Liens Vers :
| | | | | |

Nous sommes actuellement le 21 Août 2018, 18:48

Le fuseau horaire est réglé sur UTC-1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 31 Jan 2018, 23:52 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Voici un décryptage des pièces nouvelles apportées par le site https://ghouli.net que la FOX a mis en ligne dans la journée du 25 janvier.

Image


De toute évidence, ce site est conçu comme un puzzle, avec certains posts à énigmes, et certains autres posts à remettre dans l’ordre chronologique pour tenter de reconstituer le parcours d’un certain personnage.

Ce topic est évidemment à considérer comme SPOILER sur le 11x05.
Les spoilers sur lesquels je me base :
- L’ensemble des trailers, dont le récent trailer de 3 minutes et certains trailers non anglophones encore plus SPOILERS
- Le casting partiel dévoilé par l’annonce de presse officielle, ainsi que celui listé sur la page IMDb de l’épisode (en excluant les fausses infos propagées par XFUltimate)
- Les très nombreuses scènes dévoilées à l’avance par la Fox (4 au total !) qui, je l’espère, ne concernent que la première partie de l’épisode...
Extrêmement SPOILER donc sur "Ghouli", qui sera diffusé dans moins de 2 heures aux États-Unis... 8)

Le post contiendra également des spéculations sur un futur épisode (avec pour seule source SPOILER le dernier trailer de 3 minutes). Des spéculations que je mettrai bien évidemment sous balise SPOILER pour plus de précautions...


La mise en ligne du site
Il s’agit du site que Mulder et Scully consultent dans le trailer de 3min.
Ce trailer a été mis en ligne le mercredi 24 janvier (vers 11h, heure de Los Angeles). Dans la minute qui a suivi cette mise en ligne, de nombreux fans (dont moi :mrgreen: ) se sont rués pour taper l’adresse du site dans leur navigateur. Résultat : un site Wordpress qui existait bel et bien (possédé d’ailleurs par la FOX) mais qui était protégé par un mot de passe.
Les fans (dont moi) ont multiplié les tentatives de mots de passe, mais en vain car le site n’était pas encore officiellement ouvert. Il a ouvert environ 24h plus tard (dans la journée du jeudi).


C’est quoi ce site ?
Le site se présente sous forme de blog, vraisemblablement tenu par William (sous le pseudo @Rever, référence au verbe français « rêver ») qui est l’auteur des premières contributions présentes sur le blog.

On y trouve bien sûr des articles écrits par @Rever, mais aussi des contributions d’autres internautes (fictifs).
Depuis l’ouverture du site, les fans peuvent commenter les publications, et même poster leurs propres contributions. Les publications à partir du 25 janvier sont donc écrites par des fans, à ne pas confondre avec les contributions précédentes qui sont écrites par les scénaristes ayant conçu ce site pour la FOX...

William semble avoir ouvert ce blog le 23 octobre 2017.
Il n’y donne jamais son vrai nom : il parle parfois de lui à la 1ère personne du singulier, mais le plus souvent à la 3ème personne, en utilisant des pseudos tels que « The Boy », « Birthday Boy » ou encore des fausses identités comme « Sonny » ou encore « Billy Mullen ».
Les 14 premières contributions sont illustrées par des dessins (probablement signés William) provenant vraisemblablement du journal tenu par William (un journal qui sera visible dans au moins une scène de "Ghouli", comme on peut le voir dans un des précédents trailers et une des scènes dévoilées en avance par la FOX...).


Reconstituer le puzzle pour retracer son parcours
Ce qui frappe à la première lecture, c’est que les contributions de @Rever semblent postées dans le désordre chronologique.
Si bien qu’on peut se demander si ces contributions ne sont pas simplement des retranscriptions après coup de certaines entrées de son journal, prises au hasard et retranscrites par William sur son blog dans le désordre plusieurs semaines après les avoir rédigées dans son journal... :?:

Quoi qu’il en soit, il semble clairement y avoir une méthode dans ce désordre : chaque post de @Rever (13 au total) donne en effet quelques indications permettant de le situer temporellement par rapport aux autres.
En prenant en compte toutes ces indications, il devient possible de s’essayer à une reconstitution chronologique.
De quoi permettre de nous éclairer sur le background de William et retracer un peu son évolution psychologique récente.
Compte tenu de l’importance mythologique de ce personnage (dont on ne connaît pour l’instant rien du parcours – et qu’on entendra sans doute très peu parler dans l’épisode lui-même), ce site est une véritable mine d’or pour tout fan de la mythologie...

Voici l’ordre chronologique que j’aurais tendance à dessiner : 1, 2, 13, 5, 10, 12, 6, 7, 8, 3, 4, 11, 9.
(J’ai mis entre parenthèses pour chaque post sa date de publication tels qu’ils apparaissent sur le site)

:arrow: Post #1 (23 octobre 2017) -- Crawling Empty Full
:arrow: Post #2 (24 octobre 2017) -- Your Imploding Cells
:arrow: Post #13 (23 janvier 2018) -- You are the Living Key in a Dying Function
:arrow: Post #5 (20 novembre 2017) -- Möbius Strip Tease
:arrow: Post #10 (22 janvier 2018) -- In the Future We Shall Not Thrive
:arrow: Post #12 (23 janvier 2018) -- This Screaming Skull
:arrow: Post #6 (16 décembre 2017) -- Encounter I
:arrow: Post #7 (19 décembre 2017) -- Knives Out (Encounter II)
:arrow: Post #8 (20 décembre 2017) -- Mississipi, Delta Waves
:arrow: Post #3 (2 novembre 2017) -- 3h00. After Dark
:arrow: Post #4 (2 novembre 2017) -- 4h00. After Rust
:arrow: Post #11 (22 janvier 2018) -- Melt, It said.
:arrow: Post #9 (22 décembre 2017) -- Dream Disease Apocalypse

Raisons de ce choix chronologique :
- Les 3 premiers posts dans l’ordre ci-dessus correspondent à des souvenirs d’enfance lorsque William (désormais nommé Jackson Van De Kamp) avait officiellement 6 ans, puis 7 ans.
- Möbius Strip Tease introduit le personnage de la rousse et se situe donc AVANT In the Future We Shall Not Thrive et This Screaming Skull. Il s’interroge également sur les répercussions du fait de mourir dans un rêve, ce qui le situe donc AVANT Encounter I et Knives Out (Encounter II) où la réponse à cette interrogation est fournie.
- In the Future We Shall Not Thrive et This Screaming Skull se déroulent vraisemblablement en parallèle de "My Struggle III" (que j’avais situé dans le topic "Théories autour de My Struggle III" aux alentours de septembre 2017).
- Encounter I et Knives Out (Encounter II) introduisent le personnage de Ghouli et se situe donc AVANT Mississipi Delta Waves qui établit quant à lui le lien entre Ghouli et CHIMERA, ce qui situe le logiquement AVANT 3h00 After Dark et 4h00 After Rust.
- Melt, It said, qui creuse encore plus le personnage de Ghouli et son lien avec @Rever, se déroule fort probablement après 4h00 After Rust.
- Quant à Dream Disease Apocalypse, il y est fait mention de plusieurs visions antérieures (au pluriel) décrivant la fin du monde, ce qui le place logiquement après les visions décrites dans In the Future We Shall Not Thrive et Melt, It said.

La seule réelle inconnue, c’est de savoir si le bloc allant de Encounter I jusqu’à 4h00 After Rust se déroule APRÈS This Screaming Skull (comme ci-dessus) ou entre Möbius Strip Tease et In the Future We Shall Not Thrive. :?:
Pour l’instant, l’ordre ci-dessus me paraît le plus logique. Il sera peut-être nécessaire de le réajuster après visionnage de "Ghouli"...

Dernière indication temporelle, de taille : le blog a été ouvert le 23 octobre. Son nom de domaine est ghouli.net. Cela suppose donc que Ghouli était déjà apparu à William à ce stade. Et plusieurs fois, logiquement, puisque ses principales rubriques, nommées EncounterS et SightingS (au pluriel), visent précisément à répertorier les apparitions de Ghouli et les éventuels témoignages d’autres personnes...
J’aurais donc tendance à dire que les trois premières apparitions de Ghouli (au minimum) précèdent l’ouverture de ce blog. Ce qui situerait donc le bloc Encounter I => 4h00 After Rust AVANT le 23 octobre 2017 (de toute façon AVANT le 2 novembre 2017 puisque 4h00 After Rust a été publié le 2 novembre...).

A priori, le billet Dream Disease Apocalypse rend compte de l’état d’esprit de William le jour-même de sa publication (le 22 décembre 2017). Melt, It said se déroulerait donc quelque-part entre le 23 octobre 2017 ey le 22 décembre 2017...

Quant à l’épisode "Ghouli", il se déroulera après le 23 janvier, puisque Mulder et Scully y consultent le blog dont les dernières entrées datent du 23 janvier (dates visibles sur le blog tel qu’il a été mis en ligne par la FOX).

Voilà pour la possible chronologie de lecture (qui sera peut-être à réajuster).
Je vais maintenant détailler chacune de ces 13 publications...

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 31 Jan 2018, 23:55 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Quelques notes préalables
Dans son post titré "3h00. After Dark", Jackson explique que « Sonny » a été abandonné 10 mois après sa naissance.
Cette indication est contraire à toutes les chronologies connues concernant la naissance et la mise à l’adoption de William.
Dans le topic "Théories autour de My Struggle III", j’avançais la chronologie suivante : William né fin janvier ou début février 2001, puis confié à l’adoption fin avril ou début mai 2002, soit à l’âge d’environ 15 mois.
En ne considérant que les dates de diffusion : "Existence" le 20 mai 2001 => "William" le 28 avril 2002 = un peu plus de 11 mois.
En considérant la date de début de saison 9 : 24h avant "Nothing Important Happened Today" le 11 novembre 2001 => "William" le 28 avril 2002 = un peu plus de 5 mois et demi.
Aucune de ces durées ne coïncide avec cet âge présumé de 10 mois au moment de la mise à l’adoption.
L’hypothèse la plus probable, et surtout la plus logique compte tenu des conditions très spéciales de la mise à l’adoption de William, est que sa date de naissance officielle a été falsifiée, tout comme son prénom inscrit à l’État civil (changé de William pour Jackson), pour éviter qu’il ne soit trop facilement retrouvable...

Si on conserve la date de fin avril pour l’épisode "William" (un peu après l’enterrement des Lone Gunmen le 21 avril 2002), alors cela veut dire que la nouvelle date de naissance officielle de Jackson Van De Kamp est 10 mois avant fin avril 2002, soit fin juin 2001 ou début juillet 2001.
En toute logique, Jackson devrait officiellement avoir un peu plus de 16 ans et demi dans "Ghouli" (même si, dans les faits, il aura environ 17 ans).
Mais passons...


2007 – Crawling Empty Full
Jackson a grandi dans une ferme du Wyoming, conformément à ce qui nous avait été montré dans "William".
Cette ferme est, à dessein (comme l’explique Jackson), isolée du reste du monde.
5 années se sont écoulées depuis son adoption, nous sommes donc au moins en mai 2007.
Plus probablement fin juin ou début juillet 2007, puisque c’est le jour de l’anniversaire des 6 ans (officiels) de Jackson.

Les Van De Kamp vivent toujours dans leur ferme du Wyoming. Au moins jusque-là, précise Jackson. Sa mère ne semble pas sûre en effet de vouloir rester indéfiniment dans cette région...
Jackson est par ailleurs fils unique (cf. post titré "You are the Living Key in a Dying Function"). Ce qui signifie que les spoilers propagés par XFUltimate sur une jeune actrice jouant la sœur de Jackson sont très probablement foireux.

Le jour de son 6ème anniversaire, Jackson observe de près, avec deux amis, une mygale (tarantula en anglais, qui ne désigne pas en français une tarentule mais une mygale).
Jackson trouve que la mygale ressemble à une créature extraterrestre. Il commence à parler à la mygale qui lui répond. Elle lui suggère notamment l’idée qu’il n’est peut-être pas originaire de la planète Terre mais plutôt de la planète dont elle-même vient.
Ce n’est pas clair s’il s’agit ici d’une démonstration précoce des dons télépathiques de William face à une araignée d’origine extraterrestre ou si l’échange est juste le fruit de l’imagination d’un enfant.
Je pencherais bien évidemment pour la seconde option : le fruit de l’imagination fertile du petit William/Jackson, qui révèle toutefois sa perception inconsciente d’être en partie d’origine extraterrestre...
Suite à ce bref échange, la mygale recourt à son moyen de défense favori : l’envoi d’un nuage de poils urticants qui viennent se loger dans l’œil de Jackson. La douleur est insupportable pour le petit Jackson.

Les parents Van De Kamp foncent vers l’hôpital le plus proche. Les docteurs sont inquiets pour Jackson qui pourrait ne jamais recouvrer la vue. Ils parlent en outre de garder Jackson en observation afin de trouver un traitement contre le bon venin.
Jackson aurait donc reçu du venin (soit contenu dans les poils urticants, comme chez certaines espèces de chenilles, soit présent sur le poil urticant, dans le cas où la mygale n’aurait pas eu une bonne hygiène par exemple... Ou alors William s’est fait aussi mordre par la même occasion, ce qui n’est toutefois jamais précisé...)

Toujours est-il que Jackson ne voit plus rien. C’est alors qu’il commence à voir (les yeux fermés) son propre reflet, doté désormais de 8 yeux, avec la voix de la mygale dans sa tête qui l’appelle à « revenir à la maison » (sous-entendu sur leur planète d’origine commune...).
Là encore, je ne pense pas qu’il s’agit de dons particuliers (et encore moins de signes de William a de l’ADN d’araignée en lui), mais qu’il s’agit simplement d’un délire causé par la désorientation de William en pleine panique, qui révèle cependant, une fois de plus, sa perception profonde et inconsciente qu’une partie de lui n’est pas de ce monde...
Rien de plus.
Cette publication sert en l’occurrence d’introduction à la suivante :


2007 – Your Imploding Cells
Jackson n’a JAMAIS été malade avant cette histoire d’araignée. Ce qui est en soi assez extraordinaire !
Mais subitement, il se retrouve dans un état similaire aux « enfants-bulle » atteints du Syndrome d'Immunodéficience Combinée Aiguë (SICA) : suite à l’incident de l’araignée, le système immunitaire de Jackson a été décimé. Le moindre rhume peut désormais le tuer...
Jackson devient alors l’objet de toutes les attentions et est placé en environnement stérile.

Un jour, son père lui annonce la bonne nouvelle : son système immunitaire est plus résistant que ce qu’ils pensaient.
Mais Jackson est maintenu quand même dans son environnement stérile (sans qu’aucune explication ne lui soit donnée).

