Avec James Wong, Glen Morgan a constitué un duo de scénaristes ayant été à l'origine de nombre d'épisodes mémorables de The X-Files durant les saisons une, deux et quatre. Morgan et Wong ont aussi écrit trois épisodes de la première saison de MillenniuM avant de devenir showrunners de la série lors de sa brillantissime saison 2. Ils sont les créateurs de Space: Above & Beyond, space-opera au démarrage poussif mais au développement très intéressant qui n'a connu qu'une seule saison, et furent également les showrunner de The Others, série produite par Spielberg qui s'arrêta après 13 épisodes. Le duo a aussi débuté avec le film Destination Finale une carrière cinématographique assez décevante dans l'ensemble (The One, Willard et Destination Finale 3 composant le reste de leur filmo commune), avant de se séparer professionnellement en 2008. Cette année là, Glen Morgan intégra l'équipe de la série The Bionic Woman, un projet catastrophe qui ne dépassa pas huit épisodes.

Darin Morgan, petit frère de Glen, est un génie beaucoup trop peu prolifique qui créa les épisodes humoristique de The X-Files avec Humbug à la fin de la saison 2. La veine de l'épisode de série noire décalé, il la creusa avec trois chef d'oeuvres dans la saison 3 (dont Clyde Bruckman's Final Repose, qui lui valu l'Emmy du meilleur scénario), et deux autres dans la deuxième saison de MillenniuM, qu'il réalisa lui-même. Depuis cela -- et on parle tout de même d'épisodes datant de 1998! -- aucun scénario de Darin Morgan n'a été porté à l'écran.

C'est en partie une question de malchance. Glen Morgan l'avait déjà embarqué avec lui sur The Bionic Woman, mais les conditions apocalyptiques en coulisse ne lui laissèrent ni la possibilité, ni le temps, de signer un épisode. Avant cela, Darin Morgan avait été appelé par Frank Spotnitz, sur sa création Night Stalker. Darin écrivit un scénario pour la série -- The M Word qui se moquait du fait qu'ABC ne voulait pas que la série comporte de monstres, alors qu'elle était un remake de Kolchack, the night stalker, série dont le concept était justement que le héros affrontait chaque semaine un nouveau monstre. Mais il le termina la veille du jour où fut annoncée l'annulation de la série! The M Word ne fut donc jamais tourné et n'existe que comme un fichier pdf inclut en bonus dans le coffret DVD de Night Stalker.
Il y a deux ans, Darin Morgan intégra l'équipe de la première saison de Fringe, mais il ne trouva pas sa place dans l'équipe et quitta la série à la mi-saison sans avoir rien signé. C'est qu'au-delà de la malchance, il y a aussi une question de personnalité: Darin Morgan n'est pas exactement un bourreau de travail. C'est aussi un personnage passablement dépressif qui semble devoir se mettre dans des états pas possibles pour livrer ses pépites d'humour noir et désabusé. Pas étonnant que sa carrière se soit fait essentiellement en famille!

L'avantage du fait que la saison de Tower Prep soit entièrement tournée au moment où j'écris ces lignes, est que l'on peut donc affirmer avec certitude que cette série permettra effectivement de voir un script de Darin Morgan porté à l'écran, pour la première fois depuis 12 ans! Apparemment, son épisode serait le sixième, mais les informations se feront plus précises d'ici quelques semaines, à l'approche de la diffusion.

Ian (Drew Van Acker, au Centre) dans le pilote de la série

Tower Prep marque la volonté de The Cartoon Network, spécialisée comme son nom l'indique dans les dessins-animés, de lancer de nouveaux programmes destinés à toute la famille et plus seulement aux enfants -- l'ambition est de faire quelque chose dans la veine de Doctor Who, série anglaise génialissime depuis son retour en 2005. Tower Prep est un teen-show fantastique dont voici le pitch:

Un adolescent rebelle, Ian (Drew Van Acker), se réveille un matin enfermé enfermé dans une mystérieuse école préparatoire qui cherche à développer le "potentiel unique" de ses étudiants. Ian forme une alliance secrète avec d'autres étudiants, CJ (Elise Gatien), Gabe (Ryan Pinkston) et Suki (Dyana Liu), avec qui il cherche à découvrir où ils se trouvent et comment rentrer chez eux.
L'école, ses élèves et les professeurs ressemblent à n'importe quelle autre académie, mais en vérité rien n'est commun ici. Les adolescents ont des dons particuliers et d'intéressants passés, les enseignants n'ont pas de nom (on les appelle seulement par l'intitulé de la matière qu'ils enseignent), sans parler des gardes aux airs de nija et d'un mystérieux ordinateur nommé Whisper 119. Tower Prep n'est certainement pas ce qu'elle a l'air d'être!


Une bonne partie du pilote a été projetée lors du récent Comic Con de San Diego. Les réactions ont été plutôt bonnes dans la salle. Mais Glen Morgan promet qu'après ça, le meilleur est à venir:
"Nous en sommes très fiers," a-t-il dit de la série lors du panel de présentation à la Comic Con. "Je crois vraiment que c'est quelque chose qu'il n'y a pas ailleurs à la télé. Vous venez de voir le pilote, et il est formidable, mais on va tellement plus loin ensuite. Notamment dans l'action que nous avons chaque semaine, mais aussi du fait que certains épisodes sont si bizarres et drôles. Ce n'est pas quelque chose qui transparait tellement dans ce que vous avez vu. Nous avons vraiment progressé."
"Pour cette série, quand je suis arrivé à Cartoon Network, ils m'ont dit: 'on veut quelque chose qu'il n'y a pas déjà à la télé'. On entend ça tout le temps, mais eux ils le pensent vraiment. Alors on a poussé les choses au fil de nos épisodes... 'Et si ceci?', 'Et si cela?'... Chaque semaine il y a un mystère différent. Nous avons travaillé dur pour maintenir ces mystères, mais aussi pour les résoudre. On ne se retrouve pas après chaque épisode à se dire 'Oh, c'est vraiment cool mais rien n'est jamais résolu'. Il y a des puzzles, et ils progressent".

Chaque ado de cette école a don un don particulier. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un super-pouvoir, plus d'une capacité améliorée légèrement au-delà des possibilités réelles.
"Mon personnage [Ian] a ce que nous appelons du preflex," explique Drew Van Acker, "et le meilleur moyen de décrire cela c'est de dire que c'est une sorte de Spidey Sense. Il peut voir les choses un bref instant et réagir, quelques secondes avant qu'elles n'arrivent vraiment". Gabe (Ryan Pinkston) est pour sa part doté d'hypersuasion, la capacité de persuader les autres de faire ce qu'il veut. C.J. (Elise Gatien) peut lire les gens et deviner leurs intentions et juger de leur sincérité. Suki (Dyana Liu) a pour sa part une forme d'imitation musculaire qui lui permet de reproduire une écriture ou encore la voix de quelqu'un d'autre.

Pourquoi a-t-on réuni ces adolescents spéciaux à Tower prep et à quoi sont-ils préparés? C'est le mystère qui sous-tend la série. On en découvrira plus au fil de la diffusion qui doit donc commencer cet automne...



A noter, la série comporte dans son équipe technique plusieurs anciens des productions 1013, notamment le réalisateur Thomas J. Wright et Mark S. Freeborn (Production designer). On dit aussi que James Wong aurait réalisé l'un des épisodes.
En plus de Glen et Darin Morgan et de Paul Dini, les scénaristes de la série seront Riley Stearns, un débutant rescapé de The Bionic Woman où il était assistant des scénaristes, et Aury Wallington, scénariste notamment de deux épisodes de la première saison de Veronica Mars.

Pour vous tenir informé, une page officielle a déjà été crée sur Facebook.