capable d’aller lire dans les rêves de Scully après coup...).
- Et enfin, le fait que Scully a pu accéder, au début de MS3, à une partie des mémoires des évènements effacés de 2016 (les évènements de MS2).
- L’intention de Scully d’envoyer Mulder à la recherche de CSM pour tuer celui-ci.

Voici quelque chose qui pourrait expliquer TOUTES les incohérences restantes de l’épisode.

J’irai même jusqu’à dire que CSM n’a probablement pas besoin de s’asseoir devant un ordinateur décryptant les pensées de Scully : je pense qu’il a en l’occurrence un accès direct aux pensées de Scully. Un accès d’implant à implant ! Car oui, je pense que CSM possède lui aussi un implant.
Cet implant pourrait d’ailleurs être à l’origine de sa guérison (lente mais néanmoins miraculeuse) après les évènements de "The Truth"...
L’implant pourrait également expliquer la présence de CSM, mais aussi de Mr. Y et Erika Price dans les flashbacks de "My Struggle III" censés se dérouler en 1947 (d’après ce document posté par l’acteur jouant Mr. Y jeune : https://www.instagram.com/p/BYeQXviDFQb/?taken-by=alexandrecampion – NB : encore un cas de photo diffusée bien après les vraies dates de tournage, car le 31 août correspond à la fin de tournage du 11x02 dans lequel Alexandre Campion n’apparaît pas du tout...)
Si ces flashbacks sont bien à considérer comme vrais et qu’ils se déroulent bien en 1947, ça ferait dépasser à CSM, Mr. Y et Erika Price les 90 ans !!!
La meilleure manière pour expliquer cela serait alors de partir du principe qu’ils ont utilisé sur eux la technologie antivieillissement de l’implant (comme CSM l’a fait pour son amie Marjorie Butters qu’il avait présentée à Scully dans "En Ami", ce fameux épisode qui est rappelé à nos mémoires à la fin de MS3. Un épisode qui tournait tout entier autour de ces fameuses histoires d’implants... 8) )
Bref, je pense que CSM peut accéder (directement ou indirectement) aux pensées de Scully.

* Il y a aussi une autre option, que je vais mettre en quote, avec une ALERTE SPOILER pour ceux qui n’auraient pas encore vu "This" :
Citer:
"This" nous montre qu’Erika Price règne en maître sur le Long Lines Building (Titanpointe), haut lieu de la communication téléphonique d’où Erika Price explique qu’elle est capable d’uploader des parties entières de l’esprit de chaque personne par le biais de leurs smartphones...
L’idée prête évidemment à sourire, mais n’est, en réalité, pas si éloignée que ça des idées effleurées par "Nisei"/"731" sur le fonctionnement de l’implant métallique : cet implant, qui n’est pas directement relié au cerveau, serait capable de retransmettre aux conspirateurs les impulsions électroniques/neuronales émises par le cerveau (les fameuses pensées auxquelles Scully craint que les conspirateurs puissent accéder grâce à cet implant), tout en étant capable de recevoir des informations émises à distance par les conspirateurs en les renvoyant vers le cerveau (pour retransmettre les instructions auxquelles Scully répond à la fin de "Patient X", tout comme les autres abductees disposant d’un implant similaire...)
Une sorte d’antenne relai implantée dans le cou...
Au final, les smartphones évoquées par Erika Price pourrait fonctionner presque à l’identique : au lieu de recevoir des impulsions électroniques, les puces du smartphones seraient capables de capter les ondes électromagnétiques émises par le cerveau (les mêmes ondes qu’un être comme Gibson Praise était capable de recevoir) et de les retransmettre vers le Long Lines Building où ces signaux seraient traités et décryptés...

"This" permettrait alors de répondre à ces zones incompréhensibles de "My Struggle III" (sans avoir à recourir à l’hypothèse de l’implant) et serait un signe supplémentaire que CSM et Y&EP sont toujours alliés si CSM se base sur des informations provenant du Long Lines Building...
Et j’aurais assez tendance à partir du principe que c’est bien au Long Lines Building (Titanpointe) que sont également gérés tous les envois d’instructions aux implants des abductees tout comme l’endroit où sont traitées les informations reçues depuis les implants...

J’ajouterais en outre que la technologie nécessaire pour parvenir à ce que décrit l’épisode (uploader des cerveaux entiers) dépasse de très loin ce que notre technologie actuelle peut envisager (pour des questions notamment de quantité d’énergie nécessaire, de réchauffement et de besoins de ventilation incommensurables).
La seule manière par laquelle cela peut tenir est l’argument extraterrestre : Erika Price a réussi à mettre au point ce dispositif (extraordinairement peu consommateur d’énergie, à en juger par les quelques ventilateurs nécessaires) grâce à une technologie extraterrestre (similaire à celle de l’implant métallique) capable de stocker bien plus d’informations que ce que la technologie humaine est capable de faire, sur un minuscule support (sans besoin gigantesque d’énergie et de refroidissement par ventilation...).
On assiste donc dans "This", selon moi, à l’illustration d’un type d’utilisation de la technologie extraterrestre récupérée en 1947 sur le site du crash d’OVNI originel... 8)



Théories sur l’origine des visions de Scully

Une énorme question demeure : QUI a choisi de libérer les souvenirs de "My Struggle II" stockés dans l’implant de Scully ? Et pourquoi maintenant ?

Personnellement, je ne suis pas du tout sûr que cette vision-là ait été envoyée par William (contrairement à ce que souhaite croire Scully).
Pourquoi ?
Parce que la vision de MS2 censée être la vision d’un futur relativement lointain, est une vision très complète et très détaillée, tandis que les visions suivantes de Scully ne sont que des bribes très parcellaires d’un futur très immédiat. Ces différences m’entraînent à penser que la grande vision MS2 et les micro-visions suivantes sont deux choses distinctes, provenant probablement de sources différentes.
D’ailleurs, Scully n’aperçoit William dans ses visions QUE durant les micro-visions suivantes, et PAS au moment de la grande vision initiale des évènements de MS2. Encore un signe qu’il s’agit sans doute de visions d’un type différent...

On notera également que lorsque William est aperçu, il est en plein sommeil agité, laissant penser qu’il ne s’agit pas de visions envoyées par William consciemment. Tout au plus il les envoie de manière inconsciente (si c’est bien lui qui les envoie) et probablement de manière involontaire et non calculée.

Ces micro-visions sont en outre totalement inutiles, puisqu’à aucun moment elles ne permettent à Scully de changer le cours des évènements de l’épisode. La SEULE utilité de ces visions dans le récit est précisément de dissuader Scully (et Mulder) de vouloir rechercher William (en laissant Scully sur l’impression que William viendra à eux en temps voulu...).
C’est en effet LA SEULE RAISON qui pousse finalement Scully à conclure qu’ils ne doivent pas essayer de retrouver William (malgré les révélations de Jeffrey, Mr. Y et Erika Price) car celui-ci viendrait à eux le moment venu... La seule raison donc qui leur permet de ne pas se jeter aveuglément dans la gueule du loup dans laquelle CSM, Mr. Y et Erika Price se sont efforcés de les conduire durant tout l’épisode...

A l’inverse, la grande vision initiale de MS2 tendait plutôt à propulser Scully et Mulder droit dans ladite gueule du loup. Et ceci pour une raison très simple : parce que cette vision était une vision PARTIELLE... :pepep:
En toute logique, la vision TOTALE de MS2 aurait dû conduire Scully à conclure qu’elle possédait dans son ADN la clé suffisante pour foutre par terre les plans de CSM (sans recourir à William : juste en synthétisant un vaccin en suivant la recette dictée par ses propres découvertes dans la vision en question).
Les extraterrestres (s’ils sont effectivement bienveillants et opposés aux plans de CSM) auraient donc eu tout intérêt à réveiller assez vite ces souvenirs qu’ils ont (selon moi) eux-mêmes enregistrés dans cet implant.
SAUF QUE, dans les faits, les souvenirs qui reviennent à Scully au début de MS3 ne sont que des souvenirs PARTIELS : uniquement les parties visant à pousser Scully à considérer que SEUL William pouvait sauver Mulder (et l’Humanité accessoirement), avec une impasse totale sur tous les autres éléments, ceux qui étaient précisément censés faire comprendre à Scully qu’elle possédait déjà tous les ingrédients nécessaires dans son propre ADN...
:arrow: Pourquoi ? :?:

Ma théorie est que ce sont bien les extraterrestres qui ont enregistré ces souvenirs dans l’implant de Scully, mais que CSM s’en est rendu compte (grâce à son accès direct ou indirect au contenu de cet implant).
CSM a alors décidé de trafiquer ces souvenirs de MS2 pour n’y laisser que les éléments susceptibles de servir ses propres intérêts.
Voilà qui pourrait expliquer pourquoi Scully (qui n’est pas censée être une demeurée) a fait l’impasse sur les parties les plus déterminantes de MS2 : parce qu’elle ne s’en souvient pas, parce que ces mémoires ont été supprimées.
CSM a ensuite patienté jusqu’à ce qu’un début de connexion psychique entre William et Scully commence à naître.
A partir de là, CSM a compris qu’il pouvait utiliser ce lien psychique naissant (qu’il peut sans doute consulter grâce à son accès au contenu de l’implant de Scully) pour tenter de localiser William.
CSM a donc libéré les mémoires PARTIELLES et trafiquées de MS2 en vue de manipuler Scully pour qu’elle stimule ce lien psychique avec William.

Car c’est, dans les faits, le résultat direct qu’a eu cette vision partielle de MS2 : conduire Scully à ne plus penser qu’à William durant les heures suivantes. Et c’est précisément cette obsession de Scully qui a stimulé plus encore la connexion psychique naissante avec son fils.

C’est en tout cas comme cela que sont décrits les flashs de Scully dans l’épisode :
- Un peu avant 21h18, Scully rêve (on ne voit pas ses rêves) et a soudainement un flash du futur immédiat, puis de William qui se réveille en sursaut (NB : soit William est situé non loin de Washington DC, sans décalage horaire, soit il faisait une sieste en fin d’après-midi/début de soirée en cas de décalage horaire de plusieurs heures – compter 2 heures de décalage s’il habite toujours chez les Van De Kamp et que ceux-ci résident toujours dans le Wyoming, ou 3 heures maximum s’il a migré plus à l’ouest, du côté de Seattle par exemple...).
- Plus tard dans la soirée/nuit, Scully rêve à nouveau, et cette fois-ci on voit de quoi elle rêve : elle revit tous ses souvenirs les plus marquants autour de William bébé, puis ces souvenirs commencent à s’entremêler d’images de William adolescent, toujours dans son lit, en plein sommeil agité. La vision est toutefois interrompue par l’arrivée de Jeffrey Spender.
- Vers 6h du matin (à 6h08 plus exactement, malgré l’erreur d’affichage qui note 6:08 PM au lieu de 6:08 AM :roll: ), Scully a quitté l’hôpital pour se rendre dans le bureau des X-Files et parle à Mulder au téléphone. Lorsqu’elle commence à évoquer le sujet de William, elle a de nouveau une connexion psychique qui s’établit avec William, avec quelques phrases du futur immédiat qu’elle entend...

Conclusion : je pense que, contrairement à ce que s’imagine Scully, William est TOTALEMENT passif dans l’affaire. C’est en l’occurrence Scully qui ouvre la connexion lorsque son esprit se concentre sur William.
Quant aux pouvoirs prémonitoires, je pense qu’ils proviennent bien de William mais que c’est Scully qui puise dedans lorsqu’elle ouvre la connexion.

POUR RÉSUMER :
Les extraterrestres ont stocké ces souvenirs dans l’implant de Scully pour les utiliser plus tard contre les plans CSM.
Mais CSM s’en est rendu compte et a trafiqué ces souvenirs pour servir ses propres plans.
Les extraterrestres n’ont alors plus eu aucun intérêt de libérer ces souvenirs devenus contreproductifs.
Lorsque CSM a découvert l’émergence d’une connexion psychique entre Scully et William, CSM a décidé de libérer les souvenirs PARTIELS de MS2 pour pousser Scully à ne plus penser qu’à William afin de stimuler cette connexion psychique.
Manque de bol pour CSM, cette stimulation de la connexion psychique avec William a convaincu Scully de ne plus chercher à trouver William.
Une aubaine donc, qu’il faudra mettre soit sur le compte de la Providence, de l’ironie du sort, ou de la puissance inconsciente de William le Sauveur... :?:
Toujours est-il que par la suite donc, Scully a cessé de penser à William de manière aussi obsédée que dans "My Struggle III" et n’a ainsi plus ouvert de connexions psychiques similaires avec lui.
Ce qui permet d’expliquer pourquoi Scully ne semble plus avoir été sujette à ce type de visions après MS3... (Plus de visions, ni de prémonitions, peut-être juste des rêves dont elle ne se souvient pas forcément à son réveil... :?: ).