Les docteurs ne cessent de prélever des cellules souches de sa moelle osseuse (dans la hanche). Il y a apparemment quelque chose de spécial chez ces cellules souches, mais Jackson ne sait pas quoi... Il s’imagine que ses cellules souches ont peut-être le pouvoir de faire imploser les autres cellules qui viennent à leur contact (d’où le titre du billet).

Les docteurs semblent désormais avoir peur de Jackson. Et cela fait longtemps maintenant que Jackson n’a pas reçu la visite de son père, au point qu’il se demande même si ses parents ne l’ont pas tout simplement oublié !

Un jour, Jackson découvre dans sa cellule une boîte de métal jaune posée au sol. Il peut lire sur un des côtés de la boîte les lettres M-K-C-H-I-C-K-W-I-T (plus de détails là-dessus plus bas). Jackson hésite d’abord à ouvrir la boîte, puis se décide : à l’ouverture, un gaz jaunâtre en sort et se diffuse dans la pièce. Jackson n’a pas d’autre choix que d’inhaler ce gaz...
Plus tard, les docteurs sont à la fois excités et effrayés par le fait que le gaz n’a eu aucun effet sur l’enfant : Jackson est en parfaite santé. Il est même en meilleure santé que jamais auparavant, comme invincible, à l’image d’un Superman...

Pourtant, Jackson reste maintenu en observation. Le fait de rester prisonnier contre sa volonté (et sans qu’il ne lui soit donné aucune justification) rend Jackson fou de rage. Il est maintenant animé de pulsions destructrices.
Les docteurs profitent de cette colère pour tester les capacités de télékinésie de Jackson (sur des ballons remplis d’eau). Jackson réussit les premiers tests sans la moindre difficulté, en canalisant et dirigeant simplement sa rage sur les deux premiers ballons... Puis il décide de jeter, physiquement, le troisième ballon sur la porte métallique de sa cellule qu’il parvient à faire sortir de ses gonds, grâce à sa force apparemment surhumaine.

Plus tard, Jackson finit par être libéré... Fin du billet.

:arrow: OBSERVATIONS

- Les lettres M-K-C-H-I-C-K-W-I-T
Une petite recherche Google établira que le Projet MKCHICKWIT était un projet secret mené conjointement par le Département de la Défense et la CIA. Il faisait partie du Projet MKSEARCH (successeur du Projet MKULTRA).
Le Projet MKCHICKWIT avait apparemment pour but d’identifier le développement de nouvelles substances chimiques en Europe et en Asie, d’obtenir des échantillons et de les étudier. Le Projet MKSEARCH avait quant à lui plus généralement pour objectif de développer un moyen de manipuler le comportement humain et contrôler les personnes par le biais de substances chimiques.
D’après le lien ci-dessous, le Projet MKCHICKWIT se serait étendu de 1968 à 1971. Il aurait été piloté depuis les laboratoires Edgewood Arsenal Research Laboratories (impliqués dans des tests d’armes chimiques et un vaste programme d’expérimentation de substances chimiques sur des soldats américains volontaires).
Source : https://hatch.kookscience.com/wiki/Project_MKCHICKWIT

- Préfiguration d’un futur épisode ?
Ce paragraphe est SPOILER sur les éléments d’un futur épisode vus dans le récent trailer de 3min :
!!! SPOILER !!! : cliquez sur le cadre pour l'afficher
!!! SPOILER !!! : cliquez sur le cadre pour l'afficher


- L’ombre du Spartan virus
Avec cette histoire d’enfant-bulle, j’aurais tendance à dire que le venin de l’araignée contenait une substance chimique qui a eu pour effet d’activer le Spartan virus chez William.
Cette activation du Spartan virus a commencé à avoir les mêmes effets que chez n’importe quel humain ordinaire (ce que William est censé être depuis l’injection mystérieuse faite par Jeffrey Spender dans "William"), à savoir la décimation inexpliquée de son système immunitaire.
Sauf que dans le cas de William, cette attaque par le Spartan virus a eu pour effet, selon moi, de réactiver en cours de processus certains des gènes extraterrestres que Jeffrey Spender avait désactivés avec son injection. Notamment les gènes qui l’immunisent (comme Scully) contre le Spartan virus...
Je me demande d’ailleurs si le gaz jaune pourrait être, aussi, une manière de tester l’immunité de William face au Spartan virus ???
Peut-être que, comme Tad O’Malley le prétendait dans "My Struggle II" (et dans un prochain billet de ce blog), le Spartan virus est bien activé par des chemtrails, et peut-être que ce gaz jaune est ce fameux agent chimique activateur du Spartan virus, diffusé discrètement par le biais des chemtrails ???
(Une substance chimique qui pourrait également avoir quelques effets secondaires, comme ceux évoqués dans le paragraphe précédent...)

- Des conspirateurs impliqués ?
Si ce récit est bien authentique (?), alors l’expérimentation autour de ce gaz jaune (estampillé MKCHICKWICK et donc concocté par la CIA et le Pentagone) tend à prouver que William est tombé entre les mains de conspirateurs dès l’âge de 6 ans !!!
S’agit-il de la même conspiration que celle de CSM, ou s’agit-il d’expériences gouvernementales totalement dissociées de CSM et compagnie ?
La première option signifierait que CSM a eu de quoi localiser William depuis bien longtemps... Ce qui serait assez inattendu.
La seconde option semble sans intérêt et particulièrement étrange.

Espérons que l’épisode "Ghouli" éclaircisse ce point obscur...
Ce que l’on sait déjà, d’après un teaser et une des 4 scènes dévoilées par la FOX, c’est que deux agents (listés sur les pages IMDb sous les noms de Mr. Green et Mr. Paulsen) semblent très intéressés par l’affaire et suivent Mulder et Scully depuis leur arrivée à l’aéroport. Il semblerait toutefois que William a réussi à hacker des documents confidentiels du Pentagone. Cela pourrait expliquer l’intérêt de Green et Paulsen pour l’affaire (s’ils travaillent pour le compte du Pentagon). Mais William semble avoir hacké ces documents depuis le dark net, de manière à ne pas pouvoir être tracé. Pourquoi donc ces deux agents fortement suspects seraient déjà sur place ? Suveillaient-ils déjà William/Jackson de près à la base ?...

- Le retour des superpouvoirs
De toute évidence, William retrouve ici ses dons de télékinésie de quand il était bébé (avant l’injection par Jeffrey Spender), ainsi qu’une force surhumaine qu’on ne lui connaissait pas à l’époque.
Cela est probablement dû au réveil des gènes extraterrestres que Jeffrey Spender avait désactivés.
Deux pistes possibles pour la réactivation de ces gènes :
- une substance chimique (venin ou autre) provenant de l’araignée.
- l’exposition au gaz jaune (puisque les dons n’apparaissent qu’après cette exposition au gaz jaune).
Peut-être l’action conjuguée de ces deux facteurs ?

Quoi qu’il en soit, ce récit rappelle de nombreux aspects de "Founder’s Mutation" : un enfant retenu dans un environnement stérile, des tests sur ses dons de télékinésie (comme ceux qu’avait Molly Goldman), etc.


2008 – You are the Living Key in a Dying Function
Jackson a désormais 7 ans (officiellement). Nous sommes donc mi 2008 ou début 2009.
Le principal de l’école élémentaire de Jackson a contacté un psychologue afin qu’il rencontre Jackson (désigné ici sous le nom de Billy Mullen).
Billy/Jackson/William est décrit comme un fils unique de 7 ans, assez solitaire (parfois maltraité à l’école), doté d’une imagination très fertile et d’un penchant pour le dessin.
Ses parents (et le principal de l’école) pensent que Jackson possède des dons de remote-viewing (la capacité de voir à distance ce qu’il se passe dans un autre lieu plus ou moins éloigné). Ils insistent sur ce terme plutôt que le terme de clairvoyance car, disent-ils, Jackson n’est pas capable de voir le futur.
Le psy est d’abord sceptique mais met au point un dispositif pour tester les capacités de Jackson : ses parents et le principal de l’école se rendent dans trois lieux différents, tandis que le psy demande à Jackson de décrire les endroits en question.
Jackson réussi chaque test, particulièrement ceux concernant sa maman et son papa (avec qui il a un lien affectif plus fort qu’avec le principal, facilitant ainsi la connexion psychique).
Les parents et le principal changent ensuite d’endroit pour poursuivre l’expérience dans 3 nouveaux lieux.
Le psy demande alors à Jackson de localiser sa mère, mais celui-ci se met à décrire une scène d’épouvante : vraisemblablement une scène d’autopsie au milieu de plein de cadavres carbonisés, placés sur des tables d’opération. C’est une femme qui s’en occupe. Elle semble avoir l’habitude de ce genre de choses. Jackson précise que la femme n’est pas particulièrement concentrée sur son cadavre mais est plutôt en train de réfléchir à la fin du monde !
Jackson a bien évidemment localisé Scully, au lieu de Mme Van De Kamp...
Et au passage, son don n’est pas simplement un don de remote-viewing, mais un don de lecture psychique à distance (très longue distance) puisqu’il parvient à lire les pensées de Scully...

Suite à cette expérience, qui a basculé dans le glauque le plus total pour le jeune Jackson, les parents décident de ne plus jamais retenter d’expérience de ce type avec Jackson (et tenteront probablement de tout faire pour ne pas stimuler les capacités psychiques de leur fils).
Plus tard, en écoutant l’enregistrement audio de la séance avec le psy, Mme Van De Kamp comprend pourquoi Jackson s’est trompé de mère : la première fois, le psy a bien utilisé le mot « maman », mais la seconde fois il a employé le terme « mère ». Or « mère » (mother) est un terme que les Van De Kamp ont toujours proscrit de leur langage en présence de Jackson, car il faisait référence à sa mère biologique, tandis que Mme Van De Kamp se faisait systématiquement appeler « maman »...
Cette dernière s’interroge alors : Jackson a désormais une connaissance (au moins subconsciente) de ne pas être leur fils biologique (ce qu’ils comptaient lui révéler lorsqu’il serait suffisamment mature pour le comprendre)... L’a-t-il lu dans leurs esprits à un niveau subconscient ? A-t-il toujours eu ce type de connexion psychique avec sa mère biologique ?
Mme Van De Kamp redoute par ailleurs que la mère biologique ait, elle aussi, des visions de Jackson, et qu’elle se mette à vouloir venir le récupérer un jour (ce que Mme Van De Kamp craint plus que tout au monde)...

:arrow: OBSERVATIONS

- Disparition des pouvoirs de télékinésie
Il n’est plus du tout fait mention ici des pouvoirs de télékinésie acquis par William l’année précédente.
Étrange dans une histoire où ces parents tentent de prouver au psy que leur fils possède des dons surnaturels.
Deux possibilités :
- Soit les évènements de "Your Imploding Cells" sont totalement imaginaires.
- Soit les docteurs-conspirateurs durant la période de quarantaine ont trouvé le moyen de (re)désactiver ces pouvoirs (comme Jeffrey Spender l’avait fait en 2002 par une simple injection), et d’effacer tous ces souvenirs de l’esprit de Jackson avant de le libérer...
Dans ce cas, William n’aurait plus aucun souvenir d’avoir eu des dons de télékinésie, qu’il a de toute façon perdus entre-temps.
Seules quelques prémices de pouvoirs de remote-viewing seraient en train de recommencer à faire surface plus d’un an après (a priori de manière naturelle et spontanée...)
La grande question que soulèverait cette hypothèse serait de savoir comment (et quand) William a-t-il retrouvé ces souvenirs d’enfance pourtant effacés ? Lui sont-ils revenus de manière spontanée ou par des facteurs exogènes ?
J’aurai une théorie à proposer sur ce point un peu plus bas...

- Disparition des conspirateurs
On notera aussi qu’il n’est plus fait mention non plus d’un quelconque suivi médical anormal par les docteurs-conspirateurs. Ce suivi médical ne s’est donc a priori pas poursuivi au-delà de l’épisode de quarantaine post-araignée décrit dans "Your Imploding Cells"...
Encore une fois, soit les évènements de "Your Imploding Cells" sont totalement imaginaires, soit les conspirateurs gardent un œil (à distance) sur William/Jackson sans faire ressentir leur présence dans sa vie...

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 31 Jan 2018, 23:58 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
2017 – Möbius Strip Tease
Jackson raconte son cauchemar multiple (des cauchemars à l’intérieur de cauchemars).
Il se réveille à chaque fois avec l’impression d’être poursuivi par une figure de l’ombre ("shadow figure"). Il tente de s’échapper mais revient systématiquement au même point de départ, dans le couloir en face de sa chambre.
Durant une des itérations, il se voit lui-même en dédoublement : peut-être un lui-du-futur ou un lui-du-passé, se dit-il...
Cet autre-lui fuit depuis la chambre vers le salon.
Une autre personne sort alors de la chambre, semblant fuir elle aussi la figure de l’ombre. Cette personne est rousse et porte un crucifix. Il s’agit bien sûr de Scully, dont Jackson dit qu’elle lui semble familière.
Il tente de lui parler, mais elle ne semble pas le voir ni l’entendre. Elle sort de la maison, Jackson tente de la suivre, mais se retrouve à nouveau dans le couloir en face de sa chambre...
Le billet est illustré par un dessin de « dream loop » : une porte donnant sur une autre porte similaire, etc. jusqu’à revenir sur la porte d’origine...

:arrow: OBSERVATIONS

- La première vision de Scully
De la manière dont il en parle, c’est apparemment la première fois que Jackson ado découvre Scully.
Ce cauchemar se situe donc AVANT les évènements des autres posts où Jackson parle d’elle comme d’un personnage déjà identifié et intégré, surnommé « Ginger » ou plus simplement « elle »...
La réflexion sur l’impression que cette personne lui est familière provient sans doute de l’expérience lointaine avec le psy lorsqu’il avait 7 ans, durant laquelle il avait fini par approcher Scully...

- La figure de l’ombre
La figure de l’ombre, s’il s’agit de Ghouli (ce qui n’est pas forcément le cas...) n’est, elle non plus, pas encore bien définie à ce stade, plaçant ce cauchemar possiblement avant le post où Ghouli sera décrit pour la première fois ("Encounter I") et tous les posts suivants où Ghouli est déjà parfaitement identifié.

- Mourir dans un rêve ?
Autre indice permettant de placer ce billet avant "Encounter I" : Jackson s’interroge sur ce qu’il se passe lorsqu’on meurt dans un rêve (meurt-on aussi dans la vraie vie ?). Cette interrogation n’aurait aucun sens après "Encounter I" et "Encounter II" dans lesquels Jackson fait en effet l’expérience de mourir dans ses rêves, sans mourir dans la vraie vie.

