Liens Vers :
| | | | | |

Nous sommes actuellement le 17 Déc 2018, 14:59

Le fuseau horaire est réglé sur UTC-1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Notez l'épisode
Chef d'oeuvre 0%  0%  [ 0 ]
Très bon 23%  23%  [ 5 ]
Bon 18%  18%  [ 4 ]
Moyen 23%  23%  [ 5 ]
Bof 18%  18%  [ 4 ]
Nul 18%  18%  [ 4 ]
Nombre total de votes : 22
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 17 Fév 2016, 21:54 
Hors-ligne
Agent spécial du FBI
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2006, 13:21
Messages: 218
Localisation: Lyon
Gruic a écrit:
Oui forcément :lol:

Et comme d'habitude j'ai hâte de le lire.


Oui hâte de lire son analyse ;)

_________________

aka Mary Keyboard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 09:49 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1623
Localisation: Metz (57)
Oui Sullivan a toujours un mot gentil pour les scénaristes :)
Personnellement (comme souvent) j'accroche à l'analyse d'Amrith

C'est que comme J. Colquitt j'ai bizarrement bien apprécié l'épisode malgré tous ses défauts pas mal énuméré ici (par Gruic et les autres). J'ai beaucoup aimé Einstein qui ramène le côté Croyant/Sceptique quasiment absent de cette saison. Même si c'est un bien car c'est honnête avec l'évolution des personnages, il faut bien avouer que cela manque...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 10:42 
Hors-ligne
Conspirateur Hybridé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2006, 08:51
Messages: 1103
Localisation: De la Terre à la Lune
Guigui a écrit:
Oui Sullivan a toujours un mot gentil pour les scénaristes :)
Personnellement (comme souvent) j'accroche à l'analyse d'Amrith



Je me permet cette parenthèse, en passant. Merci pour ce lien nous menant aux analyses D'Amrith, très riches et analytiques. Toutefois j'ai un peu souri face à ce propos :
"et une tendance à la démonstration bavarde dont Carter avait déjà fait une faiblesse de I Want To Believe. A trop vouloir en mettre, à trop vouloir être compris, à s’épandre dans sa rédaction pour impressionner le correcteur, on n’obtient que la dilution du propos. "

Car à la lecture de cette simple page 4, c'est aussi un peu l'impression que m'ont donnée ses critiques, l'aspect "dilué" en moins. Amrith a une culture générale, littéraire... impressionnante et en tant que diplômée en Littérature j'arrive à le suivre dans ses méandres, mais ce sera pas forcément le cas de tout le monde LOL. Bon rédacteur, certes, mais il gonfle énormément son récit, il me donne l'air d'un philosophe, mais cela peut rendre la lecture difficile à suivre, parfois. L'ironie m'a donc un peu sauté aux yeux.

_________________

"Maybe there's hope"


Dernière édition par syldana le 18 Fév 2016, 10:45, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 10:44 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Août 2006, 07:45
Messages: 717
Citer:
Oui Sullivan a toujours un mot gentil pour les scénaristes :)
Personnellement (comme souvent) j'accroche à l'analyse d'Amrith


Je lis toujours fidèlement Amrith car il permet de contre-balancer la partialité de Sullivan. On n'attend pas une critique de Sulli pour connaître son avis, on sait qu'il sera forcément positif et que lorsqu'il s'agit de la 1013, sa note varie entre 3 et 5 sur 5. Ce qui nous plait dans le travail de Sulli c'est son cheminement, ses réflexions et son travail de fond. Et comme je le disais précédemment, il conforte le x-phile. A l'opposé, Amrith trouvera toujours à redire, mais jamais sans incohérence dans son ressenti, posé et expliqué. C'est en trouvant l'équilibre entre les 2 reviews qu'on cerne le mieux les épisodes.

C'est ce qui me manque le plus dans l'age d'or d'Epidermiq et que je suis très heureux de retrouver, même en fragmenté sur divers sites.