Cette théorie pourrait en tout cas permettre de solutionner un certain nombre d’incohérences laissées par l’épisode (et après l’épisode) : particulièrement le fait que Scully a, comme par hasard, oublié tous les détails de MS2 qui ne rendaient pas William indispensable pour éradiquer la menace du Spartan virus...

Point subsidiaire :
Et si le code en morse (à peine ridicule !!! :mrgreen: ) ne venait pas de l’esprit de Scully ou de William, mais avait été programmé par CSM comme une invitation supplémentaire à pousser les agents à vouloir « le » retrouver (« le » = William). C’est en tout cas exactement la conclusion à laquelle Skinner arrive en voyant ce message en morse. Une interprétation qui va en l’occurrence parfaitement dans le sens des intérêts de CSM... ;)

Autre lecture possible :
Et si l’OVNI à la fin de "My Struggle II" n’était pas un OVNI extraterrestre mais un simple ARV des conspirateurs ?
Et si MS2 n’avait été qu’une mise en scène de A à Z visant à deux choses :
- Tester grandeur nature l’efficacité du Spartan virus (un peu à la manière du test préliminaire avec les abeilles et la variole dans "Zero Sum"), puis revenir 48 heures (ou plus) en arrière avant l’activation du Spartan virus (ou suffisamment tôt pour pouvoir le désactiver avant que les symptômes préoccupants ne commencent à apparaître et ne deviennent irréversibles)...
- En profiter pour télécharger dans l’implant de Scully tous les évènements de cette timeline effacée qui pourront être utilisés plus tard (lors de "My Struggle III" en l’occurrence) pour manipuler Scully à dessein...
Cela pourrait être une possibilité, même si ce n’est pas l’option que je préfèrerais, car elle n’intègre plus les extraterrestres à l’équation... ;)

Troisième lecture intermédiaire éventuelle :
L’OVNI est bien extraterrestre, mais les conspirateurs se doutaient que les extraterrestres interviendraient s’ils mettaient à exécution leur plan concernant le Spartan virus.
L’activation du Spartan virus aurait ainsi été utilisée comme appât pour attirer cet OVNI à proximité des installations ayant servi à activer le Spartan virus. Ceci afin de mieux abattre cet OVNI qui pourrait, éventuellement, détenir des informations sur la localisation de William (puisque les extraterrestres s’intéressent vraisemblablement aussi à cet enfant mentionné dans leur prophétie).
L’OVNI aurait donc téléchargé les évènements des 48 dernières heures dans l’implant de Scully, durant la scène au-dessus du pont (qui est le 14th Street Bridge, à en juger par la présence du Thomas Jefferson Memorial et du Washington Monument en arrière-plan), puis aurait remonté le temps d’au moins 72 heures et se serait dirigé vers le Pentagone (situé juste à l’autre bout du pont ! ;) ) pour saboter les installations des conspirateurs (dans l’hypothèse où le Spartan virus aurait été activé depuis le Pentagone, où CSM a toujours eu ses entrées, y compris après la destruction du Syndicat – cf. "Pilot", "The Erlenmeyer Flask", "Redux"/"Redux II" et bien sûr "The Sixth Extinction II: Amor Fati").
Un acte de sabotage qui serait au fond assez similaire au sabotage des missiles nucléaires de la base militaire de Malmstrom par un OVNI en 1967 (incident mentionné par Mulder au début de "My Struggle") ou encore le sabotage de la mission qui visait à larguer une 3ème bombe atomique sur le Japon dans la foulée d’Hiroshima et Nagasaki en août 1945 (cf. "Piper Maru"/"Apocrypha").
Un acte de sabotage qui se serait là aussi traduit par le sacrifice de l’OVNI : cet OVNI aurait en effet réussi à saboter les installations des conspirateurs, mais ceux-ci, alertés par ce sabotage (qu’ils avaient probablement anticipé), auraient abattu l’OVNI qui serait allé s’échouer soit dans le Potomac, soit dans un des bassins entourant le 14th Street Bridge (comme le Tidal Basin, ou plus proche encore le Pentagon Lagoon Yacht Basin).
C’est en l’occurrence la théorie que j’avais développée AVANT la diffusion de "My Struggle III". Une théorie qui s’est avérée totalement fausse donc ! :oops: :mrgreen:
Mais qui sait... Peut-être qu’on n’en a pas encore fini avec cette histoire d’OVNI à la fin de "My Struggle II", dont on n’a, assez curieusement, jamais reparlé depuis... :?: :idea: :?:

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 24 Jan 2018, 09:17 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Les possibles implications de la révélation (tant décriée) de CSM

/!\ ATTENTION : ce post contient de très grosses spéculations sur la conclusion de la mythologie (pour ceux qui préfèrent éviter ce genre de lecture...) /!\

Image


syldana a écrit:
Nous constations qu'une fois de plus Chris (il aura au moins cette qualité) ne laisse rien au hasard. Cette scène du gant dans En ami revêt 17 ans plus tard un sens, le CSM s'apprêtait clairement à commettre un acte clairement prémédité dans le but de, ayant pour fonction de, pratiquer de façon à... je cherche encore dans un esprit sceptique à en déterminer à ce stade le sens

Quelques pièces du puzzle sont, selon moi, à faire figurer dans l’équation :
A) L’enfant a été annoncé par une prophétie.
B) Cette prophétie est inscrite sur les parois d’un Vaisseau, écrite avec des symboles que les ancêtres Navajos ont repris à leur compte pour en faire leur propre alphabet (un ancien alphabet fictif qui n’existe pas dans la vraie vie).
C) "Amor Fati" nous a montré que CSM et sa proche complice de l’époque Diana Fowley étaient très branchés prophéties et mythes Amérindiens (dont celles inscrites sur le Vaisseau, correspondant au livre sur les croyances amérindiennes confié à Scully).
D) "Amor Fati" nous a montré que CSM croyait que Mulder était le Sauveur de la prophétie et s’est précipité pour tenter de se greffer à lui-même la portion de matériel génétique clé venant de son Sauveur de fils biologique.
E) L’intro de "The Red and the Black" nous montrait déjà que CSM était bien branché mythes Navajos, et qu’il se comparait même (déjà !) au Dieu solaire Navajo (« Father Sun ») père biologique des deux grands héros de la mythologie Navajo, les Hero Twins (« Born for Water » et « Slayer of Monsters ») que CSM assimile bien évidemment à ses deux fils biologiques Jeffrey et Fox.

A+B+C+D+E = CSM a toujours cru qu’il était destiné à devenir le père (biologique) du Sauver annoncé par la prophétie extraterrestre (reprise dans les mythes amérindiens, dont les mythes Navajos).

Dans ma "théorie des pionniers" (que j’exposais ici il y a deux ans avant la diffusion de "My Struggle II"), je théorisais sur le fait que les conspirateurs ont probablement découvert la prophétie extraterrestre dans les bases de données du crash originel de 1947 (celui situé à High Desert, qu’on voit dans les flashbacks de "My Struggle").
[Il y a beaucoup de choses de cette théorie que je ne crois plus aujourd’hui (toute la partie sur « les pionniers » justement, entre 1931 et 1945), mais je reste convaincu que la prophétie a été connue des conspirateurs depuis ce fameux crash originel de 1947 à High Desert...]

Quoi qu’il en soit, je pense que CSM a tenté toute sa vie d’avoir un enfant biologique conçu pour devenir le Sauveur annoncé par la prophétie (peut-être même pas qu’un seul d’ailleurs – cf. plus bas).
Et ceci pour des raisons très simples :
- La personne la plus puissante (car la plus influente) de la prophétie n’est pas le Sauveur lui-même, mais son père, censé montrer le chemin au Sauveur et lui dicter en quelques sortes sa conduite. C’est le père qui détient véritablement le pouvoir dans cette prophétie... :pepep:
- Le Sauveur (ou la Sauveuse, si la prophétie n’est pas totalement sexiste et phallocrate, en plus d’être ouvertement patriarcale) est probablement censé être doté.e de pouvoirs prodigieux (comme Mulder dans "Amor Fati" – lecture des pensées, prémonition, etc. // Ou plus exactement comme William : télékinésie, connections psychiques, prémonition, etc.). Or, en tant que père biologique du Sauveur (ou de la Sauveuse), CSM serait capable de tenter une greffe (plus facile entre personnes liées biologiquement) vers lui-même pour s’approprier ces pouvoirs extraordinaires (comme on le voit exactement faire avec Mulder dans "Amor Fati").

Attention, mode « folles spéculations » enclenché, en mode cynisme ultime :
A bien y réfléchir, je ne pense pas que Fox Mulder soit le fruit d’un amour (ou même d’un désir) sincère de CSM envers Teena Mulder, mais simplement le résultat d’un calcul stratégique de la part de ce dernier, afin de maximiser ses chances de devenir le père du Sauveur annoncé.
Le fait est que Samantha Mulder et Cassandra Spender ont été enlevées pour subir des expériences d’hybridation et ont laissé derrière elles, respectivement, un demi-frère (ou même un frère ?) biologique (Fox) et un fils biologique (Jeffrey).
(A ce propos, je pense que Samantha est également la fille biologique de CSM, mais que CSM a préféré la sacrifier elle plutôt que Mulder parce qu’il entretient une vision très phallocrate du monde, possiblement encouragée par la prophétie elle-même. Une vision dans laquelle seuls ses fils et petits-fils comptent à ses yeux – cf. son monologue très patriarcal et phallocrate au début de "My Struggle III").

Quoi qu’il en soit, ces liens biologiques avec Fox et Jeffrey auraient ainsi permis, en cas de réussite des travaux d’hybridation sur Samantha ou Cassandra, de faire procéder ensuite à un transfert génétique (une greffe) vers leur frère/fils biologique et faire ainsi de Fox ou Jeffrey le Sauveur annoncé par la prophétie, censé marcher dans les pas de son père biologique CSM (le fameux père tout-puissant de la prophétie)...

Sauf que Samantha a disparu (emportée par les Walk-ins qui sont peut-être, ou pas, une autre manifestation des extraterrestres bienveillants, comme je le clame depuis des années... :mrgreen: ). Peut-être parce que Samantha était vouée à devenir une réussite et aurait éventuellement permis à CSM de mettre ses plans diaboliques à exécution encore plus tôt que prévu...
Cassandra Spender semble être elle aussi hors d’équation (un gros point d’interrogation subsiste toutefois sur l’identité réelle des Rebelles Sans Visage et sur le sort réservé à Cassandra Spender après "One Son"...).
Dans le cas où Cassandra Spender aurait échappé à CSM, celui-ci aurait pu décider de poursuivre les expérimentations directement sur son fils biologique Jeffrey. Sans succès.
Si Cassandra Spender est restée en possession de CSM (dans le cas où les Rebelles Sans Visage n’auraient été que des hybrides shapeshifters au service de CSM – ce que je pense), CSM a peut-être tenté de transférer les gènes hybrides de Cassandra à leur fils Jeffrey suite aux évènements de "One Son". Mais là aussi sans succès.

Toujours est-il que CSM s’est retrouvé à partir d’un certain point avec Mulder comme seul espoir d’avoir un fils biologique Sauveur (après l’échec Jeffrey Spender).
Après "Biogenesis", CSM a cru que son fils était devenu ce fameux Sauveur, grâce à un coup du destin (?) tellement extraordinaire qu’il ne pouvait que confirmer son statut de Sauveur providentiel. CSM s’est toutefois un peu trop vite emballé : il s’est précipité pour organiser une greffe mais a fini par se rendre compte que Mulder n’était pas vraiment le Sauveur annoncé par la prophétie... (Pour des raisons inconnues)

Après l’impasse Jeffrey et l’impasse Fox, la dernière chance de CSM était donc de tenter d’enfanter à nouveau, en utilisant cette fois-ci Scully, pour mettre au monde celui qui sera finalement bien, ce coup-ci, le Sauveur annoncé par la prophétie...

Que ces spéculations s’avèrent correctes ou complètement à côté de la plaque, il me semble évident que CSM a passé des décennies entières à chercher à mettre au monde ce Sauveur pour réaliser la prophétie. Ou, plus exactement, pour réaliser UNE des deux issues possibles exposées par la prophétie (puisque celle-ci culmine sur le choix ultime qui sera fait par le Sauveur entre deux voies qui s’offriront à lui...). Il s’agit donc d’un prophétie à choix multiple.

leelooki98 a écrit:
Mais la prophétie selon laquelle, William deviendrait "un gentil" si son père survivait et un "méchant" dans le cas contraire, ça ne tient plus tout ça !

Guigui a écrit:
Me suis fais la même réflexion

Au contraire : cette révélation de CSM permet de remettre clairement la prophétie dans une perspective de nouveau cohérente.