- La première connexion
Il s’agit possiblement d’un rêve que William et Scully ont eu en commun (mais dont Scully ne se souvient pas forcément).
Au départ, je pensais qu’il s’agissait du rêve dont Scully parlait dans le trailer de 3 minutes (dans le bureau des X-Files où elle raconte vraisemblablement un rêve qu’elle a fait dans lequel elle a suivi une "dark figure")
Mais la scène plus complète dévoilée par la FOX semble suggérer qu’il s’agit d’un rêve que Scully a fait la nuit précédente (ce qui ne coïncide avec aucune timeline, notamment celle du billet, publié le 20 novembre 2017, et encore moins celle que je propose plus haut qui situerait ce rêve avant la fin septembre 2017).

Mais cela n’exclut pas l’hypothèse d’un rêve en commun qu’elle aurait eu avec William plus tôt, et qui lui serait revenu (sans doute provoqué par William lui-même) au début de "Ghouli".

Quoi qu’il en soit, je pense que le rêve circulaire décrit ici par @Rever est l’un des tous premiers signes (peut-être LE premier signe) de l’émergence du lien psychique entre Scully et William. Ce fameux lien dont CSM et Reyes parlent dans "My Struggle III". Il se situe donc selon moi bien avant les évènements de "My Struggle III"...

Reste à découvrir, dans "Ghouli", si ce cauchemar est un simple cauchemar imaginaire, ou la vision d’un futur qui se réalisera dans l’épisode... @Rever a l’air de suggérer qu’il est peut-être atterri en plein milieu d’une scène du futur (avec son futur-lui impliqué). À Suivre...


Septembre (?) 2017 – In the Future We Shall Not Thrive
Il s’agit là tout bonnement de la vision, par William, de la scène du cliffhanger de "My Struggle II" !!!
William a déjà intégré à ce stade le personnage de la femme rousse (Scully) qu’il surnomme désormais Ginger.
Ginger est la seule en bonne santé au milieu de personnes plus ou moins gravement malades.
Le tout sous un OVNI qui surplombe la scène, qui se déroule sur un pont.
Concernant l’OVNI, William pense qu’il se contente d’observer les gens tomber comme des mouches, et le compare un peu plus loin à Dieu supervisant La Fin (la fin des temps).
William cite au passage les théories apparemment exprimées par Tad O’Malley sur sa chaîne "Truth Squad" : une pandémie virale fabriquée par l’Homme et répandue via les chemtrails et le programme d’éradication de la variole (SEP) !
Mais il ne cite cette théorie que pour mieux la tourner en dérision, qualifiant les gens qui croient à ces histoires d’abonnés « paranoïaques ».
William pense pour sa part que cette apocalypse est une « apocalypse extraterrestre » ("alien apocalypse")...

:arrow: OBSERVATIONS

- Une vision très partielle !
Avant de sauter aux conclusions, il est important de noter que Jackson précisera dans un autre billet qu’il ne connaît pas toujours le contenu des visions qu’il envoie à Scully.
Reste que je trouve une fois de plus très étrange que la vision soit, là aussi (encore plus que dans le cas de Scully dans "My Struggle III"), une version extrêmement partielle et tronquée de "My Struggle II".
Si bien que William rejette les théories de Tad O’Malley, pourtant vérifiées dans les évènements que Scully est censée avoir vu dans sa vision supposément envoyée par William...
J’ai pour ma part une toute autre lecture (que j’ai déjà développée dans le topic "Théories autour de My Struggle III") qui permet en l’occurrence d’expliquer à la perfection cet aspect partiel et pourquoi, justement, William ne voit que cette petite portion finale de "My Struggle II" :
Pour moi, cette vision initiale n’est pas une vision du futur envoyée par William à Scully, mais un souvenir d’une timeline effacée qui a été stocké dans l’implant de Scully et qui est libéré au début de "My Struggle III".
Et lorsque, après libération de ces souvenirs, Scully revit le moment où elle conclut qu’ils ont besoin de retrouver William (juste avant l’apparition de l’OVNI), Scully concentre toutes ses pensées sur William.
Or, comme je le théorisais dans le même topic, la connexion Scully-William ne s’établit que lorsque Scully concentre ses pensées sur William.
C’est pourquoi c’est seulement à partir de ce moment (sur le pont, sous l’OVNI) que William est convié à la vision...
William arrive donc dans la vision juste après que Scully parle de William comme son fils qu’elle ne sait pas où trouver. C’est la raison pour laquelle Jackson n’a encore aucune idée, à ce stade, que Scully est possiblement sa mère biologique (et ignore tout de l’existence de Mulder)...

- Les découvertes de Tad O’Malley
Ce post nous livre un détail potentiellement très important : Tad O’Malley a apparemment réussi à découvrir tout ce que Scully avait découvert dans "My Struggle II" (qui est censé n’avoir jamais existé, rappelons-nous). Des détails qu’il ne soupçonnait même pas à l’époque... Comment a-t-il découvert tout ça ? En a-t-il découvert plus ? Reviendra-t-il plus tard dans la saison armé de révélations supplémentaires sur la conspiration ?
Ce sera intéressant de voir si cette storyline Tad O’Malley est poursuivie dans la saison 11 (idéalement dans la 4ème partie de l’arc qui a introduit son personnage, histoire de boucler la boucle...).

Théorie :
Et si Tad O’Malley revenait pour nous dire qu’il a suivi, deux ans plus tôt (durant la saison 10 donc), des traces suspectes d’activités d’OVNI depuis le pont en face du Pentagone (= le pont du cliffhanger) jusqu’à certaines installations (les installations liées à l’activation du Spartan virus – genre des lieux de stockage des composés chimiques censés être utilisés dans les chemtrails activateurs du Spartan virus), que ces installations ont été sabotées/détruites (par l’OVNI ou les OVNIs impliqués), et qu’en enquêtant plus en profondeur sur ces installations les équipes de Tad O’Malley ont commencé à découvrir tout le plan lié aux chemtrails et au Spartan virus ?
Cela pourrait être un très bon moyen de réintégrer les extraterrestres dans l’équation et de les poser clairement comme des opposants aux plans de CSM... ;)


Septembre (?) 2017 – This Screaming Skull
Si le post précédent se déroulait en parallèle du tout début de "My Struggle III", celui-ci se déroule visiblement en parallèle de la suite de l’épisode. L’entrée du journal (papier) a quant à elle sans doute été rédigée juste à la suite des évènements de "My Struggle III".

William commence en décrivant les yeux bleus et cheveux roux d’"elle" (Scully), dont il n’a pas hérité car il s’agit selon lui de gènes récessifs.
Il parle en effet comme s’il était en train (ou venait tout juste) de faire des recherches (probablement sur internet) sur ces questions génétiques, citant au passage sa découverte que les roux sont génétiquement prédisposés à être plus sensibles à certaines douleurs que les personnes non rousses. Ces recherches ont sans doute pour but de déterminer s’il est possible que lui, brun aux yeux marron, soit le fils biologique d’une femme rousse aux yeux bleus.
Ses recherches lui confirment que oui. William est donc désormais persuadé d’être le fils biologique de cette femme rousse qui lui apparaît durant ses visions (Scully) !

D’où lui vient cette intuition initiale ?
La vision de "In the Future We Shall Not Thrive" ne peut pas avoir suffi. Il ne semblait d’ailleurs pas considérer cette femme comme sa possible mère biologique dans le billet relatant cette vision.
Il a donc eu des signes APRÈS cette vision qui lui ont mis la puce à l’oreille.
Et c’est en l’occurrence ce que la suite du post nous explique en creux : il a désormais conscience d’être connecté plus particulièrement à cette femme, et en a déduit assez logiquement qu’il devait être lié biologiquement à elle (puisqu’il est fort probable qu’il soit conscient d’avoir été adopté à ce stade – soit parce que les Van De Kamp lui ont révélé, comme ils comptaient le faire [cf. le billet lorsqu’il avait 7 ans], soit en lisant dans leurs pensées/rêves, etc.)

La suite du post explique ainsi comment se déroule concrètement la connexion psychique entre lui et Scully :
Ce sont des auras, des lumières plus ou moins intenses, qui apparaissent à lui (a priori sans qu’il ne les invoque – le post n’est pas très clair à ce sujet). Le contact avec l’aura provoque une crise chez William durant laquelle il envoie un message qu’"elle" reçoit.
William décrit au passage qu’il s’agit parfois de "solft lights", parfois d’une "shimmering line", et parfois de "bright lights" (qu’il craint particulièrement).
Le phénomène qu’il décrit alors, concernant les "brights lights", ressemble plus à un enlèvement par un OVNI qu’à une simple expérience psychique... :!:
William précise que ces crises l’ont conduit plusieurs fois à l’hôpital (aux urgences), où les docteurs le prennent de plus en plus pour un fou.
Il ajoute aussi qu’il n’a pas toujours connaissance du contenu des messages qu’il envoie à Scully, mais sent intérieurement qu’il est important qu’il lui envoie ces messages... Même si cela se traduit par des douleurs à la fois pour lui et pour elle.

:arrow: OBSERVATIONS

- Le fonctionnement de la connexion psychique entre William et Scully
L’aura en question est probablement une projection psychique de Scully lorsqu’elle pense à William.
Lorsque William entre en contact avec l’aura, Scully et lui sont pris d’une crise durant laquelle la connexion s’établit : Scully puise alors dans les pouvoirs de divination de William (pouvoirs dont il n’a apparemment pas encore conscience). Exactement comme je l’expliquais dans le topic voisin.

Niveau chronologie, il est très clair que les crises communes à William et Scully sont celles que l’on voit dans "My Struggle III". A notre connaissance, Scully n’a jamais fait d’autres crises de ce type, ni avant, ni après "My Struggle III".
Les billets où William n’a pas encore conscience que la personne rousse est sa mère précèdent donc nécessairement les évènements de "My Struggle III".

Reste que le phénomène que décrit William/Jackson semble être bien plus récurrent et étalé dans le temps (plusieurs passages à l’hôpital) que la durée sur laquelle se déroule "My Struggle III" (sur moins de 48 heures).

J’aurais donc tendance à dire que William a vu plusieurs fois ces fameuses "auras" durant les semaines, mois ou années précédant les évènements de "My Struggle III".
Des auras possiblement projetées lorsque Scully concentre ses pensées sur William. Dans un premier temps, William a tenté d’entrer en contact avec ces auras, jusqu’à déclencher des crises (uniquement chez lui, pas chez Scully), sans toutefois parvenir à déterminer qui était la source de l’aura et donc sans parvenir à transmettre quoi que ce soit à Scully (d’où l’absence de crise du côté de Scully durant toute cette période préliminaire).
Je pense que le rêve (possiblement commun) décrit dans "Möbius Strip Tease" et la fameuse vision sur le pont décrit dans "In the Future We Shall Not Thrive" ont été le tournant : car à partir de là, William a eu un visage sur lequel se concentrer.
C’est, selon moi, ce qui a permis à William d’aller au-delà de la simple crise, pour commencer à transmettre à Scully.

Il n’est pas encore tout à fait clair si c’est William ou Scully qui provoque ces crises (ou les deux conjointement).
L’apparition d’aura tendrait plutôt à montrer que Scully est (involontairement) à l’origine du phénomène (lorsqu’elle concentre ses pensées sur William) et que William ne fait que décider d’y répondre, ou non...

Quoi qu’il en soit, dans les deux sens, une explication est donnée sur la non-répétition des crises après "My Struggle III" :
- Scully décide de ne plus être obsédée par la recherche de William car elle est convaincue que c’est lui qui viendra à eux en temps voulu.
- William dit vouloir communiquer avec Scully, mais a peur de lui occasionner plus de souffrance (sous-entendant qu’il ne le fera que s’il sent que cela est absolument nécessaire...).
Une autre hypothèse possible est qu’ils auraient tous deux appris inconsciemment à mieux manier cette connexion psychique : exit les crises, et place maintenant à une connexion durant les rêves qui ne se traduit plus que par des symptômes de paralysie du sommeil (comme on peut le voir dans 2 des 4 scènes dévoilées à l’avance).

Une lecture intéressante pourrait être de dire que les auras n’apparaissent peut-être pas à William uniquement lorsqu’il est éveillé, mais aussi durant ses rêves (sachant qu’il semble avoir le plus grand mal à distinguer les deux...). Et c’est peut-être durant ses rêves qu’il a effectué les premiers contacts avec l’aura en question, et qu’il a finalement réussi à établir la première connexion avec Scully : comme par exemple le possible rêve commun décrit dans "Möbius Strip Tease".
Rêve qui se serait alors peut-être traduit à l’époque par une crise en plein sommeil...

Peut-être même que toutes les auras sont apparues à William durant ses rêves. On le voit après tout systématiquement dans un lit durant les visions de "My Struggle III"... :pepep:
(Compter 3 heures de décalage horaire entre Washington et la petite ville d’Edmons, où se situe "Ghouli", dans la banlieue Nord de Seattle...)

- L’ombre des extraterrestres ?
L’autre gros élément intrigant de ce post, c’est le paragraphe sur les "bright lights" : suggère-t-il qu’il arrive aux extraterrestres (ou aux conspirateurs humains pilotant des ARV) d’enlever William pour l’étudier et expérimenter sur lui ? :?:
Des contacts avec des OVNI que William/Jackson associerait, à tort, à des contacts avec des auras très lumineuses...
Des "bright lights" qui lui inspirent par ailleurs de la crainte...
S’il s’agit en réalité d’OVNIs, ce serait alors la deuxième fois (après "In the Future We Shall Not Thrive") que William associe les extraterrestres/OVNIs à quelque-chose de négatif (fin du monde et inspiration de crainte). Ce qui est assez préoccupant si, comme je le crois, le choix mythologique final de William consistera à devoir choisir entre la voie de CSM et celle de ses adversaires extraterrestres... :?

- Aucune mention de Ghouli...
Aucune mention de Ghouli dans tous ces posts. Ce qui pourrait signifier que Ghouli n’a pas encore commencé à hanter Jackson/William à ce stade. C’est pourquoi j’ai jugé logique de placer toutes ces contributions AVANT la première apparition de Ghouli dans la vie de Jackson (dans "Encounter I").