Je termine donc sur un emprunt à Amrith :

Ici, cette lancinante observation de soi revêt l’apparence de deux jeunes agents du FBI, Miller et Einstein, voulus en fausses caricatures de Mulder et Scully à leurs débuts, avec un rapport différencié aux X-Files. Sauf que visiblement seule la seconde, une tsundere criarde, motive le prude coquin qu’est Carter, tandis que le premier, au charisme d’ampoule mais sans la lumière, n’existe simplement jamais en quarante minutes, et ce n'est pas plus mal.

:lol:

_________________

http://slayersevolutionr.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 10:46 
Hors-ligne
Conspirateur Hybridé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2006, 08:51
Messages: 1103
Localisation: De la Terre à la Lune
C'est pourquoi j'avais jugé Miller de "décoratif"

_________________

"Maybe there's hope"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 10:48 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Août 2006, 07:45
Messages: 717
Citer:
C'est pourquoi j'avais jugé Miller de "décoratif"


Et que j'ai un avis très proche du tien sur pas mal de points de cette saison 10.

_________________

http://slayersevolutionr.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 11:13 
Hors-ligne
Agent spécial du FBI
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2006, 13:21
Messages: 218
Localisation: Lyon
Je suis intéressée de lire la critique de Amrith, tu peux partager le lien :D

_________________

aka Mary Keyboard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 11:19 
Hors-ligne
Agent spécial du FBI
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Août 2006, 13:21
Messages: 218
Localisation: Lyon
sorry je viens voir le lien plus haut! ;)

_________________

aka Mary Keyboard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 11:48 
Hors-ligne
Assistant de Danny

Inscription: 03 Juil 2008, 09:49
Messages: 81
Gruic a écrit:
Citer:
Très fine analyse de cet épisode. A lire


Fine certes, mais orienté. Et si vous voulez aborder avec objectivité le fond, il faut le faire dans son intégralité et pas uniquement dans ce qu'on a envie d'y voir. En effet :

Through its canny use of a variety of songs, pop and otherwise (a call-back, I believe, to God’s fondness for CDs in “Improbable,”) "Babylon" cleverly reminds us too that we already possess a universal language.

It's called music.


Si cette idée est extrêmement intéressante, elle met également en lumière par la même occasion le nombrilisme surement inconscient de l'auteur américain au centre de l'univers. La musique donc. Un langage universel pour rapprocher les peuples. Et rien ne vous choque ? Je vous aide alors : elle est chantée... en anglais ! La langue parlée aux Etats-Unis. Pour être un minimum crédible dans cette idée, il aurait fallu que la langue soit elle aussi universelle. Soit en utilisant une langue construite, soit en n'utilisant aucune voix, soit (soyons fou !) en tendant véritablement la main à celui qui est différent en diffusant une musique dans une langue étrangère. Pourquoi pas en arabe ? Ca, ça aurait eu de la gueule et ça aurait été recevable.

Argument irrecevable pour moi donc, voir même apportant des circonstances accablantes.

Si je peux me permettre, il me semble que ton avis est un peu orienté aussi. Dans ta critique, tu omets la référence de l'auteur à Improbable, où "Dieu" écoute des chansons en français, italien, espagnol. Si on considère que l’œuvre d'un auteur ne se résume pas qu'à une seule chose, on peut dire que Carter construit sa réflexion sur le rôle de la musique sur plusieurs épisodes et là la remarque devient pertinente. Par ailleurs, on a de la musique arabe pendant l'épisode (certes écoutée par les terroristes mais quand même).

Là où je trouve cette critique intéressante, c'est sur le fait que l'on vive chacun dans notre bulle, que l'on a notre propre langage et que l'on ne fait pas l'effort de s'ouvrir aux autres. C'est montré plutôt intelligemment (malgré les clichés) dans la scène où le futur terroriste attend au stop, musique à fond et vitres ouvertes. Là arrive les racistes avec un autre style de musique qui prend le dessus sur celui du jeune. Il se fait agressé verbalement et remonte les vitres de sa voiture pour se renfermer dans son monde. Mulder et Scully vont à l'encontre de cela en se confrontant aux avis divergents de Einstein et Miller.
J'aime aussi beaucoup l'interprétation de l'article sur le plan symbolique final de la Terre : malgré nos différences, nous sommes tous des habitants de la planète terre.