La prophétie ne disait pas vraiment que William deviendrait gentil si son père survivait.
Elle disait plus exactement que si William suivait la voie de son père, il s’opposerait aux extraterrestres. Dans le cas contraire, en ne suivant pas son père, il serait celui qui permettrait aux extraterrestres d’arriver à leurs fins (je reformule de manière à éviter les spécificités possiblement trompeuses et conserver uniquement l’essentiel des dynamiques établies par la prophétie).
A l’époque où les extraterrestres nous étaient présentés comme une menace, il était logique de comprendre que William suivant les pas de Mulder allait vouloir stopper le plan de colonisation par ces extraterrestres colons (tant craints par Mulder à l’époque). A l’inverse, si William ne suivait pas les pas de son père, c’est lui-même qui permettrait (pour des raisons jamais réellement expliquées) aux extraterrestres de coloniser la planète. En notant au passage qu’il était à l’époque présenté comme une pièce INDISPENSABLE à la colonisation (sans qui la colonisation ne serait pas possible donc...)
Pour résumer :
Suivre son père = être opposé aux extraterrestres et permettre aux personnes opposées aux extraterrestres de les stopper.
Ne pas suivre son père = permettre aux extraterrestres d’arriver à leurs fins.

Mais depuis que les extraterrestres nous sont présentés comme des créatures bienveillantes (depuis l’énorme twist de "My Struggle"), vraisemblablement opposées aux plans de CSM, il est assez logique de voir la série procéder dans le même temps à une inversion généalogique, au risque sinon de placer Mulder dans le rôle du « méchant » dans la prophétie (celui qui serait opposé aux extraterrestres – ce qui n’aurait aucun sens, dans la mesure où c’est lui-même qui affirmait dans "My Struggle" que les extraterrestres ne veulent que notre bien).

:arrow: Nouvelle lecture de la prophétie post-MS3 : si William suit la voie de son père biologique (CSM), il s’opposera aux extraterrestres (qui cherchent en effet à stopper CSM) et permettra donc à CSM de parvenir à ses fins (= décimer l’Humanité). A l’inverse, si William ne suit pas CSM, il sera celui qui permettra aux extraterrestres de stopper CSM.
CQFD.
Pour moi, cette révélation finale de CSM est le signe de plusieurs choses :
- que la prophétie va revenir sur le devant de la scène durant cette saison 11.
- que les extraterrestres sont bel et bien opposés aux plans de CSM.
- que les extraterrestres sont appelés à jouer un rôle important par la suite et n’ont absolument pas décidé de repartir (en nous laissant dans notre merde), contrairement à ce que prétendent les gros menteurs que sont Mr. Y et Erika Price...

On notera à cet égard que William continue (comme c’est le cas depuis "DeadAlive", "Essence"/"Existence", "Trust No 1", "Provenance"/"Providence" et "William") d’être présenté comme un élément qui est à la fois indispensable aux plans des « méchants » (ou des extraterrestres) (indispensable pour leur permettre de parvenir à leurs fins), mais également potentiellement celui qui conduira les « méchants » à leur perte (ou les extraterrestres à échouer).
La seule différence, c’est que les « méchants » hier étaient censés être les extraterrestres, et qu’aujourd’hui on découvre que les méchants en question ont au contraire toujours été les conspirateurs humains.
En réalité, la prophétie décrit probablement DEUX camps opposés (les extraterrestres et les conspirateurs humains) qui ont, CHACUN, besoin de William pour parvenir à leurs fins et stopper les plans de leur adversaire.
CSM veut détruire l’Humanité, tandis que les extraterrestres souhaitent nous protéger. A moins que toutes ces histoires de décimation de l’Humanité ne cachent quelque-chose... (J’y reviendrai plus en détail dans un prochain topic ! ;) )

:arrow: "My Struggle 3" semble en tout cas reprendre à la lettre cette logique initiale de la prophétie : William est encore décrit dans cet épisode à la fois comme l’élément dont CSM a besoin (cf. les propos de Mr. Y, de CSM lui-même, et surtout la conclusion de Scully à la fin), mais également comme le potentiel « point faible » de CSM (cf. l’échange entre CSM et Reyes)... CQFD 8)

En notant au passage que l’option « ne pas suivre la voie CSM » revient en réalité à « suivre la voie des extraterrestres » et donc « suivre la voie de Mulder » (puisque Mulder est désormais persuadé que les extraterrestres sont bienveillants).

J’aurais également envie de jeter au passage les bases d’une autre idée pas si folle que ça :
=> Et si les plans de colonisation étaient toujours d’actualité !!! :!: :idea: :?:
A ceci près qu’il ne s’agirait pas de plans de colonisation de la Terre par les extraterrestres, mais de plans de colonisation par les humains de l’habitat des extraterrestres (par exemple une sphère de Dyson qu’ils auraient construite après avoir détruit leur propre planète – d’après les dires de CSM dans "My Struggle II" :pepep: )
C’est en tout cas ce que suggère clairement ce début de saison 11 qui semble vraiment très accrochée à ses histoires de conquête spatiale... :idea:
Le Sauveur serait donc bien amené, selon la voie qu’il choisira de suivre et le camp qu’il choisira de servir, à permettre OU empêcher des plans de colonisation (auquel l’un de ses deux pères, Fox Mulder, sera sans doute opposé), conformément à la lecture de la prophétie qu’avait faite Josepho (à quelques inversions de référentiel près)... 8)
J’y reviendrai prochainement...

En attendant, il me semble évident que Chris Carter nous prépare une configuration dans laquelle William va se retrouver, exactement dans la même position que Mulder dans "Two Fathers"/"One Son" : amené à choisir entre deux voies, deux pères, l’un biologique (et malfaisant) et l’autre (pour l’instant non biologique, jusqu’à nouvel ordre) porteur du flambeau de la résistance (passé de pères non biologiques à fils non biologiques :pepep: 8) ).
Parce que dans la tête de Chris Carter, contrairement à ce que l’on voit dans les cerveaux de nombre de shippers obnubilés par le biologique, la parenté AFFECTIVE et EDUCATIVE a toujours été beaucoup plus déterminante que la simple parenté BIOLOGIQUE qui, de son côté, a toujours été décrite comme un facteur insignifiant. :pepep: 8)

syldana a écrit:
William n'était pas seulement un lien entre Mulder et Scully, c'était la descendance de Fox, celui à qui on allait transmettre le bien, le digne leader de la Résistance et le produit sain (mais un peu magique quand même) de ses parents. Je suis ulcérée qu'ils en fassent ici le fils de Satan parce que cette direction inédite est intéressante. Je peux dire My ass ?? Alors je le dis !!!!!!!!!

Aux dernières nouvelles, Mulder était le fils biologique de Satan et ça n’a pas fait pour autant de lui un suppôt de Satan (ou alors ça aurait fait de William, au mieux, le fils biologique d’un suppôt de Satan – ainsi que le petit-fils biologique de Satan).
Aux dernières nouvelles, nous possédons tous dans notre génome de l’ADN provenant de nos grands-parents, ce qui veut dire que William possédaient quoi qu’il arrive au minimum environ 25% d’ADN satanique.
Aux dernières nouvelles, William avait également de l’ADN extraterrestre en lui (sinon, comment expliquer ses superpouvoirs ?). Des créatures extraterrestres qui, à l’époque, nous étaient présentées comme des entités colonisatrices génocidaires régulièrement comparées aux Nazis. Au mieux donc, environ 25% d’ADN satanique + une bonne portion d’ADN nazi.
Aux dernières nouvelles, Mulder n’était pas le fils biologique de la figure de la Résistance au sein du Syndicat (Bill Mulder) mais le fils biologique du collabo satanique systématiquement comparé aux membres du Gouvernement de Vichy. Et pourtant, malgré cette filiation biologique satanico-nazie, Mulder a préféré s’inscrire dans les pas de son père non-biologique figure de la Résistance, en repoussant à maintes reprises les tentations sataniques de son père biologique (cf. "Redux II", "Two Fathers"/"One Son", "The Sixth Extinction II: Amor Fati", et à nouveau dans "My Struggle II").
Il y a quelque-chose que je trouve extrêmement dérangeant dans la sur-réaction générale (essentiellement venue des shippers, il faut dire ce qui est) face à cette révélation de CSM : très souvent, les argumentaires finissent (involontairement, j’espère...) par ériger la famille biologique comme seul modèle de famille et de parentalité dignes de ce nom. :o :!:
Exit les familles adoptives, les familles homoparentales, les familles recomposées, les familles ayant fait appel à une PMA pour palier des problèmes d’infertilité (avec dons de sperme ou dons d’ovocytes, qui feront que l’enfant ne sera pas l’enfant biologique d’un des deux parents). Toutes ces familles n’existent pas, et ces parents sont des faux parents qui ne comptent pas comme des vrais parents ! :o :help: :?

Fort heureusement, ça n’a jamais été la position de la série qui semble au contraire passer son temps à vouloir démontrer l’inverse.
Car le flambeau de la résistance dans "The X-Files" n’est pas un flambeau biologique, génétique ou héréditaire. Dans la mythologie x-filienne, le père AFFECTIF a toujours surpassé le père BIOLOGIQUE (de manière extrêmement claire depuis le double-épisode le plus important de la mythologie : le très explicitement titré "Two Fathers"/"One Son").
Précisément parce que Chris Carter croit foncièrement que le libre-arbitre et l’autodétermination surpassent la fatalité et le déterminisme (dont le déterminisme génétique). Cf. le propos qu’il a choisi de développer dans ce qui était censé être son ultime loner pour la série : "Improbable"... ;)

Ce sera d’ailleurs très intéressant de voir comment Chris Carter traite sa storyline de la prophétie (qui se situe volontiers du côté du déterminisme).
Ma théorie depuis "Babylon", c’est que l’échange final de cet épisode est une préfiguration de la manière dont cette storyline se conclura. La prophétie décrit en effet William comme un enfant utilisé par les uns et par les autres pour remplir tel ou tel but, avec deux options possibles (deux pères à suivre). Or, dans "Babylon", Mulder et Scully échangent ces phrases qui, selon moi, sont très lourdes de sens et d’implications pour la suite :
Citer:
MULDER: Those boys, they just swallow the pill. It's the power of suggestion.
SCULLY: Is this received wisdom from your magical mystery tour?
MULDER: Yes. Courtesy of the shrooms, something else, something to trump all hatred. Mother Love.
SCULLY: Whoa.
MULDER: I refuse to believe that mothers are having babies just to be martyrs. I want to believe that mothers have a greater purpose for all of us.
SCULLY: I agree. A child is not a tool to spread hatred.

:arrow: Je pense que Scully refusera que William soit utilisé comme un outil (par les uns ou par les autres, quelle que soit la cause défendue) et soit entraîné à devenir un martyr de causes qu’il n’a pas choisies.
Je pense donc que « l’amour maternel » sera la troisième voie, celle qui n’est pas écrite dans la prophétie, que Scully présentera à son fils William entre les deux voies patriarcales pré-écrites dans cette prophétie extraterrestre hautement phallocrate !
Et au final, je suis persuadé que c’est Scully, en tant que femme et en tant que mère, qui sera LA clé de toute la mythologie ! 8)
Quant à l’ultime choix de William, au moment de clore la mythologie et la série, il sera probablement l’illustration d’un libre-arbitre capable d’inventer des voies positives nouvelles non dictées à l’avance.
J’irai même jusqu’à dire que Chris Carter en fera un choix à caractère sacré : un choix à faire entre le diabolique (CSM) et le divin (les extraterrestres), mais qui débouchera au final sur une troisième voie, le choix de l’humain (autour de ce fameux « amour maternel »). Le choix d’un statu quo donc, mettant l’être humain face à ses propres responsabilités. (Parce que je ne vois pas comment "The X-Files" pourrait se terminer autrement que par un statu quo... 8) )
Un statu quo porteur d’espoir néanmoins, qui souhaitera miser sur les meilleurs aspects de l’humanité pour permettre à cette Humanité de se sauver elle-même...
L’Homme parviendra-t-il à sauver l’Homme ? Pour reprendre le questionnement laissé en suspens à la fin de "Fearful Symmetry"... ;)

En attendant, retour aux questions de paternité :
Ces questions sur la paternité BIOLOGIQUE de Mulder n’ont, de mon point de vue, aucune importance. Seul compte le fait que Mulder se vit profondément comme le père AFFECTIF de William. Un sentiment qu’il a officialisé à la fin d’"Existence", lorsque Mulder a choisi d’embrasser ouvertement un projet parental aux côtés de Scully et William.
"Founder’s Mutation" nous a par ailleurs montré que malgré la mise à l’adoption de William, et malgré sa séparation avec Scully, Mulder continue de se vivre pleinement comme le père AFFECTIF de cet enfant par-delà la distance.
Et c’est, de mon point de vue, tout ce qui compte pour faire de Mulder un père. Avec un lien bien plus profond que celui reliant William et son putatif père biologique stratège que serait CSM... ;)

Au passage, dans "Existence", Scully dit avoir choisi de nommer son fils William en référence au père (non biologique) de Mulder. Un grand-père non biologique avec qui William ne partageait donc aucun gène (que Mulder soit son père biologique ou non). Et pourtant, la continuité filiale demeure, de manière symbolique, bien au-delà des questions extrêmement triviales de sperme et de gènes, par ce choix de nommer William d’après son grand-père non biologique qui a tout inculqué à Mulder, qui entendait lui-même inculquer ses valeurs à William...
Encore une fois, "Founder’s Mutation" nous a montré un Mulder qui aurait été extrêmement désireux de pouvoir éduquer son fils (quelle que soit l’origine de ses gènes) en partageant avec lui ses passions, et en lui inculquant ses valeurs.
Tout ce que CSM semble nourrir comme aspiration vis-à-vis de ses fils et petits-fils (comme il le dit lui-même dans "My Struggle III"), c’est qu’ils lui donnent raison ! Une approche purement narcissique.
D’un point de vue purement affectif, la paternité se trouve très clairement du côté de Mulder, même s’il s’avérait que CSM soit LE père biologique de William... ;)

Tout ceci étant posé, il se pourrait quand même qu’une révélation ultérieure vienne contredire quelque peu (ou du moins atténuer) la révélation de CSM à la fin de "My Struggle III"...