=> Voici comment j’aurais tendance à articuler tout ça :
1/ William commence à voir des auras avec lesquelles il tente en vain d’entrer en contact. Il fait ses premières crises qui l’envoient à l’hôpital (très en amont de MS3).
2/ Le contact commence à s’établir peu à peu et William commence à voir Scully durant ses rêves (toujours en amont de MS3).
3/ William parvient pour la première fois à entrer pleinement en contact avec Scully et a une vision de l’OVNI sur le pont (au début de MS3).
4/ William découvre qu’il est capable d’envoyer des messages à Scully avec qui il est lié psychiquement (durant MS3).
5/ William en déduit que Scully est probablement sa mère biologique (à la fin de MS3).
6/ William décide de ne plus tenter d’entrer en contact avec Scully pour lui éviter des souffrances inutiles (à l’issue de MS3)
7/ Le fait d’avoir ENFIN pu identifier le visage de sa mère biologique réveille les souvenirs oubliés de son enfance, notamment les tentatives de remote-viewing avec le psy lorsqu’il avait "approché" pour la première fois Scully...
8/ Se crée alors une réaction en chaîne où des souvenirs non plus oubliés mais effacés reviennent à l’esprit de William : l’épisode traumatique de l’araignée, suivi de sa mise en quarantaine consécutive (encore plus traumatique).
Je pense que c’est ainsi que ces souvenirs effacés ont été retrouvés par William. Et je pense que c’est à partir de ce moment précis que Ghouli est né : de la résurgence de l’arachnophobie de William née de cette expérience traumatique.
CQFD.
J’aurais même tendance à me demander si Ghouli ne serait pas apparu pour la première fois dans l’esprit de William lorsqu’il avait 6 ans, durant cette quarantaine, après l’exposition au mystérieux gaz jaunâtre. L’expérience ayant été effacée de son esprit, William aurait alors oublié Ghouli qui aurait par conséquent cessé de le hanter. Mais ce retour de souvenirs, environ 10 ans après les faits, aurait redonné vie à Ghouli... :?:

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Dernière édition par Zerosum le 01 Fév 2018, 00:15, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 01 Fév 2018, 00:00 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Septembre/octobre 2017 – Encounter I
@Rever raconte sa première rencontre (dont il ait le souvenir conscient) avec Ghouli (durant ses cauchemars).
Il meurt à la fin du cauchemar...


Septembre/octobre 2017 – Knives Out (Encounter II)
@Rever se réveille de ce cauchemar dans lequel il est mort à la fin.
Mais il est de nouveau poursuivi par Ghouli et se trouve toujours dans un cauchemar.
@Rever tente de tendre un piège à Ghouli, mais il est interrompu par une fille qui semble être sa copine, dont il ne donne que l’initiale : B. (sans doute Brianna Stapleton, interprétée par Sarah Jeffery – une des deux adolescentes qui vont s’attaque sur le bateau)
B. nomme @Rever J. (sans doute pour Jackson Van De Kamp).
Mais B. n’est pas vraiment B. mais Ghouli se faisant passer pour elle et tendant un piège à Jackson, qui meurt à nouveau à la fin de ce cauchemar aussi (sans mourir dans la réalité).

:arrow: OBSERVATION
Pas grand-chose ici, si ce n’est la mise en évidence d’un des pouvoirs de Ghouli : manipuler l’esprit des sujets pour se faire passer à leurs yeux pour une autre personne (comme on le verra sans doute avec l’histoire des deux adolescentes qui s’attaquent pensant que l’autre est Ghouli).
Un pouvoir que William semble lui-même avoir, puisque des photos de tournage avaient montré Miles Robins (William/Jackson) sortir d’une station essence avec un sac plastique de courses et se rendre jusqu’à sa voiture en passant devant Scully.
Les récentes photos promotionnelles ont montré la même scène, mais cette fois-ci avec un acteur asiatique adulte à la place de Miles Robins (avec les mêmes vêtements, le même sac de course, la même voiture, le même trajet). Je pense qu’il s’agit d’une des toutes dernières scènes de l’épisode, qui conduira Scully à être convaincue que William a réussi à prendre la fuite incognito (et qu’il n’est donc pas mort)...


Septembre/octobre 2017 – Mississipi, Delta Waves
@Rever décrit son amour de la neige (qui vient couvrir les horreurs du monde) et donc aussi des boules à neige.
Il raconte une anecdote qui semble préfigurer qu’un meurtre sera commis sur le bateau CHIMERA. Un meurtre possiblement commis par Ghouli dont @Rever découvre ici que le bateau CHIMERA est son refuge.


Octobre 2017 – 3h00. After Dark
@Rever utilise ici la fausse identité Sonny.
Tout comme une fausse localisation puisqu’il cite la Baie de Chesapeake, sur la Côte Est (avec 3 noms de rues dont 2 pourraient se situer en Virginie, mais pas la troisième – signe que l’endroit décrit est une fausse localisation). L’action de "Ghouli" (avec le bateau CHIMERA) se situera quant à elle sur la Côte Est, dans la petite ville d’Edmons, en bordure du Puget Sound (à en juger par les voitures de police estampillées Edmons lors du tournage).
(Pour l’anecdote, c’est à Seattle que se déroulait l’action du premier jeu vidéo X-Files, avec son port et son bateau de pêche appartenant à un mystérieux personnage nommé James Wong... ;) )

@Rever raconte une nuit où il est sorti pour courir seul dans le voisinage.
Un voisinage très urbain qui montre clairement que la famille Van De Kamp a déménagé du Wyoming (quelque-part entre les 6 ans et l’adolescence de Jackson).
Durant sa course, Jackson passe devant la station-service (avec son moulin à vent – peut-être la station-service où Scully croisera l’asiatique dans "Ghouli", et peut-être le même moulin à vent que celui de la boule à neige de William...).
Jackson se blesse alors avec un barbelé et se dit que peut-être cela le dispensera de donner à nouveau son sang la semaine suivante...
Il raconte alors ce qui l’a empêché de dormir ce soir-là : le fait d’avoir entendu les docteurs parler du fait qu’ils ont trouvé dans les analyses de son sang deux groupes sanguins différents. Ce qui est extrêmement rare et qu’ils ont appelé "blood chimera".
Une question obsède alors William : qu’est-ce qui ne va pas chez lui ?

:arrow: OBSERVATIONS
- William est bien une chimère
J’avais 100% raison dans la théorie que je développais dans le topic "Théories autour de My Struggle III" : le terme CHIMERA avait bien vocation à être bien plus qu’un simple nom de bateau dans une boule à neige, et était bien un indice que William dispose en réalité de DEUX génomes. L’un provenant sans doute de l’union Mulder+Scully, et l’autre conçu d’une manière plus ou moins obscure par CSM.
Que ceux et celles qui craignaient que Mulder ne soit pas le père biologique de William se rassurent donc : il l’est très probablement, au moins en partie.
Mais que ceux et celles qui ne peuvent pas vivre avec l’idée que William ne soit pas exclusivement le fils biologique de Mulder se fassent une raison : William a bel et bien DEUX PÈRES BIOLOGIQUES, dont le second est probablement CSM.
Et contrairement à ce que tout le monde semblait anticiper, il n’y aura probablement PAS de démenti des propos de CSM dans "My Struggle IV". Vous voilà prévenus... :p
Quant à savoir en quoi cela sert l’histoire, rendez-vous sur le topic "Théories autour de My Struggle III" dans lequel j’explore les nombreuses possibilités permises par cette histoire de chimère biologique... ;)

- William ignore toujours l’existence de Mulder
Beaucoup de fans reprochent à ce site de ne pas avoir fait une seule mention de l’existence de Mulder.
Plusieurs raisons peuvent expliquer cela, malgré les dons de remote-viewing de William (qu’il avait, au moins lorsqu’il avait 7 ans). Une raison suffisante serait justement cette histoire de double paternité : tenter de se concentrer pour localiser son père biologique (si tant est qu’il en soit toujours capable, ce qui n’est pas du tout garanti, sinon il l’aurait fait depuis longtemps de lui-même, ado, avec Scully) aboutirait nécessairement à une impasse puisque son « don » ne saurait pas lequel des deux pères biologiques cibler...

- Pas de conspirateurs ici
Quant aux analyses sanguines, il semblerait que les crises à répétition de William qui l’ont souvent mené à l’hôpital aient conduit les médecins à procéder à des analyses sanguines. Devant l’étrangeté des premiers résultats, ils ont sans doute demandé à Jackson de revenir un autre jour (à jeun) pour refaire les analyses.
Je ne pense donc pas qu’il s’agit ici de docteurs-conspirateurs (qui auraient en l’occurrence découvert depuis longtemps les anomalies génétiques de William...).

J’aurais en tout cas tendance à penser que cet épisode se déroule peu de temps seulement après les crises à répétition de William durant "My Struggle III"...


Octobre 2017 – 4h00. After Rust
Jackson poursuit sa course jusqu’au bateau CHIMERA (qui n’est plus en activité depuis 1988).
Un bateau dans lequel ses amis aiment se planquer l’été (pour se défoncer tranquillement) mais qu’ils évitent l’hiver car il devient dangereux (sols glissants, etc.).
En entendant du bruit à l’intérieur, Jackson en déduit aussitôt (puisque ce n’est plus l’été et qu’il a déjà établi précédemment le lien entre Ghouli et CHIMERA) qu’il s’agit de Ghouli, dans son refuge.
Jackson décide de s’infiltrer dans le bateau pour venir confronter Ghouli.
Au départ, Jackson n’était sorti courir que pour s’échapper du regard fouineur de ses parents, de sa petite-amie, et des ses docteurs, mais ces pensée l’ont empli de ressentiment, et il avait maintenant besoin de se défouler (d’où l’apparition de Ghouli ?)
Jackson confronte donc Ghouli, qui lui dit : “Why are you afraid of me? We’re one and the same. I am you and you are me. I am inside of you. In your blood. (...) I’m everything you hate, and feed upon your hate too.”
Jackson : “I’m going to kill you.”
Ghouli: “You already did. You absorbed me in utero. Face it, you were a jerk before you were even born. If you’re not careful, you’ll kill everybody. Except for me. I could survive a catastrophic event. I could survive a goddamn nuclear winter. Then it will be just you, me and this ugly iron husk.”
Jackson: “Ghouli… Are you my twi–?”
Il est interrompu par un bruit. Ghouli disparaît et Jackson reprend sa course avec le terme « entropie » en boucle dans sa tête...

:arrow: OBSERVATIONS
- L’isolement de William
La petite amie de William (Brianna ?) ne semble pas être un refuge suffisamment réconfortant pour William qui lui préfère la solitude... Encore pire pour les parents. Cet isolement est très mauvais, mais semble surtout indiquer des difficultés relationnelles entre Jackson et sa copine (qu’elle va peut-être payer au prix fort dans "Ghouli"...).

- Le chimérisme de William
Je théorisais dans "Théories autour de My Struggle III" que William était une sorte de jumeaux à lui tout seul. C’est, ici, William lui-même qui le dit (même s’il ne va pas jusqu’à la fin du mot...) ! 8)

- L’hiver nucléaire
Ghouli (et William lui-même) serait apparemment capable de survivre à un hiver nucléaire (ou n’importe quel autre évènement catastrophique) provoqué par William lui-même.
Une fois de plus, William nous est décrit comme la cause et le rempart (voire le remède)...
Voilà qui est très très très intéressant !... 8)
Les commentaires précédents de William (dans "Mississippi, Delta Waves") sur son amour de la neige (seule capable de couvrir les horreurs du monde) revêtent alors une gravité lourde d’implications : et si William (isolé du monde, et peu à peu rempli de ressentiments à l’égard du reste de l’Humanité) avait un jour le choix entre laisser le monde tel qu’il est ou le figer à jamais dans un hiver nucléaire qui transformerait la Terre en boule à neige géante... Que choisirait-il ? Une boule à neige calme et paisible, comme il les affectionne tant, où les cris angoissés de ce monde en pleine déchéance seraient tues (pour reprendre à peu près ses termes). Un petit monde parfait enveloppé dans un bonheur perpétuel (pour reprendre là encore ses propres termes).
Nous n’avons pas encore rencontré William, mais il y a déjà, chez ce personnage, une ambivalence extrêmement inquiétante pour la suite... 8)


Octobre(?) – Melt, It said
Jackson a apparemment fait un nouveau malaise (?) qui l’a conduit à l’hôpital où il se retrouve en réanimation (à moins que l’on soit ici à nouveau dans un rêve...)
Toujours est-il qu’il n’est plus dans la peau de Jackson mais dans celle de Ghouli (les révélations de "4h00. After Rust" lui ont visiblement bien niqué le cerveau... :? ).
Jackson/Ghouli entre en conversation avec le sol et le plafond qui lui révèlent que la fin du monde est proche : "Selective pestilence for certain species. For you, whatever it is that you are, for humans, for plants. Neutron bombs for me, and the buildings that contain and connect me."
Un OVNI vient se poser au-dessus d’eux : le plafond précise toutefois que les extraterrestres ne sont pas là pour les sauver, mais uniquement pour récupérer ce dont ils ont besoin.
Un puissant rayon lumineux s’abat alors sur eux et brûle ou fait fondre tout sur son passage (y compris Ghouli !).

:arrow: OBSERVATIONS
- La confusion mentale de William
La confusion identitaire de William atteint ici son summum.

- Des virus et des bombes
L’apocalypse décrite ici se fait en plusieurs temps : des virus (vraisemblablement) dans un premier temps, pour éradiquer l’espèce humaine (et Ghouli aussi !). Puis le feu nucléaire (bombe à neutron) pour achever le tableau.

- Les extraterrestres ne sont pas là pour nous sauver
Troisième fois que les extraterrestres sont décrits par William comme n’étant pas du côté des sauveurs, voire probablement du côté des destructeurs...
Là encore, ce sont des signaux très préoccupants pour la suite, vis-à-vis du futur choix qu’il aura à faire selon la prophétie (choisir entre la voie de CSM ou celle de ses adversaires extraterrestres)... :?

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 01 Fév 2018, 00:07 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
23 octobre 2017 – L’ouverture par Jackson du blog ghouli.net
Il est possible qu’après cet épisode, qui a révélé à Jackson le degré de son désordre mental, celui-ci ait décidé qu’il avait atteint un niveau d’obsession tel qu’il lui fallait commencer à consulter un psychiatre (le docteur Dr. Aliyeh Scholz, listée sur IMDb et dont le nom figure sur une carte de rendez-vous aperçue dans une des scènes dévoilées par la FOX).

Il est possible également que ce soit le moment à partir duquel William a décidé d’ouvrir ce blog (le 23 octobre 2017) consacré à Ghouli, à moins que ce soit quelque-part entre "Mississipi, Delta Waves" et "3h00. After Dark"...