De manière générale, il est très difficile d'avoir un regard critique sans un certain parti pris. L'art nous fait ressentir des choses, différentes selon les personnes. Là où certains seront touchés par le message, d'autres passeront totalement à côté. Les notes de l'épisode sur le forum en sont la preuve.
Même Amrith et Sullivan, malgré une prose de grande qualité et une capacité à prendre du recul, n'ont pas le même regard critique. Il est d'ailleurs intéressant de voir qu'ils ont une approche diamétralement opposée : Amrith revient largement sur le négatif tout en reconnaissant des points positifs en quelques mots alors que Sullivan s'attarde sur le positif tout en acceptant des défauts. Je me retrouve plus dans la posture du second.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 11:53 
Hors-ligne
La Vérité est en lui
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Août 2006, 13:28
Messages: 3445
Amrith :o

_________________

MULDER: Dear Diary: Today my heart leapt when Agent Scully suggested spontaneous human combustion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 12:15 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1623
Localisation: Metz (57)
syldana a écrit:
à la lecture de cette simple page 4, c'est aussi un peu l'impression que m'ont donnée ses critiques, l'aspect "dilué" en moins. Amrith a une culture générale, littéraire... impressionnante et en tant que diplômée en Littérature j'arrive à le suivre dans ses méandres, mais ce sera pas forcément le cas de tout le monde LOL.

Personnellement, je n'ai jamais eu la moindre difficulté à le lire (au contraire), surtout que son style est vraiment travaillé riche et toujours au service d'une clarification de son propos pour justement se faire bien comprendre. Du coup, je trouve ta remarque assez gratuite surtout que...

syldana a écrit:
Bon rédacteur, certes, mais il gonfle énormément son récit, il me donne l'air d'un philosophe, mais cela peut rendre la lecture difficile à suivre, parfois. L'ironie m'a donc un peu sauté aux yeux.

Je ne trouve pas du tout, car tu constateras qu'il ne se répète pas dans ses démonstrations (contrairement à Carter dans BABYLON). Et qu'il est finalement assez concis dans le cheminement de sa pensée et que faire moins, serait forcément incomplet étant donné que ces reviews sont assez condensées. Ce que tu appelles "gonfler le récit" est justement ce qui manque à Carter depuis quelques saisons : savoir poser un contexte pour y véhiculer correctement (et agréablement) un message... Rien n'est donc superflu ici, sinon le style d'Amrith ne serait pas ce qu'il est, style qui facilite justement la lecture.

Carter dans BABYLON, joue les rebondissements assez faciles et t'explique bien CLAIREMENT le ou les messages qu'il a voulu te faire passer... Alors qu'une bonne histoire aurait suffit sans être lourdingue à ce point. Amrith joue la forme au service du fond, tandis que Carter se passe de la forme pour te fais gober tout son fond.

Voilà, maintenant on fait des reviews des reviews d'Amrith :mrgreen:

LeMartien a écrit:
Amrith :o

T'as peur hein... :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 12:16 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1623
Localisation: Metz (57)
Gruic a écrit:
Citer:
C'est pourquoi j'avais jugé Miller de "décoratif"


Et que j'ai un avis très proche du tien sur pas mal de points de cette saison 10.

Idem 8)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 14:58 
Hors-ligne
Conspirateur Hybridé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2006, 08:51
Messages: 1103
Localisation: De la Terre à la Lune
Guigui a écrit:
Carter dans BABYLON, joue les rebondissements assez faciles et t'explique bien CLAIREMENT le ou les messages qu'il a voulu te faire passer... Alors qu'une bonne histoire aurait suffit sans être lourdingue à ce point. Amrith joue la forme au service du fond, tandis que Carter se passe de la forme pour te fais gober tout son fond.