AucunExpress a écrit:
Scully a eu un enfant avec Mulder. Mais en fait non, c’est le fils de Bush, ayant violé Scully. Mais en fait non, car dans 9 semaines, on apprendra que finalement William est bien le fils de Mulder.

C’est la théorie la plus massivement partagée, et je la partage aussi, à moitié...
Je pense qu’avant le season finale, nous aurons quelques indices laissant penser que l’un n’empêche pas forcément l’autre : que William peut être le fils biologique de CSM tout en étant également le fils biologique de Mulder !

C’est ce qui s’appelle être une chimère : avoir deux génomes différents qui coexistent dans le même organisme (selon les différents types de cellules). Les chimères sont nées d’une double fécondation simultanée qui conduit à la création de plusieurs zygotes.
C’est une théorie que j’ai en l’occurrence développée AVANT la diffusion de "My Struggle III", après la vision de ce teaser en décembre dernier :
https://www.youtube.com/watch?v=mqkIKINZE7w
(Un arrêt sur image à 38’’ sera nécessaire. Indice : je me trouve dans une boule à neige, sur une coque de bateau... ;) )

Pour info, ça fait deux ans que je suis convaincu que le twist sur les aliens bienveillants allait nécessairement s’accompagner d’un twist sur la généalogie de William, où CSM serait au minimum présenté comme l’instigateur de sa naissance, afin d’intégrer CSM à la prophétie et rétablir la logique initiale de cette prophétie dans le contexte des extraterrestres bienveillants. Cela était en outre nécessaire selon moi pour remettre William dans l’ancienne position de Mulder devant choisir entre deux pères/deux voies opposées...

Mais retour à nos chimères : l’hypothèse de la chimère ferait que William est bien le fruit de la liaison entre Mulder et Scully. A ceci près que l’implant de Scully (selon moi ET selon Knowle Rohrer dans "Existence" :pepep: ) serait venu interférer dans le processus en vue de modifier certains gènes pour inclure d’autres gènes. Des gènes communs avec CSM en l’occurrence.
En rappelant au passage qu’un gène n’est qu’une succession particulière de bases nucléiques (G, A, T, C). En imaginant que l’implant soit capable de commander un outil d’édition du génome tel que CRISPR-Cas9, il peut devenir possible de tailler sur mesure des gènes à distance pour reconstituer, par exemple, le gène d’une personne A (CSM) dans une cellule d’une personne B (Scully) sans avoir à transférer physiquement ce gène de la personne A à la personne B.
On peut donc aisément exclure toute insémination de sperme de CSM vers Scully (les dates ne collent pas tout à fait de toute façon – cf. le passage en quote plus haut sur la chronologie de la grossesse de Scully...).
Voici ce que CSM a, selon moi, fait à Scully dans "En Ami" : je pense qu’il lui a simplement changé son implant, pour lui mettre un implant plus récent et plus perfectionné, capable de procéder à une édition du génome à distance...
Une technologie et une science développées probablement très récemment à bord du Valor Victor (vu dans "Nothing Important Happened Today").
C’est peut-être d’ailleurs grâce à ce nouvel implant (et sa capacité à modifier des gènes à distance) que Scully a reçu de CSM la fameuse protection génétique contre le Spartan virus...
Et peut-être aussi que c’est ce nouvel implant qui a permis à CSM de lire plus profondément (et en direct ?) dans les pensées de Scully, ce qui donnerait encore plus de poids à son propos sur le fait que son histoire avec Scully remonte à l’époque d’"En Ami" (moment à partir duquel il aurait commencé à scruter les pensées de Scully beaucoup plus en profondeur, grâce à cette nouvelle génération d’implant plus perfectionné)...

Toujours est-il qu’au lieu de simplement modifier les gènes apportés par Mulder (ou même Scully) dans l’ovule fécondé par le spermatozoïde de Mulder (comme c’était le plan de CSM), cette interférence à distance aurait conduit à la création de deux zygotes différents.

William possèderait ainsi deux génomes : un « classique » (provenant à 50% de Scully et à 50% de Mulder) et un modifié à distance par l’action de l’implant (comme suggéré par Knowle Rohrer dans "Existence"). Ce second génome modifié pourrait au choix être 33% Scully/33% Mulder/33% CSM, ou encore 50% Scully/50% CSM, ou pourquoi pas 50% Mulder/50% CSM (!), ou même 100% CSM (un clone de CSM dans certains types de cellules !)...

Au passage, il est peut-être bon de rappeler que certains des gènes extraterrestres de CSM proviennent initialement de l’organisme de Mulder, suite à l’opération dans "Amor Fati"... De même, la moitié des gènes de Mulder provient de CSM (l’autre moitié provenant de Teena Mulder). CSM et Mulder ont donc tous les deux 50% de leur génome en commun.

Quoi qu’il en soit, si William était une chimère, il disposerait de deux génomes. En tant que chimère, chacun de ces deux génomes serait limité à certains types de cellules.
En soi, cela ne serait pas très différent du cas d’une personne qui aurait reçu une greffe de cellule souche.
Exemple : un enfant biologique de Fox Mulder qui recevrait une greffe de moelle osseuse provenant de son grand-père biologique (CSM) serait également à considérer comme une chimère au lendemain de la greffe. L’ensemble de ses cellules contiendrait en effet le génome initial de naissance (50% Mulder/50% Scully), tandis que ses cellules souches de la moelle osseuse (et donc tous ses lymphocytes également) auraient un autre génome (le génome de CSM, autrement dit 50% venant du père de CSM et 50% de la mère de CSM).

NB : je pense là encore que nous n’aurons pas de réponse définitive sur ce qu’est réellement William, d’un point de vue biologique et héréditaire. Des pistes seront évoquées (comme celle de la chimère, peut-être uniquement par références discrètes comme celle citée plus haut), mais aucune confirmation frontale ne sera apportée... Tout cela sera sans doute, comme pour beaucoup d’autres choses, laissé à notre propre appréciation et nos propres interprétations...

De manière assez intéressante (et possiblement signifiante), cette histoire de chimère pourrait faire de William une sorte de jumeaux à lui tout seul, renvoyant aux Hero Twins des mythes Navajos cités par CSM dans "The Red and the Black" (dont il se voyait le père) chargés de lutter contre les monstres de ce monde (que CSM assimilait aux extraterrestres dans son propos).
Une figure qu’on pourrait également rapprocher des Hero Twins de la mythologie Maya (Ixbalanque et Hunahpu) eux aussi chargés de combattre les Dieux maléfiques de l’inframonde.
Ou encore Castor et Pollux dans la mythologie grecque : tous deux fils de Léda, chargés d’endosser le rôle de sauveurs dans les situations les plus désespérées. Deux fils nés de deux œufs différents conçus simultanément : l’un était le fils de Zeus, qui utilisa un subterfuge (une métamorphose en cygne) pour pouvoir coucher avec Léda sans qu’elle ne s’en rende compte (= CSM mettant en scène les évènements d’"En Ami" pour approcher Scully à son insu durant son "sommeil"), tandis que l’autre était le fils de Tyndare, époux humain de Léda. L’un était donc un demi-dieu, tandis que l’autre restait un simple mortel né de parents mortels...
William à la fois le fils de CSM se prenant pour Dieu, et le fils de Mulder l’amant (et futur conjoint souhaité) de Scully.
Peut-être même que William pourrait être une chimère où coexistent un génome d’hybride (le génome trafiqué) et un génome simplement humain (issu des gènes de Mulder et Scully) ???

Notez en tout cas qu’à la question « Mulder est-il le père ? », CSM s’abstient de répondre par la négative... ;)
Il se contente de dire que lui-même est le père de William, ce qui resterait techniquement encore vrai dans l’hypothèse chimérique, sans être incompatible avec le fait que Mulder soit également le père biologique de William... :mrgreen:

C’est pourquoi je ne considère pas cette révélation finale de CSM comme une tentative de twist gratuit balancée là juste pour choquer vainement et faire le buzz en attendant d’être démentie 9 épisodes plus tard. Je pense que c’est la vérité, ou du moins une partie de la vérité, et que cette vérité ne sera pas contredite par la suite, mais juste affinée (ou alors laissée avec un gros point d'interrogation)... ;)

J’ajouterais enfin un dernier élément de lecture :
Erika Price semble définitivement accrochée à l’idée que Mulder doit tuer CSM lui-même...
Certes ses tueurs à gage laissent largement à désirer (ou pas – cf. second post), mais cette insistance donne vraiment l’impression qu’elle cherche là à réaliser un truc qui ressemble beaucoup à une prophétie : le fils devant tuer le père du Sauveur annoncé dans la prophétie.

Peut-être qu’au final Erika Price joue bel et bien un double-jeu et souhaite vraiment détruire CSM. Sans doute pas pour des raisons altruistes toutefois (comme l’accuse Mulder dans "My Struggle III").
J’ai en tout cas de plus en plus l’impression que cette fameuse prophétie extraterrestre parle bien de DEUX fils biologiques (du père du Sauveur), comme dans la mythologie Maya ou Navajo. Deux fils possiblement opposés.
Cette prophétie pourrait donc à la fois recouper les mythes Navajo, Maya et Grec des héros jumeaux, mais aussi celui des frères ennemis : comme les jumeaux Rémus et Romulus, fondateurs de Rome, ou les frères de la Bible Abel et Caïn du mythe du meurtre originel...
Deux fils, donc deux frères (ou demi-frères) dont l’un serait celui qui pourrait mener à la destruction du père de la prophétie.
Peut-être qu’Erika Price considère que Mulder est ce frère parricide de la prophétie : le frère du Sauveur, en tant que demi-frère biologique de William (si William est bien le fils biologique de CSM, comme Mulder, sans oublier Jeffrey Spender aussi...).
Mais Erika Price pourrait se tromper : William pourrait être, en tant que chimère constituant à lui tout seul des jumeaux coexistant au sein d’un même corps, ce fils potentiellement parricide.

Si je devais m’avancer à faire des prédictions sur le sujet, je dirais que la prophétie parle bien d’un parricide par l’un des deux fils.
Mais il n’y a en réalité qu’un seul fils (one son) qui va devoir choisir entre deux pères (two fathers) pour déterminer lequel des deux suivre et lequel des deux tuer.
Je pense que CSM sait que William devra choisir entre le suivre lui et tuer Mulder, ou suivre Mulder et le tuer lui.
Et il sait que ce meurtre scellera irrévocablement les futurs choix de William et son choix de voie définitif.
Il s’agira donc du choix crucial à partir duquel les prédictions funestes de la prophétie se réaliseront ou ne se réaliseront pas.
Et je pense que CSM a déjà cette intime conviction que c’est en réalité Scully qui sera la véritable arbitre (qui devra donc choisir entre CSM – et probablement la survie de William mise dans la balance, si CSM a le pouvoir de détruire William ou assurer sa survie – et Mulder, comme CSM l’annonce plus ou moins ouvertement dans "My Struggle III"... ;) ).
Mais Scully refusera que son fils soit transformé en assassin (et utilisé comme "a tool to spread hatred").
William se contentera alors de rendre CSM vulnérable (par exemple en détruisant son implant, grâce à ses pouvoirs de télékinésie).
Et c’est alors Mulder qui prendra sur ses épaules la lourde responsabilité morale de tuer son propre père CSM (conformément à la prophétie, lue sous un certain angle...).
Ou alors, ce sont CSM et Mr.Y/Erika Price eux-mêmes qui finiront par s’autodétruire mutuellement dans une lutte de pouvoir intestine acharnée, montée en épingle de l’intérieur par les mensonges (et possibles sacrifices) orchestrés par Skinner et Reyes cherchant à prendre leurs marionnettistes à leur propre jeu.
Et "Plus One", tout comme "Babylon", seront à considérer comme d’énormes préfigurations de ce final ! 8)

Ce que l’on sait en tout cas, c’est que l’intégralité de la mythologie est censée, depuis les saisons 8 et 9, ne reposer que sur un simple choix de la part de William.
C’est donc une résolution qui ne nécessite pas forcément 36 épisodes mythologiques et qui peut tout à fait être traitée en l’espace d’un seul épisode. De quoi peut-être garder espoir sur la possibilité d’avoir une vraie conclusion de la mythologie (au moins concernant cette storyline)... :)

Voilà, c’est tout pour le moment : un petit apéritif avant de passer prochainement aux choses sérieuses... :mrgreen:

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 24 Jan 2018, 11:36 
Hors-ligne
La Vérité est en lui
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Août 2006, 13:28
Messages: 3497
Ouhla.... j'ai arrêté au 2/3 du premier post tellement tu pars n’importe où et beaucoup trop loin.
Parce que c'est simple. La saison 11 est diffusée en 2018. Donc tout simplement, on ne peut plus demander une cohérence de chronologie entre les événements de MS2 et MS3 et This.
Carter a plus ou moins volontairement occulté le fait que 2 ans se sont passés entre la saison 10 et la 11 même s'il a été dit que This se passait des années plus tard après MS2... mais Erika Price mentionne une rencontre récente (donc celle de MS3) dans This donc....