25 octobre 2017 – L’ombre de Sarah
Peut-être que cette obsession est ce qui a éloigné Jackson de sa petite amie Brianna, et l’a rapproché dans le même temps d’une future petite amie potentielle en la personne de Sarah Turner (interprétée par Madeleine Arthur), le deuxième adolescente impliquée dans la double-agression sur le CHIMERA...
Il semble en effet que Sarah ait commencé aussitôt à faire la pub du blog de Jackson dès son ouverture. Cf. la troisème contribution "THEM & THEY" (publiée le 25 octobre 2017) où une vieille femme dit qu’une certaine Sarah lui a conseillé de consulter ce blog. Une Sarah qui a prétendu auprès d’elle voir des choses comme une goule (ghoul en anglais) arachnide...
Sarah verrait donc elle aussi Ghouli depuis plusieurs semaines/mois avant le début de "Ghouli"...


30 octobre 2017 – L’ombre de This Man
Un internaute vient témoigner de ses visions de This Man dans ses rêves...


30 ou 31 octobre 2017 – the map Is not the territory
Et voici qu’arrive un certain @K/OMoUsE, postant en direct du 31 décembre 1969 !!!
Il ne vient pas les mains vides, mais avec une énigme dont la solution est le message suivant :
"Study the past if you would divine the future. Project Crossroads is pertinent to your history. The reward of truth and enlightenment awaits. Dig deeper and you will be led to the documents."

K/OMoUsE = Knock-out mouse.
Une souris knock-out est une souris de laboratoire utilisée pour étudier l’expression de tel ou tel gène.
Les souris knock-out sont obtenues par plusieurs cycles de fécondation de souris chimères avec des souris normales.
Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Knockout_mouse

L’Opération Crossroads était officiellement une opération active en 1946 visant à conduire les premiers tests nucléaires (dans l’atoll de Bikini) après celui de Trinity en 1945 et le bombardement de Nagasaki en 1945.
Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Crossroads
Le but était de tester les effets des radiations sur les vaisseaux militaires américains.
Certains sites disent que Crossroads ne faisait pas partie du Projet Manhattan, tandis que d’autre en font les derniers tests effectués par le Projet Manhattan (piloté depuis le laboratoire de Los Alamos, au Nouveau Mexique).
Toujours est-il que l’Opération Crossroads n’est pas censée s’être poursuivie au-delà de 1946.

Mais dans "The X-Files", il semblerait que ce projet, auquel était sans douté mêlé CSM a continué de manière secrète à partir de 1947...
Je me demande même si le bateau de tourisme CHIMERA n’était pas un bateau depuis lequel CSM et ses collègues ont pu contempler (de très loin) les explosions nucléaires de l’Opération Crossroads (Able et Baker)...

Toujours est-il que William (qui semble à la fois très calé en science ET en informatique) a visiblement résolu l’énigme de @K/OMoUsE et a suivi le conseil : il a creusé et finit par pirater le Pentagone et mettre la main sur des documents top secrets concernant le Projet Crossroads (comme on le voit dans une des 4 scènes dévoilées par la FOX)...


20, 21 ou 22 décembre 2017 – the Resistance has landed
Quasiment deux mois se sont écoulés depuis la dernière intervention de @K/OMoUsE qui semble avoir pourtant posté le lendemain, en direct du 1er janvier 1970 !!!
@K/OMoUsE revient avec une nouvelle énigme (les explications de la résolution de ces énigmes peuvent être trouvées ici : http://scull-dog.tumblr.com/post/170137592155/ghoulinet-analysis-the-map-is-not-the)

Voici la solution de cette seconde énigme :
"We see you William Van De Kamp. We know who you are. And if we know, then they know which you should know: Crossroads was once an atom bomb and now it is you."

Qui sont « ils » ? Probablement les conspirateurs derrière le Projet Crossroads.
Qui sont « nous » ? Probablement la résistance !
Car @K/OMoUsE se présente comme faisant partie d’un groupe de personnes qui cherchent des « humains extraordinaires » censés les rejoindre.
@K/OMoUsE prétend qu’en creusant ce second message, cela mènera William sur la route le conduisant jusqu’à eux, la résistance (à en juger par le titre du billet et le tag #resistorserve).


:arrow: OBSERVATIONS

- Qui est @K/OMoUsE ?
De toute évidence, un rat de laboratoire : un cobaye dans les mains des conspirateurs.
Un « humain extraordinaire » comme ceux qu’il semble vouloir rassembler...
Un cobaye possiblement doté de dons de remote-viewing allant aussi loin que ceux de Mildred Carson dans le double-épisode crucial de "MillenniuM" en début de saison 3 ("The Innocents"/"Exegesis") : la capacité à se projeter non seulement dans l’espace mais aussi dans le temps, dans le futur... :?:
Cela expliquerait pourquoi il semble poster depuis le 31 décembre 1969 (à un moment où ses tortionnaires sont sans doute partis en famille pour fêter le nouvel an)... :?:
Peut-être même quelqu’un qui est capable d’apparaître dans les rêves de personnes du futur... :?:
Peut-être quelqu’un d’un peu dégarni, avec des sourcils touffus, ressemblant à This Man... :?:

Mais il se pourrait aussi que @K/OMoUsE et ses histoires de résistance ne soient qu’une couverture derrière laquelle se dissimulerait CSM, propulsant William droit dans la gueule du loup... :?: :?

- William EST le Projet Crossroads
Ce n’est pas clair si William EST devenu la bombe nucléaire humaine convoitée par les conspirateurs ou s’il est tout simplement lié à des études sur l’effet des radiations nucléaires (genre un humain immunisé contre les radiations nucléaires).
J’aurais tendance à dire : les deux. Comme le prouve l’échange avec Ghouli dans "4h00. After Rust" : William est à la fois l’arme et le rempart. Il est à la fois celui qui peut détruire le monde et le plonger dans un « hiver nucléaire » et celui qui possède une immunité génétique contre les radiations nucléaires.

La mythologie ne ferait que renouer là avec les meilleures heures de la mythologie d’X-Files, à l’heure de l’inégalée saison 3 :
- "Nisei"/"731" qui émettaient l’hypothèse que l’hybride puisse être immunisé contre les radiations nucléaires.
- "Piper Maru"/"Apocrypha" qui nous montraient des humains habités par l’huile noire capables d’émettre des radiations nucléaires sorties de leur corps, sans être dévastés eux-mêmes par ces radiations...

Petit reminder :
Citer:
RED-HAIRED MAN: Ask yourself, my friend. What could be more valuable than star wars? More valuable than the atomic bomb or the most advanced biological weapons?
MULDER: A standing army immune to the effects of those weapons. That's what Doctor Zama did, didn't he? He came up with an immunity to those weapons...


- Le combat des extraterrestres
Je pense que les extraterrestres ont su, et ont tout fait pour nous empêcher de nous amuser avec le feu nucléaire :
C’est clairement ce qu’explique Mulder dans "My Struggle", citant même l’incident de l’Air Force Base de Malmstrom en 1967, où un OVNI aurait désactivé des missiles nucléaires.
On rappellera encore une fois "Piper Maru"/"Apocrypha" dans lequel on nous racontait que l’OVNI avait cherché à intercepter la 3ème bombe prévue pour le Japon (après Hiroshima et Nagasaki) avant que celle-ci n’arrive à destination.

Les crashes d’OVNI au Nouveau-Mexique en 1947 et 1948 pourraient quant à eux être liés aux activités du Laboratoire de Los Alamos que les extraterrestres auraient souhaité surveiller de près (voire empêcher)...

Il se pourrait même que les extraterrestres n’agissent pas forcément pour notre protection, mais plus par esprit d’auto-préservation : ils pourraient en effet voir d’un mauvais œil que les humains parviennent à confectionner des armes capables de les détruire eux.
Comme je l’esquissais dans le topic "Théories autour de My Struggle III", il est possible que la colonisation annoncée par la prophétie soit la colonisation de l’habitat des extraterrestres (leur sphère de Dyson, qu’ils auraient construite à partir du moment où leur planète d’origine a commencé à ne plus être vivable pour eux, comme l’expliquait CSM dans "My Struggle II"). Une colonisation par des forces armées humaines : armées d’armes de destruction massives comme William...

Mais dans le même temps, William est aussi le rempart contre l’arme : le moyen de s’immuniser contre les effets des radiations nucléaires. D’où l’intérêt peut-être des extraterrestres de mettre la main sur lui (pour se transférer à eux-mêmes son immunité).
Voilà qui pourrait également justifier des expériences menées par les extraterrestres à l’époque préhistorique (cf. les hommes préhistoriques dans le vaisseau de "Fight the Future") ou durant le 1er millénaire (avec les Anasazis par exemple) : des expériences qui avaient peut-être pour but de créer cet hybride chimérique annoncé par la prophétie, capable à la fois de conduire au pire, mais dans le même temps le SEUL rempart capable d’empêcher le pire de se produire (probablement en retournant l’arme contre ses ingénieurs)...


- Crossroads : au carrefour des mythologies de "The X-Files" et "MillenniuM" :!: :!: :!:
Remote-viewing, apocalypse de notre propre création, hiver nucléaire, travaux sur les cellules souches.
J’ai l’impression que cette histoire de Projet Crossroads est autant la continuation de la mythologie de la saison 3 de "The X-Files" que celle de la saison 3 de "MillenniuM", et des épisodes comme "The Innocents"/"Exegesis", "Matryoshka", "Bardo Thodol", sans oublier l’obsession pour les tests nucléaires du père d’Emma Hollis (lié au Groupe Millennium) dans "Darwin’s Eye" et l’ultime two-parter "Via Dolorosa"/"Goodbye To All That".

"Matryoshka" retraçait les origines de la nouvelle itération du Groupe Millennium jusqu’aux expériences de Los Alamos sur l’atome (dans le cadre du Projet Manhattan) en 1945. La fille du scientifique mêlé au Groupe s’est ensuite retrouvée à travailler dans le domaine de la biologie.
"Bardo Thodol" est alors venu avec ses histoires de cellules souches, et je pense rétrospectivement que "Bardo Thodol" posait les bases d’une conspiration à la Crossroads : je pense que le Dr. Takashi cherchait à trouver un moyen de s’immuniser contre les radiations nucléaires, qu’il a possiblement testé sur lui-même. Ce qui lui a coûté de mourir des effets de radiations (tout comme les mains dans la boîte)...
Ça paraît tellement logique rétrospectivement : les conspirateurs du Groupe Millennium (et les scénaristes) ont appliqué le même logique que pour le virus Marburg (que Chris Carter a d’ailleurs reprise à l’identique pour "My Struggle II") : déployer une menace contre laquelle seuls les « élus » seront immunisés... Si la menace est nucléaire, comme cela a été clairement établi dans "The Innocents"/"Exegisis" (mais aussi "19:19" en début de saison 2, signé Glen Morgan & James Wong), alors la logique est d’orienter les recherches vers une immunité aux radiations.

Pour le clin d’œil, "19:19" racontait l’histoire d’un mec apparemment devin qui a enlevé un bus scolaire entier pour le protéger d’une tornade qui aurait ravagé la classe sinon. Un ou une des enfants de la classe était en effet considéré par le mec en question comme celui ou celle qui permettrait d’éviter la fin de temps...
Tous les yeux étaient alors rivés vers la fille du shérif. Mais elle n’était peut-être qu’une fausse piste. A côté d’elle se trouvait en effet un petit garçon à lunettes, interprété par un certain Jeff Gulka. Celui-là même que Chris Carter choisira quelques mois plus tard pour incarner Gibson Praise (qui n’est certes pas l’Élu annoncé par la prophétie, mais qui a tout de même eu un impact considérable sur le parcours de Mulder et Scully, et par conséquent de William...) ;)

Autre clin d’œil : dans "The Time Is Now" (le final de la saison 2), Peter Watts infiltre les archives ultra secrètes du Groupe Millennium et y trouve au sol un mégot de Morley... Une référence à CSM (voire, rétrospectivement, à Mr. Y). ;)
Se pourrait-il que la nouvelle itération du Groupe Millennium (née en 1945 avec les expérimentations du Projet Manhattan menées à Los Alamos) ait été pilotée par CSM et ses collègues depuis le tout début (à l’image du Syndicat) ?


- Le rempart contre les radiations nucléaires
Une dernière théorie pour la route, après lecture de cet article :
http://www.lescarnetssante.fr/greffe-moelle-osseuse-dune-chimere-lautre/
Le passage important ici est celui-ci :
En 1950, fut démontré que lorsqu’on irradiait une souris, elle mourait dépourvue des cellules de sa moelle, dites médullaires (cette notion étant déjà connue) mais que si l’on protégeait une de ses pattes par un manchon de plomb, la moelle indemne colonisait l’ensemble des os et permettait sa survie.

Les principaux dégâts créés par les radiations nucléaires sont ceux générés sur les cellules hématopoïétiques (provenant des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse).
L’image du manchon de plomb m’a aussitôt fait penser à la vertèbre métallique des Super Soldats : peut-être servait-elle à protéger les cellules souches hématopoïétiques d’éventuelles radiations ? Ce qui rendrait les Super Soldats immunisés contre les radiations aussi.
Et puisque William nous a régulièrement été présenté comme une version organique de Super Soldat.
J’aurai plein de théories folles à proposer sur ce sujet, concernant un futur épisode... :p


22 décembre 2017 – Dream Disease Apocalypse
L’ultime état d’esprit de William (dans l’ordre chronologique) est posté le 22 décembre 2017, dans la foulée du second message crypté de @K/OMoUsE.
William est désormais convaincu que la fin des temps ne sera pas l’œuvre de Dieu (ou des extraterrestres) mais bien celle de l’Homme.
Et il est désormais bien déterminé à œuvrer pour empêcher cette fin du monde.
Disons-le clairement : c’est @K/OMoUsE lui a montré la voie.
William dit qu’il a eu des visions de ce futur, que personne dans son entourage ne le croit, mais qu’il sait qu’il existe d’autres personnes qui peuvent lui prêter main forte, des personnes qu’il voit aussi dans ses visions.

William explique que la fin des temps prendra la forme d’une pandémie orchestrée par des conspirateurs humains qui se cachent dans l’ombre. (Ce qui est conforme à l’arc du Spartan virus : peut-être commence-t-il à revivre dans ses rêves l’ensemble des évènements de "My Struggle II" ?)
William dit des conspirateurs : "They want to wipe out humanity to benefit themselves and start over with a clean slate."

William conclut en disant qu’il reste un espoir, car il sait que d’autreS (au pluriel) comme lui partageNT ces visions.
Il cite au moins trois personnes : The man with the eyebrows. The watching man. The blue eyed doctor. Others my age, possibly?
Le premier est clairement This Man. Le second, aucune idée. Le troisième pourrait être Scully, mais je ne pense pas (car il l’aurait désigné autrement si c’était Scully).
Peut-être s’agit de personnages que nous découvrirons dans de futurs épisodes (soit dans la deuxième partie de saison 11, soit en saison 12... :mrgreen: )

William : “Might they be able to help stop these nightmares from coming true? Will they find me or must I find them?”