Voilà, maintenant on fait des reviews des reviews d'Amrith :mrgreen:



C'est ce que j'apprécie ici, analyse en profondeur de tout :mrgreen: merci de ces éclaircissements. Pour ce qui est de Carter, je ne reviendrai pas sur ses 69 scénarios, nous avons dans le lot de très bons épisodes : Triangle (mon préféré), Paper clip... Donc si on résume bien, Babylon souffre terriblement du syndrome "fourre-tout". Carter a des idées certes, mais là il se prend les pieds et nous ressort un dérivé d'Improbable. Si l'idée était de faire un épisode plus léger, il rate un peu son projet. De façon synthétique, on passe d'un drame : l'explosion, l'angoisse générale, on enchaîne sur l'appel de Dieu, s'ensuit l'observation de soi (comme l'explique Amrith) avec Einstein et Miller et Hop c'est parti pour le monde enchanté de Mulder... On en sort essoufflé et perplexe. Si l'idée était de transmettre une leçon de réflexion, y a de l'idée, mais le cheminement est comme tu le dis : lourdingue. Conclusion cela vaut-il le coup qu'il continu à diriger ? Il a un peu perdu de sa superbe, avec le temps. Mais j'attends de voir l'ultime épisode avant de me permettre d'être aussi tranchée dans mes conclusions.

_________________

"Maybe there's hope"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 16:34 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1623
Localisation: Metz (57)
Si avoir du style pour rendre un texte digeste pour toi c'est faire de la mousse... Alors, je ne sais pas quoi te dire si ce n'est que ton paragraphe (ou plutôt ton "télégraphe") en guise de résumé de l'analyse d'Amrith est particulièrement indigeste. Impossible pour moi, d'aller plus loin de la 3ème ligne par exemple...

Ta démonstration met surtout en lumière que le style est toujours nécéssaire pour se faire comprendre en atteignant le lecteur (ou spectateur).

Si tu voulais prouver que les écrits d'Amrith étaient "inutilement" bavards (et valider l'ironie que tu disais avoir noté), à mon avis, tu devrais plutôt faire la liste des redondances dans ses propos. Ainsi que les morceaux de phrases totalement inutiles pour bien nous faire comprendre ce qu'il a à nous dire. Enfin, si tu as le temps... :D

Cet hors sujet est plutôt pertinent finalement avec ce qu'on dit du fond de la forme de cet épisode.

Sinon, je n'ai pas dis que Carter était mauvais mais il vrai que globalement ses loners laissent souvent à désirer depuis la saison 7... Et pour moi, BABYLON rejoint la liste des épisodes mal foutus et paresseux. Attention, je n'ai pas dis la liste des épisodes mal aimés, car encore une fois, comme je l'ai déjà dis : bizarrement, bien que je trouve l'épisode plus que moyen, j'ai plutôt aimé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 17:00 
Hors-ligne
Conspirateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Août 2006, 07:45
Messages: 717
j.colquitt a écrit:
Gruic a écrit:
Citer:
Très fine analyse de cet épisode. A lire


Fine certes, mais orienté. Et si vous voulez aborder avec objectivité le fond, il faut le faire dans son intégralité et pas uniquement dans ce qu'on a envie d'y voir. En effet :

Through its canny use of a variety of songs, pop and otherwise (a call-back, I believe, to God’s fondness for CDs in “Improbable,”) "Babylon" cleverly reminds us too that we already possess a universal language.

It's called music.


Si cette idée est extrêmement intéressante, elle met également en lumière par la même occasion le nombrilisme surement inconscient de l'auteur américain au centre de l'univers. La musique donc. Un langage universel pour rapprocher les peuples. Et rien ne vous choque ? Je vous aide alors : elle est chantée... en anglais ! La langue parlée aux Etats-Unis. Pour être un minimum crédible dans cette idée, il aurait fallu que la langue soit elle aussi universelle. Soit en utilisant une langue construite, soit en n'utilisant aucune voix, soit (soyons fou !) en tendant véritablement la main à celui qui est différent en diffusant une musique dans une langue étrangère. Pourquoi pas en arabe ? Ca, ça aurait eu de la gueule et ça aurait été recevable.

Argument irrecevable pour moi donc, voir même apportant des circonstances accablantes.

Si je peux me permettre, il me semble que ton avis est un peu orienté aussi. Dans ta critique, tu omets la référence de l'auteur à Improbable, où "Dieu" écoute des chansons en français, italien, espagnol. Si on considère que l’œuvre d'un auteur ne se résume pas qu'à une seule chose, on peut dire que Carter construit sa réflexion sur le rôle de la musique sur plusieurs épisodes et là la remarque devient pertinente. Par ailleurs, on a de la musique arabe pendant l'épisode (certes écoutée par les terroristes mais quand même).