_________________

MULDER: Dear Diary: Today my heart leapt when Agent Scully suggested spontaneous human combustion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 24 Jan 2018, 12:27 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1661
Localisation: Metz (57)
Je rejoins LeMartien sur ce coup.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 25 Jan 2018, 09:47 
Hors-ligne
Agent du FBI

Inscription: 18 Juil 2006, 09:31
Messages: 121
Localisation: 91 Essonne
Tout d'abord, bravo à toi Zerosum pour ce long pavé ! J'imagine que ça a nécessité beaucoup de boulot et énormément d'heures à écrire !
Si seulement les épisodes de la saison 11 pouvaient être aussi passionnants à lire que tes posts :mrgreen:

J'aimerais bien rebondir sur tes posts mais... je suis malheureusement pas aussi confiant et motivé sur cette mythologie que toi, je ne crois pas actuellement que Chris Carter saura nous passionner à la fin de la saison, et qu'on sera finalement pas plus avancé que ça. C'est pour ça que je préfère rester lecteur de tes posts, ça me donne l'impression de vivre ce que la série n'arrive plus à me provoquer.

J'aime beaucoup le passage sur le pourquoi des "visions" de Scully, et la théorie que ce soit les extra-terrestres qui en sont à l'origine me plaît assez. Mais là encore, mon optimisme quant à la série me fait défaut ^^
En espérant que l'épisode 05 avec Skinner te donnera du grain à moudre !

_________________

Image © jaipatoukompri


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 25 Jan 2018, 10:07 
Hors-ligne
La Vérité est en lui
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Août 2006, 13:28
Messages: 3497
Il ne faut pas oublier que pour la conception de William, il faut prendre en compte les dires du Shadow Man dans Trust No One. Il dit : vous avez invité Mulder dans votre lit :D

_________________

MULDER: Dear Diary: Today my heart leapt when Agent Scully suggested spontaneous human combustion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 28 Jan 2018, 10:53 
Je rejoins également Tom et Guillaume. C’est une perte de temps (que je respecte totalement néanmoins) que de vouloir analyser les tenants et aboutissants de la mythologie. Car plus rien n’a d’importance. C’était déjà difficile à l’époque, tant Chris Carter avançait à mesure. Mais aujourd’hui, c’est rentrer dans son jeu, tandis qu’il encaisse les dollars sur son compte bancaire. Il n’y a plus rien à retirer de cette merdasse mythologique télévisuelle de bas niveau. La mythologie est au même niveau que le parti socialiste après cinq ans de François Hollande. En miette, achevé. Boutique fermée. Bâtiment vendu. Vous verrez bien dans six semaines le ratage complet du series finale pour vous en convaincre.
Alors certes, la mythologie renaitra de ses cendres (au même titre que le parti socialiste) avec J. J. Abrams, mais il faut encore attendre douze ans pour cela.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 28 Jan 2018, 12:50 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1661
Localisation: Metz (57)
Citer:
Que reste-t-il alors comme possibilité ?
La dernière option évoquée est celle (encore plus naze) qui voudrait que la vision ne soit qu’un simple rêve contenant certains éléments prophétiques, mais noyés au milieu d’un grand n’importe quoi issu de l’imagination de Scully ou de William.

Je te merde ;), c'est mon hypothèse que je développe dans mes vidéos et je ne vois pas pourquoi ce serait "naze", ça me semble plutôt pertinent au contraire. Scully avec son échange avec l'agent Einstein semble elle-même se rendre compte que "ça ne colle pas"... Cette idée de "rêve" est plutôt pas mal.

Quel intérêt de passer 40 minutes dans un rêve ? Ben pour reposer les enjeux et montrer qu'ils sont maximum sans rien toucher au statu quo actuel. C'est une bonne menace, qui peut servir de bonne motivation pour les personnages.

Pour le reste je suis d'accord avec la timeline que tu proposes il y a une ellipse entre les saison 10 et 11 de presque 2 ans.

AucunExpress a écrit:
Je rejoins également Tom et Guillaume. C’est une perte de temps (que je respecte totalement néanmoins) que de vouloir analyser les tenants et aboutissants de la mythologie. Car plus rien n’a d’importance. C’était déjà difficile à l’époque, tant Chris Carter avançait à mesure. Mais aujourd’hui, c’est rentrer dans son jeu, tandis qu’il encaisse les dollars sur son compte bancaire. Il n’y a plus rien à retirer de cette merdasse mythologique télévisuelle de bas niveau. La mythologie est au même niveau que le parti socialiste après cinq ans de François Hollande. En miette, achevé. Boutique fermée. Bâtiment vendu. Vous verrez bien dans six semaines le ratage complet du series finale pour vous en convaincre.

Holà, calme toi, je ne suis pas d'accord avec ça moi :)

Citer:
Alors certes, la mythologie renaitra de ses cendres (au même titre que le parti socialiste) avec J. J. Abrams, mais il faut encore attendre douze ans pour cela.

Parle pas de malheur :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 01 Fév 2018, 08:45 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Août 2006, 07:45
Messages: 717
Je trouve que Zerosum soulève des points intéressants. Il a pris la peine d'assimiler nos topics/théories et en a tenu compte. Certains ne se donnent pas cette peine. Et puis c'est du Zerosum, quand tu cliques dessus tu sais que tu vas avoir la nouvelle édition Larousse. Ca fait partie des mèmes du LVEI/Epidermiq historique. On serait limite déçu si ce n'était pas le cas ;)

Concernant l'analyse, même si je ne suis pas prêt à lâcher mon os sur certaines hypothèses, ton point sur le Two Father/One Son des temps modernes avec Mulder/CSM/William me parait plutôt pertinent. Ca m'a beaucoup plu.

Bon travail.

Citer:
Gruic avait en très grande partie vu juste, à mon grand désespoir...


Cf Guigui plus haut. Même chose.

_________________

http://slayersevolutionr.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 01 Fév 2018, 09:26 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1661
Localisation: Metz (57)
Tu as raison Gruic, il faut rendre hommage au travail de fou que fourni notre bon ZEROSUM. Mais tu sais Zero, tu n'es pas obligé de démontrer chacun de tes propos : on est tous fans (donc on connait), il y a plein de pavés que tu aurais pu résumé en une phrase ;)

Sinon, SPOILERS du 11x05 :

Image


Il me semble que ça va bien dans le sens du "rêve conscient piloté par un tiers" ça et pas du tout d'une "réelle" vision d'un futur tangible... Comme je l'imaginais (voir ma vidéo sur le sujet, tout au début de ce post) :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 07 Mars 2018, 20:06 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
OMG, plus d’un mois de retard dans les réponses ! :oops: Je vais essayer de rattraper un peu ça...

NB : ce post est 100% spoiler jusqu’à "Ghouli" (11x05).

Quelques précisions supplémentaires sur des points déjà évoqués :

La chronologie d’"En Ami"
J’avais oublié de le noter mais Marjorie Butters dans "En Ami" mentionnait les travaux de jardinage qu’elle tentait de finir avant l’arrivée du printemps, plaçant donc logiquement "En Ami" peu avant le 21 mars 2000 (sachant que l’épisode a été diffusé le 19 mars 2000). Cela rend donc l’hypothèse d’une fécondation dans "En Ami" impossible par rapport au reste de la timeline (naissance fin janvier ou courant février 2001).
Mais ça ne change rien à la possibilité d’une paternité « biologique » de CSM puisque la théorie la plus plausible est que CSM n’a pas inséminé directement Scully dans "En Ami", mais a plutôt fait quelque-chose en rapport avec son implant métallique (en rappelant que la technologie des implants était au cœur des préoccupations de cet épisode) qui a, plus tard, permis aux conspirateurs de stimuler à distance une fécondation ou plus probablement encore d’interférer avec une fécondation naturelle (après rapport sexuel entre Mulder et Scully) en modifiant à distance certains gènes de l’œuf fécondé. Conformément aux propos de Knowle Rohrer dans "Existence" et ceux de Shannon McMahon dans "NIHT II"...

LeMartien a écrit:
Il ne faut pas oublier que pour la conception de William, il faut prendre en compte les dires du Shadow Man dans Trust No One. Il dit : vous avez invité Mulder dans votre lit :D

Ah oui, j’avais zappé cet épisode. :mrgreen:
Ça multiplie en effet les possibilités connues de date de conception potentielle.
Mais j’aime bien l’idée que la conception du fameux "Sauveur" annoncé par la prophétie se soit produite dans "all things", un moment dont le contexte nous a été montré à l’écran. Et surtout un moment qui nous a clairement été décrit comme ayant été directement guidé par des forces surnaturelles (cf. la femme blonde à casquette et queue de cheval qui apparaît mystérieusement à Scully et finit par la conduire jusque dans le temple bouddhiste où Scully reçoit son « illumination »...).
Je trouve ce contexte de conception plus mystique, et donc plus pertinent (compte tenu de la storyline de la prophétie) qu’un simple « par un soir de solitude, vous avez invité Mulder dans votre lit »...
Et j’aime bien aussi l’idée que les dates livrées dans "all things" conduisent à conclure que cette éventuelle date de conception tombe probablement sur le 8 mai, date anniversaire ultra-symbolique de la victoire des Alliés sur l’axe nazi... ;)


Les dissensions entre CSM, Mr. Y et Erika Price
Un petit mea culpa est ici nécessaire car je me suis totalement planté sur l’hypothétique retour de l’acteur Mike Dopud (le conducteur qui se fait tuer par Mulder à la fin de MS3) dans "Ghouli". Je me suis laissé berner par une photo de coulisses de l’acteur publiée en différée... :? Ça m’apprendra ! :mrgreen:

Par conséquent, ce non-retour donne plus de crédit à l’hypothèse de base (exprimée par Scully) selon laquelle cet homme de main au service de Mr. Y et Erika Price avait bien été envoyé pour tuer Scully (et pas juste pour faire semblant, comme j’en émettais à tort l’hypothèse).
Cela n’invalide pas pour autant l’idée que Price et Y puissent être encore aujourd’hui les complices de CSM, jouant un double-jeu, et non pas une faction ennemie ayant rompu avec CSM. Il se peut même qu’ils travaillent toujours ensemble, mais qu’il existe en leur sein des dissensions, sur les méthodes notamment, voire une lutte intestine pour détrôner CSM et prendre le contrôle de la conspiration à sa place.
Ce type de dissension existait déjà au sein du Syndicat à la grande époque, que ce soit au sujet de l’élimination de Scully (que Well-Manicured Man avait tenté d’empêcher dans "The Blessing Way") ou plus régulièrement encore concernant l’élimination de Mulder, à laquelle CSM s’est toujours opposé (face au First Elder dans "Redux"/"Redux II" ou face à Conrad Strughold dans "Fight The Future" – comme CSM l’a d’ailleurs rappelé ensuite dans "The Sixth Extinction II: Amor Fati" : "All these years... all the questioning why... why keep Mulder alive? When it was so simple to remove the threat that he posed?").
J’imagine qu’il existe aujourd’hui le même type de dissension(s) entre Mr. Y, Erika Price et CSM. Notamment sur le sort à réserver à Scully : Y et Price veulent la tuer (pour des raisons encore obscures), tandis que CSM la veut vivante. C’est en tout cas la conclusion de Scully à la fin de l’épisode...
Peut-être même que cette dissension est la raison première pour laquelle Price et Y souhaitent se débarrasser de CSM : parce qu’ils pensent que l’attachement affectif de ce dernier pour Scully (souligné clairement par Reyes dans l’épisode) pose aujourd’hui un danger pour leur Plan. Exactement comme l’attachement de CSM pour Mulder inquiétait First Elder à l’époque de "Redux" et a conduit celui-ci à vouloir l’assassiner à la fin de "Redux II"...