Voilà qui lance clairement William sur une quête qui pourrait devenir un spin-off à part entière... ;)
William était jusque-là un objet de quêtes d’autres personnages. Ghouli.net en fait un sujet agissant de sa propre quête. Hâte de voir si cette quête est totalement occultée du reste de la saison, confinée au hors-champ, ou si les scénaristes parviendront à l’intégrer dans les épisodes à venir...

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 01 Fév 2018, 22:59 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Août 2006, 07:45
Messages: 717
EXCELLENT !

Je n'avais pas osé regarder ton travail avant de voir le 11x05, mais c'est un travail de synthèse extrêmement pratique que je vais m'empresser de relire demain au boulot.

Super boulot, tu es on fire.

_________________

http://slayersevolutionr.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 02 Fév 2018, 12:25 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1606
Localisation: Metz (57)
Zerosum a écrit:
Voilà qui lance clairement William sur une quête qui pourrait devenir un spin-off à part entière... ;)
William était jusque-là un objet de quêtes d’autres personnages. Ghouli.net en fait un sujet agissant de sa propre quête. Hâte de voir si cette quête est totalement occultée du reste de la saison, confinée au hors-champ, ou si les scénaristes parviendront à l’intégrer dans les épisodes à venir...

C'est tout à fait ce que je me suis dis : on récupère les 2 jeunes de Founder's Mutation, Gibson Praise et en route !

Citer:
A priori, le billet Dream Disease Apocalypse rend compte de l’état d’esprit de William le jour-même de sa publication (le 22 décembre 2017). Melt, It said se déroulerait donc quelque-part entre le 23 octobre 2017 ey le 22 décembre 2017...

Le moment où se passerait MY STRUGGLE III donc... Cela peut expliquer l'état de l'homme à la cigarette entre les saisons 10 et 11 :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 02 Fév 2018, 20:30 
Hors-ligne
Alien Bounty Hunter
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Sep 2017, 19:23
Messages: 416
Gruic a écrit:
Je n'avais pas osé regarder ton travail avant de voir le 11x05, mais c'est un travail de synthèse extrêmement pratique que je vais m'empresser de relire demain au boulot.

Zerosum a définitivement un impact sur la productivité des salariés français ;) Mais que fait le gouvernement ?
J'en profite pour te féliciter Zerosum, pour ton travail qui inspire le respect. Tu restes pour moi une référence, avec notamment notre ami de Eat the corn.

_________________

tvore.com > Le site No 1 des séries, films & littérature ! The X-Files Ultimate > Le site No 1 sur X-Files !
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 02 Fév 2018, 23:20 
Hors-ligne
Conspirateur Hybridé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2006, 08:51
Messages: 1103
Localisation: De la Terre à la Lune
Franchement c'est super, j'apprends énormément de choses là

_________________

"Maybe there's hope"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 03 Fév 2018, 23:21 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2008, 20:35
Messages: 881
Localisation: Entre deux mondes
Impressionnant!! C'est fou tout la sève qu'on peut faire sortir de cette série...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 05 Fév 2018, 13:01 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Août 2006, 07:45
Messages: 717
Citer:
2007 – Your Imploding Cells


Ma femme a du mal a intégrer cette partie à la timeline dégagée par les autres récits. Elle la trouve peu cohérente au reste et au William que l'on découvre dans Ghouli.

Elle pense que ce passage où il est enfermé serait plutôt une vision de ce qui aurait pu lui arriver si il était resté avec ses parents biologiques par exemple où si le centre de Founder's Mutation avait mis la main sur lui. En tout cas pour elle, cette vision n'a pas eu lieu réellement. Je trouve l'idée intéressante car j'ai moi-même du mal à l'absorber en tant qu'argent comptant.

_________________

http://slayersevolutionr.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 05 Fév 2018, 15:07 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1606
Localisation: Metz (57)
Je pense comme toi Gruic.

Pour info, je prépare une vidéo inspiré ce topic avec l'aimable autorisation de Zéro Sum. C'est passionnant à faire... :nerd:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 06 Fév 2018, 13:18 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike

Inscription: 27 Mars 2008, 08:24
Messages: 61
Tout d’abord, merci pour vos compliments, c’est toujours appréciable... ;)

Petite mise à jour nécessaire suite à la diffusion de "Ghouli"
Je commence par un mea culpa sur les points sur lesquels je me suis trompé :

- L’endroit où l’action se situe n’est finalement pas Edmonds (dans la banlieue de Seattle, sur la côte Ouest), mais bien la banlieue de Norfolk en Virginie, au bord de la Baie de Chesapeake (sur la côte Est).
Pourtant, c’était bien des voitures de police estampillées Edmonds qui avaient été confectionnées pour le tournage :
Cf. cette vidéo du tournage à Caulfeild Lane, Vancouver (l’impasse Decourcy Court plus exactement) daté du 16 octobre 2017 : https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=YfWx-UdzZdE
Les rues citées dans le billet "3h00. After Dark" (John Alden Road et Paul Revere Road) étaient donc les vrais noms de rues (dans la banlieue Nord-Est de Norfolk), tout comme la Baie de Chesapeake citée également. Aucun équivalent trouvé de Brewster Street toutefois.
Au moins, ça règle définitivement les histoires de décalage horaire qui me posaient tant problème dans "My Struggle III" : dans la vision que Scully avait vers 21h (18h à Seattle), on pouvait en effet voir William se réveiller en sursaut (probablement dans son lit). Je ne voyais pas pourquoi un adolescent serait déjà couché à 18h... Au moins, maintenant, on sait qu’il était également 21h chez William dans cette scène.
De toute évidence, il y a eu modification de la localisation de "Ghouli" entre le tournage de l’épisode et le montage final. Peut-être justement à cause de ces questions de décalage horaire, pour permettre à "My Struggle III" d’ajouter ces images de William communiquant avec Scully durant son sommeil... :?:

- L’importance du bateau : je m’étais laissé abuser par la scène d’un trailer où Mulder, sur le bateau, disait que tout avait commencé à cet endroit. Je pensais qu’il parlait de la conspiration, et pas juste de la double-agression... Erreur ! :mrgreen:

- Le coup des deux petites amies simultanées : j’imaginais William en pleine transition entre une ex avec qui la relation était devenue compliquée (à cause des visions de William) et une nouvelle copine plus à fond dans ses délires. Je me trompais : Jackson a bien deux copines simultanées qui le suivent toutes les deux à fond dans ses délires de Ghouli...
Reste que dans "4h00. After Rust", il parle bien de girlfriend au singulier. Peut-être qu’il n’en avait qu’une seule à l’époque, ou peut-être qu’il a évité le pluriel pour ne pas révéler aux filles (qui lisent son blog) qu’elles étaient toutes deux cocues... :twisted:

Pour le reste, je dirais que les nouveaux éléments apportés par "Ghouli" correspondent plutôt bien à la tentative de chronologie que je détaillais plus haut.

"Ghouli" nous apporte en tout cas quelques pièces qui permettent d’éclairer pas mal de choses :


1/ L’après "My Struggle III"
D’après la confession de Jackson auprès de Brianna, il n’a commencé à développer ces pouvoirs de projection d’illusions (dans le cerveau d’autrui) qu’après ses crises communes avec Scully dans "My Struggle III". Conformément à la chronologie que j’avançais plus haut.
Comme le suggère Scully face à la psy, Jackson aurait eu des visions (au pluriel) que la psy qualifie de "specific and detailed". Le récit qu’en fait Scully (qui va jusqu’à parler de vaccin mêlant ADN extraterrestre et humain, avec William présenté comme "the key") et qui semble être conforme à ce qu’en avait dit Jackson à sa psy (à en juger par la réaction de cette dernière) aurait tendance à confirmer que la vision très partielle décrite dans le billet "In the Future We Shall Not Thrive" (posté le 22 janvier 2018) n’était que la première d’une série de visions de plus en plus claires (comme le suggère d’ailleurs le billet "Dream Disease Apocalypse" posté le 22 décembre 2017).
Dans le même temps, Scully indique que les médicaments contre les crises ont été prescrits à Jackson deux mois plus tôt (fin novembre au plus tard si l’épisode se déroule fin janvier 2018).
[On notera au passage que les médicaments qu’elle examine ont conservé une étiquette provenant d’une pharmacie située à Edmonds... Une étiquette qui n’a donc pas été corrigée en post-prod... :p Je ne me fierai du coup pas trop aux dates présentes sur ces étiquettes qui placent cet épisode dans le futur, deux mois après le mois de mai 2018 (si la première date est bien la date de remplissage des médicaments (?) – 3 mai 2018, avec une date d’expiration fixée 6 mois plus tard au 3 novembre 2018...)]

En gardant "Ghouli" fin janvier 2018 (cf. les dates du blog qu’ils consultent), on en déduit que "My Struggle III" date bien de quelque-part avant fin novembre 2017 (comme je l’avance depuis "This" que j’avais situé aux alentours du mois d’octobre 2017)...


2/ Le mystère sur la vision "My Struggle II"
Je continue de considérer que la vision de Scully au début de "My Struggle III" n’était ni une vision du futur, ni un simple rêve contenant certains éléments prophétiques au milieu de trucs inventés, mais bien la vision d’évènements qui se sont déroulés dans une réalité alternative (pour simplifier). Et je continue de penser que ce n’est pas William qui a envoyé cette vision à Scully mais l’inverse.

A cet égard, je trouve très intéressant que "Ghouli" ait fait le choix de mettre plusieurs points d’interrogation à la fin des affirmations qui avaient été présentées comme des certitudes définitives dans "My Struggle III" :
- Certitude #1 : l’idée selon laquelle William aurait envoyé à Scully ses visions, dont celle de MS2.
- Certitude #2 : l’idée selon laquelle cette vision de MS2 était une vision du futur.

- Remise en question #1
Scully s’interroge durant son rêve à l’hôpital : s’agit-il de William qui essaie de lui envoyer un message, ou à s’agit-il à l’inverse de Scully qui est en train d’envoyer un message à William durant son sommeil ?
Et comme par hasard, lorsqu’elle évoque l’hypothèse qu’elle puisse être celle qui envoie un message à William, on voit des images de "My Struggle II"...
Pourquoi émettre cette idée (qui n’est jamais reprise dans l’épisode) que Scully serait capable elle aussi d’envoyer des messages à William ?
Je prends ça comme un signe qui permet de faire rentrer ma théorie dans le champ des possibles définis par la série : Scully aurait été celle qui a envoyé cette vision à William en premier lieu.
D’ailleurs, la scène chez la psy nous décrit un William qui semblait plus être dans la position de celui qui reçoit des visions (sans les réclamer) que de celui qui bâti des scénarios avec son imagination...
Idem pour l’aveu de Jackson face à Brianna : Jackson parle bien de ses visions d’OVNI comme des visions qu’il a reçues.
Alors certes, il est possible qu’il s’agisse de visions du futur qu’il aurait reçues d’abord de son côté (petit bout par petit bout), et qu’il aurait ensuite décidé de communiquer à Scully.
De ce point de vue, il me semble que "Ghouli" ouvre de nouvelles pistes d’interprétations possibles, capables de résoudre quelques-uns des paradoxes que je soulevais dans le topic sur MS3.

- Remise en question #2
A propos de sa vision de MS2, Scully elle-même se demande s’il s’agissait bien d’une vision du futur ou d’un simple délire imaginé de toute pièce par William pour la contacter et lui envoyer un message (comme le rêve qu’elle a eu au début de "Ghouli").
La nature du message en question n’est toutefois pas très claire, et pas du tout explicitée par Scully dans cette nouvelle hypothèse qu’elle lance ici...
Reste que l’idée qu’il ne se soit pas agi d’une vision du futur est elle aussi entrée dans le champ des possibles de la série (tout comme l’idée que la vision en elle-même ait pu provenir de Scully)...

Une chose me paraît de plus en plus claire : "Ghouli" ne s’amuserait pas à transformer (inutilement) d’anciennes certitudes en mystère si ce mystère n’était pas appelé à être élucidé plus tard dans la saison... ;)
Je pense donc qu’aucune des deux hypothèses formulées ici par Scully n’est la vraie réponse, et qu’une troisième hypothèse (capable, je l’espère, de remettre les interventions d’OVNI au centre du jeu) nous sera proposée dans "My Struggle IV"...
J’y reviendrai sans doute plus en détails dans le topic sur MS3 (où j’ai pas mal de réponses en retard).


3/ Le contenu des billets de Jackson serait une pure invention ?
Je n’y crois pas une seule seconde ! :p
Beaucoup de fans (sur HAVEN notamment, qui est devenu le paradis des haters) ont critiqué le jeu de Miles Robbins.
On ne voit vraiment Jackson dialoguer que dans ses deux scènes avec ses copines. Et il y a effectivement dans ces scènes quelque-chose qui sonne assez faux dans le jeu de Miles Robbins (particulièrement dans sa scène avec Brianna), mais je pense que c’est totalement volontaire : ce n’est pas quelque-chose qui sonne faux dans le jeu de Miles Robbins, mais quelque-chose qui sonne faux dans le comportement de Jackson.
Dans sa scène face à Brianna, Jackson passe son temps à la fuir du regard. Il s’agit généralement d’un signe que la personne ment ou est malhonnête dans ce qu’elle dit.
Je pense que le personnage de Jackson est en effet supposé mentir et jouer la comédie dans cette scène. Or, jouer quelqu’un qui joue la comédie fait sans doute partie des exercices les plus durs à réaliser pour un acteur, particulièrement pour un acteur aussi peu expérimenté que Miles Robbins. Mais je ne préjugerais donc pas de ses capacités d’acteurs sur la base de cette simple scène.
Je ne pense pas que Jackson dise la vérité lorsqu’il prétend avoir inventé le contenu de son blog. Je pense qu’il essaie juste de faire en sorte de chasser définitivement Ghouli de l’esprit de Brianna, en lui balançant l’argument qui tue. Mais la réalité est sans doute bien plus complexe que ça (cf. le point suivant et le point n°9 plus bas sur William et l’apprentissage de son pouvoir...).