Là où je trouve cette critique intéressante, c'est sur le fait que l'on vive chacun dans notre bulle, que l'on a notre propre langage et que l'on ne fait pas l'effort de s'ouvrir aux autres. C'est montré plutôt intelligemment (malgré les clichés) dans la scène où le futur terroriste attend au stop, musique à fond et vitres ouvertes. Là arrive les racistes avec un autre style de musique qui prend le dessus sur celui du jeune. Il se fait agressé verbalement et remonte les vitres de sa voiture pour se renfermer dans son monde. Mulder et Scully vont à l'encontre de cela en se confrontant aux avis divergents de Einstein et Miller.
J'aime aussi beaucoup l'interprétation de l'article sur le plan symbolique final de la Terre : malgré nos différences, nous sommes tous des habitants de la planète terre.


Argument tout à fait recevable. On arrive à quelque chose qui me parle davantage. Ce ne me fait pas aimer l'épisode davantage mais ça me permet de mieux comprendre ceux qui l'ont apprécié. En remontant à Improbable, ça se tien en effet, mais ça affaibli en revanche l'épisode en tant qu'entité. Babylon enchaine pas mal les réchauffés malgré une accroche d'époque.

Citer:
Ce que tu appelles "gonfler le récit" est justement ce qui manque à Carter depuis quelques saisons : savoir poser un contexte pour y véhiculer correctement (et agréablement) un message...


Tout à fait. Cet épisode en est l'affreuse preuve selon moi.

_________________

http://slayersevolutionr.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 18 Fév 2016, 17:41 
Hors-ligne
Conspirateur Hybridé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2006, 08:51
Messages: 1103
Localisation: De la Terre à la Lune
Guigui a écrit:
Si avoir du style pour rendre un texte digeste pour toi c'est faire de la mousse... Alors, je ne sais pas quoi te dire si ce n'est que ton paragraphe (ou plutôt ton "télégraphe") en guise de résumé de l'analyse d'Amrith est particulièrement indigeste. Impossible pour moi, d'aller plus loin de la 3ème ligne par exemple...

Ta démonstration met surtout en lumière que le style est toujours nécéssaire pour se faire comprendre en atteignant le lecteur (ou spectateur).

Si tu voulais prouver que les écrits d'Amrith étaient "inutilement" bavards (et valider l'ironie que tu disais avoir noté), à mon avis, tu devrais plutôt faire la liste des redondances dans ses propos. Ainsi que les morceaux de phrases totalement inutiles pour bien nous faire comprendre ce qu'il a à nous dire. Enfin, si tu as le temps... :D



Ouhlaaa, tu vas un peu loin là...
Mes remerciements pour les éclaircissements n'avaient rien de sarcastique, je soulignais que j'avais bien lu ta contre-argumentation et en avais pris note. Certaines remarques me semblaient pertinentes. Puis j'ai enchaîné sur une synthèse de tout ce que j'avais vu ou lu (y compris ma propre review) dans l'ensemble sur cet épisode afin d'illustrer mon propos suivant (qui portait sur Carter) qui au fond je pense se vaut, Chris doit-il rester dans le rôle de chef d'orchestre ? Ou peut-il encore nous surprendre en tant que scénariste-réalisateur ? D'où mon attente du Final. Je ne rédigeais pas un pamphlet contre Amrith.

_________________

"Maybe there's hope"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 19 Fév 2016, 08:30 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1623
Localisation: Metz (57)
Citer:
Ouhlaaa, tu vas un peu loin là...

Toujours :)

Citer:
Mes remerciements pour les éclaircissements n'avaient rien de sarcastique,

Je ne les ai pas pris ainsi. Et de mon côté je ne voulais qu'argumenter ce avec quoi je n'étais pas d'accord (de ce que j'avais compris de ton propos) :)

Citer:
Chris doit-il rester dans le rôle de chef d'orchestre ? Ou peut-il encore nous surprendre en tant que scénariste-réalisateur ? D'où mon attente du Final...