La mythologie va-t-elle quelque-part ?
Jack a écrit:
C’est une perte de temps (que je respecte totalement néanmoins) que de vouloir analyser les tenants et aboutissants de la mythologie. Car plus rien n’a d’importance. C’était déjà difficile à l’époque, tant Chris Carter avançait à mesure. Mais aujourd’hui, c’est rentrer dans son jeu, tandis qu’il encaisse les dollars sur son compte bancaire. Il n’y a plus rien à retirer de cette merdasse mythologique télévisuelle de bas niveau.

Je ne suis pas du tout d’accord, évidemment. C’est un sujet vaste qui mériterait un topic à part. Je pense qu’on sera amenés à y revenir après "My Struggle IV" lorsqu’on y verra un peu plus clair...

En attendant, je ne doute pas un seul instant que CC a bien un plan en tête et qu’il sait parfaitement où il va, au moins dans les grandes lignes. Tout le discours de Mulder à la fin de "My Struggle" (sur le syndrome de Vénus) montre d’ailleurs que les histoires de péril écologique et de conquête spatiale avancées dans "My Struggle II" puis "My Struggle III" et "This" étaient bien dans son esprit depuis le début du revival deux ans plus tôt...
Je dirais même que le spectre d’un péril nucléaire qui commence à se dessiner (certains propos de CSM dans MS3 + les images de l’Opération Crossroads dans le monologue d’ouverture de MS3 + les propos d’Erika Price dans "This" et son choix de siéger dans le bâtiment Titanpointe conçu pour résister à des catastrophes nucléaires + le Projet Crossroads cité dans "Ghouli" et sur ghouli.net + certains billets de ce blog faisant clairement référence à un risque d’hiver nucléaire) était déjà présent en germe dans "My Struggle" : au travers de l’incident de la base militaire de Malmstrom en 1967, cité dans le monologue d’ouverture (un incident durant lequel la présence d’un OVNI a eu pour conséquence de désactiver les missiles nucléaires de la base), mais surtout au travers du monologue tant décrié de Mulder plus tard dans l'épisode (qui faisait la part belle à la crainte des extraterrestres de nous voir nous autodétruire avec nos propres armes nucléaires...)
:arrow: Je vois clairement dans tout ça le signe qu'il y a un plan qui se dessine à l'horizon. 8)
Après, est-ce que ce plan s’avèrera intéressant, intelligent et pertinent lorsqu’il nous sera dévoilé dans son intégralité ? Ça reste à voir... Mais il y a bien un plan selon moi, donc une méthode, donc matière à analyser, à spéculer et à jouer le jeu du puzzle mythologique que nous propose Chris Carter.
On y reviendra sans doute après "My Struggle IV"... ;)

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 07 Mars 2018, 20:26 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
(suite, sur la partie un peu casse-tête et rébarbative)
NB : ce post est 100% spoiler jusqu’à "Ghouli" (11x05).


Vision du futur, rêve et autres théories impossibles
Guigui a écrit:
Je te merde ;), c'est mon hypothèse que je développe dans mes vidéos

:mrgreen: Ce n’était bien évidemment pas ta théorie que je qualifiais de naze (ni celle de Gruic), mais le choix scénaristique de Chris Carter si c’est effectivement cette idée qu’il décide de conserver.

Guigui a écrit:
je ne vois pas pourquoi ce serait "naze"

La jurisprudence "Dallas" : Bobby Erwing sous la douche fait partie des pires twists de l’histoire de la télévision. Ce type de twist est déjà problématique lorsqu’il est bien fait et cohérent (ne serait-ce que parce qu’il rompt définitivement le contrat de confiance indispensable entre un show et ses téléspectateurs.rices en laissant ces dernier.e.s sur l’impression que ce qu’ils/elles ont regardé n’a eu aucune importance et que ce qu’ils/elles regardent désormais pourrait suivre le même chemin, c’est-à-dire finir à la poubelle au prochain twist...), mais CC n’a même pas été foutu d’utiliser ce twist (si c’est réellement l’explication définitive – ce que je ne crois pas une seule seconde) de manière utile, et encore moins de le rendre cohérent avec lui-même. Ce qui rend ce twist encore plus insupportable à mon goût.


Un signe annonciateur de rêve ?
Guigui a écrit:
Scully avec son échange avec l'agent Einstein semble elle-même se rendre compte que "ça ne colle pas"... Cette idée de "rêve" est plutôt pas mal.

Je ne fais pas du tout la même lecture de la scène (qui pour moi s’explique d’elle-même sans besoin d’invoquer une sensation d’irréalité présumée) :
Cette scène se déroule en début d’épisode. On a une scientifique (Scully) qui ne jurait jusque-là que sur la science et le besoin de preuves tangibles mais qui se met subitement à sauter à des conclusions surréalistes à la vitesse la lumière à la simple vue d’UN SEUL soldat atteint de l’Anthrax, d’une vidéo conspirationniste de Tad O’Malley et de la disparition inexpliquée de Mulder (qui génère chez elle une angoisse émotionnelle qui la pousse apparemment à l’irrationalité). Face à elle, on a une autre scientifique (Einstein) qui ramène Scully sur Terre en lui rappelant qu’elles ne disposent d’aucun élément probant pour sauter à de telles conclusions aussi vite. Le fait est qu’Einstein a objectivement raison, et que Scully n’a pas d’autre choix, par honnêteté intellectuelle, que de le reconnaître.
C’est pour ça que Scully dit que "ça n’a pas de sens" : parce que à ce moment-là, avec aussi peu d’éléments tangibles à sa disposition, ça n’avait en effet pas de sens de s’emballer aussi vite, ce qui faisait effectivement des conclusions hâtives de Scully des conclusions irrationnelles et insensées. Une irrationalité qui découlait à la fois de son angoisse quant à la disparition inexpliquée de Mulder, et d’une autre source d’angoisse plus personnelle : le mystère entourant l’origine et la raison de son ADN extraterrestre découvert 6 semaines plus tôt dans "My Struggle". Un mystère inexpliqué qui hantait ses pensées quotidiennes (comme le monologue du pré-générique nous l’avait très clairement montré) et qui venait de lui resurgir à la tronche via les révélations de Tad O’Malley.
Ces deux facteurs d’angoisse personnelle rendent Scully irrationnelle (tout comme c’était déjà le cas en saisons 8 et 9 dès lors que les sujets touchaient de près des aspects personnels – le sort de Mulder, sa grossesse, la nature de William).
« Ça n’a pas de sens » ne visait donc pas les évènements que Scully décrivait (qui avaient en l’occurrence parfaitement un sens, puisqu’ils ont été confirmés par la suite de l’épisode), mais tout simplement l’emballement irrationnel de Scully dont elle reconnaît à cet instant qu’il n’avait effectivement aucun sens.
L’ironie c’est que cette intuition, qui n’avait aucun sens, s’est finalement avérée correcte puisqu’elle a été validée par les informations complémentaires apportées plus tard par Reyes qui ont totalement donné raison à Scully rétrospectivement...
Ce propos de Scully est donc tout à fait logique selon moi, et ne sert pas du tout de signe que nous serions dans un univers onirique ne faisant pas totalement sens. Car tout ça avait bien un sens (un sens que CSM confirme d’ailleurs dans "My Struggle III" en validant l’histoire du Spartan virus lors de son échange avec Skinner notamment).

Mais tu pointes le doigt sur un aspect intéressant : une vision onirique nécessite généralement que soient fournis aux téléspectateurs des éléments d’irréalité. Que ce soit dans les bruitages, le traitement de l’image ou du montage (cf. les ralentis de la première vision de Doggett dans "Via Negativa"), ou encore des détails contraires à la physique (ex : sortir d’une pièce par une porte faisant revenir dans cette même pièce, comme dans "Ghouli", ou encore le reflet de Scully dans la table en verre qui ne bouge pas dans la scène de rêve de l’hôpital dans "Ghouli").
"My Struggle II" n’a rien de tout ça, et ne nous donne pas du tout l’impression d’être dans un rêve. Seul le jump-cut sur l’œil de Scully en début d’épisode interroge. Mais la vision en elle-même semble extrêmement conforme à une description de la réalité.
Ça pose une nouvelle question qui met à mal cette histoire de rêve : pourquoi la vision qu’envoie William à Scully au début de "Ghouli" ressemble très clairement à un rêve, alors que la très longue vision, très détaillée et très construite de "My Struggle II" ressemble à 100% à la réalité ? Pourquoi une telle différence de traitement ?
Mais ce n’est pas là le principal problème d’exécution de ce twist...


Une hypothèse incohérente avec la timeline
Je rappelle brièvement le paradoxe que pose ce twist sur la timeline : à en juger par les références temporelles fournies dans MS2 et MS3, la scène dans le bureau des X-Files où Scully s’apprête à recevoir la fameuse vision se déroule à la fois début 2016 (à une époque où William, né en début 2001, était censé avoir 15 ans – 6 semaines après "My Struggle") et en deuxième moitié d’année 2017 (17 ans après "En Ami" qui se déroulait en mars 2000).

Admettons que CC dit vrai lorsqu’il raconte qu’il a toujours eu ce twist en tête au moment d’écrire MS2. Quel genre de scénariste débile s’amuserait à se dire « tiens, et si je glissais des références temporelles 40 secondes avant le début de la vision et 40 secondes après, histoire de rendre ce twist impossible à gérer par la suite ! » :roll: :!:
Si tel est le cas, alors oui je serai prêt à dire haut et fort que CC a perdu au moins les trois quarts de ses neurones.
Ce serait un niveau de débilité qui relèverait du surnaturel pour moi. Or, je ne crois pas au paranormal... :p

Ce serait d’autant plus incompréhensible que ces deux références aux « 6 semaines » n’étaient absolument pas indispensables (surtout dans une série comme XF qui a toujours été très avare en matière de références temporelles). Pourtant, CC les a écrites, en sachant pertinemment (si l’idée du twist était déjà dans son esprit) qu’elles allaient rendre impossible l’hypothèse d’une vision du futur (puisque ce futur était placé dans la même semaine, 6 semaines après les évènements de "My Struggle"...).
Malgré ça, CC a fait de cette hypothèse de la vision du futur l’UNIQUE hypothèse proposée par MS3. (Sauf que je pense que la tagline "I Want to LIE" renvoie autant à CC qu’à CSM... ;) ).
Reste que "Ghouli" a balayé cette hypothèse unique d’un revers de main, en fournissant une nouvelle hypothèse unique.
Et par la même occasion, "Ghouli" nous a apporté la preuve de plusieurs choses :
- Les scénaristes sont capables de fournir des hypothèses uniques à l’instant T qui seront remises en question lors d’épisodes ultérieurs.
=> Ça a été le cas de cette histoire de vision de futur. Est-ce que la nouvelle hypothèse unique de "Ghouli" suivra le même chemin ? Reviendra-t-on à l’hypothèse initiale de MS3 dans MS4 ? Resterons-nous sur celle de "Ghouli" ou découvrirons-nous une troisième hypothèse ?
- A en croire "Ghouli", les incohérences apparentes de timeline (notamment l’état de guérison de CSM incompatible avec l’idée d’une vision du futur) n’étaient PAS des incohérences incontrôlées mais bel et bien des INDICES que l’hypothèse qui nous était proposée ne devait pas forcément être crue. "Ghouli" m’a au minimum donné raison sur ce point ! 8)
=> Voilà de quoi laisser encore plus songeur sur toutes les autres incohérences apparentes de MS3. Et ça devrait nous inciter à encore plus de prudence dans notre perception des évènements décrits dans MS3 (et "Ghouli")... ;)

En tout cas, ça me fait plaisir de voir que cette série continue de considérer qu’elle s’adresse à des téléspectateurs à qui elle réclame d’être intellectuellement actifs et prêts à utiliser leur esprit critique (et pas de simples téléspectateurs passifs nourris à la petite cuillère et gobant du premier coup tout ce qu’on leur raconte comme étant la vérité absolue...) ! 8)

Si je suis cette logique de l’incohérence apparente utilisée comme indice, alors la théorie du rêve ne pourra QUE suivre le chemin de la vision du futur : direction la poubelle. Car la théorie du rêve reste 100% incohérente sur cette histoire de timeline. Pourquoi Scully aurait-elle fait ce rêve début 2016, pour se réveiller 1 an et demi plus tard à l’été/automne 2017 ?
:arrow: Ça ne colle toujours pas !
Et même si on choisit de s’arranger avec les faits, ça ne colle pas : admettons qu’on décide de faire disparaître la première mention dérangeante des « 6 semaines » dans MS2, et qu’on choisisse bien de situer la scène dans le bureau des X-Files en 2017. Pourquoi Scully ferait-elle en 2017 un rêve soi-disant prophétique (qu’elle assimile à une vision du futur) mais qui se déroule début 2016, 6 semaines après "My Struggle" ?
:arrow: Ça n’a pas de sens !
Le fait est que chacune des mentions des « 6 semaines » est gênante, même lorsque l’on supprime arbitrairement l’autre.
Pour faire tenir la théorie du rêve debout, il faut gommer les DEUX mentions.