4/ Le plan machiavélique de Jackson
Je ne crois pas non plus deux secondes à son histoire de farce ("prank") qui aurait soi-disant mal tourné parce qu’il aurait perdu le contrôle de son pouvoir qu’il était simplement en train d’apprendre à maîtriser.
La suite de l’épisode montre en effet que Jackson, moins de 24h après ce soi-disant dérapage, maîtrise parfaitement son pouvoir : il est capable de projeter son illusion (comme sa mort, son trou dans la tête, etc.) dans l’esprit d’une bonne dizaine de personnes simultanément ! (Scully, Mulder, les flics et les ambulanciers, et probablement aussi les deux mecs du Département de la Défense).
Par ailleurs, il est clairement établi dans l’épisode que William a envoyé ce rêve à Scully pour la mener jusqu’à lui. Or, ce rêve n’est pas la seule chose qui a permis de mener Mulder et Scully jusqu’à lui : la double agression sur le bateau est la seconde chose qui a été nécessaire. Car le FBI ne s’intéresse pas à de simples bagarres, il s’intéresse à des actes plus graves, comme des meurtres ou des actes criminels suffisamment sérieux pour attirer leur attention.
Je pense donc que Jackson a orchestré tout ça (le rêve envoyé simultanément à Brianna, Sarah, Scully, PUIS la double agression sur la bateau où ont été menées Brianna et Sarah suite au rêve en question) précisément pour créer une affaire non-classée susceptible d’attirer l’attention de Mulder et Scully.
Il semble en effet évident qu’à ce stade William a désormais vu une très grande partie de "My Struggle II" et sait par conséquent que Scully travaille dans le bureau des affaires non-classées visible dans "My Struggle II".

Il est possible que William ait voulu rencontrer sa mère biologique de plus près (sans lui occasionner de nouvelles crises) et met au point cette machination pour l’approcher à son insu (comme dans de nombreuses histoires où les enfants ou parents biologiques approchent l’autre en se faisant passer pour un inconnu lambda).
La question serait alors : pourquoi ne pas s’être contenté de faire un tour à Washington DC pour rencontrer Scully en personne sous les traits d’un inconnu ? La distance peut-être (compter quand même 3h à 4h de route en voiture, le double pour l’aller-retour) ? L’interdiction des parents possiblement (des parents très protecteurs et très peu enclins à permettre à Jackson de retrouver sa mère biologique, à en juger par les billets du blog,...).
Peut-être aussi que Jackson s’est contenté d’appliquer le futur qu’il avait vu en rêves. :?:
Il semble bien en effet, à la lecture du billet "Möbius Strip Tease" (publié le 20 novembre 2017) et à la vision de "Ghouli", que Jackson avait déjà visité, en rêve, le futur rêve qu’il allait provoquer lui-même chez Scully plusieurs mois après, au début de "Ghouli"...
=> William aurait donc pris le risque de mettre la vie de ses deux copines en péril afin de mener à bien cette machination ?! :?: :!:

Je ne crois pas trop aux histoires de prédétermination génétique des centres d’intérêt et autres traits comportementaux, mais au petit jeu de l’héritage, on pourrait alors dire que :
=> William tient de Scully son goût pour la science (très présente dans les illustrations de son journal et de son blog).
=> William tient de Mulder son goût pour l’espace, fusées et autres navettes spatiales, comme on pouvait le voir dans les séquences imaginaires de Mulder dans "Founder’s Mutation" (à moins que William ne tienne cet intérêt de CSM dont les collègues travaillent, sans doute avec lui, à la colonisation de l’espace...).
=> William semble tenir du CSM tout le reste :
- Le goût de la machination et de la mise en scène, même au risque de dommages collatéraux pouvant entraîner la mort de ses proches (cf. la création d’une double agression pour appâter Mulder et Scully jusqu’à lui).
- Le goût du mensonge et de la manipulation (face à Brianna notamment, mais aussi Sarah, qu’il a séduites en suivant les conseils de manipulation du livre de drague sous-titré "Le loup déguisé en agneau"...)
- La propension à "aimer" plusieurs femmes en même-temps (Cassandra+Teena // Brianna+Sarah). On peut même se demander, là aussi, s’il a vraiment aimé ces filles ou s’il ne les a pas simplement toujours perçues comme des instruments utiles à la mise en place de sa machination...
- La tendance à mettre en scène sa propre mort (comme CSM qui a selon moi orchestré sa propre mort, provisoire, dans "The Truth" et peut-être même aussi dans "Requiem" – j’y reviendrai dans un futur topic...).
- Le cynisme de CSM.

A ce sujet d’ailleurs, comment ne pas mentionner cette image selon moi très révélatrice :
https://78.media.tumblr.com/b453737ca2ff9416160a3950e77e87e6/tumblr_inline_p3gnx0Dkfr1vstblk_1280.png
La boule à neige avec le moulin à vent est celle qui relie William à Scully. Elle se situe à côté d’une boule à neige montrant Bigfoot (une référence évidente à Mulder), mais non loin d’une autre boule à neige dépeignant l’alunissage (associé depuis "My Struggle III" à CSM). On a là quasiment un portrait de famille : Scully et William entre le père biologique Mulder et, un peu plus loin en coulisses, l’autre père biologique CSM qui les surveille à distance ! ;)
[A noter aussi la présence des Lone Gunmen, à côté de Mulder-Big Foot, en train de se faire bouffer par un requin, en référence à l’épisode qui les a tués, "Jump the Shark"... :mrgreen: ]

Je me pose plusieurs autres questions sur cette possible machination :
- William savait-il que cela mènerait le Département de la Défense à ses trousses ?
- William savait-il que ses parents adoptifs (qu’il aime, d’après sa psy) seraient tués dans la foulée ?
- William a-t-il utilisé cette machination pour mettre à son tour Mulder sur la piste du Projet Crossroads ?


5/ Un Jackson acculé ?
Et si CSM, armé du nouveau nom de famille de William (Van De Kamp), depuis MS3 avait finalement réussi à localiser William/Jackson ?
Et si CSM avait commandé à ses hommes d’aller capturer William (les agents du DoD qui, de mon point de vue, travaillent bien pour CSM et ne sont pas là pour tuer William, mais pour le capturer) ?
Et si Jackson/William avait eu un flash, peu avant les évènements de "Ghouli", de ces agents du DoD tentant de le capturer (après avoir tué ses parents adoptifs) ?
Et si William avait décidé de tenter d’empêcher ce futur de se produire en amenant Mulder et Scully dans les parages de Norfolk pour interférer avec l’action des agents du DoD ?
Et si la double-agression de ses deux copines n’était que la seule solution que William a trouvée, à la dernière minute, pour tenter d’interférer avec ce futur imminent ?
Et si, comme c’est souvent le cas avec les prophéties et les visions du futur dans les fictions, il s’était agi de vision auto-réalisatrice ? Genre : c’est justement en tentant d’empêcher le futur de se réaliser que les personnages posent les actes qui permettent finalement à ce futur de se réaliser !
Comme la fameuse scène du vase dans "The Matrix" :
Oracle: And don't worry about the vase.
Neo: What vase?
Oracle: That vase. (...) What's really going to bake your noodle later on is, would you still have broken it if I hadn't said anything?
Ma théorie sur cette histoire de double-agression ?
=> Jackson a eu une vision de ses parents, le lendemain, assassinés sous ses yeux par les agents du DoD. Et une vision de lui en train de se réfugier dans sa chambre. Fin de la vision.
Jackson a alors décidé d’orchestrer cette double-agression (en faisant en sorte que ses copines ne se blessent pas trop grièvement) pour créer une affaire non-classée et conduire Mulder et Scully jusqu’à Norfolk (grâce au rêve également envoyé à celle-ci) dans l’espoir que leur présence complique la tâche des agents du DoD.
Mais, très ironiquement, c’est ce stratagème qui a conduit CSM et ses agents sur la trace de William (et au meurtre de ses parents adoptifs)...


6/ Le stratagème (presque) réussi de CSM
Les idées que j’avançais dans l’autre topic sur le plan de CSM dans MS3 se vérifient ici :
- C’est bien le lien psychique entre Scully et William qui a permis à CSM et ses agents de retrouver la trace de William. D’où l’utilité (selon moi) de stimuler cette connexion psychique (via notamment la vision de MS2 qui a été, de mon point de vue générée – libérée et tronquée – par CSM par le biais de l’implant).
L’utilité d’un tel stratagème se vérifie ici en tout cas... ;)
- Les agents du DoD suivent Mulder et Scully dès leur arrivée à l’aéroport. Autrement dit, CSM savait déjà avant tout le monde que Mulder et Scully allaient les conduire jusqu’à William (qu’il n’arrivait a priori pas à localiser jusque-là, à en croire ses 3 lignes de dialogues avec Skinner dans "Ghouli").
Là encore, j’y vois soit le signe d’une écriture magique qui ne recule devant aucun paradoxe (pourquoi CSM saurait-il que cette affaire va les mener jusqu’à William s’ils n’ont pas déjà localisé William avant, ce qui est incompatible avec l’idée d’être mené ENFIN jusqu’à William), soit le signe que CSM a accès aux rêves de Scully (via son implant) et qu’il savait donc, dès le matin après visionnage de ce rêve envoyé par William, que c’était William qui tentait de conduire Scully jusqu’à lui.
CQFD : pour moi "Ghouli" confirme que CSM a bel et bien accès aux rêves et pensées de Scully.

Armés de la localisation de William (Norfolk, où se trouve le bateau CHIMERA mentionné dans le rêve) et le nom famille Van De Kamp (connu par CSM depuis MS3), les agents de CSM ont pu identifier la cible : Jackson Van De Kamp.
Ils ont ensuite sans doute attendu le moment adéquat pour tenter de le neutraliser et le capturer (genre en entrant discrètement par effraction en plein milieu de la nuit pour le capturer durant son sommeil). Sauf que l’arrivée de Mulder et Scully sur place a dû les pousser à agir plus tôt que prévu, de manière précipitée (avant que Mulder et Scully ne trouvent William avant eux).
D’où le massacre très peu discret des parents qui a laissé le temps à William de se réfugier dans sa chambre et mettre fin à sa vie (du moins en apparence) avant que ses ravisseurs ne le capturent. Un échec donc pour eux qui étaient censés le ramener vivant à CSM !
Moralité : ce serait bien le stratagème de William pour empêcher le futur (grâce à l’interférence de Mulder et Scully) qui aurait non seulement conduit les agents de CSM jusqu’à lui, mais en plus précipité le meurtre de ses parents adoptifs.
William a peut-être appris, par cette expérience, qu’il ne sert à rien d’empêcher le futur de se produire... :?:
Tout ce que William pouvait faire, c’est imaginer la suite de ce futur : mettre en scène sa mort. Et c’est ainsi qu’il a réussi à échapper aux griffes de CSM...


7/ Un William non localisé jusque-là...
"Ghouli" prouve en tout cas définitivement que William n’était pas encore localisé par les conspirateurs à ce stade.
Ce qui pose de gros problèmes par rapport au récit fait dans le billet "Your Imploding Cells"...
Gruic a écrit:
Ma femme a du mal a intégrer cette partie à la timeline dégagée par les autres récits. Elle la trouve peu cohérente au reste et au William que l'on découvre dans Ghouli.

Elle pense que ce passage où il est enfermé serait plutôt une vision de ce qui aurait pu lui arriver si il était resté avec ses parents biologiques par exemple où si le centre de Founder's Mutation avait mis la main sur lui. En tout cas pour elle, cette vision n'a pas eu lieu réellement. Je trouve l'idée intéressante car j'ai moi-même du mal à l'absorber en tant qu'argent comptant.

Guigui a écrit:
Je pense comme toi Gruic.

C’était effectivement le point plus curieux, et j’attendais vraiment que "Ghouli" nous donne de quoi recaser ce billet dans le contexte.
Pour moi le fait que Jackson/William ne se souvienne plus de cet épisode dès l’année suivante (et n’ait plus de don de télékinésie ni de super-force) ne pose pas trop de problème en soi (la possibilité d’effacer la mémoire d’un cobaye est un élément connu de la mythologie, tout comme la capacité de désactiver les gènes à l’origine des super-pouvoirs – cf. l’injection par Jeffrey Spender à la fin de "William").
Pour moi, le vrai problème indépassable était l’idée que les conspirateurs aient pu localiser William en 2007, mais soient incapables de le retrouver en 2017/2018...
Mais je pense que "Ghouli" fourni des éléments capables de re-contextualiser ce récit de "Your Imploding Cells", grâce à l’introduction du personnage du Dr. Masao Matsumoto...


8/ L’implication du Dr. Masao Matsumoto
"Ghouli" introduit ce personnage qui est ici sur toutes les lèvres (Skinner, Mulder, puis Scully) sans qu’on ne le voit jamais.
Peut-être fera-t-il une apparition dans un futur épisode (ou en saison 12 :mrgreen: ) ? (Pour l’instant, il n’est listé nulle-part en tout cas...)
Pour moi, cette histoire de docteur ayant disparu après avoir détruit tous les documents du Projet Crossroads pour sauver la vie des test-subjects du Projet est ce qui permet ENFIN d’expliquer le contenu du billet "Your Imploding Cells".
Le revirement du Dr. Matsumoto daterait donc de 2003 (15 ans avant "Ghouli" début 2018, et 2 ans après la naissance de William début 2001).

Je pense que le Dr. Matsumoto a décidé de se retourner contre les plans du CSM.
Peut-être parce qu’il n’a appris que sur le tard les motivations ultimes du Projet Crossroads.
En faisant un arrêt sur image sur la première page que consulte Mulder, on peut voir qu’il y est fait mention d’un incident daté de 1977 faisant intervenir du plutonium.
Cela confirme donc que le Projet Crossroads (né de l’Opération Crossroads en 1946) a à voir avec des manipulations génétiques CUMULÉ à des expositions à des produits radioactifs.
Petite mention au passage sur le sujet : les images de tests nucléaires qu’on voit dans le monologue de CSM au début de MS3 sont en l’occurrence des images historiques de l’Opération Crossroads ;) : https://www.youtube.com/watch?v=O1-0NO262Ig )

Deux points à ce sujet que je voulais mentionner plus haut mais que j’ai oubliés :
- Si William était conçu comme une de destruction nucléaire (et un rempart contre les radiations nucléaires), cela rendrait le discours de Scully à la fin de "Babylon" encore plus visionnaire, puisque CSM chercherait bien à faire de William une bombe humaine, à l’image des terroristes de "Babylon"... ;)
- Le spectre de l’hiver nucléaire pourrait être également présent, en creux, dans "This" puisqu’Erika Price a choisi comme endroit pour son projet la tour de Titanpointe. Un bâtiment spécifiquement conçu pour survivre à une catastrophe nucléaire...
"Le bâtiment et ses lignes téléphoniques ont été conçus pour supporter une explosion nucléaire et ses retombées et être auto-suffisants durant deux semaines en conditions de guerre". Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/AT%26T_Long_Lines_Building
"It is often described as one of the most secure buildings in America, and was designed to be self-sufficient with its own gas and water supplies along with generation capabilities and protected from nuclear fallout for up to two weeks after a nuclear blast. ". Source : https://en.wikipedia.org/wiki/33_Thomas_Street

Je réitère donc ma théorie comme quoi le Projet cherche à isoler (ou créer) des gènes capables d’immuniser l’être humain contre les effets de radiations nucléaires.
Le Dr. Matsumoto pensait sans doute que le but était du Projet était simplement de protéger l’Humanité en cas d’éventuel désastre nucléaire. Un but positif donc.
Mais il a peut-être découvert (grâce à des sujets remote-viewers capables de se projeter dans le futur, par exemple) que le but réel du Projet était de donner les moyens à ses instigateurs de provoquer eux-mêmes ce désastre nucléaire (tout en étant immunisés donc)...
(Je citais d’ailleurs précédemment le final de la saison 2 de "MillenniuM" et "My Struggle II" comme exemples d’« apocalypse de notre propre création » qui ne pouvaient fonctionner que si une immunité était trouvée pour protéger les élites sélectionnées. J’en avais oublié l’exemple le plus majeur : l’intégralité de la mythologie des saisons 1 à 6 avec le virus de l’huile noire diffusé par des conspirateurs censés s’assurer une immunité grâce aux travaux d’hybridation ! ;) )

Quoi qu’il en soit, le Dr. Matsumoto a apparemment décidé de se retourner contre le Projet. Il a probablement libéré ses cobayes (qui se trouvent donc peut-être dans la nature aujourd’hui) et a détruit (ou volé) tous leurs documents (et peut-être même certains matériels de recherche) pour éviter que les conspirateurs ne les retrouvent.