Sincèrement, je le pense mais qu'il ne doit plus écrire de loner tant qu'il sera aussi paresseux et se donner un peu plus de mal pour la mythologie. En effet, il est clair que depuis au moins la saison 6 la rigueur des enquêtes se réduit. Et après avoir relu ma critique de ONE SON/TWO FATHERS, je voyais que cette pente glissante était déjà bien amorcée. Car ma principale critique de ce dyptique, ô combien important, était qu'il n'y avait pas d'enquête et que Mulder et Scully ne faisaient que subir les évènements...

Finalement, si l'épisode de JAMES WONG est visiblement le meilleur et le préféré de la saison, c'est sans doute parce qu'enquête il y a et que Mulder et Scully ne regardent pas les trains passer...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 19 Fév 2016, 15:39 
Hors-ligne
La Vérité est en lui
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Août 2006, 13:28
Messages: 3445
Je pense juste que GUigui aime bien lire Amrith car ça le rend intelligent :D
Alors qu'on sait tous qu'Amrith parle pour ne rien dire.

Mais... mais... nom de Zeus, je suis de retour en 1999

_________________

MULDER: Dear Diary: Today my heart leapt when Agent Scully suggested spontaneous human combustion


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 19 Fév 2016, 17:17 
Hors-ligne
Demi-frère caché de Mulder
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juil 2006, 09:39
Messages: 1623
Localisation: Metz (57)
LeMartien a écrit:
Je pense

C'est déjà bien :)

Citer:
GUigui aime bien lire Amrith car ça le rend intelligent :D

Tout le monde ne peut pas en dire autant... :nerd:

Citer:
Alors qu'on sait tous qu'Amrith parle pour ne rien dire.

Ce qui n'est jamais ton cas :twisted:

Citer:
Mais... mais... nom de Zeus, je suis de retour en 1999

:ufo:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Critique] 10x05 - Babylon - 15 février
MessagePublié: 19 Fév 2016, 21:57 
Hors-ligne
Agent spécial du FBI
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Août 2008, 10:44
Messages: 297
Oh, une engueulade entre Guigui et LeMartien volante!
:lol: :oops: :cry:
Ouais... épisode qui divise, de toute évidence, et qui m'a laissée non pas vraiment déçue mais tout de même perplexe...

Avis mitigé.

Note 6/10

Je n'ai pas détesté : le message de fin m'a touchée, la scène de Mulder sous acide m'a fait rire, mais... ce n'est pas un X-file! Si vous vous rappelez, c'était le reproche que je faisais aux épisodes qui ne m'avaient pas plu, à l'époque...
Pas d'enquête, pas de MOTW qui fait des victimes, pas d'intrigue qui part d'un point A pour aller vers un point B, pas de mystère ni de frisson, juste une tentative d'épisode décalé "à message" ; or dans une saison de 6 épisodes censée la ressusciter après 13 ans d'interruption, la série ne pouvait pas se le permettre.
Je ne savais absolument pas que c'était Carter qui l'avait écrit et réalisé avant de venir ici lire vos commentaires, mais maintenant que je le sais, je me dis "ah, oui", ça semble évident : sans être absolument mauvais, car il y a du bon dedans, il possède bel et bien toutes les tares habituelles des loners décalés de Carter, ce côté bavard et démonstratif, cette volonté de démonter les moindres rouages de la série et cette saveur presque hors-série qui m'avaient fait détester How the Ghosts stole Christmas et Improbable (désolée, MH). Ici, je le répète, ça se suivait sans déplaisir, mais j'aurais préféré voir une enquête rigoureuse sur des meurtres mystérieux, bref : un épisode d'X-files...
Clairement le moins bon ou, du moins, le moins intéressant de la saison. Quel dommage, Purée! J'avais complètement replongé, je m'étais remise complètement dans l'état d'esprit d'il y a 18 ans, cet épisode m'en a sortie...

_________________

Vis ta vie comme un grand film d'aventures, prends-toi pour son héros et bouge au rythme de sa bande-son, ou tu peux mourir tout de suite...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 69 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC-1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Atteindre:  



cron