Alors on pourrait se dire : « faisons comme si... Après tout, peut-être que CC n’a pas fait attention au moment d’écrire MS2, ça peut arriver. Peut-être qu’il s’est coincé sans s’en rendre compte, que l’épisode a été tourné comme ça et qu’il faut bien faire avec maintenant. Que nous devons être indulgents avec lui et faire comme si on n’avait rien vu. »
Sauf que NON : CC n’était pas du tout coincé ! Il avait tout à fait moyen de faire tenir l’hypothèse du rêve debout (si c’était vraiment le but), même avec ces deux mentions encombrantes des « 6 semaines » dans MS2.
Il lui suffisait juste d’écrire MS3 différemment : en situant toute l’action de MS3 début 2016, 6 semaines après "My Struggle", comme indiqué dans MS2. Puis de placer des gros time-jumps entre MS3 et "This", puis entre les épisodes suivants pour rattraper progressivement la timeline jusqu’à arriver à l’année 2018. Et voilà : le tour était joué.
Ça nécessitait juste deux choses (ultra simples) :
- Conserver la prothèse faciale de CSM dans MS3.
- Lui faire dire « presque 16 ans » ou « plus de 15 ans » au lieu de « 17 ans » lorsqu’il fait référence à "En Ami", ou plus simplement encore ne pas lui faire dire un chiffre précis. Se contenter de rester vague...
Ça n’était pas si sorcier de se tirer d’affaire ! SI (et seulement si) le but recherché était bien d’opter pour la théorie du rêve...
J’en reviens à ma conclusion initiale : soit ces problèmes RÉPÉTÉS d’indications temporelles incohérentes (et totalement dispensables) sont volontaires parce qu’ils servent à nous indiquer que les explications fournies ne sont pas les bonnes, soit CC est doublement stupide (une première fois durant l’écriture de MS2, puis à nouveau durant l’écriture de MS3)...


Une hypothèse encore moins intéressante que celle précédemment abandonnée
A choisir entre un rêve issu de l’imaginaire de William et une vision du futur, il est très clair que l’option la plus séduisante aurait été la vision du futur, car elle laissait au moins à l’épisode MS2 une utilité potentiellement précieuse pour la suite. Une utilité que l’épisode perd totalement lorsqu’on le réduit à un simple rêve issu de l’imagination de William et constitué d’une grande part de n’importe quoi pas du tout fiable...
Qu’il s’agisse d’un rêve semi-prophétique ou totalement imaginaire, le problème demeure : il est impossible pour les téléspectateurs.rices de tirer quoi que ce soit de ce soi-disant rêve puisqu’il nous est impossible de déterminer les éléments qui y sont éventuellement utiles (ou pas) pour la suite.
C’est d’ailleurs la conclusion de Scully à la fin de "Ghouli" : rien dans cette vision n’est à prendre au sérieux puisque ce n’est pas le futur qu’elle a vu dans cette vision mais une simple invention de William.
Tout ça pour ça ? :?
L’art de rendre ses épisodes rétrospectivement plus inutiles qu’ils ne l’étaient à la base... :roll:


Une hypothèse incohérente en elle-même
Prenons les trois options du rêve :

- Option 1 : Scully aurait reçu en rêve un truc totalement imaginaire inventé sciemment par William pour « envoyer un message » à Scully :
C’est l’option unique que formule Scully dans "Ghouli".
Cette version est pourtant totalement contredite par l’épisode en lui-même (et ce, à deux reprises !) ainsi que par ghouli.net.
Les billets dans lesquels @Rever décrit ses visions liées à MS2 prouvent que William ne cherche pas à inventer des trucs, mais reçoit (a priori sans le demander) des visions dont il ignore l’origine et qui lui viennent au cours de crises (non volontaires et non feintes). @Rever se présente lui-même dans ses billets comme un simple réceptacle.
C’est également comme ça que Jackson décrit ses visions lorsqu’il vient au chevet de Brianna dans "Ghouli" : des visions qu’il a reçues au cours de crises (non volontaires).
Et c’est aussi ce qui ressort de l’entretien de Scully avec la psy : des visions reçues au cours de crises.
Bien sûr, on ne peut pas exclure que William ait menti sur son site, à Brianna, et à sa psy. Mais les médicaments contre les crises sont réels, tout comme les crises elles-mêmes (à en croire la psy qui parle bien de symptômes liés à une activité cérébrale extrême). Mais surtout : nous avons tous vus, de nos yeux, les scènes de MS3 où William est pris de crises durant son sommeil lorsque Scully a ses visions...
J’aurais donc plutôt tendance à considérer que William n’a pas menti sur cet aspect « réceptacle ».

Ce qui signifie que l’hypothèse UNIQUE formulée par Scully dans "Ghouli" est déjà clairement fausse d’entrée de jeu (elle se plantait déjà dans MS3 et se plante encore ici...). Ce qui implique, selon moi, qu’une troisième hypothèse, susceptible cette fois-ci de tenir debout, reste encore à formuler. ;)
On voit mal d’ailleurs quel pourrait bien être « le message » envoyé selon Scully par William dans MS3 ! « Cherchez-moi, mais ne me cherchez pas parce que c’est moi qui viendrait à vous » ? Mouaifff...
(Je pense en revanche que Scully voit juste lorsqu’elle estime que son rêve au début de "Ghouli" était un moyen utilisé par William pour la faire venir jusqu’à lui...)

Par ailleurs, l’idée d’une vision sciemment inventée par William impliquerait que celui-ci connaisse déjà toute la vérité des plans de CSM, des revirements de Reyes, des anciennes relations entre Scully et Reyes, des liens émotionnels unissant Mulder et Scully, des découvertes de Scully dans "My Struggle" sur son ADN extraterrestre, de sa rencontre précédente avec Tad O’Malley, de l’existence de Sveta, Skinner, Einstein et Miller, de l’homme de main de CSM (revu dans MS3), de l’adresse de CSM à Spartanburg mais aussi celle de la maison de Mulder, etc. Un William ultra-omniscient donc. Je n’y crois pas deux secondes.
Tout ça fait de l’explication fournie par Scully dans "Ghouli" une explication proprement délirante qui, décemment, NE PEUT PAS ÊTRE l’explication définitive !!! :pepep:

- Option 2 : William aurait renvoyé en rêve à Scully une vision prophétique ou semi-prophétique du futur qu’il aurait lui-même reçue.
Sauf que MS2 ne décrit toujours pas le futur ! Encore une fois, MS2 se déroule début 2016, à un moment où CSM a toujours un trou dans le cou et un bout de visage manquant (comme 6 semaines plus tôt à la fin de "My Struggle"). Pourquoi mêler des éléments du PASSÉ (même pas du présent, ce qui serait déjà problématique en soi, mais carrément du passé !) à une vision soi-disant prophétique ou semi-prophétique ? Ça n’a, là encore, aucun sens.

- Option 3 : William aurait renvoyé à Scully (sans le savoir) un rêve purement imaginaire, issu de son inconscient, pas du tout prophétique.
Quel pourrait bien être l’intérêt d’une telle explication ?
Et ça ne résout de toute façon toujours pas le problème de timeline de la séquence au début de MS2 et au début de MS3 qui se déroule à la fois début 2016 et mi 2017... Tout comme ça n’explique pas pourquoi les évènements du rêve en question se déroulent début 2016 alors que Scully reçoit ce rêve en 2017... Pourquoi William rêverait-il en 2017 d’évènements qu’il situe lui-même dans son rêve en 2016, mais qu’il assimile à son réveil à des visions du futur (cf. ses posts sur ghouli.net) ?


Les deux tiers de MS2 mystérieusement passés à la trappe !!!
Au-delà même des histoires de timeline, ce qui me pose le plus de problème dans cette histoire de rêve soi-disant envoyé par William, c’est que Scully (tout comme William) ne reçoit qu’une version ultra-tronquée de ce que NOUS nous avons vu dans MS2.
Quel intérêt de consacrer 40 minutes à nous montrer un rêve dont les deux tiers ne parviendront jamais à la personne censée recevoir ce rêve ? :?: :!:
Même à l’heure de "Ghouli", Scully n’est toujours pas au courant qu’elle est immunisée contre le Spartan virus, ce qui était pourtant au coeur de l’intrigue de MS2 !!! (Cf. la scène de "Ghouli" avec la psy, où Scully présente encore William comme le seul moyen d’obtenir un vaccin !)
Scully a donc zappé au moins les deux tiers de ce que nous avons vu dans MS2 : la quasi-totalité de ses échanges avec Einstein, une bonne moitié de son échange avec Reyes qui lui annonçait qu’elle était immunisée, et au moins la moitié de la séquence cliffhanger sur le pont (où Mulder parlait de l’immunité de Scully, tout comme Scully qui parlait de son immunité à Miller qu’elle aurait d’après elle transmise héréditairement à son fils William...).
La thèse du rêve ne permet absolument pas d’expliquer cette édition ultra suspecte des évènements de MS2. Ultra suspecte car ultra orientée. Orientée comme si le but était de convaincre Scully de se mettre à la recherche de William (ce qu’elle ne chercherait pas à faire si elle avait l’information qu’elle possède déjà l’immunité en elle).

Bref, il y a tellement de trucs incompréhensibles et incohérents dans cette théorie du simple rêve que je ne vois pas comment on pourrait décemment s’en contenter.

[PS: je pense que cette immunité de Scully peut être la raison pour laquelle Price et Y veulent la supprimer : parce qu'ils ont peur qu'elle découvre qu'elle est immunisée et mette à mal leurs plans sans avoir nécessairement besoin de retrouver William. Du moins dans l'état actuel de nos connaissances. Mais c'est une autre histoire...]

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 07 Mars 2018, 20:35 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1661
Localisation: Metz (57)
Étant donné que Scully est habillée de la même manière dans MS2 et dans MS3, pour moi il est clair que MS2 se déroule en 2017 et non pas lors de la diffusion 2016. Ça plus l'état du CSM, rend le tout obligatoire pour moi. Les 6 semaines évoquées ne veulent rien dire car elle c'est dans le rêve... Je pense que les explications du fonctionnement de la vision que j'ai décris dans ma vidéo (appuyés sur tes analyses) sont les bonnes.

Sinon, tu dis que rien n'indique une sensation de rêve si ce n'est les 2 gros plans (comme une parenthèse), c'est oublier que tout MS2 a une temporalité étrange où on a l'impression que l'action se déroule sur 24/48h alors qu'en même temps certains autres évènements (la propagation du virus) semble prendre plus de temps, surtout vis-à-vis des travaux et recherches scientifique de Scully et Einstein qui je ne peux pas imaginer être menées si vite (surtout avec un tel succès)...

Que Scully n'ait retenu que certaines infos et pas d'autres de son rêve ne me choque pas du tout... C'est comme ça les "rêves".

Citer:
Quel intérêt de consacrer 40 minutes à nous montrer un rêve dont les deux tiers ne parviendront jamais à la personne censée recevoir ce rêve ? :?: :!:

Simplement pour re-situer les enjeux rapidement fortement et simplement : la Purée de fin du monde...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 07 Mars 2018, 20:43 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
(Suite et fin, un peu plus fun)
NB : ce post est toujours 100% spoiler jusqu’à "Ghouli" (11x05).


La piste post-ghouli.net
Je zappe volontairement (pour être moins long) toutes les remarques sur ma précédente théorie (avec l’OVNI du cliffhanger qui aurait stocké des souvenirs dans l’implant de Scully avant de remonter le temps pour empêcher les évènements de MS2 de se produire tels qu’ils se sont produits en 2016 sous nos yeux) car je pense que ce n’est pas vers cette explication qu’on s’oriente...

Rapatrié du topic ghouli.net :
Guigui a écrit:
Autre idée à développer sans doute : il est possible que les visions puissent être envoyées par THIS MAN (KnockoutMouse ? Billy Mullen ?) à énormément de monde sur Terre et que seul William et une poignée d'individus seraient capable de le décrypter correctement. Visions renvoyées alors ensuite à Scully, à moins que les 2 ne partagent juste les mêmes visions envoyées par THIS MAN... Ce qui résoudrait le mystère de THIS MAN...

Je pense que tu touches là clairement un truc carrément solide ! :D
J’avais aussi un peu commencé à réfléchir à cette piste après la mise en ligne de ghouli.net.
Je pense désormais qu’on s’oriente vers un mix entre ce que tu proposes ici et ma théorie sur la timeline effacée (qui rejoignait celle de Gruic sur ce point).

Voici comment je vois les choses :
On peut présumer que KnockoutMouse est un cobaye du Projet Crossroads, doté de dons de remote-viewing temporel.
D’après ghouli.net, KnockoutMouse est capable d’agir depuis le passé : il ou elle a notamment cherché à entrer en contact avec Jackson/William via Internet depuis la nuit du 31 décembre 1969.
Je pense comme toi qu’il est tout à fait possible que This Man et KnockoutMouse soient la même personne. Ou alors il s’agit de deux cobayes différents.