Je pense qu’il est ensuite allé s’installer (sous une fausse identité) dans le Wyoming, en suivant les informations données par un de ses cobayes remote-viewers (à qui il aurait demandé, par exemple, de localiser le Sauveur de la prophétie). Et c’est ainsi qu’il se serait retrouvé face à Jackson 4 ans plus tard, en 2007.
Il aurait fait un certain nombre de tests pour déterminer s’il répondait bien aux critères permettant d’identifier le Sauveur, aurait re-désactivé ses pouvoirs et effacé sa mémoire (pour des raisons inconnues) puis aurait suivi le parcours de Jackson de loin, de manière discrète.
Tout ça à l’insu des conspirateurs.
Je ne trouve en tout cas aucun autre moyen de concilier les expériences de "Your Imploding Cells" en 2007 et le fait que CSM et le Département de la Défense semblent toujours à la recherche de William en 2018...

Et pour te répondre Gruic, oui, je pense que l’idée de la vision d’une réalité alternative pourrait fonctionner en effet, mais je ne vois pas trop où cela pourrait conduire pour la suite.
Il me semble en tout cas évident que ce Dr. Matsumoto a été introduit pour figurer plus tard dans la mythologie (peut-être en saison 12 s’il y en a une, qui sait ?)...


9/ William et l'apprentissage de ses pouvoirs
Si je conserve la chronologie établie dans les posts précédents, je dirais que :
- William n’a commencé à voir Ghouli (comme je le disais) qu’après les évènements de "My Struggle III" (vers fin septembre).
- William a compris par ces visions qu’il avait lui aussi potentiellement le pouvoir de se faire passer pour quelqu’un d’autre (comme Ghouli dans "Knives Out Encounter II") à partir du moment où il a compris que lui et Ghouli étaient la même personne (dans "4h00. After Rust"). Probablement courant octobre.
Le blog nous renseigne donc au moins sur ce point : comment William a découvert l’existence de son pouvoir.
- William a sans doute commencé à consulter la psychiatre à cette période (encouragé par des parents qui redoutent l’émergence des pouvoirs de Jackson depuis ses 7 ans).
- Il est possible que le rêve "Melt, It said" soit la conséquence de la prise de médicaments (à moins que cette vision ait provoqué la crise qui a fait déborder le vase et conduit Jackson directement chez la psy...).
- Jackson a ensuite fait semblant de prendre ses médicaments, tout en apprenant parallèlement à apprivoiser Ghouli et par la même occasion à maîtriser son pouvoir de projection d’illusions mentales... Tout ça commençant probablement au mois d’octobre, à peu près en même temps que l’ouverture du blog le 23 octobre.
- Le 31 octobre, KnockoutMouse le met sur la piste du Projet Crossroads.
- William fait des recherches sur le Projet et commence à entrer en contact dans ses rêves avec d’autres personnes, possiblement elles aussi des anciens cobayes du Projet Crossroads... Peut-être des cobayes libérés/sauvés par le Dr. Matsumoto en 2003. Des actuels ou futurs membres de la résistance ! 8)


10/ Le choix de la résistance
Les nombreuses phrases de William dans "Ghouli", ainsi que son choix final de partir mener son aventure de son côté n’ont de sens qu’avec la lecture du blog (son billet du 22 décembre notamment, et les énigmes de KnockoutMouse) :
- "Don’t give up on the bigger picture."
- "Things are about to change."
- Et la citation de Malcom X, servant à la fois d’indice (pour Scully) et de conseil de philosophie de vie plus global "If you don't stand for something, you'll fall for anything."

Les plus obsessionnels des shippers reprochent bien sûr à William d’oser faire le choix de disparaître plutôt que d’apprendre à connaître ses parents biologiques. James Wong prouve une fois de plus (si besoin en était) que "The X-Files" n’est pas une série sur la vie sentimentale de ses personnages, mais sur le parcours sacrificiel de personnages lancés sur une quête (une quête de la vérité, en l’occurrence, qui s’est toujours faite au détriment de la vie familiale et a toujours réclamé des sacrifices de la part des héros – l’arc de l’adoption en est d’ailleurs un exemple évident).
C’est également vrai pour William, qui tient peut-être son sens du sacrifice personnel de Scully d’ailleurs. Il a en effet plus important à faire que se pencher (et s’épancher) sur sa vie affective : il a un futur qui réclame qu’il se batte pour lui.

"The future belongs to those who prepare for it today" comme le prône le poster de Malcolm X accroché au-dessus du lit de William/Jackson.
William a déjà fait son choix depuis le 22 décembre 2017 : il a choisi la voie de la résistance, la voie montrée par KnockoutMouse, la voie probablement ouverte et permise par le Dr. Masao Matsumoto. Mais surtout, la voie que lui a inspirée Malcolm X. Un homme mort le 21 février 1965...

Mulder et Scully avaient peut-être bien raison à la fin de "The Truth" : les morts ne nous sont pas perdus, ils nous parlent, et si nous écoutons ce qu’ils nous disent, ils peuvent nous donner les moyens de nous sauver.
Peut-être pas en tant que forces surnaturelles (esprits, fantômes, etc.), mais tout simplement en tant que modèles d’inspiration.
"The future belongs to those who prepare for it today."
"If you don't stand for something, you'll fall for anything."

William a peut-être deux pères biologiques et un père adoptif, mais il a visiblement d’autres pères spirituels qu’il s’est choisi lui-même, parmi lesquels Malcolm X.
Manque de bol pour l’Homme à la Cigarette, il s’agit là d’un père qu’il ne pourra pas tuer, à la fois parce qu’il est déjà mort et parce qu’il est devenu immortel ! 8)

On pouvait s’attendre à un William paumé, incertain de la voie à suivre, nécessitant un père biologique (ou affectif) pour lui montrer le chemin (comme le supposait la prophétie), mais c’est tout l’inverse que l’on trouve dans "Ghouli" : un William (auto)déterminé, qui s’est déjà choisi ses propres pères spirituels et qui est au final celui qui montre la voie à ses parents (et pas l’inverse). Mulder en le mettant (volontairement ?) sur la piste du Projet Crossroads, et Scully en la rappelant à sa quête ("Don’t give up on the bigger picture").
Car, comme le prédisait "The Sixth Extinction II: Amor Fati", « l’enfant est le père de l’Homme » ("The child is father to the man."). L’enfant est celui qui inspire et montre la voie aux parents...
C’était le postulat établi par Chris Carter en début de saison 7, qu’on retrouve illustré merveilleusement bien dans cet excellent "Ghouli" (indissociable de son blog).

Je suis toujours convaincu que William aura un choix concret à faire en fin de saison (ou en saison 12 ?). Et il n’est pas impossible que le CSM parvienne entre-temps à semer le doute dans son esprit (comme il sait si bien le faire). Mais pour l’heure, William a manifestement choisi sa voie : la voie de la résistance ! :)

Et en attendant de futurs développements, cette séquence finale à la station-service aurait pu faire, de mon point de vue, une excellente scène finale pour la série ! 8)

_________________

Rien ne disparaît sans laisser de traces... Sauf la qualité dans "The X-Files" !
LA QUALITÉ EST AILLEURS


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 06 Fév 2018, 13:54 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1606
Localisation: Metz (57)
1/ Oui la chronologie que tu as établi me semble bonne, surtout que dans THIS, Scully affirme ne pas avoir vu Skinner depuis des semaines. Ça colle donc plutôt bien.

2/ Je ne crois pas à cette réalité alternative, même si elle pourrait expliquer l'état du CMS. En effet, l'apocalypse a lieu en 2016. Le CMS n'a pas encore récupéré son nez. Boum, les aliens annulent tout et reboot les évènements au point où 2 ans plus tard, l'apocalypse se fait toujours attendre. Quel intérêt ? Avec un tel pouvoir les aliens pourraient faire bien plus pour arriver à leurs fins et nous n'aurions aucune chance face à eux. Idem pour le rôle de la puce, rien ne nous indique l'utilité que tu décris, qui me paraît bien farfelue.
Autre idée à développer sans doute : il est possible que les visions puissent être envoyées par THIS MAN (KnockoutMouse ? Billy Mullen ?) à énormément de monde sur Terre et que seul William et une poignée d'individus seraient capable de le décrypter correctement. Visions renvoyées alors ensuite à Scully, à moins que les 2 ne partagent juste les mêmes visions envoyées par THIS MAN... Ce qui résoudrait le mystère de THIS MAN...

3/ Je ne crois pas que tout soit fiction en effet, excepté ce qui concerne Ghouli. Billy Mullen est sans doute le récit d'un autre enfant comme lui, qu'il a put "récupérer" en vision. Après tout, si d'autres sont comme William, pourquoi pas établir d'autres liens avec eux à la SENSE8 ? Et puis ici on aurait non pas les X-MEN mais les X-BOYS ;)

4/ Je pense aussi comme toi : William a sans doute parfaitement orchestré l'affaire Ghouli (ce qui renforce mon point 3 sur le fait que ce soit bien une vraie fiction) pour attirer à lui Mulder & Scully, sans pour autant (trop) se découvrir. Sur ce dernier point c'est un échec total. Il est possible que le CMS ait toujours su où était William et que seule la conspiration rivale l'ignore et le recherche...

Pièce jointe:
VanDeKamp.jpg


Bien sûr, je ne pense pas que William se doutait que toute cette histoire causerait la mort de ses parents adoptifs... Mais il semble parfaitement au courant des enjeux, peut-être même plus que Mulder & Scully...


Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 06 Fév 2018, 14:20 
Hors-ligne
La Vérité est en lui
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Août 2006, 13:28
Messages: 3440
Mais qui est ce mystérieux CMS???? :D

_________________

MULDER: Dear Diary: Today my heart leapt when Agent Scully suggested spontaneous human combustion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 06 Fév 2018, 14:28 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1606
Localisation: Metz (57)
LeMartien a écrit:
Mais qui est ce mystérieux CMS???? :D

Oups, petite dyslexie :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 07 Fév 2018, 17:11 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1606
Localisation: Metz (57)
La vidéo faite pour l'occasion d'après les textes (en partie) de ZEROSUM :



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 07 Fév 2018, 17:50 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Jan 2007, 17:22
Messages: 59
Localisation: quebec
J'arrête pas de ''gueuler" a mon conjoins depuis des années qu'une série juste sur William serait super. Maintenant, il n'a pas fini d'en entendre parler...
Vraiment super travail Zerosum. Merci, merci, merci.

Ça serait tellement réjouissant qu'une gaffe comme William perpétue la série. Il serait quoi..." L’erreur et le sauveur " :idea: Je suis certaine que quelqu'un ici est capable de faire une belle tournure de phrase de cette idée.

_________________

quécéça ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 11 Fév 2018, 00:55 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Avr 2008, 20:35
Messages: 881
Localisation: Entre deux mondes
Une tourne genre: Une série que sur William: Faut pas pousser mémé dans les orties!"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ghouli.net (décryptage)
MessagePublié: 20 Fév 2018, 11:47 
Hors-ligne
Beau-frère de Frohike
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Nov 2006, 00:20
Messages: 62
Excellent travail!

Je ne sais pas trop quoi faire de tout cet épisode d'expériences quand William était jeune. Ca informe parfaitement ce qu'il devient plus tard et clairement inspire l'apparence physique du monstre Ghouli. Mais la série a surligné tant de fois l'importance du fait que personne ne sait où se trouve William, la recherche de William est le récit qui donne à tout le revival son énergie, et donc révéler que certains conspirateurs connaissaient où il se trouvait complique les choses. Même expliquer ça via l'implication du Dr. Matsumoto qui lui-même aurait eu du mal à retrouver William complique le tout bien plus qu'un tel site le devrait: qui pense vraiment que toute cette information sera dicutée en détails dans My Struggle IV? De même pour les apparentes inconsistences du scénario de Ghouli, l'existence du Dr. Matsumoto, qu'on connaissant pas avant, vient rajouter encore une couche de plus sur le mystère William, et ressemble plus à un effort pour introduire des concepts génériques (expériences, conspirations, docteurs des pays de l'Axe...) sans se pencher sur les détails du passé. Il se peut que Ghouli et ghouli.net voulaient présenter ce passé pour William puisque c'est un passé intéressant et traumatisant et cohérent avec l'histoire qu'il veut raconter -- mais sans trop se casser la tête sur les conséquences de la cohérence de l'ensemble.

Je ne suis pas d'accord avec toutes les conclusions -- le "plan" de William pour attirer l'attention de M&S me semble être de la sur-interprétation qui n'est peut-être pas voulue ou pensée par les scénaristes. Garder en tête que l'épisode Ghouli est un scénario de Wong qui a été une fusion de son idée de mythe internet et d'éléments sur William qui ont été ensuite rajoutés suite à la suggestion de Carter. Cela peut expliquer certaines maladresses, tout n'est pas parfait et les scénaristes communiquent très peu entre eux cette saison finalement.

Mais dans les grandes lignes on coïncide sur la majorité des interprétations. J'allais écrire ma propre analyse de toute façon, et en l'écrivant cette dernière semaine j'ai finalement été bien influencé par Zerosum! Merci donc, et voici mon article:
http://www.eatthecorn.com/2018/02/19/wh ... t-william/

_________________

the mytharc explained : http://www.eatthecorn.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC-1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Atteindre: