1x18 :
Métamorphoses

- Dana Scully : Gillian Anderson
- Fox Mulder : David Duchovny
- Lyle Parker : Ty Miller
- Charley Tskany : Micheal Horse


Episode écrit par Marylin Osborn,
Réalisé par David Nutter



Le début : Par une nuit orageuse, deux hommes, un jeune et un plus âgé, sont en train de charger leurs fusils à l’intérieur d’une maison. Ils sortent et inspectent l’extérieur de ce qui s’avère être un ranch. Le plus jeune inspecte l’écurie et en en ressortant découvre le corps d’un taureau mort. Il entend soudainement un grognement et a tout juste le temps de se retourner avant d’être attaqué par un animal féroce que l’on aperçoit et qui le projette violemment au sol. Et alors que son sort paraît scellé, un coup de fusil retentit : le deuxième homme a abattu la bête. Mais, s’approchant de la forme inanimée, l’homme constate que ce n’est pas celle d’un animal : un homme nu gît à terre, mort.





Synopsis : La mort accidentelle d’un indien dans une réserve attire l’attention de Mulder. En effet, alors que le meurtrier, un fermier, croyait avoir tiré sur un animal menaçant son troupeau, on n’a retrouvé en lieu et place de la bête qu’un homme mort et entièrement nu gisant sur le sol.

Dans les coulisses : - Lycanthropie : n.f. (gr. Lukos, loup, et anthôpos, homme). Délire dans lequel le malade se croit change en loup. Cette affection serait à l’origine de la légende du Loup-Garou. La malade se nomme alors le lycanthrope. (Source : Larousse)

- Le Dr Park Deitz, psychiatre et médecin légiste qui s’est occupé plusieurs cas de lycanthropies, affirme que c’est notre incapacité à comprendre et à accepter nos pulsions bestiales qui a fait naître le mythe du loup-garou. Pour Deitz, il y a très peu de choses dont l’être humain ne soit pas capable, mais certains actes sont si sauvages qu’il est pratiquement impossible de les assimiler à tel ou tel type de comportement humain. Un homme-bête, une créature changeante, même mythique, peut endosser le manteau de tels crimes sans obliger l’humanité à en endosser la responsabilité.

- La Fox désirait que la série traite de monstres plus conventionnels. Glen Morgan et James Wong, qui désiraient utiliser la mythologie des Indiens d’Amérique, proposèrent alors le thème du Manitou, qui permettait ainsi de traiter d’une sujet très proche du loup garou tout en demeurant original. Dans une série d’horreur, on devrait pouvoir traiter de toutes ces légendes qui nous accompagnent depuis le XIVe siècle, estime Glen Morgan.



© 1998-2008 SebOS/Guigui/Sir_Ill - LA VERITE EST ICI www.lvei.net, tous droits réservés : tout le contenu écrit (sauf indication) est le droit exclusif des auteurs du site. Il est strictement interdit de le reproduire sous quelque forme que ce soit sans leur autorisation explicite. Cependant ce site n'est pas un site officiel ou à but lucratif et les droits de la série The-X-FILES appartiennent à la FOX, The Ten Thirteen productions et à son créateur Chris Carter.