Je continue de penser que les évènements décrits dans MS2 correspondent à une timeline qui allait se produire début 2016, mais qui a été évitée.
Je pense que ce que nous avons vu dans MS2, c’est le futur que KnockoutMouse a vu (peut-être en direct de 1969) grâce à ses dons de remote-viewer temporel.
Je pense que KnockoutMouse a alors agit depuis le passé pour modifier la suite d’évènements ayant conduit à cette timeline désastreuse. KnockoutMouse aurait par exemple pu faire en sorte d’interférer avec les plans des conspirateurs, en sabotant à distance leurs installations (comme leurs systèmes informatiques... Ou en manipulant l’esprit de certains employés des conspirateurs par le biais de leurs rêves...).
Autre possibilité : KnockoutMouse aurait révélé pleins d’informations secrètes à Tad O’Malley, soit par Internet (comme il ou elle l'a fait avec Jackson/William via son blog), soit par le biais de visons envoyées durant ses rêves. KnockoutMouse aurait ainsi mis Tad O’Malley sur la piste des conspirateurs de manière à ce qu’il leur complique la tâche.
Cette dernière hypothèse pourrait expliquer pourquoi Tad O’Malley, dans un des billets de ghouli.net, est au courant de tout ce qui a été découvert dans MS2 alors que cet épisode est censé ne s’être jamais produit...

Quoi qu’il en soit, les conspirateurs auraient été contraints de retarder la mise à exécution de leur plan (parce que mis à jour et menacé d'être exposé au public par Tad O’Malley ?).

KnockoutMouse aurait ensuite envoyé cette vision du futur évité à Scully, 1 an et demi plus tard (mais peut-être toujours depuis la nuit du 31 décembre 1969).
KnockoutMouse aurait toutefois pris soin de supprimer de cette vision tous les éléments contreproductifs (les références temporelles plaçant cette vision en 2016, ainsi que les références au fait que Scully était elle-même immunisée).
Car le but de KnockoutMouse aurait été de manipuler Scully pour que celle-ci finisse par retrouver William. Il fallait donc pousser Scully à stimuler son lien psychique avec William, et pour cela la convaincre qu’elle venait de recevoir une vision du futur dans lequel William était indispensable à la survie de l’Humanité.

KnockoutMouse aurait renvoyé cette vision en copie à William, à moins que ce soit Scully elle-même qui l’ait envoyée à William (comme le suggère la scène de "Ghouli" où Scully se demande si son rêve à l’hôpital est le signe que William tente de lui envoyer un message ou si c’est au contraire elle-même qui est en train de lui en envoyer un – avec des images de MS2 qui apparaissent justement à ce moment-là, ouvrant clairement la voie à la théorie selon laquelle Scully pourrait être celle qui a envoyé cette vision de MS2 à William, et non l’inverse...)

KnockoutMouse aurait dans le même temps envoyé des messages à Jackson via son blog, pour le mettre sur la piste du Projet Crossroads et l’encourager à rejoindre la résistance (ou former cette résistance).

Il est également possible que KnockoutMouse ait vu un futur dans lequel les agents Green et Paulsen ("Ghouli") allaient réussir à mettre la main sur Jackson. Je pense donc que KnockoutMouse a envoyé cette autre vision du futur (évité) à William, de manière à l’inciter à manipuler Sarah, Brianna et Scully et permettre aux évènements de "Ghouli" de se dérouler tel qu’on les a vus se dérouler.

Bref, je pense que KnockoutMouse a cherché à façonner la destinée de William afin de conduire au futur qu’il ou elle cherchait à tracer.

De mon point de vue, cette théorie permettrait d’éviter tous les problèmes de timeline cités plus haut, et expliquerait également pourquoi Scully n’a vu qu’un tiers de ce que nous avons vu dans MS2.
Mais surtout : cette théorie permettrait d’intégrer KnockoutMouse (et par la même occasion This Man) à la série, d’expliquer pourquoi Tad O’Malley en sait autant sur les histoires de chemtrails et de vaccination antivariolique (d’après ghouli.net), d’expliquer pas mal d’éléments dérangeants de "Ghouli", etc.
Seul bémol : ça laisserait les extraterrestres en dehors de l’équation (du moins pour l’instant) et ne permettrait pas d’expliquer ce qu’était venu faire cet OVNI au-dessus du pont à la fin de MS2. Mais c'est un moindre problème à ce stade...

Mais je pense de plus en plus qu’on s’oriente vers ce type de scénario.
Et si, par exemple, Tad O’Malley revenait dans "My Struggle IV" et révélait à Scully qu’il a lui aussi reçu la même vision qu’elle (ou reçu un mail d’origine étrange racontant exactement ce qu’elle a vu dans sa vision) ?
Cela pourrait être un moyen assez simple de relancer le mystère autour des origines de cette vision.
Et s’il annonçait avoir eu cette vision et avoir aperçu dans le même temps le visage de This Man, cela résoudrait définitivement le mystère This Man (sans même avoir à trouver d’acteur pour incarner le rôle)...


J’ajouterais pour finir que les histoires de remote-viewing sont LE vrai fil rouge fantôme de cette saison :
- "My Struggle III" :
La doctoresse de Scully y citait les expérimentations sur l’esprit menées depuis avant la Guerre Froide par la CIA (et son fameux projet MKULTRA), la DIA (Defense Intelligence Agency, dont le projet Stargate, ou Grill Flame [cf. MillenniuM "The Innocents"/"Exegesis"], tournait autour du remote-viewing), la NSA et la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency).
- "This" :
Skinner y cite l’intérêt de la CIA pour les affaires non classées concernant leurs propres recherches "in telekinesis, MKULTRA, remote viewing".
- ghouli.net :
MKCHICKWIT = MKSEARCH = MKULTRA, régulièrement associé au remote-viewing.
- "Kitten" :
MKNAOMI = MKULTRA.

:arrow: MKULTRA est le 7ème personnage le plus récurrent de cette saison après Mulder, Scully, Ford, Samsung, This Man et Skinner. :mrgreen:
Ces récurrences nous mènent forcément quelque-part...


Petit note finale pour le fun : Miles Robbins kiffe définitivement This Man ! (non spoiler)
https://www.instagram.com/p/BfhqbjthQGV/?hl=fr&taken-by=smilesguthrie

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 07 Mars 2018, 20:59 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1661
Localisation: Metz (57)
Vivement la résolution des éléments. La piste THIS MAN est vraiment importante...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 07 Mars 2018, 21:38 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Yes ;)

Désolé, nos posts se sont croisés...

Guigui a écrit:
Étant donné que Scully est habillée de la même manière dans MS2 et dans MS3, pour moi il est clair que MS2 se déroule en 2017 et non pas lors de la diffusion 2016. Ça plus l'état du CSM, rend le tout obligatoire pour moi. Les 6 semaines évoquées ne veulent rien dire car elle c'est dans le rêve...

Revois la scène : il y a DEUX mentions des 6 semaines. Une juste après le zoom dans l'œil de Scully (donc DANS le rêve), et une autre AVANT ce zoom, dans la scène du bureau, donc AVANT le rêve, et donc encore dans la réalité.
La scène du bureau se déroule donc à la fois en 2016 et 2017, ce qui est plus que problématique.
Le fait qu’elle soit habillée pareil est également problématique je te l’accorde, mais moins problématique que la référence temporelle AVANT le début du rêve qui est incompatible, comme tu le dis toi-même, avec le visage de CSM dans MS3 (plus la mention des 17 ans et toutes les références à l’administration Trump du monologue d'ouverture).
Scully n’a pas une garde-robe illimitée, je présume, donc la coïncidence vestimentaire me pose moins de problème...


Guigui a écrit:
Sinon, tu dis que rien n'indique une sensation de rêve si ce n'est les 2 gros plans (comme une parenthèse), c'est oublier que tout MS2 a une temporalité étrange où on a l'impression que l'action se déroule sur 24/48h alors qu'en même temps certains autres évènements (la propagation du virus) semble prendre plus de temps, surtout vis-à-vis des travaux et recherches scientifique de Scully et Einstein qui je ne peux pas imaginer être menées si vite (surtout avec un tel succès)...

Tu cites toi-même les deux zoom, faisant du premier zoom le début du « rêve », ce qui pose donc bien problème sur la mention temporelle qui précède ce zoom qui débute soi-disant le rêve.
MS2 se déroule sur près de 48h : on voit Mulder sur la route de nuit le premier soir, puis Scully rencontre Reyes de jour, puis l’épisode se termine sur le pont de nuit.
La temporalité est relativement respectée, notamment pour prendre en compte les 8 heures de route nécessaires en voiture (au moins) entre Washington DC et Spartanburg (en temps de trafic fluide).
Pendant ces longues heures de voiture, que CC nous a épargnées, Scully a conçu son vaccin. L’épisode est très elliptique, c’est vrai.
La rapidité de l’obtention de ce vaccin fait partie des tropes habituels de ce type d’histoires. La fulgurance des procédés scientifiques est assez fréquente dans la série. Je crois me souvenir que "Redux" défiait tous les records de rapidité par exemple, sans pour autant être un rêve.
Par ailleurs, il nous manque toute la fin de l’échange avec Reyes (qui s’est également passé en ellipse), durant lequel Reyes semble avoir donné toutes les clés nécessaires pour que Scully sache exactement quoi faire et comment le faire. Scully n’avait même plus à « chercher » un remède, mais simplement à « mettre à exécution » la confection du vaccin selon les indications fournies par Reyes. Lorsque Scully revient de son entretien avec Reyes, elle explique tout à Einstein, précise qu’elle tient tout ça d’une « trusted source » (Reyes) et donne aussitôt à Einstein ses consignes sans même avoir à réfléchir avant.

Guigui a écrit:
Citer:
Quel intérêt de consacrer 40 minutes à nous montrer un rêve dont les deux tiers ne parviendront jamais à la personne censée recevoir ce rêve ? :?: :!:

Simplement pour re-situer les enjeux rapidement fortement et simplement : la Purée de fin du monde...

Oui, j’avais oublié de répondre à ça (ou plus exactement j’ai coupé ce passage de ma réponse initiale pour être moins long).
Le truc c’est que MS2 ne nous raconte pas du tout la fin du monde. Scully, Einstein et Reyes ont sauvé l’Humanité à la fin de MS2, avec un vaccin en voie de diffusion.
Bien plus que poser des enjeux, MS2 sert surtout à les désamorcer d’emblée selon moi.
Mais peu importe, ce n’est pour ça que je disais ça, mais uniquement pour insister sur les deux tiers manquants.

Guigui a écrit:
Que Scully n'ait retenu que certaines infos et pas d'autres de son rêve ne me choque pas du tout... C'est comme ça les "rêves".

L’immunité de Scully n’était pourtant pas un aspect anecdotique et non marquant de ce rêve.
Particulièrement lorsque l’on considère que cette immunité est liée à son ADN extraterrestre qui est censé être un sujet de préoccupation majeur pour elle, à en croire son monologue d’ouverture de MS2.
Je trouve l'excuse beaucoup trop facile : comme par hasard elle a zappé tous les éléments dérangeants (son immunité et le fait que ce soi-disant futur apocalyptique se déroule 1 an et demi dans le passé). Trop facile pour que je puisse accepter ça !

Montrer des trucs inutiles est déjà stupide en soi, mais en plus montrer des trucs inutiles qui font passer l’héroïne pour une conne finie durant tout l’épisode (lorsqu’elle prétend que sa vision lui a dit que William était le seul à pouvoir les sauver) et même au-delà de l’épisode, c’est juste... comment dire... >> :roll:
Parce que pour info, il y a un topic entier sur HAVEN consacré à la question « Pourquoi Scully ne travaille-t-elle pas à un vaccin tiré de son immunité ? »
Et cette question est largement justifiée vu comment CC a tourné son twist.

En l’état actuel, si aucune autre explication plus satisfaisante n’est apportée, ce twist restera pour moi la pire idée de la série. Et probablement un des pires twists de l’histoire de la télévision.
Mais je veux garder espoir que MS4 ne nous laissera pas là-dessus. A suivre... ;)

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 08 Mars 2018, 08:40 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1661
Localisation: Metz (57)
On est d'accord, le twist est niqué de la tête... On cherche de la cohérence où il n'y en a sans doute pas...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 08 Mars 2018, 10:59 
Hors-ligne
La Vérité est en lui
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Août 2006, 13:28
Messages: 3497
Z'allez voir, on va nous montrer des scènes du passé où William était en fait la plupart des personnages que Scully a croisé dans sa vie ^^

_________________

MULDER: Dear Diary: Today my heart leapt when Agent Scully suggested spontaneous human combustion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Théories autour de "My Struggle III"
MessagePublié: 08 Mars 2018, 12:33 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2008, 20:35
Messages: 933
Localisation: Entre deux mondes
Le pire c'est qu'ils en seraient capables^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC-1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Atteindre:  



cron